Histoire de France - Conférence F.asselineau - UPR

  • View
    213

  • Download
    0

Embed Size (px)

Text of Histoire de France - Conférence F.asselineau - UPR

  • 8/16/2019 Histoire de France - Conférence F.asselineau - UPR

    1/59

    « Ce n'est qu'au crépuscule que la chouette de Minerve prends son envol. » (Hegel)

    En 1821, le philosophe allemand Hegel avait eu cet aphorisme, dans ses principes de la philosophie du droit, et est resté depuis lors célèbre.

    ais !ue signi"ie t#il e$actement % Comment le comprendre %

    &appelons tout d#abord !ue inerve, ou 'thena pour les grecs, désigne en "ait la déesse de l#intelligence. Et elle présente cette particularité de porter tou(ours sur elle un volatil nocturne ) la chouette.

    *a citation d#Hegel signi"ie donc !u#une période de l#histoire et d#une épo!ue ne peuvent en "ait +tre éclaircis !u# la toute "in, lors!ue tous les événements se sont déroulés. Car de tout temps les

    gens croient comprendre l#épo!ue dans la!uelle ils vivent. ais ils ne la comprendront en vérité !uedans - ou dans 1 ans plus tard ou, petit petit, toute une série de choses cachées appara/tront au plus grand nombre.

    Et c#est pour cela !u#il est intéressant d#étudier l#histoire. Car on peut en "ait estimer !u#un événement !ui s#est produit une "ois des chances de se produire, !ue s#il s#est produit cin! "ois alors il a beaucoup de chances de se reproduire et !ue s#il se produit sans arr+t alors il se reproduira certainement. En revanche, un événement !ui ne s#est (amais produit dans l#histoire a lui très peu de chance lui de survenir un (our.

    0epuis l#anti!uité, de nombreu$ humains l#étudient donc l#histoire, d#abord pour savoir ce !u#il s#était passé dans les temps anciens. ais aussi, pour "aire la con(onction avec les événements présent et, avec les le ons tirées du passé, deviner ensuite de !uoi il va s#agir pour nous pour la suite.

    *#histoire n#est pas donc intéressante uni!uement pour passer le temps. C#est une discipline intellectuelle, une science humaine, !ui sert prévoir l#avenir. Et c#est pour!uoi nous allons nous ici tenter de revoir les grandes étapes de notre histoire nationale, a"in de pouvoir ensuite interpréter les événement actuels et comprendre de !uoi il va s#agir pour notre avenir.

    1- La cadre fondateur de l'histoire de France

    os ancètres gaulois étaient divisés en tribus et avaient des institutions asse3 avancées. 4ls 5 élisaient leurs magistrats et disposaient, pour la plupart, de gouvernement populaires !ui se réunissaient en conseils générau$.

    ais un étranger, venu de la péninsule italienne, pénétra en 6aulle et v/nt perturber cet agencement politi!ue relativement stable en livrant une con!uète de la 6aulle pendant 7 ans.

    ous sommes en e""et la "in de la républi!ue romaine et il s#agit du proconsul romain !ue l#histoire va retenir sous le nom ules César.

  • 8/16/2019 Histoire de France - Conférence F.asselineau - UPR

    2/59

    4l est intéressant par ailleurs de mesurer l#ignoble stratagème !ue décrit l#historien 'médé 9hierr5, dans un livre paru au 1:e siècle, et !ue va utiliser César pour de corrompre les élites gauloises )

    « Depuis le commencement de la guerre, César s'était fait livrer tous les jeunes gaulois distingués par la richesse la naissance ou le rang de leur famille et il les gardait prêt de lui, moins comme des auxiliaires que comme des otages. Étudiant loisir leur caract!re et leur penchants, ils s'appliquaient les corrompre par l'am"ition, les é"louir par la gloire et étouffer en eux tout sentiments patriotique. De cette épini!re de petits t#rans fran$ais sortait ses instruments les plus dévoués et les traitres les plus redouta"les la %aule. &e proconsul leur prodiguait l'argent, il leur prêtait aux "esoin ses soldats et ils préparés par leur intrigues che ses alliés les plus fid!les, une conquête facile et en apparence moins audieuse que la conquête force ouverte. Chaque nation chaque ville avait donc son parti romain et son parti national qui s'o"servaient l'un l'autre, et en venait souvent aux prises, surtout quand il s'agisssait de l'élection des principaux magistrats.»

    « César s'est emparé par une perfidie inf(me de tout ce qui conservait encore dans l'(me quelque indépendance et quelque amour de la patrie. » ;'médée 9H4E&&

  • 8/16/2019 Histoire de France - Conférence F.asselineau - UPR

    3/59

    ais en -2 ans avant ésus?Chris, un (eune che" 'rverne n#entendait pas cette domination de cette oreille, et a""irmant !ue l#heure était venue de se délivrer des romains, il parv/nt reconstituer une armée. 4l remporta ainsi la célèbre bataille de 6ergovie gr>ce l#appel !u#il avait lancé au$ @ainon, au$ parisis, au$ Cadur!ues, au$ 9urons, au$ Alers!ues, au$ *évi!ues et toutes les cités 'rmori!uaines. Ces dernière lui remettent alors le commandement supr+me de la guerre et il dev/nt le che" des cents t+tes en prenant le titre militaire duver cinn gédo righ, c#est? ?dire le

    Bercingétori$. *a suite est malheureusement beaucoup plus triste. Car malgré cette victoire, Bercingétori$ se "era encercler 'lesia, dans l#actuelle ourgogne, et sera obligé de se rendre seul pour éviter au$ gaulois d#+tre massacré.

    *e Bercingétori$ "ut donc amené &ome et (eté dans un cachot pendant D ans, (us!u# l#organisation du triomphe de César. 4l subira entre temps milles sou""rances dans les geoles de l#empire romain, et périra décapité ou étranglé, on ne sait pas e$actement.

    ais ce !ue le grand public ne sait pas non plus, c#est !ue César réduisit le reste se son armée en esclavage et !ue cha!ue soldat romain re u un capti" gaulois comme butin. En 7 ans, la guerre des6aulle aura donc produit un bilan de 8 1 d#esclaves.

    Et c#est important de le rappeler, parce !ue nous sommes trop souvent bercé dans l#illusion des bandes dessinés d#'stéri$. ais non, un empire, a n#a absolument rien de s5mpathi!ue. n empire

    a n#est pas gentil, un empire a ne veut pas d#alliés, ni d#égo. 4l "ait semblants d#avoir des alliés, bien sFr, mais il ne le veut pas car il pense avant tout asservir ce !ui lui sert et détruire ce !ui lui résiste.

    *e revers de la médaille est, !u#entre temps, Bercingétori$ sera parvenu rendre au$ gaulois leur "ierté et mettre en échec durant une certaine période l#empire, comme le rapporte ules César dans la guerre des 6aules ) «Cette guerre, ce n'est pas la mienne seulement c'est la notre tous, c'est la gloire et la li"erté de la %aulle».

  • 8/16/2019 Histoire de France - Conférence F.asselineau - UPR

    4/59

    Et pn peut par ailleurs dé( "aire un petit parallèle sur cette épo!ue et le discours de 0e 6aulle du 18 (uin G !ui pro(etait dans ses phrases e$actement la m+me thémati!ues.

    C#est donc la première le on !ue nous enseigne la chouette d#'théna sur notre histoire nationale.

    otre pa5s suscite en réalité, et ce depuis de nombreu$ siècles, la convoitise de nombreuses puissances étrangères. Certains, le plus souvent les élites, décident d#adopter le parti de l#étranger, mais les autres, beaucoup plus nombreu$ et généralement les gens du peuple, re"usent la suggestion étrangère et "orment un parti national avant la lettre.

    Et c#est sur ce grand trait !ue va se "onder le cadre "ondateur de notre pa5s pour les 2 ans venir ...

    2- La France face a l'empire universel

    ous arrivons maintenant en l#an 27 avant ésus?Christ lors!u#Acatve, "ils adopti" de ules César, prends le pouvoir supr+me &ome et décide de changer les "ormes de la républi!ue sous sa propre titulature.

    4l décide en e""et de devenir César 'ugustus, ad(ecti" !ui peut se traduire en "ran ais par «divin », et de se prévaloir du titre d#« )mperator » tout en adoptant une série de s5mboles ou "igures au premier rang des!uels un en particuleir !ue nous retrouverons tout au long de l#histoire du monde ) l#aigle impérial.

  • 8/16/2019 Histoire de France - Conférence F.asselineau - UPR

    5/59

    Et c#est cet aigle !ui va, au "ur et mesure, devenir le s5mbole de tous les "antasmes des pa5s d#Europe saisis, les uns après les autres et 5 compris la rance avec apoléon, par la volonté de "onder un empire universel destiné dominer le monde entier.

  • 8/16/2019 Histoire de France - Conférence F.asselineau - UPR

    6/59

    @oulignons par ailleurs !ue m+me au moment de sa plus grande e$tension, c#est? ?dire en 117 après C sous l#empereur 9ragent, l#empire romain n#est (amais parvenu uni"ier l#Europe et n#a (amais été un empire universel. 4l n#a (amais con!uit la Chine, le apon, les 4ndes, la &ussie, ni a "ortiori le nouveau monde dont les populations d#Europe ignoraient en plus l#épo!ue.

    *#empire romain n#était donc absolument pas un empire européen ) c#était un empire éditéranéen.

    Et de cette carte, nous pouvons tirer deu$ grandes règles de l#histoires !ui ne seront (amais démenties )

    1= Iremièrement, il est impossible d#uni"ier le continent européen. 4l ne l#a (amais été et il ne l#est d#ailleurs tou(ours pas puis!u#au moment ou nous parlons, certain pa5s n#ont tou(ours pas re(oint l# nion Européenne et alors !ue celle?ci "once vers sa désintégration.

    2= Et deu$ièmement, l#idée m+me de l#empire universel est un r+ve impossible.

    Car comme il "allait e""ectivement le prévoir, l#empire romain va se "racasser sous les "eu$ et le choc des invasion barbares en G7D après C.

  • 8/16/2019 Histoire de France - Conférence F.asselineau - UPR

    7/59

    9rop menacé par l#arrivée des ostrogoths des Jisigoths, l#empereur Constantin décidera de trans"ére

Search related