Click here to load reader

Analyse financiere du BTP 2017 - · PDF fileL’exploitation sur plusieurs années de données financières basées sur l’analyse des bilans de ses clients permet à BTP ... Une

  • View
    213

  • Download
    0

Embed Size (px)

Text of Analyse financiere du BTP 2017 - · PDF fileL’exploitation sur plusieurs années...

  • Analyse Financire 2017des entreprises du BTP

  • Performances financires des entreprises du BTP en 2016

    Depuis 2008, BTP Banque ralise une tude sur la sant financire des entreprises du secteur de la construction afin de mesurer limpact de la crise et de la nouvelle Loi de Modernisation de lEconomie (LME).

    Ltude est ralise partir dun chantillon reprsentatif dentreprises de BTP issues du cur de cible du fonds de commerce de BTP Banque.

    Lchantillon est constitu denviron 3 636 entreprises soumises limpt sur les socits (IS), (ce qui exclut les entreprises individuelles), ayant un Chiffre dAffaires compris entre 500K et 150 000 K dont :

    955 entreprises de Gros-uvre (Chiffre dAffaires cumul de 7 Mds d) 2 045 entreprises de Second-uvre (Chiffre dAffaires cumul de 11 Mds d) 625 entreprises de Travaux Publics (Chiffre dAffaires cumul de 4 Mds d)

    De plus, une analyse plus fine du secteur du Second-uvre permet de distinguer :

    255 entreprises de Menuiserie (Chiffre dAffaires cumul de 2 Mds d) 310 entreprises de Mtallerie (Chiffre dAffaires cumul de 2 Mds d) 375 entreprises de Charpente Couverture Isolation (Chiffre dAffaires cumul de 2 Mds d) 590 entreprises de Corps dEtats Techniques (Chiffre dAffaires cumul de 3 Mds d) 520 entreprises de Finitions (Chiffre dAffaires cumul de 2 Mds d)

    Lexploitation sur plusieurs annes de donnes financires bases sur lanalyse des bilans de ses clients permet BTP Banque de disposer dune vision des tendances du march sur lensemble des territoires et de mesurer ainsi de manire concrte lvolution de la conjoncture sur le bilan des entreprises de Gros-uvre, Second-uvre et Travaux Publics.

    2

  • VA/CA La Valeur Ajoute (VA) exprime la richesse conomique cre par lentreprise. Il sagit dun indicateur trs important, car lavaleur ajoute est le socle permettant de faire face aux charges de personnel, impts & taxes, charges financires. La baisse se confirme encore en 2016 avec -3,6 points depuis 2008 pour le gros uvre, de 2 points pour le Second-uvre etde 0,7 point pour les Travaux Publics. La Valeur Ajoute poursuit sa baisse dans le Second uvre , repart la baisse dans leGros uvre et se stabilise dans les Travaux Publics.

    Cette baisse dans le Gros-uvre est la consquence de plusieurs facteurs : Une activit sous tension selon les rgions qui favorise une concurrence vive entre les entreprises et impacte de ce fait lesmarges qui restent encore sous tension. Une concurrence agressive lie la mise disposition de main duvre trangre ( travailleurs dtachs) Une augmentation du prix des matires premiresLaffaiblissement du taux de la Valeur Ajoute est un indicateur dalerte suivre. En effet, si laValeur Ajoute devient insuffisante pour couvrir les frais de fonctionnement, lentreprise aura desdifficults atteindre son point mort et donc gnrer du bnfice. Dans cette hypothse lesstructures financires ne peuvent plus se renforcer.

    3

    41,2%

    41,4%

    40,5%

    39,3% 39,1%38,6% 38,6%

    37,9%37,6%

    41,9% 42,2%41,6%

    40,5% 40,7%40,2% 40,0%

    40,3%39,8%

    41,1%

    42,3%

    41,5%

    40,4% 40,5%

    39,8% 39,6%

    40,5% 40,4%

    37%

    38%

    39%

    40%

    41%

    42%

    43%

    2008 2009 2010 2011 2012 2013 2014 2015 2016

    VA / CA

    Gros uvre

    Second uvre

    Travaux Publics

  • Charges de Personnel / VA Pendant cette mme priode et afin de contrer la baisse de la valeur ajoute, la pression sest exerce sur les charges depersonnel pour tous les secteurs. Sur la priode 2008 2016, le poids des frais de personnel dans la Valeur Ajoute augmente de 7,3 points pour les activits deGros-uvre, de 5,6 points pour le Second-uvre et les Travaux Publics. Les charges de personnel reprsentent dsormaispresque 88% de la Valeur Ajoute pour les activits du Gros uvre et le Second uvre, et 82% pour les Travaux Publics.

    Cette volution est dabord la consquence de la baisse constate de la Valeur Ajoute pour tousles secteurs. Il est important de souligner quaprs une trs forte dtrioration du ratio sur la priode2008 2015, lanne 2016 semble marquer les actions engages par les entreprises sur la productivit.2015 avait certainement atteint la limite supportable.

    4

    80,1%

    83,8%

    86,0% 85,9%86,6%

    87,2% 87,1%88,0%

    87,4%

    83,1%

    85,3%

    86,7%87,6% 88,0%

    88,3% 88,2%89,2%

    88,7%

    76,3%

    78,5%79,4%

    80,0%81,1%

    80,5%81,9% 82,3% 82,0%

    74%

    76%

    78%

    80%

    82%

    84%

    86%

    88%

    90%

    2008 2009 2010 2011 2012 2013 2014 2015 2016

    Charges de Personnel / VA

    Gros uvre

    Second uvre

    Travaux Publics

  • EBE / VACes tendances sont galement vrifies par lvolution du ratio : lExcdent Brut dExploitation (EBE) sur la Valeur Ajoute.LExcdent Brut dExploitation est la rentabilit (avant impts) gnre par l'activit courante de l'entreprise sans prendre encompte sa politique d'investissement et sa gestion financire. Cet indicateur donne une vision objective de lefficacit deloutil de production, de lorganisation du travail et permet de dterminer la rentabilit de son exploitation courante.

    Aprs une chute de 5 points dans le Gros-uvre, de 3 points dans le Second uvre et seulement de 1,5 points dans lesTravaux Publics sur les deux premires annes de la crise financire, la part de lExcdent Brut dExploitation dans la ValeurAjoute samliore nettement en 2016 dans le Gros-uvre et le Second uvre (+ 0,7 points) et dans une moindre mesuredans les TP. Lessentiel de cette amlioration est conscutive une plus grande maitrise des charges de personnel.

    5

    16,4%

    12,2%11,3% 11,5%

    10,6%9,8% 10,2% 9,6%

    10,3%13,7%

    11,3%10,6%

    9,7% 9,3% 8,9% 9,2% 8,4%9,1%

    18,8%

    16,5%17,3% 16,9%

    15,6%16,3%

    15,0% 15,0%15,5%

    7%

    9%

    11%

    13%

    15%

    17%

    19%

    21%

    2008 2009 2010 2011 2012 2013 2014 2015 2016

    EBE/VA

    Gros uvre

    Second uvre

    Travaux Publics

  • Aprs la trs forte chute de la rentabilit entre 2008 et 2009, le niveau moyen du rsultat reprsente entre 1,6 et 2,3 points duChiffre dAffaires 2016,

    Nous notons un rebond trs net en 2016 pour les TP et second uvre et dans une moindre mesure le gros uvre. Lexplicationrside dans une nette amlioration de lEBE combine un niveau depuis de frais financiers modr du fait des taux dintrtet au CICE souvent comptabiliss post EBE.

    La profitabilit des entreprises exprime par le ratio Rsultat Net (RN) / Chiffre dAffaires (CA), a donc t fortement mise mal par les conditions conomiques de ces dernires annes.

    Rentabilit Moyenne( Rsultat Net /CA )

    6

    3,1%

    1,6%1,5%

    1,6%1,5%

    1,4%

    1,7%

    1,4%

    1,6%

    2,6%

    2,0% 2,1%

    1,7%

    1,5%1,6%

    1,7%1,5%

    1,9%

    2,5%

    1,8%

    2,1%1,9%

    1,7%

    2,1%

    1,9%1,7%

    2,3%

    1,0%

    1,5%

    2,0%

    2,5%

    3,0%

    2008 2009 2010 2011 2012 2013 2014 2015 2016

    Rsultat net / CA

    Gros uvre

    Second uvre

    Travaux Publics

  • Part des entreprises en perte Aprs la trs forte augmentation des entreprises en perte entre 2008 et 2009, la part des entreprises en perte a diminu entre

    2009 et 2013.

    Depuis 2013, la part des entreprises en perte na cess de croitre pour marquer une relle rupture en 2016, A noter une dcrue trs forte sur les TP pour retrouver le niveau davant crise 2008 / 2009.

    7

    8,2%

    18,6%

    20,0%

    16,1%

    16,1%

    15,2%

    17,6% 19,1%

    17,0%

    11,9%

    17,3%

    18,5%

    19,6%

    18,1%

    15,7%

    19,9% 19,7%

    17,2%

    11,5%

    19,5%

    18,1% 16,4%

    16,8%

    13,5%

    15,3%

    17,4%

    12,9%

    8%

    10%

    12%

    14%

    16%

    18%

    20%

    2008 2009 2010 2011 2012 2013 2014 2015 2016

    Part des entreprises en perte

    Gros uvre

    Second uvre

    Travaux Publics

  • Lindicateur de productivit permet de mesurer la production propre que gnre chaque collaborateur de lentreprise. Laproduction propre sentend par le Chiffre dAffaires dune socit, dduction faite de la sous-traitance.

    Aprs un creux entre 2009 et 2010 pendant lequel les entreprises navaient pas pu adapter lvolution de leur outil deproduction et donc leurs effectifs leur activit, la productivit par effectif sest redresse pour retrouver des niveauxsuprieurs ceux de 2008.

    Productivit( Production Propre / Effectif )

    8

    142,9

    131,9 133,3

    141,8

    149,4151,1

    152,9 152,7

    158,4

    130,9127,4 127,3

    134,2136,2 137,6

    139,8 140,1142,2

    149,5

    140,1141,9

    151,3 151,3

    157,5155,8

    150,3152,3

    120

    125

    130

    135

    140

    145

    150

    155

    160

    165

    2008 2009 2010 2011 2012 2013 2014 2015 2016

    Production Propre / Effectif propre en K

    Gros uvre

    Second uvre

    Travaux Publics

  • Cot de la main-d'uvre par rapport la production propre

    Depuis 2009, le cot de la main-duvre par rapport au CA est relativement stable. Mme si la tendance est baissire. A noter que le personnel extrieur lentreprise est en progression sur 2016 et en particulier sur le Gros uvre.

    9

    22,3% 24,4%24,8% 23,8% 22,9% 23,1% 23,0% 23,1% 21,8%

    6,1% 5,4% 5,5% 5,6% 6,0% 5,4% 5,4% 5,3% 6,4%

    28,4% 29,8% 30,3% 29,4% 28,9% 28,5% 28,4% 28,4% 28,3%

    5,0%

    10,0%

    15,0%

    20,0%

    25,0%

    30,0%

    35,0%

    2008 2009 2010 2011 2012 2013 2014 2015 2016

    GrosOeuvre

    SalairesetTraitements+ChargesSociales

    Personnelextrieurl'entreprise

    Total

    27,0% 28,7% 28,9% 28,0% 28,5% 28,3% 28,1% 28