¢« Nous sommes actuellement £  l¢â‚¬â„¢aube d¢â‚¬â„¢une nouvelle course ...tda- des Big Data. ¢» 22 Le Danemark

  • View
    0

  • Download
    0

Embed Size (px)

Text of ¢« Nous sommes actuellement £ ...

  • 06 Les sous-marins du somerset A la découverte des meilleurs systèmes

    sonar du monde

    16 Piraterie maritime Comment la technologie contribue à protéger la navigation dans les zones à risque

    22 sur La bonne voie Révolution ferroviaire au Danemark

    « Nous sommes actuellement à l’aube d’une nouvelle course à l’armement, visant au développement d’un cyber-arsenal » Daniel Ventre, Centre national de la recherche scientifique

    aéronautique • espace • transport terrestre • défense • sécurité

  • » 02 L 'ennemi i nv is ib le La cybersécurité est devenue affaire d’Etats. Pour mener cette guerre d’un nouveau genre, il faut bien plus que des pare-feu et des « bidouilles » informatiques…

    » 06 Chasse aux sous-mar ins dans l e Somerse t Les sonars ne servent pas qu’à repérer un danger potentiel. Ils peuvent faire la différence entre la vie et la mort.

    » 10 Réact ions en chaîne Nombre de technologies innovantes dépendent de terres rares et autres matériaux critiques.

    » 14La tê te dans les é to i l es Plusieurs milliers de satellites artificiels gravitent autour de la Terre. Qui les contrôle et à quoi servent-ils ?

    » 16 Av is de tempête sur la p i ra ter ie Touchés mais pas coulés, les pirates continuent de menacer la navigation dans certaines zones. Comment s’en protéger ?

    » 20 Big Data : vous avez d i t « cr i t ique » ? Passer au crible d’énormes volumes de données brutes pour générer de petites quantités d’informations utiles, c’est la promesse des Big Data.

    » 22 Le Danemark mène le t ra in Le Danemark investit plus de 3 milliards d’euros dans un programme de signalisation révolutionnaire qui va transformer l’intégralité du réseau ferré.

    » 26 Embarquement pour l e fu tu r Le passage au numérique ouvre la voie de la gestion du trafic aérien du futur.

    » 30 La pu issance de BELLA Un accélérateur de particules miniature aux performances remarquables.

    » 32 Eco taxe : de nouve l les règ les de condu i te Le péage routier est à un carrefour sous l’effet des technologies les plus récentes. Mais quelle voie choisir ?

    » 36 L ' i nnova t ion chez les s inges e t l es hommes Pascal Picq est le pionnier de « l’anthroprise ». Un éclairage original sur le lien entre évolution de l’espèce, innovation technique et management.

    SommAiRE

    Le monde dans lequel nous

    vivons et travaillons change si vite qu’il n’est guère aisé d’en suivre la marche. D’après les estimations, la population mondiale pourrait atteindre 8,3 milliards en 2030. Plus de la moitié de ces habitants, soit 4,9 milliards de personnes, appartiendront alors aux classes moyennes, synonymes d’attentes et d’exigences accrues.

    Nous vivons aussi à une époque où les systèmes et les machines interdépendantes et interconnectées connaissent un essor sans précédent, créant un volume d’informations qui nous submerge.

    On estime qu’en 2011, 90 % des données circulant dans le monde avaient été générées dans les deux dernières années. Le volume de données échangées chaque jour serait de l’ordre de 2,5 trillions d’octets, un chiffre qui pourrait croître de 40 % par an sous l’influence des terminaux mobiles.

    Plus de 30 % de la population mondiale a d’ores et déjà accès à Internet – cette proportion devrait se porter à 99 % d’ici 2030, ordinateurs et appareils mobiles devenant abordables pour toutes les bourses.

    Tous ces changements ne feront qu’aggraver la pression qui s’exerce sur nos systèmes et ressources, et fragiliseront notre sécurité, en introduisant des failles nouvelles et inattendues.

    L’A u t o m n e 2 01 3

    6

    16

    26

    32

    36

    Directeur éditorial Keith Ryan Directeur de la création Nick Dixon Directeur de la publication Ian Gerrard Responsable de production Karen Gardner Traduction e-files Fondateur et directeur éditorial Stuart Rock Directeur financier Rachel Stanhope Fondateur et directeur de la communication Matthew Rock • Publié par Caspian Media Ltd pour Thales. Les opinions exprimées n’engagent que leurs auteurs et ne sauraient en aucun cas engager la responsabilité de Thales ou de Caspian Media Ltd. Caspian Media Telephone 020 7045 7500 Email info@caspianmedia.com Web caspianmedia.com

  • Comment comprendre et maîtriser une complexité si fine, un tel degré d’intrication ? Plus précisément, comment aider les grands décisionnaires de notre monde à mettre de l’ordre dans des systèmes si chaotiques et à exploiter ce flux incessant de données ?

    La réponse, c’est l’innovation intelligente. Plutôt que de considérer cette complexité comme une menace, l’innovation intelligente la voit comme une promesse. Cet « internet des objets » à l’échelle mondiale devient le paysage dans lequel peuvent se construire de nouveaux modèles sociaux et commerciaux.

    Un accès illimité, sans précédent, à la communication, à l’éducation, à l’autonomie partout dans le monde, davantage de moyens pour peser, sur le plan commercial et sociopolitique,

    grâce à un réseau de technologies intégré. Imaginez ce que cela signifierait pour le monde dans lequel nous vivons : cela changerait tout.

    L’innovation intelligente est notre meilleur atout, la mise en œuvre des idées notre plus grande force.

    De nouvelles applications apparaissent autour de l’internet mobile : la santé mobile repousse les frontières de la communauté médicale, la finance mobile devient la norme, du Japon au Kenya. Des méthodes d’analyse avancée sont appliquées aux systèmes routiers pour que les ralentissements – voire les accidents – ne soient un jour qu’un mauvais souvenir.

    Les armées elles-aussi s’emparent de cette nouvelle technologie, pour améliorer la vitesse opérationnelle de déploiement des centres de

    commandement en environnement militaire. De nouvelles interfaces homme-machine sont mises au point, si sophistiquées qu’elles prennent en compte l’état psychique de l’opérateur. Le cloud computing et les architectures logicielles orientées services offrent aux secteurs public comme privé le moyen de tirer du flux des données des opportunités inimaginables jusqu’ici. Et ce ne sont là que quelques exemples.

    Dans ce monde en rapide mutation, la pensée innovante décidera du destin de chacun : qui va croître et évoluer, qui va s’étioler et péricliter ? Nous devons repousser sans cesse nos limites pour affronter ce monde interdépendant et interconnecté avec intelligence.

    01

    « L’innovation intelligente est notre meilleur atout, la mise en œuvre des idées notre plus grande force. Nous sommes animés du désir de toujours faire mieux, qu’il s’agisse de technologies ou de performances environnementales, ou même du financement de l’innovation. »

    mondial des satellites de télécommunications, de la gestion du trafic aérien et plus encore.

    du chiffre d’affaires de Thales sont investis en R&D pour faire de concepts innovants les applications du quotidien.

    du volume pressurisé de la Station spatiale internationale a été fourni par Thales.

    #1 20% 50% L'innovation en chiffres

    Marko Erman Directeur technique, Thales

    « la mise en œuvre des idées notre plus grande force. Nous sommes animés du désir de toujours faire mieux, qu’il s’agisse de technologies ou de performances environnementales, ou même du financement de l’innovation.

  • « On assiste à une évolution de la typologie des attaquants. Leurs motivations ont évolué et ils agissent de manière plus structurée, mettant en place des attaques de plus en plus sophistiquées » Vincent Marfaing, responsable de l’activité Sécurité des technologies de l’information chez Thales

    02 Défense: cybersécurité

  • 1 Partout dans le monde, la cybersécurité devient un élément essentiel de la stratégie des gouvernements.

    2 La sécurité des systèmes informatiques doit désormais faire face à des menaces aussi bien internes qu’externes.

    3La clé d’une cybersécurité efficace est d’essayer de garder en permanence une longueur d’avance sur l’ennemi ou bien, si cela n’est pas possible, de se tenir prêt à réagir rapidement en cas de menace.

    En bref

    I l s’agit d’un combat contre un ennemi invisible », déclarait un ancien ministre de la Défense britannique en 2011 pour justifier la hausse des dépenses consacrées à la cybersécurité en dépit des coupes réalisées dans le budget de la défense nationale.

    Ce ministre mettait là le doigt sur ce qui constitue un enjeu majeur pour les entreprises et les gouvernements, à savoir lutter contre le scepticisme des actionnaires et des contribuables et leur faire comprendre que cette menace intangible, brandie par des criminels sans visage cachés quelque part au milieu du cyberespace, peut avoir des conséquences désastreuses dans le monde réel : effacement des comptes bancaires, coupure des réseaux d’électricité, paralysie - voire destruction - des infrastructures de services publics, perturbations au niveau des systèmes gouvernementaux ou encore désactivation des systèmes stratégiques militaire