2015- Sujets ASIE

  • View
    294

  • Download
    1

Embed Size (px)

DESCRIPTION

SESBaccalauréatSujetsAsie

Text of 2015- Sujets ASIE

  • preuve compose

    Cette preuve comprend trois parties.1. Pour la partie 1 (Mobilisation des connaissances), il est demand au candidat de rpondre aux questions en

    faisant appel ses connaissances personnelles dans le cadre de lenseignement obligatoire. 2. Pour la partie 2 (tude dun document), il est demand au candidat de rpondre la question en adoptant une

    dmarche mthodologique rigoureuse de prsentation du document, de collecte et de traitement linformation. 3. Pour la partie 3 (Raisonnement sappuyant sur un dossier documentaire), il est demand au candidat de

    traiter le sujet : en dveloppant un raisonnement ;

    en exploitant les documents du dossier ;

    en faisant appel ses connaissances personnelles ;

    en composant une introduction, un dveloppement, une conclusion.

    II sera tenu compte, dans la notation, de la clart de l'expression et du soin apport la prsentation.

    Premire partie : Mobilisation des connaissances

    1. Montrez, l'aide d'un exemple, que les conflits peuvent contribuer au changement social. (3 points)

    2. Comment les services collectifs peuvent-ils contribuer la justice sociale ? (3 points)

  • Deuxime partie : tude dun document (4 points)

    DOCUMENT

    Vous prsenterez le document puis vous dcrirez les volutions des taux d'emploi qu'il met en vidence entre 1982 et 2012.

    volution des taux d'emploi des 25 49 ans selon le diplme en France (en %

    Champ : France mtropolitaine, population des mnages, personnes de 25 49 ans.

    Source : Enqutes emploi, INSEE, dcembre 2013.

  • Troisime partie : Raisonnement sappuyant sur un dossier documentaire (10points)

    Cette partie comporte trois documents.

    l'aide du dossier documentaire et de vos connaissances, vous montrerez que le protectionnisme peut prsenter des risques.

    DOCUMENT 1

    Le Brsil offre une illustration frappante des piges du protectionnisme. En 1984, le Brsil a vot une loi interdisant en pratique la plupart des ordinateurs trangers. L'ide tait d'offrir un environnement protg o pourrait se dvelopper l'industrie informatique brsilienne naissante. La loi tait vigoureusement applique par une police informatique spciale qui rechercherait dans les bureaux des entreprises et les salles de classe les ordinateurs imports illgalement.Les rsultats ont t stupfiants. Technologiquement, les ordinateurs fabriqus au Brsil avaient des annes de retard sur un march mondial en volution rapide, et les consommateurs payaient deux ou trois fois le prix mondial quand ils pouvaient les obtenir. Selon une estimation, la loi cote aux consommateurs environ 900 millions de dollars par an. Dans le mme temps, comme les ordinateurs brsiliens taient trop chers, ils ne pouvaient lutter sur le march mondial et les entreprises informatiques brsiliennes ne pouvaient tirer parti d'conomies d'chelle pour vendre d'autres pays. Le prix lev des ordinateurs entamait aussi la comptitivit du reste de l'conomie. [...] Le problme des ordinateurs a effectivement empch la modernisation de l'industrie brsilienne.L'effet combin de la pression des consommateurs, des entreprises du Brsil et des exigences amricaines en faveur de la libert des marchs a contraint le Brsil lever en 1992 l'interdiction portant sur les ordinateurs imports. En l'espace d'un an, les magasins d'lectronique de So Paulo et de Rio de Janeiro se sont remplis d'ordinateurs portables, d'imprimantes laser et de tlphones cellulaires imports, si bien que les entreprises brsiliennes ont pu commencer exploiter la rvolution informatique. Chaque pays et chaque gnration rapprennent les leons de l'avantage comparatif.

    Source : Economie, Paul A. SAMUELSON, William D. NORDHAUS, 2005.

  • DOCUMENT 2

    La Nouvelle-Zlande et les tats-Unis ont notifi au Secrtariat de l'OMC, le 8 mai 2014, une demande d'ouverture de consultations avec l'Indonsie concernant les mesures imposes par ce pays l'importation de produits horticoles, d'animaux et de produits d'origine animale. D'aprs les tats-Unis et la Nouvelle-Zlande, l'Indonsie impose des prohibitions ou des restrictions l'importation de produits horticoles, d'animaux et de produits d'origine animale ; [...] soumet les produits imports un traitement moins favorable que celui qui est accord aux produits similaires d'origine nationale ; a impos des prescriptions draisonnables et discriminatoires en matire d'inspection avant expdition [...].La demande de consultations constitue le point de dpart formel de la procdure de rglement des diffrends dans le cadre de l'OMC. Les consultations donnent aux parties l'occasion d'examiner la question et de trouver une solution satisfaisante sans engager une procdure. Au bout de 60 jours, si les consultations n'ont pas permis de rsoudre le diffrend, le plaignant peut demander que la question soit soumise au processus juridictionnel d'un groupe spcial.

    Source : OMC, 2014.

    DOCUMENT 3

    volution du taux de dpendance nergtique* dans l'Union Europenne 27 entre 2000 et 2010 (en %)

    2000 2010Tous produits 47,8 54,1Combustibles solides 30,5 39,4Ptrole brut 75,6 85,2Gaz naturel 48,9 62,4

    Source : Eurostat.

    Le taux de dpendance nergtique indique la part de l'nergie qu'une conomie doit importer. Il est obtenu en divisant les importations nettes d'nergie par la consommation intrieure brute d'nergie.

  • Dissertation sappuyant sur un dossier documentaire

    Il est demand au candidat :

    4. de rpondre la question pose par le sujet ;5. de construire une argumentation partir d'une problmatique qu'il devra laborer ;6. de mobiliser des connaissances et des informations pertinentes pour traiter le sujet, notamment celles figurant

    dans le dossier ;7. de rdiger en utilisant le vocabulaire conomique et social spcifique et appropri la question, en organisant

    le dveloppement sous la forme d'un plan cohrent qui mnage l'quilibre des parties

    Il sera tenu compte, dans la notation, de la clart de l'expression et du soin apport la prsentation.

    SUJET

    Ce sujet comporte quatre documents

    Quels sont les dterminants de la mobilit sociale en France ?

  • DOCUMENT 1

    Table de destine : catgorie socioprofessionnelle du fils en fonction de celle du pre en 2003 (donnes en gras) et en 1977 (donnes en italiques)

    Catgorie socioprofessionnelle du pre

    Catgoriesocio-profession-nelle du fils

    Agricul-teur

    Artisan, commer-

    ant, chef

    d'entreprise

    Cadre et professio

    n intellec-

    tuelle suprieur

    Profession inter-

    mdiaireEmploy Ouvrier Ensemble

    Agriculteur 223612

    02

    01

    01

    12

    411

    Artisan,commerant,chef d'entreprise

    68

    2129

    611

    89

    78

    88

    911

    Cadre etprofessionintellectuellesuprieure

    93

    2214

    5248

    3323

    2215

    104

    199

    Professionintermdiaire

    178

    2419

    2625

    3336

    2829

    2317

    2418

    Employ 9698

    66

    911

    1715

    129

    119

    Ouvrier 37392428

    98

    1719

    2631

    4660

    3442

    Ensemble 100100100100

    100100

    100100

    100100

    100100

    100100

    Champ : hommes actifs ayant un emploi ou anciens actifs ayant eu un emploi, gs de 40 59 ans, en 1977 et en 2003.

    Source : Donnes sociales, INSEE, 2006.

  • DOCUMENT 2

    Rpartition de l'emploi par catgorie socioprofessionnelle en %

    Source : 50 ans de mutations de l'emploi , Olivier MARCHAND, INSEEpremire n 1312, septembre 2010.

    DOCUMENT 3

    Part des diplms et part des cadres selon l'origine sociale en %

    Part des diplm(e)s Part des cadres 3 ans Enfants dont le pre est cadre

    Bac+5 et plus 37 73Bac+3 et bac+4 18 29

    Bac+2 18 8

    Enfants dont le pre n'est pas cadreBac+5 et plus 11 62

    Bac+3 et bac+4 12 25Bac+2 19 7

    Champ : Diplms du suprieur en emploi la date de l'enqute dont la profession du pre est connue.

    Source : Quand l'cole est finie ... , CEREQ, Enqute 2010.

    Lecture : 37 % des jeunes dont le pre est cadre achvent leurs tudes avec un diplme de niveau bac +5, parmi eux 73 % sont eux-mmes cadres trois ans plus tard.

  • DOCUMENT 4

    Obtention du baccalaurat selon la gnration et le milieu social en %

    Lecture : parmi les jeunes ns de 1986 1990, 85 % de ceux dont le pre est cadre ou de professions intermdiaires sont bacheliers, contre 57 % des jeunes de pre ouvrier ou employ.

    Source : tat de l'cole, Ministre de l'ducation nationale, 2013.

  • ENSEIGNEMENT DE SPCIALITSciences sociales et politiques

    Il est demand au candidat de rpondre la question pose par le sujet :- en construisant une argumentation ;- en exploitant le ou les documents du dossier ;- en faisant appel ses connaissances personnelles.

    II sera tenu compte, dans la notation, de la clart de l'expression et du soin apport la prsentation.

    SUJET A

    Ce sujet comporte deux documents.

    Comment les organisations politiques participent-elles la mobilisation lectorale ?

    DOCUMENT 1

    Les appels aller voter se multiplient l'approche des grands scrutins, jusqu' des concerts de rock destins aux jeunes : le vote reste encore le moyen de se faire entendre . Encore faut-il tre inscrit. La France comptait, dbut 2011, 43,2 millions d'inscrits. L'INSEE s'attendait prs de 5 millions de nouvelles inscriptions en 2011. Hormis pour les jeunes de 18 ans, inscrits automatiquement l'issue des journes de dfense et de citoyennet, l'inscription fait l'objet de campagnes de sensibilisation. Le ministre de l'Intrieur en mne, avec un zle variable, en anne