analyse urbaine de la ville de Jijel

  • View
    1.122

  • Download
    9

Embed Size (px)

Text of analyse urbaine de la ville de Jijel

Diapositive 1

PLAN DE TRAVAILE:1/LINTRODUCTION.2/LA GEOGRAPHIE: 2/1-LA SITUATION. 2/2-LA SUPERFICIE. 3/2-LE CLIMAT. 4/2-.LES RELIEFES.2/LHISTOIRE DE JIJEL.3/LE TOURISEME.4/LES MONUMENTS DE JIJEL.5/LE PROFIL URBAIN ET HISTOIRE.6/ARCHEONAT MUSEUMES.7/LA CONCLUSION.

.

1

LINTRODUCTION:La wilaya de Jijel (en arabe: ) est une wilaya algrienne situe au nord-est de l'Algrie, le long de sa cte Est.Le nom originel de la ville vient du berbre Ighil Gili qui signifie, la colline de l'exil ou encore Ighil Ighil qui voudrait dire de colline en colline. Selon certaines versions, son nom chez les Phnicien tait Igilgili, ce qui donnera par la suite Igilgilis puis Djidjel et Djidjelli. Elle porta aussi le nom de Gigeri au XVIIesicle

LA SITUATION ET LA SUPERFICIE:La wilaya est limite au nord par la mer Mditerrane l'ouest par la Wilaya de Bejaa, l'est par la Wilaya de Skikda, au sud-ouest la wilaya de Stif, au sud par la Wilaya de Mila et enfin au sud-est par la Wilaya de Constantine.Coordonnes: 364900N 54600E.Superficie: 2577km .

Mer MditerraneEl AouanaEmir AbdelkaderKaous

Communes limitrophes de Jijel

LE CLIMAT: La ville de Jijel bnficie d'un climat tempr et humide avec un hiver doux caractristique des zones mditerranennes et une pluviomtrie importante, comme toutes les villes de la moiti Est du littoral algrien. Jijel est la ville la plus arrose d'Algrie, avec en moyenne 1 180 mm de prcipitations par an, juste devant Tizi Ouzou (1 050 mm/an).On note aussi qu'au col de Texanna, qui se situe 725 m d'altitude, l'enneigement dure plus de 11 jours/an.Les vents dominants soufflent gnralement de la mer vers le continent .

LA GEOGRAPHIE DE JIJEL:

Jijel est une wilaya qui se trouve en Algrie. Lorsque lon est de passage dans ce pays, lon ne manquera surtout pas de faire une halte dans cette rgion car cette dernire rserve bien des surprises tous ceux et toutes celles qui y passent..Ce qui fait la particularit de la gographie de la rgion de Jijel rside dans ces plaines qui se trouvent en bordure de la mer Mditerrane. Ces formations planes sont peu peu succdes par des paysages domins par les reliefs.Lorsque lon sillonne la ville, lon se rend trs vite que la ville est domine par les plaines. Et lon ne manquera pas de rencontrer des oueds qui sont des rivires phmres qui peuvent parfois tre sec lesquels sont entours par des valles.

En dcouvrant la ville en long et en large, lon notera galement que les montagnes qui se trouve dans ses alentours se jettent souvent dangereusement dans la mer, ce qui concocte un paysage des plus spectaculaires que lon doit absolument dcouvrir partir du moment o lon se trouve dans le coin. En outre lorsque lon voque les montagnes, lon pense immdiatement des grottes secrtes ou des cavernes inexplores. Les montagnes qui se trouvent dans la ville de Jijel ne drogent point cette rgle. Les plus tmraires pourront se lancer dans laventure et seront dautant plus motivs quil existe des endroits qui sont restes inexplores dans les zones montagneuses de Jijel. Lon notera enfin que la gographie de Jijel est aussi marque par une forte prsence des montagnes qui sont aussi denses que superbes. Les ctes qui bordent la rgion ne sont pas non plus en reste et elles possdent une importance particulire pour ce qui est du tourisme dans la rgion

LES FORET DE JIJEL:Si lon prend en considration les forts que lon peut trouver dans cette wilaya, lon se rend compte que leurs richesses sont considrables. Cest certainement la raison pour laquelle ces forts figurent parmi les plus prestigieux de tout le pays. Et lon ne peut que smerveiller en dcouvrant les nombreuses forts qui se trouvent dans la rgion. Et non content doccuper une superficie bien considrable, ces forts offrent en plus des paysages fabuleux que lon naurait pu admirer que sur des cartes postalesLorsque lon part la dcouverte de ces forts, lon a loccasion de dcouvrir diffrentes espces darbres aussi surprenantes les unes que les autres. Certaines espces sont en outre endmiques et ne peuvent tre rencontres que dans cette partie de la plante.Lorsque lon a pu dcouvrir la splendeur de Jijel, lon ne peut que se laisser aller la contemplation et se permettre de svader de son traintrain quotidien.

LES RELIEFS:

Corniche Jijelienne entre Bejaa et Jijel en Algrie.

Les plaines ctires de la rgion de Jijel sont entoures au sud par les reliefs de la petite Kabylie. La topographie est sub-plane au niveau de la plaine de l'oued Mencha et augmente en progressant vers le sud.La plaine est situe au nord, le long de la bande littorale allant des petites plaines de Jijel, les plaines d'El Aouana, le bassin de Jijel, les valles de Oued Kbir, Oued Boussiaba et les petites plaines de Oued Z'hour.Dans cette rgion, la montagne tombe souvent pic dans la mer et forme une cte trs dcoupe appele Corniche jijelienne, o l'on admire caps, falaises, presqu'les et promontoires. On y trouve aussi de trs belles grottes et des gouffres encore inexplors.Le bassin versant culmine 1 589 m d'altitude avec une altitude moyenne de 406,02 m. Les principales cimes montagneuses sont: Tamazgida, Tababort, Seddat, Bouazza.La vgtation du bassin versant est marque par une couverture forestire peu abondante constitue en majeure partie de chnes-liges.

LHESTORIQUE:Antiquit(Xesicle av.J.C. - 698 ap. J.-C.):La rgion est peuple par les tribus Berbres dont les Kutama. Vers le Xe sicle avant l're chrtienne, les Phniciens, marins et marchands, en qute de bases pouvant offrir le maximum de scurit leur commerce, s'installent Jijel o ils fondent un comptoir.Au Ve sicle avant J.-C. les Romains occupent la petite cit phnico-berbre, qu'ils levrent sous Octave en 33, au rang de colonie romaine, administre par un snat, l'instar des villes romaines importantes.Il s'ensuit la destruction de la ville par les Vandales en 429, qui arrivaient d'Espagne et traversrent toute l'Afrique romaine, jusqu'au Royaume vandale. Par la suite, la ville fut prise en 533 par les Byzantins.Priode musulmane.Vers 650, les premiers cavaliers de l'Islam firent leur apparition. La religion qu'ils venaient rpandre tait fonde sur l'galit des droits et des devoirs pour tous les hommes sans distinction. De nombreuses dynasties ont pris le pouvoir pendant cette priode dont: Kairouan, les Aghlabides, les Fatimides les Zirides, les Hammadides et les Almohades

Priode Normande, Gnoise et Pisane:Jijel fut un comptoir important des Normands au 12e sicle, des Pisans et des Gnois.En 1144, la flotte de Roger II, aprs avoir ravag l'est de l'Afrique, vint devant Jijel et s'empara de la ville pour la dtruire ensuite compltement . Les Normands de Sicile pillrent le chteau de Yahia Ibn El-Aziz et y mirent le feu. Aprs s'tre retourn en Sicile, ils revinrent encore une fois au printemps 1145, occuprent la ville et ils durent la quitter qu' l'avnement de l'Emir Almohade Abdelmoumen, qui dtruisit la puissance Hammadite et fit prisonnier Yahia Ibn El-Aziz (1152-1160).Sous son rgne on octroya quelques avantages aux Pisans, rivaux des gnois, qui installrent des comptoirs commerciaux et tirrent de la rgion les cuirs crus qui servaient dans leurs tanneries.Au dbut du 13e sicle, les difficults encourues par les pisans, poussrent les gnois les supplanter Jijel. Les gnois construisirent une tour prs de la porte principale de la citadelle (1283-1309). Leur occupation devait durer jusqu'au dbut du 16e sicle, mais leur domination n'tait pas effective. Car en 1513, ils envoyrent une autre flotte sur Jijel, sous les ordres d'Andr Doria, qui fit dtruire une grande partie de la ville

Priode Turque:Elle dbuta en 1514 avec l'arrive de Baba Aroudj qui une fois guri de sa blessure lors de la bataille malheureuse de Bejaia deux ans plutt ou il perdit un bras, vint mouiller prs des les Afia l'ouest de Jijel. A cette poque les habitants de cette ville s'empressrent de le dissuader afin de les aider dloger les gnois qui avaient pris pied un an plutt. Il accepta la mission et aid par le roi de Koukou du Djurdjura Ahmed Ben El Kadi, dlivra Jijel de l'occupation gnoise et reu en hommage, par les habitants, le titre de "sultan de Jijel". C'est cette priode donc que dbuta la domination turque sur l'Algrie puisqu'il continua sa mission et alla dlivrer Alger de l'emprise espagnole en 1516. En prenant le penon d'Alger occup par les espagnols, il contrla vite la ville et mit mort le gouverneur de la ville Salem El Toumi.Aroudj mourut en 1518 prs de Tlemcen. Kheireddine son frre, plus souple que lui, prit la relve et aida considrablement les populations de Jijel et conduisit vers celle-ci un grand nombre de Maures d'Espagne chasss par les perscutions des rois d'Espagne. Il mourut Constantinople en 1547.

Au cours du XVIIe sicle, l'histoire de Jijel fut marque par une expdition franaise contre la ville, du temps de Louis XIV, et command par le duc de Beaufort. Aprs environ six mois de prsence sur le sol jijelien, le 1er novembre 1664, le corps expditionnaire franais dut quitter la ville, voyant qu'il tait impossible d y rester. Le nombre d'attaques augmentant sans cesse faisant de plus en plus de victimes parmi les rgiments.En 1740, les turcs commencrent exploiter les forets de Beni Foughal, pour en tirer le bois ncessaire la fabrication de leurs vaisseaux.Au dbut du XIXe sicle, un vnement majeur distingua la rgion de Jijel avec la rvolte de Mohamed Ben El Harche contre le beylicat de Constantine au cours de laquelle il y eut de nombreuses victimes et une rpression continue du bey Osman, qui se dplaa en personne, jusqu'aux environ d'El Milia pour essayer de mater la rbellion. Le Bey Osman dit le Borgne succomba lors d'un accident en chutant de son cheval dans un gouffre. Il fut enterr prs