Click here to load reader

Adopter une approche territoriale dans les politiques de sécurité alimentaire et nutritionnelle. OCDE

  • View
    1.647

  • Download
    0

Embed Size (px)

Text of Adopter une approche territoriale dans les politiques de sécurité alimentaire et...

  • LESSENTIEL

    ADOPTER UNE APPROCHE TERRITORIALE DANS LES POLITIQUES DE SCURIT ALIMENTAIRE ET NUTRITIONNELLE

  • Notes Ce document rsume les rsultats cls de ltude OCDE/FAO/FENU (2016), Adopter une Approche Territoriale dans les Politiques de Scurit Alimentaire et Nutritionnelle, ditions OCDE, Paris. La publication dans sa totalit est disponible http://dx.doi.org/10.1787/9789264257108-en Ce document a t prpar par le personnel de lOCDE, du FAO et du FENU. Ce document a t approuv par le Comit des Politiques de Dveloppement Rgional le 11 avril 2016 travers une procdure crite et prpar tre publi par le Secrtariat de lOCDE. Les avis exprims et les conclusions auxquelles ce rapport abouti ne correspondent pas ncessairement celles des Nations Unies, y compris de la FAO, du FENU ou de leurs tats Membres. La mention dentreprises ou produits de manufacturiers, quils aient reus un brevet ou pas, nimplique pas que ceux-ci ont t approuvs ou recommands par la FAO, lOCDE ou le FENU en prfrence dautres dune nature similaire et qui ne seraient pas mentionns. Ce document et toute carte inclue ici ne portent pas prjug au statut ou la souverainet des territoires, la dlimitation des frontires et barrires internationales et aux noms des territoires, villes ou zones. Attributions photo: Illustration de la couverture Jeffrey Fisher Table des matires Africa Studio Page 2: everything possible/Shutterstock.com Page 5: Mathias Rosenthal /Shutterstock.com Page 6 : AlexLMX/Shutterstock.com Page 6 : sharptoyou/Shutterstock.com Page 6 : Kent Weakley/Shutterstock.com Page 7 : Philip Lange /Shutterstock.com Page 7 : Quick Shot/Shutterstock.com Page 13: szefei/Shutterstock.com Page 13: faithie/Shutterstock.com

    http://dx.doi.org/10.1787/9789264257108-enhttp://dx.doi.org/10.1787/9789264257108-enhttp://dx.doi.org/10.1787/9789264257108-enhttp://dx.doi.org/10.1787/9789264257108-enhttp://dx.doi.org/10.1787/9789264257108-enhttp://dx.doi.org/10.1787/9789264257108-enhttp://dx.doi.org/10.1787/9789264257108-enhttp://dx.doi.org/10.1787/9789264257108-enhttp://dx.doi.org/10.1787/9789264257108-enhttp://dx.doi.org/10.1787/9789264257108-enhttp://dx.doi.org/10.1787/9789264257108-enhttp://dx.doi.org/10.1787/9789264257108-enhttp://dx.doi.org/10.1787/9789264257108-enhttp://dx.doi.org/10.1787/9789264257108-en

  • Table des matires

    Introduction .....1

    Linitiative conjointe de la FAO, de lOCDE et du FENU.....2

    Vers une approche territoriale de la politique de SAN...4

    Cadre conceptuel du projet conjoint FAO, OCDE, FENU....3

    Evaluation des politiques et recommandations..5

    (1) Approches sectorielles versus approches multisectorielles et intgres6

    (2) Institutions et gouvernance multiniveaux.....8

    (3) Amliorer les systmes dinformation territoriale pour des politiques de SAN fondes sur des donnes factuelles....11

    (4) Lier les politiques sociales aux politiques de croissance..12

    Des concepts laction: mise en oeuvre des recommandations.14

  • Introduction

    lchelle mondiale, la production alimentaire est suffisante pour nourrir tous les habitants de la plante. Pourtant, environ 800 millions de personnes souffrent de la faim et de la malnutrition. Jusqu prsent, les politiques de lutte contre la faim sont principalement fondes sur des stratgies dassistance verticales et court terme et qui se concentrent surtout sur laugmentation de la production alimentaire. Ces approches nont eu quun effet modeste sur la rduction de la faim et de la malnutrition. Nous pouvons et devons faire mieux.

    Augmenter le revenu des populations les plus

    dmunies est lun des dfis principaux lorsquil sagit dassurer la scurit alimentaire et nutritionnelle. Ceux qui souffrent dinscurit alimentaire ont tendance avoir de faibles revenus, tre au chmage, avoir un niveau dinstruction peu lev, des problmes de sant et carences nutritionnelles. Sintresser aux questions de disponibilit et daccs la nourriture, son utilisation et sa qualit nutritionnelle est absolument crucial. Mais toute approche sur le long-terme doit galement prendre en compte les facteurs socio-conomiques. Ceci ncessite de hauts engagements politiques et ladoption dune approche multidimensionnelle.

    La faim et la malnutrition ont une concentration

    gographique vidente quelle soit dans les quartiers pauvres au cur de la ville, au sein de larges rgions mtropolitaines, ou au sein de communauts fermires isoles dans les rgions rurales les plus recules et o lagriculture est de subsistance. Au sein des pays, il existe des disparits rgionales sans prcdent. Par consquent, la politique en matire dinscurit alimentaire doit reconnaitre ces diffrences pour pouvoir tre efficace.

    Il est de plus en plus gnralement admis que les approches territoriales constituent un cadre appropri pour sattaquer aux problmes structurels et mergents qui font obstacles la scurit alimentaire et nutritionnelle. La scurit alimentaire varie non seulement par rgion, mais galement de part la nature et magnitude des problmes qui eux varient aussi par type de rgion urbaines, rurales proche des villes et rurales recules. Une approche territoriale permet de diversifier les sources de revenu et de rduire les risques potentiels (fluctuation des prix, changement climatique, risques environnementaux), daugmenter la rsilience des foyers aux chocs conomiques et de booster les moyens de subsistance. Ceci implique, entre autres choses, le renforcement des institutions locales et de placer celles-ci aux avant-postes de la lutte contre les problmes dinscurit alimentaire.

    Assurer la scurit alimentaire et nutritionnelle

    constitue un dfi mondial ncessitant une approche intersectorielle et exigeant une intense coordination entre acteurs nationaux, rgionaux et locaux. Les ressources doivent tre bien cibles et des instruments politiques varis devraient tre utiliss de manire cohrente travers diffrent chelons allant des approches internationales et nationales jusquaux communauts. Mettre fin au cloisonnement des diffrentes politiques sectorielles reprsente donc un objectif essentiel pour dpasser les incohrences, promouvoir des synergies intersectorielles et atteindre la scurit alimentaire. La gouvernance multiniveaux est galement fondamentale la mise en pratique efficace des politiques de scurit alimentaire et nutritionnelle.

    1

    Table 1. Dimensions de la question de la scurit alimentaire et nutritionnelle

    Disponibilit Est obtenue lorsque quune population peut avoir sa disposition un approvisionnement en nourriture adquat.

    Accs Est garanti lorsque tous les mnages et tous les individus de ces mnages ont une capacit conomique et physique suffisante pour obtenir une alimentation approprie (via la production, lachat ou le don) pour une alimentation nutritive.

    Utilisation

    Fait rfrence aux contraintes biologiques et sociales associes la scurit alimentaire, en relation avec la capacit du corps humain dingrer et de mtaboliser les aliments ( savoir grce des soins de sant appropris et un approvisionnement alimentaire tenant compte des spcificits culturelles afin dviter les maladies et dtre sr que la nourriture est utilise de manire adquate).

    Stabilit Fait rfrence la dimension temporelle de la SAN et concerne les trois lments physiques. On fait ici la distinction entre linscurit alimentaire chronique ( savoir des pnuries alimentaires rptes) et linscurit alimentaire passagre (lie une catastrophe naturelle ou anthropique).

    Le Programme de dveloppement durable lhorizon 2030, adopt en septembre 2015, rappelle, travers un Objectif de dveloppement durable spcifique (lODD2), combien il est important dassurer la scurit alimentaire.

    Source : Adapt de FAO, 2012a.

  • Linitiative conjointe de la FAO, de lOCDE et du FENU

    Aborder les hauts niveaux dinscurit alimentaire requiert llaboration dapproches politiques innovantes qui reconnaissent limportance de laspect gographique du problme. Pour cela, lOrganisation des Nations Unies pour lAlimentation et lAgriculture (FAO), lOrganisation de Coopration et de Dveloppement conomiques (OCDE) et le Fonds dquipement des Nations Unies (FENU, ou UNCDF) se sont engags dans une initiative conjointe afin de promouvoir une approche territoriale dans les politiques de scurit alimentaire et nutritionnelle. Linitiative conjointe vise valuer, augmenter et piloter des approches politiques et mcanismes de gouvernance novateurs afin damliorer la SAN dans les pays mergeants et en voie de dveloppement.

    Cette tude, Adopter une approche territoriale dans les politiques de scurit alimentaire et nutritionnelle, conduite durant la priode 2014-2016, prsente un cadre conceptuel pour une approche territoriale dans les politiques de SAN bas sur cinq tudes de cas au Cambodge, en Colombie, en Cte dIvoire, au Maroc et au Prou ainsi que deux ateliers tenus au Mali et au Niger. En troite collaboration avec la FAO, le FENU et le Centre de Dveloppement de lOCDE, cette tude a t conduite par le Comit des Politiques de Dveloppement Rgional (RDPC) travers son Groupe de Travail sur la Politique Rurale (WPRP), un forum unique pour les changes et les dbats internationaux. Ces tudes de cas ont t menes en troite collaboration avec les gouvernements nationaux et/ou locaux.

    Le cadre conceptuel et les tudes de cas visent une meilleure comprhension (i) de la perspective multidimensionnelle et multisectorielle, (ii) de la dimension gographique infranationale des ingalits socio-conomiques et de linscurit alimentaire, iii) des interdpendances entre diffrents niveaux de gouvernement dans llaboration des politiques, (iv) des opportunits qui existent afin de promouvoir une meilleure intgration et cohrence, dans lensemble, avec les systmes institutionnels en place, (v) du lien important

Search related