La lettre de lʼAJP - .• DONY Arthur (Lyon) • JEAN Nolwenn (Caen) ... gie-obstétrique et gynécologie

  • View
    214

  • Download
    0

Embed Size (px)

Text of La lettre de lʼAJP - .• DONY Arthur (Lyon) • JEAN Nolwenn (Caen) ... gie-obstétrique et...

  • La lettre de lAJP

    Le syndrome du bb secou

    es sessions AJP du congrs de la SFP (Marseille - mai 2011)

    onseil pour lobtention dune Anne Recherche pour les internes

    AJP au Liban, vers un partenariat

    Numro 2 [ Mars 2011] Gratuit

  • 2

    Edito

    Pourquoi la pdiatrie ? Vocation et passion

    Cas clinique

    La maladie de Gaucher chez lenfant

    Le Syndrome du Bb Secou

    LAJP au Liban : Vers un partenariat

    Amphithtre de garnison : Lognes 2010

    La malle de Sophie

    Info pratiques pour l'internat

    Fiche conseil obtention anne recherche

    pour les internes

    Quizz Radio

    Les derniers consensus pdiatriques

    Mini questionnaire de Proust

    Les sessions AJP du congrs de la SFP (Marseille- mai 2011)

    BUREAU BOT Angle, prsidente (Paris) CROS Guilhem, trsorier (Paris) DESSE Blandine, vis prsidente (Paris) CAIETTA Emilie, secrtaire (Marseille)

    CONSEIL DADMINISTRATION DONY Arthur (Lyon) JEAN Nolwenn (Caen) LAVOINE Nomie (Paris) LOSHI Solne (Paris)

    Editeur et rgie publicitaire :

    Maco ditions M. Tabtab, Directeur11, Bd Ornano 75018 ParisTl. : 01 53 09 90 05maceoeditions@gmail.com

    Imprim 1000 exemplaires. Fabrication et impression en UE. Toute reproduction, mme partielle, est soumise lautorisation de lditeur et de la rgie publicitaire. Les annonceurs sont seuls responsables du contenu de leur annonce.

    OMMAIRE

    3

    4

    5

    6

    7

    8

    10

    11

    12

    13

    14

    16

    17

    18

  • 3

    Bonjour toutes et tous,

    Nous vous souhaitons tardivement une bonne anne 2011 avec bien sr sant et russite. Vous le savez tous, la pdiatrie occupe actuellement une place importante dans lactualit, et notamment linternat de pdiatrie avec les discussions concernant la rforme de linternatdont les 2 fers de lance sont la maquette 5 ans mais aussi la formation en pdiatrie de ville/ambulatoire durant linternat.

    LAJP a plus que jamais besoin de vous pour pouvoir correctement vousreprsenter et vous dfendre, dans lintrt gnral de la prise en charge globale de lenfant. Plus que jamais, chaque voie, chaque opinion, chaque membre compte, et pour vous faire entendre il est important que lassociation ai le plus de poids possible. Nhsitez pas nous faire parvenir vos remarques, ides et suggestions.

    Cette anne, le congrs annuel de lAJP se droulera du 1er au 3 avril lAbbaye des Prmontrs Pont--Mousson et est organis par les internes de la rgion de Nancy. Nous vous y attendons nombreux avec au programme, comme tousles ans, des prsentations sur des sujets varis, originaux et pratiques de pdiatrie, la session des juniors vous permettant de prsenter vos travaux et une session de posters avec remise des prix des Juniors. Et toujours avec des moments de rencontre entre internes, que ce soit lors des pauses, repas, activits ou lors de la soire des juniors.

    LAJP participe galement lorganisation de sessions lors du congrs annuel de la SFP qui se droulera cette anne Marseille : nous vous attendons nombreux lors de notre table ronde sur la dermatologie pdiatrique et dans nos ateliers : IVG de ladolescente et atelier-quizz interactif : Quelquesmthodes pour comprendre un article scientifique. Et bien sur, cette anne encore lAJP remettra avec son partenaire le laboratoire Gallia la Bourse AJP/Gallia dune valeur de 17000 euros finanant une anne de master 2 pour un interne de pdiatrie.

    Noubliez pas que lAJP est au service des internes, et que nous avons besoin de vous et de vos ides pour nous aider amliorer ce qui doit ltre et faire voluer lassociation afin de mieux rpondre aux besoins des internes.

    A trs bientt,

    Angle Bot,Prsidente AJP

    DITO

  • 4

    Notre spcialit est connue pour la fois attirer les jeunes, mais aussi pour en eff rayer certains. Et nous ? Comment en est-on arriv l ?? Aprs 6 ans dtudes, environ 18 000 heures de rvisions acharnes de lENC, les concours :Pourquoi avons-nous choisi pdiatrie ? A cause du Dr Ross dUrgences ? Par passion pour les dessins anims ? Clairement non ! Plaisir de travailler avec les enfants, particularit du contact avec les enfants et leurs parents, diversit des modes dexercice possible sont autant darguments qui font de la pdiatrie une spcialit unique.

    En eff et, il est important de savoir que la pdia-trie regroupe de nombreuses sur-spcialits et modes de pratiques ce qui permet doff rir un large choix de carrires.

    Outre la possibilit de pratiquer une prise en charge globale de lenfant (pdiatrie gnrale, p-diatrie de ville, ambulatoire, PMI, etc.), il est gale-ment possible dexercer en pdiatrie toutes les diff rentes sur-spcialits mdicales.Le choix est donc vaste et les possibilits multiples.

    Cependant, un seul but commun : la sant de lenfant, du prmaturissime au grand ado-lescent, voire parfois au jeune adulte pour les patients suivis depuis longtemps en cours de re-lais vers les services dadultes, avec la prise en charge de pathologies chroniques mais aussi de pathologies aigus et de lurgence.

    La pdiatrie est galement une spcialit qui permet une relation triangulaire unique entre linterne, lenfant et ses parents. Cette particularit ne doit pas tre perue comme une menace mais plutt comme une allie pour une prise en charge globale de lenfant. Cest galement ce qui fait de la pdiatrie une trs belle spcialit. De nombreuses ruses sont aussi utilises et un minimum de pr-requis est indispensable : biblio sur les derniers Disney, stylos bizarres, pinces sur les blouses, doudou dans la poche, calculette Hello Kitty pour les plus acharns

    Pour ce qui est des questions habituellement poses : oui, la pdiatrie est une spcialit qui demande du travail et un minimum dinvestisse-ment, notamment en raison de sa richesse et de sa varit. La formation doit tre constante. Pour les gardes, mme si les stages de priphrie

    et de ranima-tion entrainent souvent plus de gardes, le rythme est lar-gement accep-table (le plus

    souvent moins de 3 gardes par mois). Il y a parfois des moments diffi ciles mais comme dans toutes les spciali-ts ! Mais tout cela est minimis par les moments de complicit avec les enfants et tous les autres bons moments ainsi que lenrichissement que lon en retire.

    Dun point de vue purement pratique, linternat de pdiatrie se droule sur 8 semestres :

    5 semestres de pdiatrie, dont quatre au CHU.

    3 stages obligatoires : PG, nonatologie et urgences / ranimation pdiatrique ou ser-vice de pdiatrie durgence / prise de vingt-six gardes en ranimation pdiatrique ;

    1 semestre dans un service agr pour les DES de pdiatrie, de gntique, de gyncolo-gie-obsttrique et gyncologie mdicale ou de sant publique et mdecine sociale ;

    2 semestres dans des services agrs pour dautres DES que le DES de pdiatrie ou pour des DESC.

    Linternat se termine par une thse de mdecine et un mmoire DES (en 8me semestre). Ce dernier permet la prise de fonction selon le cursus choisi dun clinicat dans les trois annes suivantes.

    Afi n de mieux connaitre la pratique de la pdia-trie de ville, les remplacements de pdiatrie sont autoriss ds le 5me semestre rvolu (dont 4 passs en service de pdiatrie).

    Lenseignement thorique est complt par des soires de formation organises par lAJP. De nombreuses formations complmentaires sous forme de DESC ou de DU/DIU sont galement proposes. Vous pouvez avoir une liste sur ces pages: http://www.sfpediatrie.com/professionnels-de-sante/enseignement/liste-des-diu-du.html et https://www.medecine.univ-paris5.fr/spip.php?rubrique352 .

    Pour ceux qui le souhaitent, il est galement possible de complter son internat par un mas-ter 2 (ex DEA) afi n de bnfi cier dune initiation la recherche clinique, indispensable pour une ventuelle carrire hospitalo-universitaire. http://extranet.inserm.fr/comites-d-interface/pediatrie .

    http://www.sfpediatrie.com/professionnels-de-sante/recherche-prix/recherche-et-pediatrie-en-france.html .

    Angle Bot

    ourquoi la pdiatrie ?Vocation et passion

    Pour les gardes, mme si les stages de priphrie

  • 5

    Vous tes de garde aux urgences pdiatriques et vous recevez le petit Julien, 4 ans et demi, amen par sa maman devant la prsence dune toux accompagne dune dyspne importante. Devant une asthnie importante, vous dcidez de lhospitaliser pour lvaluer et complter le bilan. Le reste de lexamen clinique retrouve une franche splnomgalie de 10 cm associe un dbord hpatique de 8cm (cf photo 1). On remarque quelques ecchymoses de petites tailles sur les jambes (cf photo 2). Vous retrouvez un poids de 15 kg pour une taille de 94 cm. Linterrogatoire de la mre rapporte une notion de multiples pisodes de douleurs osseuses depuis plusieurs mois de localisations variables.

    Vous ralisez un premier bilan de dbrouillage biologique et radiologique.Le bilan met en vidence les anomalies suivantes : une hmoglobine 9,5g/dl, des plaquettes 80 000, sur le frottis sanguin ralis en urgences, on note labsence de blastes mais la prsence de cellules (cf photo 3) voquant des macrophages das-pect inhabituel. On remarque galement laspect ci-dessous au niveau des radios des membres (cf photo 4)

    Quel diagnostic voquez-vous devant lassociation de ces atteintes et ces 1ers rsultats ?

    Rponse au dos.

    Angle Bot

    as clinique

  • 6

    La maladie de Gaucher est une maladie gntique chronique, volutive et invalidante Le diagnostic prcoce des enfants atteints est essentiel la prvention datteintes irrversibles

    en particulier osseuses 50 % des patients sont diagnostiqus avant lge de 10 ans

    Le diagnostic de certitude de la maladie de Gaucher repose sur un simple prlvement sanguin par dosage enzymatique de la glucocrbrosidase

    Un traitement spcifique existe

    Une prise en charge