Atelier sur l'électrification Rurale 18-20 avril 2007 Yaoundé, Cameroun Éléments sur la situation en matière dénergie en Afrique Centrale Éléments sur

  • View
    104

  • Download
    0

Embed Size (px)

Text of Atelier sur l'électrification Rurale 18-20 avril 2007 Yaoundé, Cameroun Éléments sur la...

  • Page 1
  • Atelier sur l'lectrification Rurale 18-20 avril 2007 Yaound, Cameroun lments sur la situation en matire dnergie en Afrique Centrale lments sur la situation en matire dnergie en Afrique Centrale Par Martin Zeh Nlo Deputy Resident Representative PNUD CAMERON
  • Page 2
  • e8/ UNEP/UNDP Atelier sur L'lectrification Rurale 2 Elments socio-conomiques Afrique Centrale Afrique Centrale : Angola, Burundi, Cameroun, Rpublique Centrafricaine, Rpublique du Congo, Rpublique Dmocratique du Congo, Gabon, Guine Equatoriale, Tchad, Rwanda, Sao Tom et Principe, environ 150 millions dhabitants et prs de 60% en milieu rural Environ 3.7 millions de Km - Densit humaine trs variable Depuis 3 ans excellentes performances conomiques, particulirement en 2004 meilleur taux de croissance du continent avec 8,4% Progrs raliss dans les secteurs non ptroliers, grce lamlioration de lenvironnement macroconomique et la situation politique
  • Page 3
  • e8/ UNEP/UNDP Atelier sur L'lectrification Rurale 3 Elments socio-conomiques Afrique Centrale La majorit des pays dAfrique centrale ont des taux de pauvret trs levs alors que pendant les annes rcentes, des taux de croissance conomique levs observs Au niveau de la dynamique de pauvret, les expriences sont fort variable dun pays lautre. Cameroun baisse sensible entre 1996 et 2001 Congo et RCA aggravation entre 1993,1995 et 2003 Gabon aggravation aprs 1994 Donc croissance conomique condition ncessaire mais pas suffisante pour rduire la pauvret : faible effet distributif du processus de croissance
  • Page 4
  • e8/ UNEP/UNDP Atelier sur L'lectrification Rurale 4 Secteur Energie Afrique Centrale Principales Rfrences Malgr un potentiel hydrolectrique important, la sous rgion souffre dun dficit nergie qui ne permet pas lindustrialisation durable Fournir lnergie en quantit suffisante et bon march aux populations, en particulier au niveau rural reste pour lAfrique subsaharienne un rel dfi tel que le montrent les tableaux qui suivent
  • Page 5
  • e8/ UNEP/UNDP Atelier sur L'lectrification Rurale 5 Secteur Energie Afrique Centrale Principales Rfrences
  • Page 6
  • e8/ UNEP/UNDP Atelier sur L'lectrification Rurale 6 Secteur Energie Afrique Centrale Principales Rfrences
  • Page 7
  • e8/ UNEP/UNDP Atelier sur L'lectrification Rurale 7 Secteur Energie Afrique Centrale Principales Rfrences Tentative de structuration de la population humaine en fonction de la connection au rseau lectrique et du niveau de pauvret Segment Urbain : Densit de population leve; pauvre et intermdiaire/ niveaux leve de revenu Connect au rseau lectrique Segment Pri-Urbain : Densit de population leve avec un bas niveaux de revenu Relativement connect au rseau lectrique Segment Rural : Population de densit basse avec un bas niveaux de revenu Souvent en marge du rseau lectrique
  • Page 8
  • e8/ UNEP/UNDP Atelier sur L'lectrification Rurale 8 Secteur Energie Afrique Centrale Principales Rfrences Le paysage de llectrification rurale Llectrification rural reste seuil trs alarmant, presque 95% de la population rurale na pas accs llectricit Lapproche de llectrification rurale doit tre revue sachant que les agences dlectrification rurale ne seront pas mme de couvrir les dpenses pour la fourniture de llectricit en milieu rural
  • Page 9
  • e8/ UNEP/UNDP Atelier sur L'lectrification Rurale 9 Secteur Energie Afrique Centrale Principales Rfrences Le paysage de llectrification rurale De bonnes intentions dlectrification rurale, trs peu ont t matrialises dans le temps souvent cause des conflits rcurrents entre institutions ou cause de la faiblesse du cadre des politiques La faible exprience des institutions et des entits gouvernementales oprant sans une vritable capacit professionnelle constitue une frein llectrification rurale Peu a t fait pour le dveloppement dun cadre de politique dlectrification pour amliorer les conditions de vie des populations rurales. Certainement en raison des investissements financiers comparativement plus importants faire par rapport au retour dinvestissement attendu
  • Page 10
  • e8/ UNEP/UNDP Atelier sur L'lectrification Rurale 10 Secteur Energie Afrique Centrale Principales Rfrences Le paysage de llectrification rurale Le processus de dcentralisation a en gnral favoris lmergence de jeunes institutions qui nont pas encore les capacits dinfluencer la politique nergtique des pays La faiblesse dautonomie de ces jeunes institutions en terme financier et ressources humaines constitue un obstacle majeur llectrification rurale Les agences dlectrification rurale pour une grande part, raccordent leur rseau de distribution celui du rseau de distribution lectrique national pour desservir le milieu rural. Cette option coteuse implique que les ruraux payent plus cher laccs lnergie/lectricit. Ce qui nest pas au bnfice des populations rurales, pauvres en majorit
  • Page 11
  • e8/ UNEP/UNDP Atelier sur L'lectrification Rurale 11 Secteur Energie Afrique Centrale Principales Rfrences Quelques traits des rformes du secteur nergie En vue damliorer la situation du secteur nergie des rformes ont t engages dans la majorit des pays au niveau du cadre instutionnel et lgal Ces rformes ont permis de redfinir les rles des acteurs, dinitier et de mettre en place de nouvelles politiques du secteur nergie et des mcanismes de rgulation du secteur nergie (pour le contrle des diffrentes institutions), de promovoir llectrification rurale et, ont facilit la cration dinstitutions du secteur nergie Le processus de dcentralisation a favoris la cration dinstitutions semi-privs du secteur nergie pour la fourniture dnergie en milieu urbain, pri-urbain et rural Certains pays ont mis en place des mcanismes dincitation lie la fiscalit et rduction des taxes pour attirer d'avantages dinvestisseurs privs
  • Page 12
  • e8/ UNEP/UNDP Atelier sur L'lectrification Rurale 12 Secteur Energie Afrique Centrale Principales Rfrences Quelques traits des rformes du secteur nergie Certains pays, notamment ceux en situation post- conflit ne se sont pas encore engags dans le processus de rforme du secteur nergie Pour ces pays, les institutions du secteur nergie restent encore inefficaces et pas la hauteur daccomplir leurs missions Souvent pour ces pays, une institution a le monopole de toutes les activits relatives au secteur nergie entranant ainsi une inefficacit du fait de labsence de transparence toutes les tapes des oprations
  • Page 13
  • e8/ UNEP/UNDP Atelier sur L'lectrification Rurale 13 Secteur Energie Afrique Centrale Principales Rfrences Quelques traits des rformes du secteur nergie Dans les pays o les processus de rformes est en cours, lapplication de la rglementation nest pas effective et cela pnalise le secteur de lnergie, en particulier llectrification rurale Parfois, pour ces pays les conflits de juridiction entre institutions sont lorigine de linefficacit du secteur nergie, et notamment de llectrification rurale Les conflits de juridiction sexpliquent par le fait que les textes rglementant le secteur nergie prsentent des lacunes conceptuelles, par exemple en ne prenant pas suffisamment en compte les considrations des institutions existantes du secteur nergie
  • Page 14
  • e8/ UNEP/UNDP Atelier sur L'lectrification Rurale 14 Secteur Energie Afrique Centrale Principales Rfrences Quelques traits des rformes du secteur nergie Certains pays ont dvelopp des mcanismes dincitations pour attirer les investisseurs privs potentiels pour intervenir en milieu rural, mais la plupart doivent encore le faire (La difficult d'attirer des investisseur est du au manque des dcrets et/ou diffrents interprtations des lois) Dans certains cas les populations rurales hsitent ou appliquent contre cur lapplication des procdures pour lexploitation des mcanismes existant relatifs laccs lnergie Linadquation du cadre lgal au contexte local peut expliquer cette situation. Dautant plus que pour une large part des populations rurales, ce sont les principes coutumiers qui rgulent la gestion locale des ressources naturelles
  • Page 15
  • e8/ UNEP/UNDP Atelier sur L'lectrification Rurale 15 Secteur Energie Afrique Centrale Principales Rfrences Quelques traits des rformes du secteur nergie En conclusion : le processus de rformes na pas amlior la situation du secteur nergie La majorit de la population na pas accs aux services nergtique de base, mme parfois les habitants des capitales Les populations rurales sont les plus affectes Les pays en situation post conflit sont comparativement plus affects, dautant plus que les infrastructures de base ont t dtruites. Ces pays doivent non seulement reconstruire les infrastructures, mais galement initier les rformes du secteur nergie par rapport au cadre lgal et institutionnel
  • Page 16
  • e8/ UNEP/UNDP Atelier sur L'lectrification Rurale 16 Secteur Energie Afrique Centrale Principales Rfrences Approche Energies Renouvelables comme solution possible La majorit des pays ont des ressources en nergies renouvelables en abondance. Mais ces pays ont les plus faibles taux de consommation nergie du monde Pourtant selon le Conseil Mondial de lnergie (CME), lAfrique possde13% du potentiel hydraulique exploitable lchelle mondiale et 21 des 53 Pays africains sont mme dassurer une exploitation rentable Le potentiel gothermique est favorable, un dbut dexploitation est note en Afrique Australe Quant au solaire, tant pour sa valorisation photovoltaque que thermique, potentiel est bien rparti avec des irradiations variant entre 6 et 7 KWh/m/jour
  • Page 17
  • e8/ UNEP/U