La pratique des Arts Plastiques dans l’acquisition de ...dante.univ-tlse2.fr/3807/1/gorsse_roxane_

  • View
    213

  • Download
    0

Embed Size (px)

Text of La pratique des Arts Plastiques dans l’acquisition de...

  • 1

    Anne universitaire 2016-2017

    Domaine de recherche Culture humaniste

    Mention

    Master 2 MEEF

    Centre

    ESPE Toulouse Croix de Pierre

    Roxane GORSSE

    Parcours

    Professeur des coles

    MASTER MTIERS DE l'DUCATION, DE l'ENSEIGNEMENT ET DE LA FORMATION

    MEMOIRE

    La pratique des Arts Plastiques dans lacquisition de comptences

    transversales

    Co-directeur de mmoire Directeur de mmoire

    Mme Evelyne GOUPY, PRAG

    Membres du jury de soutenance

    - Mme Evelyne GOUPY, PRAG - Mr Frdric MAIZIERES, MCF

    Soutenu le 14/06/2017

  • 2

    Remerciements

    Je tiens remercier tous ceux qui ont permis ce mmoire de voir le jour.

    Tout d'abord, Mme Evelyne Goupy qui accepta dencadrer mes recherches et conseilla leur

    rdaction, avec disponibilit et bienveillance. De mme, Mme Melissa Bchour, Mme Fatia

    Inza et Mr Eric Laguerre mont apport leurs prcieux conseils durant cette anne

    universitaire.

    Ensuite, ma gratitude va aux lves de ma classe de CM1 ainsi qu mes collgues de lcole

    Lon Blum de Cugnaux. Bien quils nen aient pas la pleine mesure, ils mont humainement

    et professionnellement beaucoup appris.

    Dautre part, je souhaite remercier mes condisciples du groupe 15 sans lesquels il aurait t

    difficile de mener cette entreprise terme.

    Enfin, durant les longues heures de rflexions et de rdaction ncessaires pour aboutir ce

    mmoire, ma petite sur, Mlle Brunehilde Gorsse, ma famille ainsi que mes proches, Mlle

    Pontaud, Mlle Charbois, Madame Lao, Mlle Cambon, Mlle Prosperin, Mr Camos,

    m'apportrent leur soutien avec comprhension et affection. Soyez assurs de mon entier

    dvouement.

  • 3

    SOMMAIRE

    I. INTRODUCTION .................................................................................................................... 5

    II. CADRAGE THEORIQUE ...................................................................................................... 8

    1. Comptences transversales : dfinition ........................................................................... 8

    a) Une comptence ........................................................................................................... 8

    b) Transversale ................................................................................................................ 9

    2. Vivre ensemble ................................................................................................................ 10

    3. Sensibilit, motions et sentiments ................................................................................ 11

    a) Diffrenciation et prcisions smantiques ...................................................................... 11

    b) Exprience motionnelle, sentiment et analyse .............................................................. 12

    4. Comprhension des sentiments et leurs rgulations chez lenfant. ............................ 14

    a) Rgulation ...................................................................................................................... 14

    b) Comprhension des motions dautrui chez lenfant .................................................... 15

    5. Nouveaux regards sur les programmes ......................................................................... 17

    a) Reformulation des objectifs dapprentissage ................................................................. 17

    6. Lexprience comme gnrateur dmotions, pr-requis pour le partage social des

    sentiments. .................................................................................................................................... 19

    a) Exprience ...................................................................................................................... 19

    b) Partage social des motions ...................................................................................... 20

    7. La didactique des arts plastiques................................................................................... 22

    a) Spcificit de la didactique ............................................................................................ 22

    b) Evaluation de lincidence des arts plastiques sur les comportements sociaux dans le

    cadre scolaire ....................................................................................................................... 25

    8- Vers une problmatisation ...................................................................................................... 28

    III. METHODOLOGIE ................................................................................................................ 30

    1) Type dtude et chantillonnage .................................................................................... 30

    2) Prsentation de la squence............................................................................................ 30

    3) Recueil des donnes ........................................................................................................ 31

    a) Le questionnaire gnral ................................................................................................ 31

    b) Les questionnaires spcifiques ....................................................................................... 32

    c) Lobservation ................................................................................................................. 32

    IV. RESULTATS .......................................................................................................................... 34

    1) Le questionnaire gnral ................................................................................................ 34

  • 4

    2) Les questionnaires spcifiques ....................................................................................... 41

    3) Lobservation .................................................................................................................. 44

    V. ANALYSES ET PERSPECTIVES ....................................................................................... 49

    1) Analyses ........................................................................................................................... 49

    2) Limites.............................................................................................................................. 51

    3) Perspectives ..................................................................................................................... 53

    VI. CONCLUSION ....................................................................................................................... 55

    VII. BIBLIOGRAPHIE ET SITOGRAPHIE .............................................................................. 57

    VIII. ANNEXES ............................................................................................................................... 60

  • 5

    I. INTRODUCTION

    La scolarit obligatoire poursuit un double objectif de formation et de socialisation. Elle

    donne aux lves une culture commune, fonde sur les connaissances et comptences

    indispensables, qui leur permettra de s'panouir personnellement, de dvelopper leur

    sociabilit, de russir la suite de leur parcours de formation, de s'insrer dans la socit o ils

    vivront et de participer, comme citoyens, son volution 1.

    Dvelopper sa sociabilit , suppose ainsi la pleine ralisation du vivre ensemble, la

    construction de cette mta-comptence repose donc sur des savoirs, capacits et attitudes que

    llve devra acqurir tout au long de sa scolarit. Ceci implique que les professeurs mettent

    en place des situations autorisant ces apprentissages.

    Cette thmatique du vivre ensemble est le point de dpart de notre travail de recherche.

    En effet, les lves, dont nous avons la responsabilit mi-temps, en 2016-2017, sont en

    classe de CM1, en tablissement non REP2 : leurs parents appartiennent majoritairement un

    niveau socio-culturel lev. Sur un effectif de vingt-trois lves, deux sont diagnostiqus

    dys et deux autres sont en grande difficult dans leurs apprentissages3. Le reste du groupe

    classe peut tre dcrit de la faon suivante : huit lves sont en grande russite et le reste de la

    classe ne prsente pas de difficults persistantes ou ncessitant la mise en place de dispositif

    tel quun PPRE4 ou un PAP

    5.

    Sur les huit lves en grande russite, deux perturbent frquemment la conduite de la

    classe. Leur attitude, allant parfois jusqu linsolence ou la violence (jets de matriel

    scolaire, violence verbale), nous a oblige trouver, dans lurgence, une solution, outre les

    1 Socle commun de connaissances, de comptences et de culture, Bulletin officiel n 17 du 23 avril 2015, p.2 .

    2 Rseau dducation prioritaire. Un tablissement est considr comme appartenant une REP ds lors que les

    difficults sociales rencontres par les lves et leur famille ont une incidence sur la russite scolaire. Dfinition

    dEDUSCOL, disponible sur le Web : 3 Une dfinition de cette notion nexistant pas, le rapport suivant tente de donner les caractristiques de la grande

    difficult scolaire. Traitement de la grande difficult au cours de la scolarit obligatoire, rapport 2013-095 de

    novembre 2013, rsum p. 5. 4 Programme Personnalis de Russite Educative. Le PPRE est une action spcifique d'aide, intensive et de

    courte d