Click here to load reader

ENTRETIEN D’UN GROUPE SANITAIRE - Pages - ulyce.region- de travail/ENTRETIEN... · PDF file• Bio nettoyage –Action qui consiste à nettoyer et à désinfecter en 2 ... Par exemple,

  • View
    213

  • Download
    0

Embed Size (px)

Text of ENTRETIEN D’UN GROUPE SANITAIRE - Pages - ulyce.region- de travail/ENTRETIEN... ·...

  • ENTRETIEN DUN GROUPE SANITAIRE

  • PROGRAMME Enqute sur la propret dun groupe sanitaire

    Le lexique de la propret

    Connatre les diffrentes sources de contamination pour mieux les matriser

    Rappels rglementaires

    Elaboration dun protocole de nettoyage et de dsinfection dun groupe sanitaire

    Les contrle Qualit

    Les quipement de protection individuelle et collectif

    Les produits: mode demploi

    Exercices pratiques : entretien dun sanitaire-le balayage humide-le lavage plat-le lavage avec raclette et mouilleur.

    2

  • 3

    Nettoyage

    Opration dentretien et de maintenance des locaux et des quipements dont lobjectif

    principal est dassurer un aspect agrable

    (notion de confort) et un niveau de propret

    (notion dhygine)

    Dfinition

  • Dfinitions Quest ce que la dsinfection? La norme Afnor T72.101 la dfinit comme suit:

    Opration aux rsultats momentane permettant dliminer ou de tuer les micro-organismes et/ou dinactiver les virus indsirables ports par des milieux contamins, en fonction des objectifs fixs. En effet la dsinfection est complmentaire des oprations de nettoyage.

    4

  • 5

    Dfinition Bio nettoyage

    Action qui consiste nettoyer et dsinfecter en 2 oprations ou en une seule.

    Information complmentaire Le bio nettoyage en une seule opration ne peut se

    faire que sur des surfaces pas trs sale .

    bio nettoyage = nettoyage + dsinfection

    La biologie est la science du vivant. Prise au sens large de science du vivant, elle recouvre une partie des sciences naturelles et de l'histoire naturelle des tres vivants.

    Un produit bio est avant tout un produit qui respecte une rglementation stricte et trs prcise. Le terme biologique fait rfrence la faon dont sont cultivs les produits agroalimentaires.

  • Selon le milieu dutilisation on distingue

    Les dsinfectants:

    Pour les surfaces, les objets.

    Ex: eau de javel,

    Les antiseptiques:

    Pour les mains , la peau , les muqueuses.

    Ex: Btadine

    Les antibiotiques:

    Pour le corps humain

    Ex Pnicilline, streptomycine

    6

  • Les principaux types de micro-organismes

    virus

    8

    http://www2.ac-lyon.fr/enseigne/biotech/galerie/champignons/tableau/aspniger5.gif

  • Croissance et multiplication

    Eau Nourriture

    Temprature

    Oxygne

    Les principaux besoins

    9

  • Normalisation des dsinfectants LAFNOR a cr des normes permettant de vrifier la capacit dsinfectante des produits de dsinfectant

    Le CEN au niveau europen

    a cr galement des normes

    de vrification de lactivit

    Biocide des produits.

    NB : les normes franaises

    sont plus strictes que les

    normes europennes : les

    normes NF doivent donc

    tre privilgies lors du

    choix du produit !!!

    Bactricide NF-T- 72150

    72151

    72170

    72171

    Virucide NF-T- 72180

    72181

    Fongicide NF-T- 72200

    72201

    Sporicide NF-T- 72230

    72231

    Bactricide, fongicide, sporicide

    NF-T- 72190

    72300

    72301

    72281*

    *par voie arienne

    10

  • Rle utile ou positif :

    Agro-alimentaire : fromages, yaourts, pain, bire,

    Sant : antibiotiques, vaccins,

    Rle nuisible ou ngatif :

    Peuvent provoquer des maladies (pathognes) : angines, gastro-entrites

    Rle des micro-organismes

    11

  • 1 million de bactries / cm2 sur le cuir chevelu

    De 10 000 100 000 bactries / cm2 sur le front

    10 millions de bactries / g de scrtion nasale

    100 millions de bactries/g de salive

    De 1 10 millions de bactries / cm2 sous les

    aisselles

    Plus de 100 millions de bactries / g

    de matires fcales

    De 100 1 000 bactries / cm2 sur les mains

    Lhomme et les bactries

    12

  • Les sources de contamination

    ORIGINE DE LA CONTAMINATION

    13

  • Dfinition des zones risques de biocontamination Elles sont au nombre de 4 : Zone 1 : risques faibles ou ngligeables. Pas de malades, exigences dhygine rapprocher de celles dune simple collectivit. Zone 2 : risques modrs. Secteurs de malade non infectieux ou non hautement infectieux. Zone 3 : hauts risques. Eviter la propagation des germes pour des patients fragiles, ou plus souvent porteurs de micro-organismes pathognes. Zone 4 : trs hauts risques

    Ultra propret en vitant lapport de germes extrieurs.

    14

  • Lhomme metteur?

    La vie nest possible que grce au nombre considrable de bactries vivants dans ou sur le corps humain. Il sagit de bactries dites commensales, cest--dire qui ne provoquent pas de maladie(s).

    Cette flore microbienne, aussi appele microbiote, est bnfique et

    mme totalement indispensable notre vie et ne causent pas de maladie ou de dysfonctionnements dans des conditions normales et sont essentielles au maintien de notre bon tat de sant.

    On estime que lensemble des bactries du corps humain est de lordre de 800 1000 milliards pour un individu adulte, soit environ 10 fois plus que ses propres cellules. Par exemple, sur certaines zones de la peau, on peut trouver jusqu 50 millions de bactrie par centimtre carr !!! On identifie chez un adulte, entre 500 1000 espces de micro-organismes diffrentes.

    15

  • Lhomme rcepteur

    Le contact:

    La poigne de porte

    Linterrupteur

    Le couvercle du wc

    la lunette du wc

    La chasse deau

    Robinetterie

    Le distributeur de papier de savon ,dessuies mains

    Sche mains lectrique

    Un nuage cre par une chasse deau de toilette peut s tendre jusqu 1,5m de la cuvette transportant des bactries fcales infectieuses sur les surface.

    16

  • Les dchets dactivits risques infectieux

    Dfinition : les DASRI, quest-ce que cest ? Les DASRI sont des dchets produits par une activit de soins individuelle (patients) ou collective (professionnels et tablissements de sant) qui prsentent un risque infectieux et de contamination pour lhomme et lenvironnement. Ils ncessitent de ce fait un traitement particulier. Les DASRI concernent tous les patients en autotraitement qui utilisent et jettent du matriel mdical.

    Peine damende ou demprisonnement Il est formellement interdit dutiliser dautres rcipients (botes de conserve, bouteilles en verre ou plastique...) sous peine dencourir une amende ou de l'emprisonnement, notamment en cas daccident des agents de tri. On estime 1500 par an le nombre de personnels communaux subissant des piqres accidentelles sur les chanes de tri.

    17

  • Rappels rglementaires

    18

  • Quelques chiffres

    Trois ans de sa vie sur les toilettes Ce sondage pourrait faire sourire, si une fois de plus ceux qui souffrent le plus de la salet ne sont pas les adultes mais les enfants. 68,3 % d'entre eux attendraient de rentrer chez eux pour aller aux toilettes. La premire des raisons mentionne est le manque de papier toilette, suivi par le manque de savon. Le manque de serviette ou d'essuie-mains explique que les enfants ne se lavent pas systmatiquement les mains en sortant des toilettes.

    Le sanitaire idal pour les Franais doit tre propre et sentir bon. Il faut qu'il y ait du savon liquide et des essuie-mains en papier et que les poubelles ne dbordent pas. En revanche, la prsence d'quipements modernes ou d'une protection hyginique sur le sige des toilettes ne leur semble pas prioritaire.

    19

  • 20

  • 21

    Rgles de nettoyage

    Nettoyer du plus propre au moins propre(Plus sale)

    Nettoyer du haut vers le bas

    Respecter le protocole du systme de lavage

    Respecter les facteurs defficacit du nettoyage Travailler avec TACT

  • 22

    Lavage hyginique des mains

    Se mouiller les mains et prendre une dose de savon Laver les paumes et le dessus des mains

    2 3 4

    1

    5 6

    Laver les espaces interdigitaux (ct paume et ct dos de la main)

    10

    Nettoyer les bouts des doigts et les ongles

    Se rincer les mains et les essuyer sans frotter

    7

  • Protocole de nettoyage et de dsinfection dun groupe sanitaire.

    Quand? Au minimum 1 fois par jour (exigence du code du travail) Dans quel ordre? Se laver les mains Prparation du chariot ( voir fiche check liste chariot) Arer si cela est possible Vider et sortir la poubelle Vider le rceptacle de la brosse wc Tirer la chasse deau Appliquer le produit dtartrant raison de 1 x/semaine ou le produit 4D (Dtergent-Dsinfectant-Dtartrant-Dsodorisant) Brosser les parois et le fond de la cuvette laide de la brosse WC. Fermer le couvercle et laisser agir. Rincer les lavabos Appliquer le produit le produit 4D laide dun pulvrisateur muni dun mousseur Laisser agir au minimum entre 5 et 10 minutes (voir consignes dutilisation notes sur le produit)

    23

  • Suite du protocole de nettoyage et de dsinfection dun groupe sanitaire.

    Respecter le code des couleurs dfinit dans votre tablissement

    Plier le lavette en 4

    Procder au rinage du WC selon ltape suivante:

    1 Chasse deau

    2 Extrieur et intrieur du couvercle

    3 Extrieur de la lunette

    4 Intrieur de la lunette

    5 Rebord de lassise

    6 Pied du WC

    7 Manche de la brosse + tirer chasse deau

    8 Intrieur et extrieur de pot WC.

    Fermer le couvercle

    Nettoyer le carrelage mural

    Nettoyer le distributeur de papier wc

    Nettoyer les poigne

Search related