Etude de cas: le management public - ?· repositionner dans le secteur dit de la « logistique ») et…

  • Published on
    14-Sep-2018

  • View
    213

  • Download
    0

Embed Size (px)

Transcript

<ul><li><p>Etude de cas La poste Suisse </p><p> Chaire de Management des industries de rseau - MIR </p><p>Etude de cas: le management public lexample de la Poste Suisse Professeur Matthias Finger Titulaire de la chaire Management des Entreprises Publiques" Novembre 2001 </p><p>En re</p><p>latio</p><p>n av</p><p>ec </p><p>Asso</p><p>ciat</p><p>ion </p><p>pour</p><p> la p</p><p>rom</p><p>otio</p><p>n de</p><p> la fo</p><p>rmat</p><p>ion </p><p>dans</p><p> le </p><p>dom</p><p>aine</p><p> du </p><p>Serv</p><p>ice </p><p>Publ</p><p>ic </p></li><li><p>FSP / PSP </p><p>Etude de cas La poste Suisse 2 </p><p>La Poste Suisse de 1848 2001 Matthias Finger La Poste Suisse qui compte parmi les plus grandes entreprises helvtiques, a entam, ds le dbut des annes 1990, une mutation quasi complte de ses structures, de ses processus, et de sa culture d'entreprise. Le but de cette tude est de faire comprendre cette mutation, ainsi que les dfis qui se sont poss la Poste diffrents moment de son volution et plus particulirement aujourdhui. Cette tude est plus particulirement crite pour des tudiantes et des tudiants des Hautes Ecoles Spcialises (HES) et des Universits de disciplines aussi diverses que la logistique, la gestion dentreprise, lconomie politique, la science politique, la sociologie (des organisations et du travail) ou encore la psychologie (du travail). Cette tude de cas est donc volontairement large et comprhensive, pouvant servir de base de travail et de rflexion des personnes avec des intrts fort diffrents. Mais elle est aussi concise, car son objectif premier est de servir doutil denseignement et de travail. Finalement, cette tude de cas est galement trs intressante parce quelle nest pas encore acheve, ouvrant ainsi ltudiant intress la possibilit de rflchir une entreprise en devenir. </p><p> En effet, nous pensons que la transformation de la Poste ces dernires 150 annes est illustrative des transformations que subissent toutes les entreprises publiques, voire mme une partie des units administratives de lEtat, et ceci plus particulirement depuis les annes 1980, que ce soit en Suisse ou ailleurs. Plus prcisment, il sagit notre avis de transformations sur quatre plans diffrents, ce qui montre quel point ltude de cas de la Poste peut intresser des personnes dorientations disciplinaires fort diverses. Nous pensons que les enjeux et les dfis qui se posent sur chacun de ces quatre plans sont symptomatiques pour les enjeux et les dfis qui se posent aujourdhui quasiment toutes les entreprises publiques: Sur un plan financier et commercial, la Poste, comme la plupart des entreprises de service public de rseau, ont </p><p>significativement augment leur efficience et leur rentabilit, paralllement au dveloppement dune orientation beaucoup plus commerciale. Elle constitue ainsi un exemple intressant de transformation en matire de gestion financire et commerciale. </p><p> Paralllement, la Poste a engag ces dernires 10 annes des transformations profondes en matire </p><p>organisationnelle, que ce soit dans ses structures ou dans sa culture. Dune administration elle a volu, en peu dannes, vers une entreprise, ce qui est un processus de transformation organisationnel particulirement intressant tudier et par ailleurs symptomatique pour les transformations que subissent aujourdhui la plupart des entreprises publiques, voire mme une partie de ladministration. </p><p> Sur un plan stratgique, lvolution de la Poste nest pas moins spectaculaire, et particulirement intressante pour un </p><p>observateur extrieur. En effet, dune organisation dont la stratgie tait largement dtermine par les autorits politiques, la Poste a volu, en lespace de 10 ans, en une entit avec une stratgie propre, caractrise, entre autres, par le dveloppement de nouvelles prestations et la diversification, ainsi que par linternationalisation, nouveau un processus relativement typique pour toutes les entreprises publiques. </p><p> Finalement, la Poste constitue galement un exemple particulirement intressant pour ce qui concerne lvolution de </p><p>la relation entre une entit publique et la politique: en effet, cette relation a profondment volu et sest solde, ds le 1.1. 1998 par un nouveau statut juridique. </p><p> Notre tude de cas est structure de la manire suivante: aprs un bref aperu historique retraant la naissance et l'volution de la messagerie (section 1), nous analyserons les diffrents facteurs susceptibles de nous aider comprendre les rformes entreprises au sein de La Poste Suisse depuis le dbut des annes 1980 (section 2). Ceux-ci sont de deux ordres, savoir l'mergence des nouvelles technologies de l'information et de la communication (amenant la Poste se repositionner dans le secteur dit de la logistique ) et le processus de globalisation et les nouvelles rgles du jeu, dictes </p></li><li><p>FSP / PSP </p><p>Etude de cas La poste Suisse 3 </p><p>au niveau international (faisant en sorte que la Poste est dornavant mise en concurrence). Dans un troisime temps, nous exposerons de manire systmatique les transformations intervenues, et encore en cours, La Poste suisse. Nous aborderons ainsi les changements au niveau de la culture de lentreprise, au niveau du statut juridique, ainsi quau niveau de la structure organisationnelle, y compris ceux ayant trait la nouvelle organisation territoriale (section 3). Dans un quatrime temps, nous analyserons brivement ce processus de transformation, afin den identifier les traits les plus caractristiques, les principaux enjeux, et les principaux dfis (section 4). 1 Histoire de La Poste en Suisse Ce premier chapitre retrace lvolution de La Poste Suisse de son origine prive sa forme actuelle dtablissement autonome de droit public. Cette approche historique nous permettra non seulement de mesurer l'ampleur des changements actuels, mais galement de comprendre linfluence des facteurs historiques sur le processus de transformation lui-mme. En outre, de la sorte, seront mis en vidence le rle et limportance de La Poste suisse en matire de service public. </p><p>1.1 Les premiers pas des messageries postales en Europe </p><p> Le Moyen ge n'a pas vritablement connu un systme postal proprement dit. Toutefois, il tait possible de rencontrer sur les routes des messagers au service de seigneurs fodaux chargs de transiter les quelques lettres qui taient destins aux diffrentes familles nobles du reste seules susceptibles de savoir lire cette poque. Mais, ce sont surtout les religieux, les bndictins plus prcisment, qui instaurrent le premier courrier plus ou moins rgulier au sein du continent. Les messagers des couvents, bnficiant d'une immunit ecclsiastique et ayant leur disposition une infrastructure rendant leur voyage plus ais, taient chargs de mettre en communication les diffrents lieux saints. A ct du rseau des couvents, des tudiants porteurs du courrier taient chargs d'assurer l'change d'informations entre les diffrentes universits qui voyaient le jour peu prs la mme poque. Par ailleurs, jusqu' la fin du XVIme sicle, un courrier de nature prive transitait galement dans toute l'Europe par l'intermdiaire des corporations professionnelles. 1.2 Les dveloppements du secteur postal en Suisse Le dveloppement des rgions et des villes dans toute l'Europe participait, par la suite, la cration de messageries postales caractre plus strictement politique. Ces messageries avaient pour rle d'acheminer tout le courrier "diplomatique" entre les diffrentes villes et cantons. Ces lignes de messageries allaient bientt constituer des relais importants au niveau politique et bientt le terme mme de Poste se popularisa au sein du langage. Par la suite, du fait du dveloppement du commerce et notamment en raison de la croissance que certaines villes suisses connaissaient alors, telles que St-Gall, Zrich, Berne ou mme Ble, de nouvelles lignes apparaissaient. Ces dernires revtaient surtout un intrt commercial et desservaient la plupart du temps des grands centres urbains dont l'conomie tait relativement florissante. En dfinitive, force est de constater que des ncessits commerciales taient la base de ces nouvelles initiatives. "(...) Les marchands furent les nouveaux pionniers de La Poste, non seulement parce qu'ils tablirent des lignes importantes pour le dveloppement commercial des rgions, mais galement parce qu' l'inverse des messageries officielles, qui rechignaient se charger de missives prives, ils firent de ce courrier un service payant qui leur permit souvent d'entretenir les lignes cres avant tout pour leur commerce. De plus, les marchands surent, par intrt conomique, s'associer les uns aux autres pour mener bien ces entreprises" (Rey &amp; Finger, 1994:22). A cette poque, ont ainsi merg un certain nombre de grandes lignes sur lesquelles le courrier et les marchandises taient achemins ensemble. Par la suite, petit petit, le courrier a t trait de manire indpendante. Des lignes postales importantes ont alors vu le jour et le transport du courrier est trs rapidement devenu un service commercial intressant. Des lignes reliant St-Gall Nuremberg, appele galement "Ordinaire de Nuremberg", laquelle s'associaient trs rapidement d'autres villes comme Schaffhouse, Zurich et Ble, ainsi que "l'Ordinaire de Lyon", reliant St-Gall la ville franaise, taient mises en </p></li><li><p>FSP / PSP </p><p>Etude de cas La poste Suisse 4 </p><p>place et donnaient lieu des conflits d'intrt entre les diffrentes rgions qui voulaient s'attribuer la manne financire que reprsentait un tel service. Le dbut de lhistoire postale de la Suisse est donc marqu par l'initiative prive. Ainsi, durant les XVIIme et XVIIIme sicles, des hommes comme le Zurichois Gaspard de Muralt ou comme les Genevois Thlusson et Guigner taient la base du dveloppement des messageries postales suisses. Dans la seconde moiti du XVIIme sicle, un jeune entrepreneur bernois, Beat Fischer, a mis sur pied le premier rseau postal de l'histoire helvtique. Pour ce faire, il avait russi convaincre le gouvernement de la puissante Berne de lui attribuer le monopole du courrier sur son territoire. Grand ngociateur et visionnaire, Beat Fischer ne s'est pas arrt en si bon chemin et a obtenu des contrats de la part des Rpubliques du Valais, de Genve, et de la Principaut de Neuchtel. Par ailleurs, il a ngoci et s'est associ sur de grandes lignes avec son homologue zurichois de Muralt, ainsi quavec des autres Etats. Visionnaire, il avait dans l'ide de prendre en charge l'ensemble du service postal suisse et d'utiliser la position gographique du pays pour y faire passer un axe transcontinental. 1.3 Une premire tentative de centralisation: la domination franaise En 1798, la Suisse fut envahie par les troupes franaises et devint une Rpublique. De nouvelles mthodes centralisatrices sont alors prnes et il est question que les diffrents rseaux de messagerie soient unifis voire nationaliss. Une loi est promulgue qui oblige le gouvernement crer une administration centrale de la Rgie des postes. Toutefois, la puissante Poste bernoise ainsi que certains marchands zurichois fortuns s'opposrent fermement un tel projet et rclamrent des compensations financires importantes. Du fait de ces diffrentes rsistances, l'Etat central reporta la dcision de centralisation tant et si bien qu'en 1803, date de l'Acte de mdiation qui rtablit la souverainet des cantons, rien n'a pu tre ralis en ce qui concerne lunification des postes. A l'occasion de ce bras de fer entre Etat central et intrts privs, on peut remarquer que deux positions se sont dgages: l'une, plutt centralisatrice, dfendue par l'Etat sous la frule franaise et, l'autre, plutt favorable la dcentralisation et la proprit prive, soutenue par les riches marchands. Ces deux alternatives s'opposrent durant toute la premire partie du XIXme sicle. 1.4 Les cantons encore matres bord Le 10 septembre 1803, l'administration centrale des postes tait dissoute et les cantons redevenaient matres des postes. La myriade des postes cantonales tait alors l'image du nombre de cantons et des divergences qui rgnaient dans le pays. Cette image tait renforce par le fait que plus de 300 sortes de monnaies diffrentes avaient cours en Suisse et qu'un nombre considrable de pages se dressaient sur les diffrentes routes du pays (plus de 400). Cette situation ne favorisait gure les changes au sein du territoire helvtique sans compter que les diffrentes postes cantonales avaient bien de la peine crer des accords avec les pays voisins qui, eux, avaient dj dvelopp des structures postales beaucoup plus centralises. Ce fractionnement subsistait jusqu'en 1847 au moment o les antagonismes helvtiques dbouchrent sur la guerre du Sonderbund, opposant les cantons catholiques aux cantons de la Dite. La fin du conflit et surtout la victoire des cantons de la Dite marqurent un nouveau pas pour le pays, puisqu'il en rsulta un systme fdraliste, dont les contours taient prciss dans la 1re Constitution fdrale de 1848. 1.5 Vers lunification du secteur postal en Suisse L'administration postale Suisse devenait ds lors une prrogative fdrale sur la base de l'article 33 de la Constitution fdrale. Cette dmarche rpondait galement un besoin de dveloppement conomique. En effet, lunification du secteur postal avait pour premier effet de simplifier les changes, permettant ainsi aux entreprises de se dvelopper sur tout le territoire. De ce fait, une poste unifie allait jouer un rle cl dans le dveloppement national. La Poste Suisse tait ne. En guise de compromis, le Conseil Fdral proposait toutefois aux cantons, en 1849, la cration de 11 arrondissements </p></li><li><p>FSP / PSP </p><p>Etude de cas La poste Suisse 5 </p><p>postaux. A l'exception de quelques changements qui sont intervenus en 1911, la rpartition ainsi effectue est demeure la mme jusqu fin 1997. Avec la rvision de la Constitution de 1874, encore largement en vigueur aujourd'hui, l'article 33 de la Constitution de 1848 est remplac par l'article 36 qui prcise notamment : "Dans toute la Suisse, les postes et les tlgraphes sont du domaine fdral. Le produit des postes et des tlgraphes appartient la Caisse fdrale. Les tarifs seront fixs d'aprs les mmes principes et aussi quitablement que possible dans toutes les parties de la Suisse. L'inviolabilit du secret des lettres et des tlgrammes est garantie". Sous ces nouvelles conditions-cadres, la Confdration n'tait plus oblige d'indemniser les cantons pour la cession de leurs droits rgaliens en matire postale. Finalement, c'est grce cette nouvelle Constitution que le secteur postal suisse est vritablement devenu un instrument de la politique fdrale. Certes, avant les transformations profondes, qu'elle mne aujourd'hui, La Poste suisse connatra encore quelques dveloppements, mais ils seront mineurs par rapport l'acte de cration que reprsente la Constitution fdrale de 1874. 1.6 L'arrive du tlgraphe et du tlphone: les PTT Le tlgraphe a fait son apparition en Suisse en 1852. Celui-ci a t install dans les bureaux de poste malgr le fait qu'il ne dpendait pas de la mme administration. Par contre, du moment que le monopole d'exploitation du tlphone a t attribu la Confdration au milieu des annes 1880, ce service a t intgr la Direction gnrale des postes. En 1920, le tlgraphe a galement t rattach cette mme...</p></li></ul>

Recommended

View more >