(Exemple de progression en danse de cration - 2008) si ce que chacun fait correspond bien ce qui lui est demand ; ... 10 mn Entres en danse 30 mn Regroupement 5 mn Travail de cration

  • Published on
    04-May-2018

  • View
    217

  • Download
    5

Embed Size (px)

Transcript

  • Thierry BUSSY CPAIEN Challans 2008 Merci Catherine PIRECKI pour sa collaboration.

    PROPOSITION DE PROGRESSION EN DANSE DE CREATION v.sept.2008

    OBJET DU DOCUMENT

    Cette progression a t rdige dans lide de proposer une base de travail tout enseignant dsireux de mettre en uvre dans sa classe un cycle dapprentissage en danse de cration. En danse, les objectifs dapprentissage portent sur 3 domaines qui conduiront lenfant progresser :

    Le dveloppement de la symbolisation et de limaginaire

    La motricit expressive Les conduites de communication

    Cette progression propose des pistes autant en cycle 2 quen cycle 3. La plupart des activits ont t mises en uvre dans des classes trs varies : GS/CP/CE1, CP, CP/CE1, CE2, CE2/CM1, CM1, CM2. Je reste votre disposition pour tout conseil.

    COMMENT ORGANISER LAPPRENTISSAGE ?

    DES SEANCES POUR STRUCTURER LA CHOREGRAHIE Dun ct, des sances visent travailler la structuration du projet chorgraphique. Le projet chorgraphique trouve son origine partir dun inducteur. Il est utile de connatre les reprsentations des enfants sur la danse.

    INDUCTEURS

    Les objets

    Les documents visuels

    Les arts

    Le monde sonore

    Les mots la posie, la littrature

    Les thmes

  • Thierry BUSSY CPAIEN Challans 2008 Merci Catherine PIRECKI pour sa collaboration.

    Choisir la musique ou pas comme inducteur ? La musique peut constituer un bon inducteur pour entrer en danse mais a nest pas le plus facile. Le choix dune musique ne simpose pas forcment avant de faire entrer les lves en danse. Donner une musique pour que les enfants dansent, cest un peu comme raconter une histoire pour que les enfants crivent. Parfois, a ne suffit pas. Il faut quils aient des mots pour crire. Nanmoins, si la musique est choisie avant de danser ce qui est envisageable - une coute attentive de la musique est ncessaire avant de dmarrer la cration. Pour le choix de la ou des musiques : choisir une musique ou un univers sonore que les enfants apprcient ou apprennent apprcier dans le cadre de lcole. La musique contemporaine, les bandes originales de film, sont cet gard de trs bons inducteurs pour entrer en danse.

    DES SEANCES POUR ENTRER EN DANSE ET DEVELOPPER LA MOTRICITE EXPRESSIVE Dun autre ct, dautres sances visent apporter aux lves un capital de gestes, de mouvements et dattitudes afin dalimenter leur chorgraphie. Ces sances peuvent tre organises au cours dun mme cycle dapprentissage, selon une organisation qui est dtaille ci-aprs. Elles peuvent galement tre programmes dans deux cycles dapprentissages distincts. Cette gestualit propre la danse a tout gagner sappuyer au dpart sur la gestualit ordinaire de lenfant, celle de sa vie de tous les jours. Pour ces sances dont le but est de dvelopper la motricit expressive, les entres en danse sont autant de situations visant donner lenfant les moyens denrichir son capital lexical gestuel. Ces situations sont choisies et conues pour tre ludiques, motivantes, porte des lves, et elles remportent trs souvent leur adhsion. Danser, qui peut paratre au dpart une perspective lointaine pour les lves, voire peu rjouissante et valorisante pour certains dentre eux, devient possible. Les lves finissent mme, le plus souvent, par rclamer cette activit, car elle procure un plaisir gnralement non dissimul des lves. Dans la progression ci-aprs, les entres en danse sont dcrites soit directement dans le corps du tableau soit en annexe.

    QUELLES CONDITIONS POUR ORGANISER LES SEANCES ? Dfinir un espace de danse : lespace scnique Danser pour tre vu Pour prendre conscience :

    Des limites de lespace dvolution (4 plots aux 4 coins) ; De la place du spectateur (pour orienter la danse) ; Des endroits o on est vu, o on ne lest pas (coulisses virtuelles) ; De sa configuration : centre, priphrie, avant-scne, cts, diagonales, coins(certains de ces repres pourront tre temporairement tracs pour aider les lves).

    Dfinir des rgles respecter Pour les danseurs :

    Une fois dans lespace scnique, adopter une attitude de danseur : tout ce quon fait est au service de la danse ; Utiliser les coulisses pour entrer et sortir ;

    Pour les spectateurs : Adopter une attitude dcoute ; Regarder ce qui se passe sur lespace scnique.

  • Thierry BUSSY CPAIEN Challans 2008 Merci Catherine PIRECKI pour sa collaboration.

    Dfinir un espace de communication Pour prendre de la distance avec lactivit et susciter chez llve une dmarche rflexive sur son activit : Avant laction (coin de la salle ou classe) :

    Comprendre ce quil y a faire, le but et les critres de russite ; Comprendre les objectifs de lenseignant ; Comprendre les moyens pour atteindre le but fix ; Anticiper.

    Pendant laction (coin de la salle ou espace scnique) : Evaluer si ce que chacun fait correspond bien ce qui lui est demand ; Evaluer si les moyens employs sont bien ceux retenus.

    Aprs laction (coin de la salle ou classe) : Sauto valuer : russite, chec, progression ; Analyser les conditions de la russite, du progrs, de lchec ; Se projeter : se donner une certaine marge de progression, se fixer des tapes et les planifier.

  • Thierry BUSSY CPAIEN Challans 2008 Merci Catherine PIRECKI pour sa collaboration.

    ORGANISATION DES SEANCES (cycle de 15/16 sances environ)

    AVANT LES SEANCES -

    Verbalisation des attentes, des critres de russite. Rappel des rgles respecter.

    * * * * *

    SEANCES POUR ENRICHIR LE REPERTOIRE GESTUEL

    Entrer en danse en utilisant mieux lespace, en utilisant le corps de faon plus diffrencie, en variant lutilisation du

    temps et de lnergie, en amliorant la prsence sur scne, en utilisant le regard et lexpression du visage.

    Mise en condition 10 mn

    Entres en danse 30 mn

    Regroupement 5 mn

    Travail de cration Amlioration des fondamentaux

    15 mn

    Form

    e de

    trav

    ail

    Travail en groupe entier. 2 organisations possibles - Les lves sont

    disperss dans lespace (groupe entier ou groupe divis en 2).

    - Les lves en 3 ou 4 files indiennes ct jardin ou ct cour, traversent lespace scnique de part en part et reviennent, et ainsi de suite. (Groupe divis en 2 ou en 4).

    Les lves sont assis en cercle au centre de lespace. On fait linventaire de ce quon sait faire.

    Division du grand groupe en 3 ou 4 groupes. Chaque groupe conoit pendant 5 7 min et prsente son module de 30 sec. Premire prsentation sans la musique puis seconde avec la musique. Lenseignant, avec les lves proposent des relances permettant au groupe damliorer lenchanement. Les relances sappuient sur les fondamentaux de la danse (voir suggestions).

    * * * * *

    Obje

    ctifs

    Se rendre disponible, tre lcoute de soi et des autres.

    Symbolisation Motricit expressive Conduites de communication)

    Faire la synthse avec les lves sur ce qui a t expriment sur le plan moteur et sur le plan de limaginaire.

    Rinvestir le rpertoire gestuel. Amliorer la symbolisation, les conduites motrices et la communication en sappuyant sur les fondamentaux de la danse : espace, corps, temps, nergie, prsence.

    Situ

    atio

    ns Activits : jeux et

    situations de relaxation. Jeux, situations inducteurs. Cf. rpertoire des entres en danse.

    Echange en cercle.

    Cration et prsentation de courts modules danss.

  • Thierry BUSSY CPAIEN Challans 2008 Merci Catherine PIRECKI pour sa collaboration.

    SEANCES DE CREATION DE LA CHOREGRAPHIE

    Se servir des acquisitions faites lors des entrs en danse pour crer des enchanements. Choisir parmi les enchanements ceux qui composeront la chorgraphie.

    Mise en condition 10 mn

    Regroupement 10 mn

    Travail de cration et amlioration des fondamentaux 30 40 mn

    Situ

    atio

    ns Travail en groupe

    entier. Les lves sont assis en cercle au centre de lespace. On fait linventaire de ce quon sait faire.

    Division ventuelle du grand groupe en 2, 3 ou 4 groupes en fonction des besoins. Une premire fois sans la musique puis avec la musique choisie pour la chorgraphie.

    * * * * * APRES LES SEANCES

    - Constituer la mmoire du rpertoire moteur, en affichant et en nommant les photos correspondant aux situations vcues.

    - Sauto-valuer, avec laide du matre. - Se projeter.

    Form

    e de

    trav

    ail

    Mise en condition Faire la synthse avec les lves sur ce qui a t expriment sur le plan moteur lors des entrs en danse.

    Cration dun module dans. Recherche : chaque groupe conoit pendant 5 7 min. Prsentation : chaque groupe prsente son module. Enrichissement : les spectateurs, aids de lenseignant, proposent au groupe de jouer sur les fondamentaux pour transformer le mouvement. Fixation et mmorisation : Effectuer des choix, les mmoriser.

  • Thierry BUSSY CPAIEN Challans 2008 Merci Catherine PIRECKI pour sa collaboration.

    SEANCES 1 3 - ENTREES EN DANSE POUR MIEUX UTILISER LESPACE ET LE POIDS DU CORPS Objectifs sur le plan de la symbolisation et de limaginaire : Etre capable dimaginer un univers permettant de passer dune gestuelle mimtique une gestuelle suggestive. Objectifs sur le plan de la motricit expressive : Etre capable dentrer en danse pour dcouvrir et rutiliser des gestes danss, dclins des gestes habituels. Etre capable de varier les rponses gestuelles pour traverser lespace. tre capable dutiliser lespace prs du sol ou le sol lui-mme dans les propositions de dplacements. Etre capable damplifier les gestes et varier les dplacements en utilisant toutes les parties du corps. Objectifs sur le plan des conduites de communication : Eprouver du plaisir danser sans chercher encore produire un effet chez le spectateur. Entrer en contact avec un autre danseur.

    Mise en condition Entres en danse CYCLE 2 Entres en danse CYCLE 3 Travail de cration et amlioration des fondamentaux Sances 1 et 2

    On peut envisager la cration dun module dans combinant les gestuelles dcouvertes,

    dabord sans musique puis avec une musique.

    Sance 3

    Cration partir de puzzles de musiques tels que ceux quon trouve sur les CD

    dpartementaux.

    Pour des effets chorgraphiques.

    Concentration sur soi-mme : allong au sol, relcher chaque muscle un un, senfoncer dans

    le sol, faire une empreinte dans le sable avec chacune des parties du corps etc)

    Debout, en ronde ou en ligne, nommer et mobiliser

    chaque partie du corps.

    Marches, avec vitesses gradues, immobilits, contacts, passages au sol, chutes, rotations

    Lespace Marches 5 vitesses

    Marches alternes sur 8 temps / 8 temps 1/2/3 soleil

    Traverses despaces imaginaires : la banquise, le milieu sous-marin, la cage

    moustiques, les charbons ardents, la glue Traverses en quadrupdie (en plein appui)

    Les rotations au sol (trouver diffrentes faons de tourner).

    Les chenilles Les tracs

    A partir dune comptine : la chanter et mettre en geste les paroles.

    Il tait une fermire qui allait au march Elle portait sur sa tte 3 pommes dans un

    panier Les pommes faisaient rouli roula (bis) stop

    3 pas en avant, 3 pas en arrire 3 pas sur le ct, 3 pas dlautre ct

    Le poids du corps

    Les kangourous balais Les paresseux

    Les dmnageurs (ports)

    Lespace Marches 5 vitesses

    Marches alternes sur 8 temps / 8 temps 1/2/3 soleil

    Traverses despaces imaginaires : la banquise, le milieu sous-marin, la cage

    moustiques, les charbons ardents, la glue, le pont de singe

    Traverses en quadrupdie (en plein appui) Les rotations au sol (trouver diffrentes

    faons de tourner). Les chenilles

    Les ramasses poussire Les tracs

    Le poids du corps

    Les kangourous balais Les paresseux Les Fernands Les bascules

    Les dmnageurs (ports)

    Utiliser peu despace beaucoup despace. Se disperser, se regrouper.

    Utiliser lespace vertical haut, bas. Faire son corps lger, lourd.

    Opposer un danseur au reste du groupe. Crer un unisson sur un mouvement au

    milieu du dsordre apparent. Opposer mouvement au sol pour un groupe et mouvement arien ou traverses pour un

    autre groupe.

  • Thierry BUSSY CPAIEN Challans 2008 Merci Catherine PIRECKI pour sa collaboration.

    SEANCES 4 6 - ENTREES EN DANSE POUR UTILISER LE CORPS DE FACON PLUS DIFFERENCIEE

    ET DEVELOPPER LA RELATION ENTRE DANSEURS Objectif sur le plan de la symbolisation et de limaginaire : Etre capable dimaginer un univers permettant de produire une gestuelle suggestive. Se servir ou au contraire se dtacher du caractre vocateur de la musique. Objectif sur le plan de la motricit expressive : Etre capable dentrer en danse pour styliser les gestes qui peuvent tre dclins de la ralit. Varier lutilisation du corps. Russir des ports simples. Objectif sur le plan des conduites de communication : Choisir de danser en concordance ou en dcalage avec les autres danseurs. Entrer en contact avec les autres danseurs dans le but de danser avec lautre.

    Mise en condition Entres en danse CYCLE 2 Entres en danse CYCLE 3 Travail de cration et amlioration des fondamentaux Sances 3 et 4 : On peut envisager la

    cration dun module dans combinant les gestuelles dcouvertes, dabord sans

    musique puis avec une musique.

    Sance 6 : Cration partir de matriels dposs sur le sol, foulards, rubans, plumes,

    oreillers, doudous, ballons de baudruche, sacs en plastique lgers (appeler les consignes de scurit par rapport

    ltouffement). Les lves disperss au dpart, vont dobjet en objet, sen saisissent et danse en fonction

    du mouvement induit par lobjet. Foulards et rubans incitent des rotations

    debout, au sol. Doudous, oreillers incitent des reptations au

    sol, avec ou sans contact avec les autres. Ballons, plumes et sacs invitent des

    mouvements ariens.

    Pour des effets chorgraphiques.

    Concentration sur soi-mme : 2 par 2, lun derrire lautre. Un lve frotte le dos de son camarade par de petits mouvements circulaires rapides avec la paume de ses mains. Le geste part de la base du cou pour aller vers les paules et finit en bas du dos. Pour quil ny ait pas dambigut dans ce

    geste, il est important den prciser le but : il sagit de rchauffer les muscles du dos. Puis pour chacun des 2 bras, conscutivement, partir de

    lpaule et descendre en massant le bras jusqu la main puis lextrmit des doigts.

    Cet exercice de relaxation et dattention sur soi peut se terminer en prenant la tte de son

    camarade entre ses mains (en posant les mains sur les oreilles de part et dautre de la tte. Ce

    dernier peut alors relcher le tonus musculaire de son cou et laisser porter sa tte par son camarade.

    Debout, en ronde ou en ligne, la ronde des passes

    consiste se passer dabord un mot, puis, un geste, une expression du visage, et enfin un

    contact.

    Le miroir consiste voluer en musique face face. Un des 2 lves choisit une gestuelle

    correspondant lunivers sonore. Lautre, face lui, essaie de reproduire ses gestes, comme un

    miroir.

    Marches, avec vitesses gradues, immobilits, contacts, passages au sol, chutes, rotations

    La diffrenciation du corps A partir de lalbum

    Je mhabille et je te croque Les fourmis

    Traverses despaces imaginaires : le sol couvert de glue Les chenilles

    Faire danser une partie du corps Les chaises en vrac

    La relation entre danseurs Le Duel face face

    Les aimants Laveugle et son guide

    Colls / disperss La caresse

    Garde le contact Le sculpteur

    La...

Recommended

View more >