LA PATHOLOGIE CARDIO VASCULAIRE. SOMMAIRE La maladie coronarienne. LHypertension artérielle. Linsuffisance cardiaque. Les maladies cardiaques inflammatoire

  • View
    111

  • Download
    0

Embed Size (px)

Text of LA PATHOLOGIE CARDIO VASCULAIRE. SOMMAIRE La maladie coronarienne. LHypertension artérielle....

  • Page 1
  • LA PATHOLOGIE CARDIO VASCULAIRE
  • Page 2
  • SOMMAIRE La maladie coronarienne. LHypertension artrielle. Linsuffisance cardiaque. Les maladies cardiaques inflammatoire. Troubles du rythme et de la conduction. La maladie thrombo-embolique. Artriopathie,insuffisance veineuse.
  • Page 3
  • LHTA 1 EPIDEMIOLOGIE. 2 DEFINITION. 3 MESURE. 4 PHYSIOPATHOLOGIE. 5 ETIOLOGIES 6 THERAPEUTIQUE.
  • Page 4
  • LHYPERTENSION ARTERIELLE. 1 EPIDEMIOLOGIE. + Maladie trs frquente touchant un tiers de la population. + Un patient sur deux de plus de 65 ans. + FDR cardio vasculaire majeur.
  • Page 5
  • tude de Framingham. + Risque dAVC multiplie par 8. + Risque de cardiopathie ischmique multiplie par 3. + Risque de claudication intermittente multiplie par 3. + Risque dI.C multiplie par 5.
  • Page 6
  • 2 DEFINITION Selon lOMS: +TA normale = systolique infrieure a 140 mmhg ET diastolique infrieure a 90 mmhg. +TA limite = systolique comprise entre 140 et 160 mmhg ou diastolique comprise entre 90 et 95 mmhg. +HTA confirme = systolique suprieure a 160mmhg ou diastolique suprieure a 95 mmhg.
  • Page 7
  • 3 MESURE. Pression artrielle humerale prise au brassard. Sujet au repos en dcubitus dorsal depuis environ 5 minutes nayant pas pris de caf dans lheure precedante ou fume de cigarette les 15 min. avant. En labsence de traitement cathecolergique. Aux deux bras,renouvelable.
  • Page 8
  • 4 physiopathologie. TA = DEBIT CARD.x RESIST.ART. (ves x fc) * Hypersensibilit aux catcholamines. * Rle du systme renine angiotensine aldosterone. * Trouble des systmes de regul.du Ca et du Na. * Trouble des systmes vasodilatateurs :bradykinines et PG.
  • Page 9
  • 5 ETIOLOGIE. A) Les HTA essentielles :95/100 des cas. B) Les HTA secondaires:5/100 des cas. +Causes rnales (HTA renovasculaire,tumeurs,glomrulonphrite) +Causes endocriniennes:adnome de Conn,hyperplasie bilatrale des surrnales
  • Page 10
  • syndrome de cushing,dysthyroidie..) + Coarctation de laorte. +Causes toxiques (TRT par corticodes,oestroprogestatifs..)
  • Page 11
  • 6 Thrapeutique. A) Rgles hygino-dittiques: +Perte de poids. +Rgime sans sel. +viter lalcool. +TRT des autres FDR.
  • Page 12
  • B) Mdicaments. + Les diurtiques. + Les Btabloquants. + Les IEC. + Les anticalciques.
  • Page 13
  • Retentissement de lHTA. LHTA est une maladie assymptomatique. Les complications sont nombreuses: +HVG =>Cardiopathie hypertensive dilatee. +Rnales. +Crbrales(AVC,lesions carotidiennes). +Vasculaires(athrome,dissection..)
  • Page 14
  • INSUFFISANC E CARDIAQUE 1 RAPPEL 2 INSUFFISANCE CARDIAQUE GAUCHE 3 INSUFFISANCE CARDIAQUE DROITE. 4 OAP.
  • Page 15
  • 1 RAPPELS. Il existe deux circulations artrielles: + Systmique. + Pulmonaire. Le cur est rempli par deux secteurs veineux: + Veines systmiques pour le cur droit. + Veines pulmonaires pour le cur gauche.
  • Page 16
  • VEINES SYSTEMIQUES (circulation cave ) => OREILLETTE DROITE => VENTRICULE DROIT => ARTERE PULMONAIRE(hmatose) => O G => VENTRICULE GAUCHE => AORTE.
  • Page 17
  • Insuffisance cardiaque gauche. A) Physiopathologie. B) tiologies. C) Signes cliniques et classification. D) Paraclinique. E) Traitement.
  • Page 18
  • A) Physiopathologie. LInsuffisance cardiaque est dfinie par lincapacit du muscle cardiaque a assurer un dbit systmique avec un rgime de pression de remplissage normal. Qc =Fc x VES Le VES dpend du remplissage du VG,de la contractilit du VG,et de la post charge.
  • Page 19
  • LInsuffisance cardiaque peut tre due : + Altration de la fonction contractile ( ncrose,myocardiopathies,myocardite) +Augmentation de la post charge (Rao,CMO,HTA) +Trouble du remplissage (hypertrophie VG,rigidit intrinsque).
  • Page 20
  • B) ETIOLOGIES. Cardiopathies valvulaires. Cardiopathies ischmiques. Cardiopathies hypertensives. Cardiopathie dilatee (Ive ou II). Cardiopathie restrictive (surcharge). IC debit lev:anmie,grossesse,hyperthyrod ie.
  • Page 21
  • C)Signes cliniques et classification. A)Signes fonctionnels de bas dbit. Asthnie, fatigabilit leffort,AEG, ralentissement psychomoteur,troubles digestifs. B) Signes congestifs fonctionnels. DYSPNEE (Deffort,de repos,de dcubitus,paroxystique Nocturne).
  • Page 22
  • CLASSIFICATION. STADE I:Aucun signe fonctionnel. STADE II:Dyspne pour efforts importants. STADE III:Dyspne pour efforts minimes. STADE IV:Dyspne permanente.
  • Page 23
  • C) Signes objectifs. + TA pince avec systolique basse. +Tachycardie. +Rles crpitants. +Choc de pointe tal et devie vers la gauche.
  • Page 24
  • D) PARACLINIQUE. Biologie: Hyponatremie Insuff. Rnale fonctionnelle. Rx thorax: cardiomgalie Signes dOAP. ECG:Troubles du rythme;signes dischmie cho cardio: FEVG;Valves. Exploration hmodynamique.
  • Page 25
  • E)TRAITEMENT. A) Symptomatique. Rgles hygienodietetiques:rgime sans sel;FDR cardiovasculaires;Oxygne. Diurtiques. Nitrs. Drogues inotropes. Vasodilatateurs artriels. Transplantation cardiaque.
  • Page 26
  • B) tiologique. Traiter une coronaropathie. Correction chirurgicale ou instrumentale dune valve.
  • Page 27
  • Insuffisance cardiaque droite. A) tiologies. B) Signes cliniques. C) Paraclinique. D) Traitement.
  • Page 28
  • A) tiologies. Maladies pulmonaires(asthme;BPCO..)=> cur pulmonaire chronique. Embolie pulmonaire. Tamponnade.
  • Page 29
  • B) Signes cliniques.. Tachycardie.. Hpatomgalie.. Turgescence jugulaire.. Reflux hepatojugulaire.. dmes des membres infrieurs
  • Page 30
  • C) Paraclinique. Rx thorax:panchement pleural Cardiomgalie. Echocardio:Diagnostic tiologique. ECG
  • Page 31
  • D) Traitement. Diurtiques +++ Traitement tiologique.
  • Page 32
  • LOedeme Aigu du Poumon. Cest une urgence mdicale. Il sagit dune pousse dinsuff. Ventriculaire aigu. Dyspne;sensation de noyade. Diagnostic clinique. Traitement:O2;diurtiques;nitres.
  • Page 33
  • MALADIE THROMBO- EMBOLIQUE. 1 Phlbite. A)Definiton B)Physiopathologie. C)Diagnostic. D)tiologies. : E)complications.. F)Traitement..2Embolie pulmonaire A)Physiopathologie. B)Signes cliniques. C)Diagnostic. D)Prise en charge.
  • Page 34
  • PHLEBITE. A)Dfinition. La Phlbite ou thrombose veineuse profonde correspond loblitration veineuse par un caillot fibrin0-cruorique entranant une interruption totale ou partielle du retour veineux du territoire correspondant.
  • Page 35
  • B)Physiopathologie. La triade de Virchow : +Lsions paritales(par cathter veineux;facteur infectieux)=>activation des plaquettes. +stase veineuse (Diminution du dbit cardiaque;immobilisation prolongee;compression veineuse) +Modifications de lhmostase(dficits en facteurs de la coagulation).
  • Page 36
  • C)Diagnostic. SF:Douleur du mollet spontanee,majore par la palpation. SP:Fbricule. Pouls dissocie. Douleur a la palpation. Dilatation des veines superficielles. Perte du ballottement du mollet. Augmentation de chaleur locale. dme de la cheville.
  • Page 37
  • MAIS LA PHLEBITE PEUT AUSSI ETRE ASSYMPTOMATIQUE.
  • Page 38
  • Paraclinique: +echodoppler veineux=>examen trs fiable et anodin. +Phlbographie.
  • Page 39
  • D)tiologies. 1Anomalies de la coagulation. Dficits en antithrombine III; protine S; protine C. Anticoagulants circulants. 2Phlbites idiopathiques.
  • Page 40
  • Circonstances favorisantes : +Obsttrique. +Post Opratoire. +Insuff. Cardiaque. +Noplasie. +Anmie. +hmopathie maligne.
  • Page 41
  • E) complications. +Extension de la thrombose +Rcidive. +Maladie post phlebitique. +EMBOLIE PULMONAIRE
  • Page 42
  • F) Traitement. A)Curatif. +Hparine pendant 1 sem.puis relais par AVK pendant 3 mois. +Lever interdit. +Bas varices.
  • Page 43
  • B) Prventif. HBPM dans les situations a risque. Lever prcoce en post opratoire.
  • Page 44
  • EMBOLIE PULMONAIRE. A ) Dfinition. Lembolie pulmonaire cruorique est lobstruction vasculaire artrielle pulmonaire par un caillot fibrineux cruorique provenant de la circulation veineuse.
  • Page 45
  • B) physiopathologie. Triade de virchow=>Thrombose Le caillot veineux va migrer dans la circulation pulm. Artrielle. Le caillot migre dautant plus facilement quil est rcent et quil existe une mobilisation.
  • Page 46
  • Lobstruction vasculaire artrielle pulmonaire provoque une inadquation entre ventilation et perfusion=>Hypoxie et Hypocapnie. Sur le plan hmodynamique, on a une augmentation des PAP=>Cur pulmonaire aigu.
  • Page 47
  • C) Diagnostic. 1Embolie pulmonaire minime modre. Dyspne, douleur thoracique, fbricule,angoisse, tachycardie, hmoptysie. ; D-Dimres ECG ; GAZO ;Thorax ; Doppler ; Scintigraphie ; Angio pulm.
  • Page 48
  • 2 Embolie pulmonaire massive. Syncope; dyspne+++; IVD; Tachycardie ; douleur;tat de choc. ECG ; GAZO ; Thorax =>Angio Pulm.
  • Page 49