montpellier n°329 novembre 2008 notre ville R©novation urbaine La Ville avance !La Ville avance

  • View
    215

  • Download
    0

Embed Size (px)

Text of montpellier n°329 novembre 2008 notre ville R©novation urbaine La Ville avance !La Ville...

  • montpellierwww.montpellier.fr n329 novembre 2008 notre villewww.montpellier.fr n329 novembre 2008 notre ville

    RnovationurbaineLa Ville avance !

    RnovationurbaineLa Ville avance !

    page 8dossier

  • Montpellier notre ville novembre 2008 / numro 3292/

    www.montpellier.fr

    Vous avez t plus de 1 000 vous faire tirer le portrait, lors de la 60e foire internationale de Montpellier. Lopration se poursuit avec le concours photo Attrac-tive cit, cest vous.Prenez-vous devant la palissade de la Comdie. Puis, postez votre portrait lAttractive galerie ! Vous avez jusquau 19 d-cembre. Toutes les photos sont consultables sur le blog de la Ville :www.blog.montpellier.fr

    Kiosque

    Tip Top automne 2008, le journal des 15-25 ans, est disponible.

    Vivement est disponible dans les clubs Age dor.

    montpellier notre villeJournal municipal dinformationsDirectrice de la publication : Hlne MandrouxDirecteur de la communication : Cyril LozanoRdactrice en chef : Marie-France PaulinRdacteurs : Franoise Dalibon, Serge Mafi oly, Laurence Nuel, Xavier de Raulin et Frdric VinsonPhotographes : Hugues Rubio, Ludovic Sverac et Frdric DamerdjiDirection de la communicationMairie de Montpellier, 1 place Francis-Ponge 34064 Montpellier cedex 2Tl. : 04 67 34 72 12Conception : Anatome. Montpellier Tl. : 04 67 91 75 75Ralisation : Pays dOc. MauguioTl. : 04 67 69 27 60Impression : Rockson. Rognac Tl. : 04 42 87 64 64Distribution : Adrexo. MontpellierTl. : 04 67 92 15 11Dpt lgal novembre 2008

    Montpellier notre ville est transcrit en braille. Il est diffus lUnion rgionale des aveugles et est consultable sur le site internet de la ville. Le journal est imprim sur papier recycl.

    sommaireMission

    logement La Ville sinscrit dans le dispositif

    daccs au logement.

    Grands tiragesLa photo panoramiquesexpose.

    MucHandballLe clubmise sur les fi lles.

    Sisme de Cheng DuSoire caritative pour Montpellirain(e)s solidaires.

    Amliorer en profondeur les conditions de vie des habitants.

    Rnovation urbaine

    page 20montpelliercentreLe Do-in, le bien-tre au quotidien.

    page 28hpitauxfacultsDes gographes sur le terrain.

    page 30

    mossonUn atelier massage est lanc.

    page 22

    cvennesFontcarrade : des changes linguistiques.

    page 26croixdargentLes poumons verts du quartier.

    page 32portmarianneLes petits djeuners, cest parti !

    page 34prsdarnesLAvitarelle, de la rue linsertion.

    Si vous avez une info transmettre, ou si vous ne recevez pas le journal, merci de nous contacter :Tl. : 04 67 34 88 08Fax : 04 67 34 88 10marie-france.paulin@ville-montpellier.fr

    page 8la villevolue

    page 4Nouvelles de la ville

    page 36Art de vivre

    page 42Art de vivre

    page 44Art de vivre

    T

    rans

    it

  • Montpellier notre ville novembre 2008 / numro 329 /3

    LEtat se dsengage

    Avec le plan national de restruc-turation militaire annonc sans aucune concertation par le gou-vernement, lcole dapplication de linfanterie (EAI) et lcole mi-litaire suprieure dadministration et de management (Emsam) devront quitter la ville en 2010. Ces fermetures vont entraner le dpart de 1014 militaires et bien plus de Montpellirains en-core, si on comptabilise leurs familles et le personnel civil. A ct du drame humain, elles vont engendrer une perte conomique de 20 millions deuros.Le gouvernement annonce des compensations no-tamment des contrats de redynamisation des sites de dfense, mais notre commune ne fait pas partie des 24 villes retenues. Pour Montpellier, lEtat a prvu une aide de lordre dun million deuros. On est loin du compte ! Une fois encore, preuve est faite que lEtat ne respecte pas ses engagements.Je dnonce ces choix politiques dicts par la politi-que dconomie budgtaire engage par le gouver-nement. Je vais me battre pour dfendre les intrts conomiques de Montpellier et soutenir ces familles qui vont devoir quitter une ville laquelle elles sont attaches. Nous allons porter toute notre attention sur le devenir de ces sites militaires.Dans le mme temps, le coup de frein donn par lEtat aux dotations verses aux collectivits terri-toriales est un contresens au regard de la situation conomique actuelle. Cest une erreur dasphyxier les villes, agglomrations, dpartements et rgions alors quils ralisent 73% des investissements publics. A Montpellier, quand nous investissons 100 millions deuros, cest 2 000 emplois que nous maintenons. Heureusement que les collectivits locales continuent dinvestir. Elles vont devoir le faire de manire encore

    plus affi rme, car la dette va continuer de crotre avec le plan de soutien lconomie. En France, 85% de la dette est de la responsabilit de ltat.Lemploi ne relve pas directement de la compten-ce des municipalits. Cest en premier lieu lEtat et les entreprises qui uvrent dans ce domaine, soute-nus par les rgions et les agglomrations. A lchelle communale, nous crons les conditions ncessaires la cration demplois. En matrisant le foncier, nous crons des logements et des sites ddis aux entre-prises, tels que les ppinires dentreprises gres par Montpellier agglomration. Nous maintenons une forte capacit dinvestissements notamment en terme durbanisme et dquipements publics. Enfi n, nous avons intgr une clause dinsertion dans nos marchs publics pour que les entreprises prestataires recrutent et forment des personnes en diffi cults. Ce dispositif est complt par la mise en uvre de chantiers- cole en coordination avec les associa-tions comptentes.Lemploi est ma priorit. Je souhaite renforcer le plan de russite scolaire, organiser des rencontres dans chaque quartier entre les jeunes et les entrepri-ses et crer une Maison pour lemploi qui permettra de trouver en un seul lieu, lensemble des interlocu-teurs comptents.Nous accueillons chaque jour dix nouveaux Mont-pellirains. Notre dmo-graphie est lune des plus importantes de France. Pour rpondre cette attractivit, la municipalit doit ani-mer et dfendre une vritable politique en faveur de lemploi.

    dito par Hlne Mandroux, maire de Montpellier

    mes rendez-vous

    ExpositionDes photos panoramiques de 1839 nos jours est la prochaine exposition au pavillon populaire. Le vernissage a lieu le 5 novembre 18h30.

    EquiSudLe 9e salon du cheval se tient au parc des expositions, du 8 au 11 novembre.

    Conseil municipalLa prochaine sance du Conseil municipal a lieu lundi 17 novembre 18h la salle des rencontres.

    Soutien ChengduUne soire caritative est organise le 19 novembre la maison des relations internationales.

    HivernalesDu 4 au 31 dcembre, le march de nol, nouvelle formule, installe ses chalets sur la comdie et sur lEsplanade.Hlne Mandroux,

    maire de Montpellier.

    Montpellier, ville universitaireHlne Mandroux a t lue le 21 octobre Lyon, prsidente de lassociation des villes universitaires de France. A ses cts, 4 vice-prsidents, les maires de Bourges, Lille, Lyon et Bziers. Lassociation regroupe plus dune cinquantaine de villes univer-sitaires et sest fi xe un triple objectif : dfendre ses intrts communs, devenir un lieu dchange notamment sur les problmes sportifs, culturels et

    sociaux et participer activement lamlioration de la qualit des formations suprieures. Dans le cadre de cette instance, le maire souhaite dfendre les tablissements denseignement sup-rieur et de la recherche, lments cl du dvelop-pement des territoires. Montpellier, retenue au titre du projet Campus, affi rme toute son identit de ville universitaire.

  • 4/ Montpelliernotre ville novembre 2008 / numro 329

    Nouvellesde la villeactualits

    Les mnages mo-destes et lesjeunes actifs neparviennent pastoujours acc-der des logements dcentset adapts leur situationfinancire ou familiale. Fa-ciliter leur parcours est unencessit.La Ville de Montpellier faitdepuis longtemps un effortimportant de productionde logements prix ma-tris (20 % de logements so-ciaux, plus de 30 % dans lesZAC). En complment, ellecre aujourdhui le serviceMission logement que lemaire verrait bien baptis,Cl Montpellier logement qui sinscrit dans sa stra-tgie globale en faveur de lacohsion sociale.

    Faciliter laccsau logement Nous noffrons pas un ser-vice daccueil au public deplus, explique EmmanuelGuillermo, le responsable,mais travaillons en compl-mentarit avec les acteursde terrain. Il sagit daborddaccompagner laccs aulogement en amliorant lasolvabilit par le finance-ment, sous forme dun prt taux zro, du 1er mois de-loyer, dquipements m-nagers indispensables et,exceptionnellement, dudpt de garantie. Il est com-plmentaire du dispositifLocapass du 1 % logement,

    qui permet de financer ledpt de garantie pour toutlocataire entrant dans sonlogement, ainsi que du FSL,pilot par le Conseil gnral.Ensuite, il sagit de ren-forcer linformation lieau logement. Sur le siteinternet de la Ville (www.

    montpellier.fr), une ru-brique se loger est insredans longlet Montpel-lier pratique. Deux Forumslogement seront organisschaque anne et des pla-quettes thmatiques dites.Enfin, trouver tous lesleviers pour dvelopper

    loffre de logements loyermatris (hors constructionnouvelle) : en rassurant lespropritaires avec la Garantiedes risques locatifs (GRL),en luttant contre lhabitatdgrad et en dveloppantun partenariat avec Con-corda logis (association qui

    loge les jeunes chez despersonnes ges) Bref, enallant chercher les logementsl o ils sont !

    Un mouvementde cohsionHlne Qvistgaard, adjointedlgue au droit au loge-ment, est formelle : LaVille ne supple pas la poli-tique gouvernementale. Ceservice tait un point phareet original de la campagnedHlne Mandroux pourles municipales, bien avantque le gouvernement nefasse passer un dcret daide la caution. Ce service sadresse autantaux locataires quaux pro-pritaires. Un lien troitlunit tous les acteurs dansle domaine : institutio