Dysplasie bronchopulmonaire du nouveau-né prématuré : d’hier à aujourd’hui

  • Published on
    27-Dec-2016

  • View
    221

  • Download
    1

Transcript

  • Revue de Pneumologie clinique (2013) 69, 207216

    Disponible en ligne sur

    www.sciencedirect.com

    MISE AU POINT

    Dysplasie bronchopulmonaire dunouvaujou

    Premat

    MOTS CDysplasibronchoPrmatuDvelopalvolairOxygnoMorbiditrespiratoMorbiditneurolog

    Auteur cAdresse

    0761-8417/$http://dx.deau-n prmatur : dhier rdhui

    ure infants bronchopulmonary dysplasia: Past and present

    A. Hadchouela,,b,c, C. Delacourta,b,c

    a Service de pneumologie et dallergologie pdiatriques, hpital universitaireNeckerEnfants-Malades, 149-161, rue de Svres, 75043 Paris cedex 15, Franceb Inserm IMRB U955, quipe 4, facult de mdecine, 94000 Crteil, Francec Universit Paris Descartes (Paris-5), 75005 Paris, France

    Disponible sur Internet le 15 juillet 2013

    LSepulmonaire ;rit ;pemente ;dpendance ;ire ;ique

    Rsum La dysplasie bronchopulmonaire (DBP) est la principale squelle respiratoire de laprmaturit. Elle a t initialement dcrite en 1967 comme une maladie pulmonaire chroniquese dveloppant chez les nouveau-ns prmaturs exposs une ventilation prolonge avecune FiO2 de 80 100 %. La dnition, le diagnostic, lvolution, lpidmiologie ainsi que lacomprhension des mcanismes physiopathologiques de cette maladie ont considrablementvolu au cours des dernires dcennies sans quil existe lheure actuelle des thrapeutiquesvritablement efcaces tant prophylactiques que curatives. La DBP est dnie par une oxyg-nodpendance persistante 28 jours de vie (forme lgre) qui peut se poursuivre au-del de36 semaines damnorrhe (SA) (formes modres et svres). Avec laugmentation constantedu taux de prmaturit et la survie denfants de plus en plus immatures, la DBP est devenue unvritable problme de sant publique. En effet, il a t clairement tabli que la DBP tait asso-cie non seulement une morbidit respiratoire signicative mais galement neurologique etcognitive. Pour expliquer la persistance dun taux incompressible de DBP malgr lamliorationconstante des soins, lexistence de facteurs gntiques a t voque et dmontre, notam-ment par les tudes de concordance entre jumeaux. Lidentication de gnes de susceptibilitpermettrait non seulement de mieux comprendre la physiopathologie de cette maladie, maisgalement de dgager de nouvelles pistes thrapeutiques. En effet, aucun traitement prventifna fait rellement la preuve de son efcacit et une fois la DBP constitue, la prise en chargereste actuellement purement symptomatique. 2013 Elsevier Masson SAS. Tous droits rservs.

    orrespondant.e-mail : alice.hadchouel-duverge@nck.aphp.fr (A. Hadchouel).

    see front matter 2013 Elsevier Masson SAS. Tous droits rservs.oi.org/10.1016/j.pneumo.2013.05.003

  • 208 A. Hadchouel, C. Delacourt

    KEYWORDSBronchopulmonarydysplasia;PrematuAlveolardevelopmOxygen rRespiratmorbiditNeurolog

    Summary Bronchopulmonary dysplasia (BPD) is the most common chronic respiratory diseasein premature infants. BPD was rst described by Northway in 1967 as a chronic respiratorycondition that developed in premature infants exposed to mechanical ventilation and highoxygen supplementation. DBP is currently dened by the need for supplemental oxygen at

    36 ware, racteo efre initiesophygeneed indeedympreser

    Dnitio

    La dysplascipale sqpathologie1967 commloppant chventilationse traduit des infectirespiratoiret le dveldiagnostic une dntion de locorrig de Cest le desvrit decorrl au [6,7]. Les ependance respiratoiraux grandsnition ne en termes centre lse des bes(Fig. 1) [7,

    pidmi

    Les taux dsont en parnition maisdiffrents.nonatale risque identemps dimannes [10de 15,8 % c

    1. Dtermination standardise du phnotype dysplasieopulmonaire (DBP) 36 semaines damnorrhe (SA) selonres de Walsh [7,9].rity;

    ent;equirement;oryy;ic morbidity

    28 days of life (mild BPD) and at the BPD). With the advances of neonatal cthe disease as well as pathological chawithin the last two decades, but still nto occur among 10 to 20% of prematurespiratory and neuro-cognitive morbidon health services. Regarding its pathBPD is a complex disease combining identication of genetic variants involvin terms of diagnosis and treatment. Inexists and BPD treatment is currently s 2013 Elsevier Masson SAS. All rights

    n

    ie bronchopulmonaire (DBP) constitue la prin-uelle respiratoire de la prmaturit. Cette

    a t initialement dcrite par Northway ene une maladie pulmonaire chronique se dve-ez les nouveau-ns prmaturs exposs une

    prolonge avec une FiO2 de 80 100 % [1]. Ellepar des besoins accrus et prolongs en oxygne,ons respiratoires rptes avec dcompensationses et des retards plus frquents dans la croissanceoppement psychomoteur [24]. Depuis 2000, lede DBP et lvaluation de sa svrit rpondentition consensuelle base sur une double valua-xygnodpendance 28 jours de vie et au terme36 semaines damnorrhe (SA) (Tableau 1) [5].gr doxygnodpendance 36 SA qui dnit la

    la DBP et qui dailleurs a t signicativementdevenir respiratoire et neurologique long termenfants prmaturs avec DBP lgre (oxygnod-

    j28, mais sevrs 36 SA) nont pas de morbidite signicativement augmente comparativement

    prmaturs sans DBP [8]. Cependant, cette d-xe pas de seuils de supplmentation en oxygnedobjectifs de saturation qui peuvent varier dun

    Figure bronchles critautre. Cest pourquoi une valuation standardi-oins en oxygne 36 SA a t propose et valide9].

    ologie

    e DBP varient selon les centres. Ces variationstie lies une application htrogne de la d-

    galement des protocoles de prise en charge Avec les progrs considrables de la ranimationet le contrle optimal des diffrents facteurs detis, lincidence de la DBP a dans un premierinu pour atteindre un plateau depuis quelques]. En Europe, le taux moyen de DBP 36 SA esthez les prmaturs de moins de 32 SA avec des

    variations den le-de-Ftaux moyende moins dimportantede naissancde 750 g

    Descriptphysiop

    Les grandsture de leuou sacculaeeks of post-menstrual age (moderate and severeepidemiological characteristics and mechanisms ofristics and clinical course have profoundly changedfective curative treatment exists and BPD continuefants. Furthermore, BPD is a signicant source of. Thus, its treatment makes a considerable demandsiological mechanisms, it is now established thattic susceptibility and environmental injuries. The

    BPD is a potential source of innovative development, no curative or effective prophylactic therapeutictomatic.ved.e 10,5 21,8 % selon les pays [11]. Le taux moyenrance est de 13,8 % [11]. En Amrique du Nord, le

    de DBP 36 SA est de 22 % chez les prmaturse 1500 g la naissance [10], avec des variationss en fonction du taux de prmaturit et du poidse, passant de 46 % chez les nouveau-ns de moins10 % chez ceux entre 1000 et 1500 g [10].

    ion lsionnelle etathologie

    prmaturs naissent un stade trs imma-r dveloppement pulmonaire, canaliculaire tardifire prcoce. La multiplication alvolaire et la

  • Dysplasie bronchopulmonaire du nouveau-n prmatur : dhier aujourdhui 209

    Tableau 1 Dnition de la dysplasie bronchopulmonaire.

    ge gestationnel < 32 SA 32 SAPriode dvaluation nale Terme corrig de 36 SA (ou

    retour au domicile, si < 36 SA)56 jours de vie (ouretour au domicile,

    j)DBP lgr s ass

    DBP modDBP sv et/

    Adapt daSA : semai

    croissance [12]. La nale dveloppaspects hisalvolaire,faction du Ces lsionstudes autci ou naient recules lsionssont inconnatale. EnDBP tait ariennes,alvolisatiosurfactant brose ontDBP est esloppementnouvelle, epulmonaireresponsabls. Diverles mcanmal du plalvolisat la surviventilationprincipauxant- et pola survenusur modledanomalieau contrlfacteurs d

    Facteurspidmio

    Le premiertant, est cDBP augmematurit [8naissance jtrophes ay

    lin e].cern diqueappes anrs sus silogeue unee hueux

    urerisqutalesue de antibleultades fue d] et rs jo

    urslesin

    nts lisattilisocoaridsi < 56e Supplmentation en O2 pendant 28 jour

    Air ambiantre Supplmentation en O2 avec FiO2 < 30 %

    re Supplmentation en O2 avec FiO2 30 %prs Jobe et Bancalari [5].

    nes damnorrhe ; DBP : dysplasie bronchopulmonaire.

    microvasculaire distale sont peine bauchesissance prmature est susceptible dinterrompreement pulmonaire distal normal, aboutissant auxtologiques caractristiques de la DBP : hypoplasie

    avec alvoles peu nombreuses et larges, et rar-lit capillaire avec vaisseaux dystrophiques [12].

    sont constamment dcrites dans les quelquesopsiques disponibles, que les patients aient bn-on dune corticothrapie antnatale et quils

    ou non du surfactant exogne. En revanche, des voies ariennes et les lsions de brosestantes et dpendent de la prise en charge no-

    effet, avant lre du surfactant, lancienne caractrise par des lsions majeures des voies

    une brose interstitielle et un aspect dhypo-n [13,14]. Depuis lutilisation gnralise duexogne, les lsions des voies ariennes et de

    presque totalement disparu et la nouvelle sentiellement caractrise par un arrt du dve-

    alvolaire [1517]. Ainsi, la DBP, ancienne oust avant tout une pathologie du dveloppement

    distal. Les mcanismes physiopathologiqueses restent en revanche incompltement identi-s processus dagression peuvent interfrer avecismes de rgulation du dveloppement nor-oumon distal et aboutir des anomalies deion. Les supports thrapeutiques ncessairese de lenfant prmatur, oxygnothrapie et

    mcanique, constituent paradoxalement les facteurs dagression [18,19]. Linammationstnatale joue galement un rle important danse dune DBP. De nombreux arguments, obtenus

    animal ou en pathologie humaine, tmoignents de lexpression de produits de gnes essentielse de lalvolisation, induites par ces diffrents

    mascuDBP [8

    Conle degrmcanment rmodlfacteualvolelalvocontribment dcliniquinfectiplasmagrand postnale risqmatoirsuscepdes rsEnn, au risq[21,23premie

    Factemodhuma

    Diffrelalvosont ude gluclysacchagression.

    de risque identis par les tudeslogiques

    facteur identi, et probablement le plus impor-elui de limmaturit de lhte, lincidence de lantant trs signicativement avec le degr de pr-,20,21]. Indpendamment du terme, le poids deoue galement un rle majeur, les enfants hypo-ant un risque major de DBP [8,20,22]. Le sexe

    endotoxinebrebis. En(babouin oumentaux lequelques de certainset des condautre catrachaux des molcuDBP. Les procis aux besoins suivants lvaluation nale

    ou ventilation en pression positive

    st galement associ un risque plus lev de

    ant les facteurs environnementaux, la dure etexposition loxygne, et la dure de ventilation

    sont les facteurs de risque les plus frquem-orts [20,21,23]. Les tudes exprimentales surimaux ont conrm les effets dltres de cesr le dveloppement pulmonaire distal, avec desmplies et larges tmoignant dun arrt dense [24,25]. Linammation ant- et postnatalegalement trs signicativement au dveloppe-

    DBP, aussi bien exprimentalement [26] quenmaine [27]. La prsence de certains agents

    spciques dans les voies ariennes comme Urea-alyticum ou Adnovirus a t associe un pluse de DBP [2830]. Les infections bactriennes

    prcoces ou tardives augmentent galemente DBP [8,23]. Lexistence dun stimulus inam-tnatal comme la chorioamniotite serait aussi

    de moduler le risque de DBP avec cependantts contradictoires dune tude lautre [3133].acteurs hmodynamiques contribuent galemente DBP comme la persistance du canal artrieldes apports hydro-sods excessifs au cours desurs de vie [34].

    molculaires identis partir des animaux ou chez le prmatur

    modles exprimentaux de DBP et darrt deion existent. Chez les rongeurs, trois modless : lexposition lhyperoxie, ladministration

    rticodes et ladministration prnatale de lipopo-e bactrien. Ladministration antnatale dune a galement t utilise chez le lapin et lan, les modles danimaux prmaturs ventils

    agneau) sont probablement les modles expri-s plus proches de la DBP humaine. Chez lhumain,tudes histologiques ont compar lexpression

    marqueurs entre des enfants dcds de DBPtrles (ftus ou nouveau-ns terme dcdsuse). Les dosages protiques dans les efuentsde prmaturs ont galement permis didentierles candidates dans la physiopathologie de la

    incipales molcules identies par ces diffrents

  • 210 A. Hadchouel, C. Delacourt

    travaux contrlent notamment les deux grands phnomnesobservs au cours de la multiplication alvolaire : le renou-vellement harmonieux de la matrice extracellulaire et lamaturation de la microvascularisation pulmonaire [35].

    Dveloppmatrice eLe procesdeux grandllastogenessentielleont t minases sont activit pr[36] qui peet ainsi lafamille joumonaire : lhumain, ungrand risqula MMP-2 einvalides comparablment, le rlactivationmonaire [4au contrledveloppemTGF-, dondiffrentesalvolaire

    DveloppmicrovascLe Vasculatiel la m lalvoliune diminuune diminudes espacedu VEGF e[15]. Expde VEGF plaire chez autre facteun rle, ilce gne alaire. Ladladrnomcapillaire pavec des acomme on

    Suscepti

    Pour expliqla DBP depentre jumegntique maladie conaison de f

    [45]. Parker et al. ont ainsi montr que le dveloppementdune DBP chez un jumeau tait un facteur de risque trssignicatif de DBP chez lautre jumeau, indpendamment delordre de naissance et des autres facteurs confondants (OR

    : 12,estim

    de p Bha

    537] edancenuepersais

    nclueue l

    persintcherire

    28 jnome risvelopfensire euset rterlee VE

    dispientes coest se dntiativnt duclemequesre

    e 41nimperellultteun n paues mentuel , lutre s, lent auant urom

    ethuneune est tement alvolaire et remaniements de laxtracellulairesus de septation secondaire fait intervenirs groupes de molcules : les facteurs rgulantse et la famille des mtalloprotinases. Cestment au sein du second groupe que des anomaliesses en vidence dans la DBP. Les mtalloproti-en effet principalem...

Recommended

View more >