Click here to load reader

LOGEMENTS PERFORMANCE ENVIRONNEMENTALE DES LOGEMENTS · PDF file PERFORMANCE ENVIRONNEMENTALE DES LOGEMENTS ARGUMENTAIRE TECHNIQUE ET COMMERCIAL ... 2.2.3 Le solaire thermique 77 2.2.4

  • View
    11

  • Download
    0

Embed Size (px)

Text of LOGEMENTS PERFORMANCE ENVIRONNEMENTALE DES LOGEMENTS · PDF file PERFORMANCE ENVIRONNEMENTALE...

  • PERFORMANCE ENVIRONNEMENTALE DES LOGEMENTS

    A R G U M E N T A I R E T E C H N I Q U E E T C O M M E R C I A L

    ARENE ILE-DE-FRANCE EPA SENART SAN de SENART

    M ar

    s 20

    08 PE

    RF O

    RM A

    N C

    E EN

    VI RO

    N N

    EM EN

    TA LE

    D ES

    L O

    G EM

    EN TS

  • CONTACTS DES ORGANISMES PARTENAIRES

    ARENE

    Dominique SELLIER

    [email protected]

    EPA SÉNART

    Jean-Paul TRARIEUX

    [email protected]

    Emmanuelle DANTON-BIVILLE

    [email protected]

    SAN de SÉNART

    Sabine BEAUVAIS-DELOUVRIER

    [email protected]

    Isabelle GAUSSON

    [email protected]

    Ce document a été réalisé à la demande de l’ARENE (Agence Régionale de l’Environnement et des Nouvelles Énergies) d’Ile-de-France, de l’EPA Sénart (Établissement Public d’Aménagement) et du

    SAN de Sénart (Syndicat d’Agglomération Nouvelle).

    ONT ASSURÉ SA RÉDACTION Mohammed ABDESSELAM, SOLENER,

    expert énergie

    Jean-Pierre TRAISNEL, architecte,

    spécialiste développement

    durable

    André CARON, économiste,

    spécialiste en marketing

    ONT PILOTÉ LA RÉALISATION DE CET OUVRAGE

    Dominique SELLIER, ARENE

    Isabelle GAUSSON, SAN de SÉNART

    Jacques STÉVENIN, EPA SÉNART

    Jean-Paul TRARIEUX, EPA SÉNART

    François MAGAUD, EPA SÉNART

    Emmanuelle DANTON-BIVILLE, EPA SÉNART

    ONT PILOTÉ SA PUBLICATION Muriel LABROUSSE, ARENE

    Marylin HUTEAU, EPA SÉNART

    Caroline FÉLINIAK, EPA SÉNART

  • PARTIE 1 FICHES THÉMATIQUES

    À L’ÉCHELLE DE L’OPÉRATION

    1.1 Plan de masse et ensoleillement 11

    1.2 Spatialité et typologie des logements 13

    1.3 Conception bioclimatique 19

    1.4 Locaux annexes 23

    1.5 Noues végétales 29

    PARTIE 2 FICHES THÉMATIQUES

    À L’ÉCHELLE DE LA CONSTRUCTION

    2 Mode d’emploi des fiches

    « MTD construction » 32

    2.1 Conception bioclimatique

    de l’enveloppe

    2.1.1 L’isolation répartie 37

    2.1.2 L’isolation par l’extérieur 41

    2.1.3 Les vitrages 45

    2.1.4 Les huisseries 47

    2.1.5 L’énergie solaire passive 49

    2.1.6 Le mur trombe 51

    2.1.7 Correction de la perméabilité à l’air 55

    2.1.8 Les canons à lumière 57

    2.1.9 Le puits canadien 61

    2.1.10 Les protections solaires 65

    2.2 Équipements énergetiques

    2.2.1 Ventilation double flux 71

    2.2.2 Ventilation naturelle 73

    2.2.3 Le solaire thermique 77

    2.2.4 Le solaire photovoltaïque 81

    2.2.5 Le bois énergie 85

    2.2.6 La géothermie basse température 89

    2.2.7 Aérothermie 95

    2.2.8 Chaudière à condensation 99

    2.3 Maîtrise de l’eau

    2.3.1 Maîtriser les consommations d’eau 103

    2.3.2 Les toitures végétales 107

    2.3.3 Les puits d’infiltration 111

    2.3.4 Récupération des eaux de pluie 115

    2.4 Matériaux santé

    2.4.1 Interrupteur automatique de champ 121

    2.4.2 Isolants d’origine végétale 123

    2.4.3 Les peintures écologiques 127

    2.5 Synthèse

    2.5.1 Les meilleures techniques

    disponibles (mtd) 133

    2.5.2 Capacités des techniques

    à répondre à la règlementation

    et aux labels énergétiques 137

    PARTIE 3 SCÉNARIOS ÉNERGÉTIQUES

    3.1 Caractéristiques générales

    des scénarios 141

    3.2 Caractéristiques thermiques

    des scénarios 145

    ANNEXES « POUR EN SAVOIR PLUS »

    1 Informations par thématique 148

    2 Informations à caractère général 156

    3 Table des illustrations 160

    PERFORMANCE ENVIRONNEMENTALE DES LOGEMENTS ARGUMENTAIRE TECHNIQUE ET COMMERCIAL SOMMAIRE 3

    Abréviations 4

    Introduction 5

    Labels-certifications et incitations 6

    Mode d’emploi de l’argumentaire 8

    SOMMAIRE

  • ADEME Agence de l’Environnement et la Maîtrise de l’Énergie

    AFNOR Association Française de Normalisation

    AIMCC Association des Industries de Produits de Constructions

    ARENE Agence Régionale de l’Environnement et des Nouvelles Énergies en Ile-de-France

    Cep Consommation conventionnelle d’énergie primaire (en kWh ep /m² /an)

    Cerqual Filiale de l’association QUALITEL, élabore et délivre des certifications qui garantissent la qualité des logements neufs

    CESI Chauffe-Eau Solaire Individuel

    COP Coefficient de Performance

    COS Coefficient d’Occupation du Sol

    COV Composés Organiques Volatils

    Cref Consommation d’énergie primaire du bâtiment de référence (en kWh ep/ m²)

    CSTB Centre Scientifique et Technique du Bâtiment

    DDASS Direction Départementale des Affaires Sanitaires et Sociales

    DPE Diagnostic de Performance Énergétique (depuis le 1° juillet 2007)

    DV Double Vitrage

    ECS Eau Chaude Solaire

    EDF Électricité de France

    EPA Établissement Public d’Aménagement

    FDES Fiches de Déclarations Eenvironnementales et Sanitaires

    Fe Facteur d’ensoleillement

    GIE Groupement d’Intérêt Économique

    GIFAM Groupement Interprofessionnel des Fabricants d’équipement Ménager

    H&E Habitat et Environnement (certification)

    HPE Haute Performance Énergétique

    HygroB Ventilation avec boucles hygroréglables en extraction d’air vicié et en entrée d’air frais

    IAC Interrupteur Automatique de Champ

    Ich Cœfficient final de chauffage, appliqué aux besoins de chauffage

    IdF Ile-de-France

    INIES Informations sur l’Impact Environnemental et Sanitaire (base de données)

    ITE Isolation Thermique par l’Extérieur

    ITI Isolation Thermique par l’Intérieur

    LOI POPE Loi de Programme fixant les Orientations de la Politique Énergétique

    MOB Maison en Ossature Bois

    MTD Meilleures Techniques Disponibles (fiches construction)

    PAC Pompe À Chaleur

    PRE Plancher Radiant Électrique

    PSE Polystyrène Expansé

    PV Photovoltaïque

    PV Procès Verbal

    Rair Taux de renouvellement d’air (en nb Vol/h éq)

    RPE Revêtement Plastique Épais

    RT 2005 Réglementation Thermique 2005

    SAN Syndicat d’Agglomération Nouvelle (de Sénart)

    SAV Service Après-Vente

    SHON Surface Hors Œuvre Nette

    SSC Système Solaire Combiné

    STC Standard Test Conditions (angl) pour Conditions Standards de Test (Mesure de la puissance nominale maximale d’un panneau solaire)

    Teq Tonne équivalent

    THPE Très Haute Performance Énergétique

    U Coefficient de déperdition thermique de la paroi, du bâtiment, … (en W/m².K)

    VMC Ventilation Mécanique Contrôlée

    VMC2F Ventilation Mécanique Contrôlée double Flux

    ABRÉVIATIONS

  • La réalité du changement climatique est aujourd’hui admise, et d’ores et déjà tangible.

    Le GIEC (Groupe Intergouvernemental d’Experts sur l’Évolution du Climat) estime que

    la température moyenne terrestre s’élèvera ainsi de 1 à 6°C d’ici la fin du 21ème siècle.

    Contenir la hausse globale de température entre 1,5 et 3,9 °C supposerait de diviser par

    2 d’ici 2050 les émissions mondiales de gaz à effet de serre de 1990. Pour la France,

    cet objectif se traduit par un niveau d’émissions au moins quatre fois inférieur à l’actuel.

    Il s’agit de passer de 9 tonnes équivalent (teq) CO2 par habitant à 2 teq en 2050.

    Ce « facteur 4 » est inscrit en objectif de long terme dans la loi de programme de juillet

    2005 qui fixe les orientations de la politique énergétique (loi POPE).

    L’amélioration des pratiques dans les domaines de l’aménagement et de la construction consti-

    tue un gisement d’économie d’énergie important. En premier lieu, un travail poussé sur la forme

    urbaine doit contribuer à réduire les besoins énergétiques globaux, et de façon plus générale, à

    réduire l’impact environnemental d’une opération. Ensuite, il convient de s’attacher à la construc-

    tion elle-même, et à ses équipements techniques. En effet, et si on s’intéresse en particulier à

    l’aspect énergétique, les bâtiments représentent le 2ème secteur le plus consommateur d’éner-

    gie au niveau national. Le logement émet pour sa part environ 15% des gaz à effet de serre.

    Cet exemple souligne le rôle que peut jouer la production de logements neufs dans l’atteinte des

    objectifs environnementaux nationaux, parallèlement à la réhabilitation des logements anciens.

    Pour réussir dans cette démarche, les différentes parties prenantes doivent disposer d’outils

    pratiques et adaptés. En particulier, aménageurs et promoteurs doivent pouvoir accompagner,

    mais également devancer et développer la demande environnementale émergente, dans le cadre

    d’une offre structurée.

    C’est pour contribuer à cet objectif qu’a été réalisé le présent guide argumentaire, qui

    aborde cette démarche selon trois axes distincts mais complémentaires :

    Une approche à l’échelle de l’opération d’aménagement, avec des fiches d’aide à

    la conception environne

Search related