Les malpositions palpébrales chez le chien et le chat - CAZALOT - Nouv Prat Vet 2008

Embed Size (px)

Text of Les malpositions palpébrales chez le chien et le chat - CAZALOT - Nouv Prat Vet 2008

  • Le polymorphisme et la diverst pathognique des malpositions palpbralesexpliquent les multiples techniques de correction chirurgicaledisponibles.La correction la mieux adapte est choisie en fonction du diagnostic tio-pathologique.

    Lentropion est une inversion du bordlibre de la paupire, lectropion est uneversion du bord libre de la paupire.Derrire ces dfinitions, en apparence sim-ples, des dictionnaires mdicaux, se cacheune relle complexit diagnostique et chirur-gicale quil est difficile dapprhender dansson ensemble. La dmarche clinique prsente dans cetarticle doit permettre de caractriser laffec-tion et de linclure dans un contexte lsion-nel global afin dopter pour la chirurgie cor-rectrice la mieux adapte. Elle se droule en trois temps : - il sagit dabord de caractriser la malposi-tion palpbrale (cause et morphologie) ;- ensuite, de prendre la dcision opratoire ;- enfin, de choisir la technique chirurgicale etdeffectuer lintervention. Cet article dtaille dabord la dmarcheclinique, puis prsente laide de schmaset de photos les principales techniques utili-ses.

    COMMENT CARACTRISER LA MALPOSITION

    La premire difficult ne rside pas dans lediagnostic lui-mme, souvent vident clini-quement, mais dans la caractrisation de lamalposition, dfinie par sa cause et par samorphologie.

    Effectuer une recherche tiologique

    Le recueil des commmoratifs permet toutdabord dtayer cette recherche : prdispo-sition raciale, ge et conditions dapparition,antcdents mdicaux et chirurgicaux, - Lors dectropion, ces commmoratifs suf-fisent gnralement trouver une cause.

    - Lors dentropion, linstillation dun collyreanesthsique supprime la composantespastique classiquement associe. Cecipermet de vrifier la prsence dune malpo-sition constitutionnelle primitive au blpha-rospasme. Par lexamen attentif des paupires et duglobe oculaire, le praticien recherche ensui-te les causes de douleur oculaire : blphari-te, distichiasis, trichiasis*, conjonctivite,ulcre, lissue de cette recherche tiologique,les malpositions congnitales et les malposi-tions acquises sont distingues.

    Les malpositions congnitales

    1. Les entropions (tableau 1) [4, 18, 20, 21]. Les entropions ne sont pas toujours pr-sents la naissance, ils apparaissent gn-ralement dans les 1ers mois ou la pubert. Ils sont conscutifs des anomalies de lalamelle antrieure (hypertrophie du muscleorbiculaire pr-tarsal, mucinose), de la san-gle horizontale (laxit du muscle rtracteurde langle latral et du ligament palpbrallatral) ou du volume du globe (microphtal-mie) (figure 1) [16]. Une transmission autosomale rcessive aparfois pu tre dmontre dans certainesraces** (tableau 2). Lentropion infro-nasal est classique-ment observ dans les petites races(Caniche, Bichon, ShiTzu, chat Persan, ). Il saccompagne souvent dun trichiasis etdune inversion du point lacrymal infrieur lorigine dun piphora chronique disgra-cieux [27].

    C A N I N E - F L I N E

    comment identifier et traiter

    les malpositions palpbraleschez le chien et le chat

    17LE NOUVEAU PRATICIEN VTRINAIREcanine, flineAVRIL / MAI 2008 - 17

    Guillaume CazalotClinique Vtrinaire La Borde Rouge

    150, rue Edmond Rostand31200 Toulouse

    Objectifs pdagogiques

    Connatre les techniques de correction des malpositions palpbrales.

    Savoir choisir la meilleure technique en fonction du diagnostictio-pathognique.

    il rhombique : la combinaison dentropions et/ou dectropion sur les deux paupires lui confre un aspect en losange (photo G. Cazalot).

    1

    NOTES* cf. larticle Reconnatre les affections ciliaires : distichiasiset trichiasis de F. Famose, dans ce numro.

    ** cf. le dossier Les dpistagesgntiques chez le chien et le chat, LE NOUVEAUPRATICIEN VTRINAIRE canine-fline N 33, 2007;86-140.

    Essentiel

    La dmarche clinique se droule en trois temps :- caractrisation de lamalposition palpbrale ;- dcision opratoire ;- geste chirurgical.

    Le 1er prix ditorial 2007

    Reproduction interditeToute reproduction ou reprsentation, intgrale ou partielle, par quelque procd que ce soit, de la pr-sente publication sans autorisation est illicite et constitue une contrefaon. Lautorisation de reproduire unarticle dans une autre publication doit tre obtenue auprs de lditeur, NVA. Lautorisation deffectuer des repro-ductions par reprographie doit tre obtenue auprs du Centre franais dexploitation du droit de la copie (C.F.C.).

    version corriger

  • Lentropion supro-nasal peut affecter leChow-Chow et le Shar Pe lors dun discretpicanthus mdial. Lentropion infro-temporal est plus poly-morphe et peut stendre au canthus latral. Dans les cas plus complexes, lhyperlaxithorizontale gnre par une paupire inf-rieure trop longue lui confre un aspect enhlice : cest la combinaison entropion /ectropion des yeux rhombiques (photo 1).Cette malposition peut tre rencontrenotamment lors de microphtalmie ou demacrofente (euryblpharon), associe uneffondrement de langle externe. Lentropion suprieur atteint essentielle-ment le Shar Pe et le Chow-Chow chez les-quels la mucinose associe aux plis du front,provoque une instabilit cutane et un sur-poids palpbral (photos 2 a, b, c, d, e, f) [6,13, 17, 22, 23].

    2. Les ectropions Certaines races canines sont prdispo-ses lectropion congnital, parfois hr-ditaire, qui apparat gnralement chez lejeune adulte aux paupires infrieures(tableau 2).

    Cette malformation correspond unehyperlaxit tarso-septale, associe unelamelle antrieure raccourcie (figure 1). Cet ectropion peut tre combin unentropion infrieur dans les yeux rhom-biques.

    Les malpositions acquises

    1. Les entropions Lentropion purement spastique est li un spasme des muscles orbiculaires etrtracteurs du globe, en rponse une dou-leur oculaire. Lentropion snile, observ chez lesCockers, est principalement d unehyperlaxit tarso-tendineuse dans la lamel-le postrieure (photo 7). Lentropion cicatriciel peut tre secondai-re un traumatisme, une chirurgie (dec-tropion, de tumeur, de distichiasis), uneinflammation ou une brlure. Il est d une fibrose de la lamelle postrieure.

    2. Les ectropions Lectropion de repos est parfois observchez les jeunes immatures.

    comment identifier et traiter les malpositions palpbrales chez le chien et le chat

    C A N I N E - F L I N E

    18LE NOUVEAU PRATICIEN VTRINAIRE

    canine, fline18 - AVRIL / MAI 2008

    LocalisationLaxit

    (longueurpalpbrale)

    Canthuslatral

    Aspectscaractristiques

    Lamelle atteinte

    Exemple de races atteintes

    Technique chirurgicaleet niveau de difficult

    Supro- et infro-nasal - Correcte - Normal

    - Classique- piphora chronique - Antrieure

    - Caniche, Bichons,Pkinois, ShiTzu,

    chat Persan, Shar Pe, Chow-chow

    - Rsection dun triangle cutan,rhytidectomie des plis nasaux

    (figure 2)

    Infro-temporal - Correcte - Normal - Classique - Antrieure - Bulldog,Bullmastiff, Cockers

    - Rsection dun lambeau cutan(Hotz-Celsus)(figure 3)

    Infro-temporal - Correcte - Inversionde langle - Classique - Antrieure- Cockers, Shar Pe,Elkhound, grandes

    races

    - Rsection dun croissant cutan(Hotz-Celsus modifie)

    (figure 4)

    Infro-temporal - Augmente(photo 1) - Normal

    - Classique(laxit minime)

    - Complexe(entropion +ectropion)

    il rhombique,paupire infrieure

    en hlice,microphtalmie

    - Antrieure etpostrieure

    - Beauceron,Braques, Cockers

    - Canthoplastie latrale (Kuhnt-Szymanowski modifie)

    - (+ Canthoraphie latrale(euryblpharon))

    Infro-temporal - Augmente - Effondr

    - Complexe(entropion +ectropion)

    il rhombique,paupire infrieure

    en hlice,euryblpharon

    - Antrieure etpostrieure

    - Racesmolossodes

    - Canthopexie latrale (Myoplastieorbiculaire de Wyman)

    - + Canthoraphie ou canthoplastietemporale

    Suprieur - Correcte augmente- Parfoiseffondr

    - Plis frontaux,picanthus - Antrieure

    - Shar Pe, Chow-Chow, Cockers

    - Rsection dun lambeau cutan(Stades, rhytidectomie frontale)

    (photos 3 a, b, c, d, e)

    Tableau 1 - Les techniques opratoires des entropions congnitaux

    Geste facile, accessible au dbutant

    Geste ncessitant une exprience en chirurgie palpbrale

    Chirurgie spcialise

    version corriger

    Reproduction interditeToute reproduction ou reprsentation, int-grale ou partielle, par quelque procd que cesoit, de la prsente publication sans autorisa-tion est illicite et constitue une contrefaon.Lautorisation de reproduire un article dans uneautre publication doit tre obtenue auprs de lditeur, NVA. Lautorisation deffectuer desreproductions par reprographie doit tre obtenueauprs du Centre franais dexploitation du droitde la copie (C.F.C.).

  • Cette hypotonicit du muscle orbiculairedisparat leffort, puis compltement aucours du dveloppement. Il peut prdisposer lectropion snile. Lectropion snile correspond unehyperlaxit tarso-tendineuse infrieure(parfois associe un entropion snile sup-rieur : Cockers, Boxer, ) (photo 7). Lectropion cicatriciel peut avoir lesmmes causes que lentropion cicatriciel.La fibrose versante affecte, de prfrence,la lamelle antrieure (photo 8).

    Observer la morphologie des paupires

    Lexamen des paupires permet de locali-ser et de quantifier les dimensions vertica-les et horizontales de la malposition, ainsique dapprcier la position des canthi (san-gle horizonale). La recherche tiologique et lobservationmorphologique caractrisent la malpositionet permettent alors de choisir la chirurgie lamieux adapte (tableau 1).

    LA DCISION OPRATOIRE

    La dcision opratoire dpend de lgedapparition, de la cause et des consquen-ces de la malposition. Chez les chiens adultes qui prsententune malposition dorigine congnitale, cica-tricielle ou snile, la dcision de correctionchirurgicale est fonde sur la grav