Herp©tofaune de l'est du Maroc

  • View
    751

  • Download
    7

Embed Size (px)

DESCRIPTION

Clé d'identification illustrée des 61 espèces de reptiles et amphibiens présents ou potentiellement présents dans l'Oriental marocain (cad à l'est du Moyen Atlas et au nord du Haut Atlas + région de Figuig)

Text of Herp©tofaune de l'est du Maroc

CLE ILLUSTREE DES AMPHIBIENS ET REPTILES DE LA ZONE DINTERVENTION DE LECWP DANS LORIENTAL MAROCAIN- Raphal San / ECWP / septembre 2009 OBJET Le prsent document est un outil daide la dtermination des crapauds, grenouilles, tortues, lzards et serpents de la partie de lOriental marocain correspondant la zone dtude de lECWP (cf. carte 1 en fin de document). Il sadresse toute personne, dbutante ou non, dsireuse didentifier des spcimens sauvages. ESPECES PRISES EN COMPTE Ce sont toutes celles prsentes dans la zone dtude ECWP de lOriental marocain ainsi que les territoires directement adjacents daprs lAtlas de rpartition de Bons et Geniez (1996) et les donnes ECWP. Cela reprsente 61 espces de reptiles et amphibiens, rpartis en 9 espces damphibiens (crapauds, grenouilles), 2 espces de Chloniens (tortues), 34 espces de Sauriens (lzards, geckos, agames, seps) et 16 espces dOphidiens (serpents). Sauf exception, les dnominations scientifiques sont celles de Schleich et al. (1996), les appellations franaises de Bons et Geniez (1996) ; ces deux ouvrages ont galement servi de base llaboration de la cl (NB : toutes les figures proviennent de Schleich et al.). UTILISATION La prsente cl est un exemple classique de cl dite dichotomique . Elle comprend 4 grandes parties (Batraciens, Chloniens, Sauriens et Ophidiens) au sein desquelles sont listes des sries de deux (parfois 3) propositions : si la proposition 1 ne convient pas pour lanimal examin, il faut se rendre la proposition 1 et poursuivre la lecture de la cl jusqu tomber sur la description correspondant prcisment lespce. En plus des critres didentification majeurs numrs au niveau des entres dichotomiques, des critres secondaires sont lists en dessous du nom de chaque espce, de mme que sont donns de brves indications sur sa rpartition dans la zone dtude et sur son milieu de vie. Plus de 90 photos et 30 figures accompagnent les descriptions des espces ; il est toutefois rappel que la dtermination dune espce doit se faire sur lensemble des indications fournies dans le texte, et non partir des seules illustrations. La cl a t crite dans un langage simple. Les rares mots techniques employs (en italique) sont expliqus entre parenthses. Elle peut donc tre utilise par des personnes nophytes en herptologie. Les abrviations suivantes signifient : LT+C = Longueur Tte + Corps = longueur du bout du museau au cloaque (= sans la queue), LT+Q = Longueur Tte + Queue = longueur du bout du museau la pointe de la queue (= longueur totale). La cl peut tre utilise partir de lobservation danimaux vivants, morts, de mues (du moins pour les serpents) si celle-ci sont compltes et en bon tat voire partir de photos (dans ce cas, ne pas hsiter prendre lanimal sous tous les angles, en particulier au niveau de la tte). Dune manire gnrale, elle utilise le plus possible des critres didentification observables distance (jumelles), afin de ne pas perturber lanimal ; toutefois, lutilisation de critres uniquement observables en main sest avre incontournable pour certains groupes rputs difficiles (acanthodactyles, seps). BIBLIOGRAPHIE Bons J. et Geniez P, 1996 Amphibiens et reptiles du Maroc (Sahara Occidental compris). Atlas biogographique. Associacion Herpetologica Espanola, Barcelone, 320 pp Schleich H. H., Kstle W., Kabisch K., 1996 Amphibians and Reptiles of North Africa, Koenigstein, 627 pp

1

I. CRAPAUDS et GRENOUILLES (= Batraciens = peau sans caille)1 Aspect dun lzard mais peau moite, sans caille. Animal noir tches jaunes (photo 1) =. SALAMANDRE ALGIRE (Salamandra algira)LT+Q = 15 cm max. Non encore trouve dans la zone dtude. Potentiellement prsente autour du Bou Naceur.

1

Aspect diffrent dun lzard = GRENOUILLES ET CRAPAUDS.2

2 Peau couverte de boutons de petite taille (aspect lisse) (photo 2) ; pas de glandes parotodes (= grosses bosses derrire chaque il) = GRENOUILLE VERTE DAFRIQUE DU NORD (Rana saharica)Iris noir, horizontal, ovale. LT+C = 10 cm max. Grenouille trs commune prsente partout o il y a de leau. Visible jour et nuit. Coloration variable.

ATTENTION : il existe 2 autres espces de grenouilles plus rares : - le DISCOGLOSSE A VENTRE BLANC (Discoglossus scovazzii) : ressemble beaucoup R. saharica mais sen distingue par liris en forme de goutte deau lenvers et le tympan trs peu visible (photo 3). Signal Missour et Debdou (donnes anciennes). - la RAINETTE MRIDIONALE (Hyla meridionalis) : aspect caractristique avec sa petite taille (LT+C < 5 cm), sa couleur verte et son trait noir en travers de lil (photo 4). Elle a t signale prs de Midelt et Debdou. Elle vit dans les points deau avec vgtation.

2 Peau couverte de boutons plus gros (aspect granuleux) ; prsence de glandes parotodes derrire les yeux (photos 5 11) = CRAPAUDS.................................................................................3 3 Glandes parotodes presque rondes (photos 5) = CRAPAUD DE BRONGERSMA (Bufo brongersmai)Corps tachet de vert ; espce de petite taille (LT+C < 5 cm), iris horizontal. Crapaud peu commun uniquement observ au sud du Haut Atlas pour linstant.

3

Glandes parotodes nettement allonges...4

4 Dessus gnralement sans tche sombre ; il jaune orang (photo 7) ; absence de replis de peau longitudinaux la base des pattes arrires (figure 1) = CRAPAUD COMMUN (Bufo bufo)Deux petites bosses sous le doigt le plus long des pattes arrire, au niveau de larticulation du milieu (fig. 1). Crapaud observ seulement Midelt et Boulemane. A chercher dans les mares et tangs de montagne.

ATTENTION : il existe 1 autre espce de crapaud, non encore observe dans la zone dtude mais potentiellement prsente dans le Moyen Atlas vers le Bou Naceur : - lALYTE DU MAROC (Alytes maurus) : petit crapaud (LT+C < 6 cm) avec liris vertical et des glandes parotodes petites(photo 6) Les mles peuvent portent des ufs sur leur dos.

4 Tches sombres sur le dessus, parfois seulement sur la tte (photos 8 11) ou peu visibles (photo 10) ; prsence de replis de peau longitudinaux la base des pattes arrires (fig. 2 et 3)..5 5 Corps tachet de vert, il gris vert (photo 8 et 9) ; chez ladulte, gnralement une ligne claire au milieu du dos (photo 8) ; gnralement une seule petite bosse sous le doigt le plus long des pattes arrires, au niveau de larticulation du milieu (fig. 2) = CRAPAUD VERT (Bufo viridis)LT+C = 10 cm max. Peu commun dans la zone dtude. A chercher dans les mares temporaires.

2

5 Corps tachet de brun rouge, il gris jaune (photos 10 et 11) ; jamais de ligne claire au milieu du dos ; gnralement deux bosses sous le doigt le plus long des pattes arrires (fig. 3) = CRAPAUD DE MAURTANIE (Bufo mauritanicus)LT+C = 15 cm max. chez les femelles. Le plus commun des crapaud dans la zone dtude, prsent presque partout o il y a de leau.

Photo 1 : Salamandre algireP. Dubois

Photo 4 : Rainette mridionaleAllure de lzard peau lisse et moite. Noire plus ou moins tachete de jaune Peau lisse, couleur verte et trait noir sur la face caractristiquesP. Geniez

Photo 2 : Grenouille verte dAfrique du Nord

Peau daspect presque lisse (seulement prsence de petits boutons) ; pas de glandes parotodes (les replis de peau sur les cts du dos sont bien diffrents des glandes parotodes

Photo 3 : Discoglosse ventre blanc

R. San

Notez la diffrence de forme de liris entre ces deux espces ; de plus, le tympan est trs visible chez la G. verte, cach chez le D. peintpharmanatur.com/Batraciens

Photo 5 : Crapaud de BrongersmaJ. Gallego

Photo 6 : Alyte du MarocGlandes parotodes presque rondes ; tches de couleur verte ; pas de ligne claire sur le dosJ.M. Pleguezuelos

Glandes parotodes trs petites ; iris vertical ; petite taille

3

Photo 7 : Crapaud communPeau granuleuse (surtout sur les flancs) et prsence de glandes parotodes

Figure 1 : patte arrire de C. commun (vue de dessous)Pas de plis longitudinaux au niveau des tarses Deux bosses sous le milieu du 4me doigt

P. Geniez

il de couleur jaune orang ; absence de tches sur le dos

Photo 8 : Crapaud vert

Photo 9 : Crapaud vertP/ Furher

Figure 2 : patte arrire de Crapaud vert (vue de dessous)Plis longitudinaux au niveau des tarses

il de couleur gris vert Une seule bosse sous le milieu du 4me doigt

Tches vertes ; les ad. ont une ligne claire sur le dosP. Geniez

Photo 10 : Crapaud de MaurtanieTches brunes et il gris jaune ; pas de ligne claire au milieu du dos

Figure 3 : patte arrire de C. de Maurtanie (vue de dessous)Plis longitudinaux au niveau des tarses

Photo 11 : C. de MaurtanieDeux bosses sous le milieu du 4me doigt

R. San

Glandes parotodes allonges

Certains C. de Maurtanie nont que quelques tches ples sur la tte et pas de tches sur le dos4

R. San

II. TORTUES (= Testudins)1 Carapace trs aplatie (photo 12) ; tortue aquatique (photo 13) = MYDE LPREUSE (Mauremys leprosa)Carapace vert sombre, tte et cou sans cailles, souvent avec des traits clairs. Tortue assez commune prsente quasiment partout o il y a de leau. Visible surtout la nuit.

1

Carapace en forme de dme (photo 14) ; tortue terrestre = TORTUE MAURESQUE (Testudo graeca)Carapace et tte gnralement jaune et noir ; tte couverte dcailles en forme de plaques. Tortue assez commune dans la steppe, plus rare en domaine pr saharien.

Photo 12 : Emyde lpreuse

Photo 13 : Emyde lpreuseR. San

R. San

Carapace trs aplatie. Souvent des marques sur le cou

LE. lpreuse est une tortue aquatique qui ne sloigne jamais de leau

Photo 14 : Tortue mauresqueR. San

Carapace en forme de casque de moto, gnralement jaune et noir

5

III. LEZARDS, GECKOS, SCINQUES, etc. (= Sauriens = reptiles pattes)1 Corps nettement plus haut que large, tte casque , yeux tlescopiques (photo 15) =