Lecture Date - Mon cartable du ?· Lecture Date : . . / . . / . . Prénom : L'assassin habite à côté.…

  • Published on
    15-Sep-2018

  • View
    213

  • Download
    0

Embed Size (px)

Transcript

  • Lecture Date : . . / . . / . .

    Prnom :

    L'assassin habite ct. (1)

    J'aimerais vous poser une question : est-ce que vous avez dj eu peur, trs peur ? Parce que moi, il y a quelques semaines, j'ai eu la trouille de ma vie. Tout a commenc le jour o un homme est venu s'installer dans la maison d' ct. C'tait un vnement parce que la maison est abandonne depuis des annes. Les murs sont devenus tout gris, tout tristes. Les volets sont casss. Ils grincent mme quand il y a du vent. Tout autour, les mauvaises herbes et les ronces ont tellement pouss qu'elles m'arrivent aux paules. Je suis sr qu'il y a des rats et des serpents l-dedans! Bref, un homme est venu habiter dans cette maison. Il tait habill tout en noir. Il avait les cheveux longs et gris comme les murs de la maison. Son visage tait tout ple et il avait des yeux noirs et brillants. Et puis, il m'a paru trs grand. Papa a beau dire qu'il n'est pas si grand que a, moi je suis sr qu'il mesure deux mtres! Pendant des semaines, je l'ai observ discrtement le voisin... Il ne parlait personne dans le quartier. Parfois, il restait enferm toute la journe, sans ouvrir les volets. Et quand la nuit tombait, aucune lumire ne brillait chez lui, part une petite lampe au sous-sol... J'avais remarqu qu'il sortait tous les mardis soir. J'ai souvent eu envie de le suivre, mais quelque chose me disait qu'il valait mieux rester chez moi... Un soir, j'ai t tmoin d'une chose abominable. Maman m'avait demand d'aller chercher Mozart dans le jardin. Mozart, c'est mon chat. J'tais en train d'agiter les feuilles par terre pour attirer Mozart quand, tout coup, j'ai aperu le voisin qui rentrait chez lui. Je me suis cach derrire un arbre. Mince alors, il n'tait pas seul! Une dame l'accompagnait. C'tait bien la premire fois qu'il recevait quelqu'un chez lui. Ils sont entrs dans la maison, j'ai entendu la porte claquer et puis plus rien. Je me suis remis la recherche de Mozart. Et puis soudain, j'ai entendu un hurlement terrible. Un cri d'horreur... Le cri d'une femme qu'on gorge! Mon coeur s'est arrt de battre. Ce cri rsonnait dans ma tte. C'tait affreux! Aucun doute, ce cri venait du sous-sol de mon voisin... J'ai t pris de panique et j'ai couru, jusqu' la maison. Mozart a dtal lui aussi. Il est arriv avant moi dans le salon. Mon coeur battait la chamade. Je suis mont directement dans ma chambre. J'avais du mal respirer. Et l, j'ai regard par la fentre. Il y avait de la lumire au sous-sol. J'ai attendu longtemps. Je voulais voir ce qui allait se passer. Je voulais voir la dame sortir de la maison, rentrer chez elle. Je voulais tre sr qu'il ne lui tait rien arriv... Subitement, la porte de la maison s'est ouverte. J'ai retenu mon souffle. Pourvu que...

    1 - quoi voit-on que "la maison d' ct" est une maison abandonne ? . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 2 - Quels dtails du portrait physique de son voisin l'enfant a-t-il remarqus ? . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 3 - En quoi le comportement du voisin est-il inquitant ? . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 4 - Quels animaux peuplent sans doute la maison abandonne ? . . . . . . . . . . . . . . . . . . 5 - Qui est Mozart ? . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 6 - Qui accompagne le voisin quand il rentre chez lui ? . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 7 - A quoi ressemble le cri affreux qui semble venir du sous-sol du voisin ? . . . . . . . . . . . . . . . 8 - Pourquoi l'auteur retient-il son souffle la fin du texte ? . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 9 - "Pourvu que ...." . Imagine la suite de cette phrase. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 10 - Explique.

    battre la chamade : . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

    abominable : . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

    Lassassin habite ct Florence Dutruc-Rosset

    SYROS Jeunesse

  • Lecture Date : . . / . . / . .

    Prnom :

    QUESTIONS

    1 - quoi voit-on que "la maison d' ct" est une maison abandonne ? . . . . . . . . . . . . . . .

    . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

    2 - Quels dtails du portrait physique de son voisin l'enfant a-t-il remarqus ? . . . . . . . . . . . . . .

    . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

    3 - En quoi le comportement du voisin est-il inquitant ? . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

    . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

    4 - Quels animaux peuplent sans doute la maison abandonne ? . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

    . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

    5 - Qui est Mozart ? . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

    . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

    6 - Qui accompagne le voisin quand il rentre chez lui ? . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

    . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

    7 - A quoi ressemble le cri affreux qui semble venir du sous-sol du voisin ? . . . . . . . . . . . . . . .

    . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

    8 - Pourquoi l'auteur retient-il son souffle la fin du texte ? . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

    . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

    9 - "Pourvu que ...." . Imagine la suite de cette phrase. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

    . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

    10 - Explique.

    battre la chamade : . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

    . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

    abominable : . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

    . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

Recommended

View more >