L'Arm©e Romaine

  • View
    6.557

  • Download
    2

Embed Size (px)

DESCRIPTION

Diaporama de Dan Ewert (traduit avec l'autorisation de l'auteur).

Text of L'Arm©e Romaine

  • 1. LArme Romaine Dan Ewert (trad. F. Bernard)

2. SPQR= Senatus Populusque Romanus(Au nom du Snat et du Peuple romain) 3. Son arme a permis Rome de conqurir de vastes territoires . 4.

  • Les Romains crrent une arme remarquable qui volua au cours du temps.
  • Elle avait plusieurs points forts
    • une forte hirarchie / chane de commandement qui permettait aux subordonns de prendre des initiatives
    • un armement solide et efficace
    • des formations de combat flexibles et maneuvrires appeles lgions
    • dexcellents ingnieurs militaires

5.

  • Larmure
  • Aux jours anciens de la Rpublique, les soldats portaient des cuirasses de bronze, semblables celles des hoplites grecs.
  • Celles-ci ntaient ensuite portes que par les officiers suprieurs et taient souvent trs dcores.

6.

  • La cte de mailles (Lorica Hamata) tait aussi employe
    • Ctait une longue chemise de mailles qui descendait jusqu mi-cuisses.
    • Elle pesait environ 8 kilos. Une ceinture permettait de la fixer et de rduire le poids pesant sur les paules.

7.

  • Certains portaient la Lorica Squamata, faite dcailles.
    • Elle tait moins onreuse et plus facile fabriquer que la cte de mailles mais tait moins flexible et plus vulnrable aux attaques, spcialement aux coups ports de bas en haut.

8.

  • Larmure classique des romains est cependant la Lorica Segmentata (appelation modernenous ignorons quel nom lui donnaient les Romains).

9.

  • La lorica segmentata tait compose de bandes de fer rivetes et dlments de cuir.
  • Elle permettait le mouvement (contrairement aux cuirasses rigides) tout en offrant une solide protection (davantage que la cte de mailles et larmure dcailles).

10.

  • Le casque le plus connu est dit casque imperial gaulois.
  • Les protge-joues taient articuls.
  • Il avait une visire frontale et un couvre-nuque trs large dans le but de dvier les coups (et non de se protger du soleil).
  • En observant ce casque et en le com-parant celui des Grecs, quapprenons nous sur la faon de combattre des Romains?

11.

  • Le casque dun centurion romain (lquivalent dun capitaine dans une arme moderne).

12. Le centurion tait responsable des units combattantes de base. En tant quofficier de terrain, il devait tre identifiable et cest pourquoi il portait une crte/ aigrette transversale sur son casque (non, cenest pas un look Mohawk ou Mandingue). 13. Casques Romains 14. Vue par dessus Arrire du casque 15. Un autre casque 16.

  • Le scutum
    • Le grand bouclier. Il faisait environ 1,20 m de longueur et avait un profil lgrement incurv.
  • Il tait tenu par une poigne situe juste derrire le renfort mtallique. Celui-ci protgeait la main et pouvait aussi tre employ pour donner un grand coup un ennemi.
  • Les bordures du haut et du bas taient galement garnies de mtal.Cela permettait de les utiliser pour lattaque. Pourquoi sortir votre pe contre un ennemi alors quun coup de bouclier dans la gorge fera aussi bien laffaire?

17.

  • Il tait fait de couches de bois et tait donc lger, mais solide.
  • Les boucliers se couvraient les uns les autres en combat mais pouvaient suffisamment scarter pour que lon puisse donner des coups dpe.

18.

  • Les armes
  • Le Gladius
  • Il sagit dune pe tranchante longue dune soixantai-ne de centimtres et dun poids denviron 1,5 kilos.

19.

  • Le gladius tait port au ct droit et retir du fourreau avec la main droite (afin dviter de risquer de blesser les soldats proches par un mouvement plus ample).

20. 21. 22.

  • Le pilum
    • Une lance jeter (javelot) longue d 1.80 m.
    • Elle avait a une pointe pyramidale en fer et une hampe troite en fer la reliant au lourd manche de bois.
    • Un legionnaire en portait deux au combat. Peu avant de rentrer au contact avec lennemi, il les lanait tous les deux.

23.

  • Le poids du manche en bois combin avec le jet et cette pointe troite lui permettait de traverser la plupart des boucliers, des armures, et des chairs.
  • La hampe troite en fer se pliait sous le choc et se dformait immdiatement,quoi quelle ait touch.
  • Cela rendait larme inutilisable par lennemi. Elle tait hors dusage aprs une utilisation.

24.

  • La forme de la pointe signifiait aussi que lon ne pouvait la retirer.Si elle frappait votre bouclier, vous vous retrouviez avec une lance dforme plante dedans. Vous deviez donc soit conserver un bouclier extrmement peu maniable, soit labandonner, ce qui vous laissait sans dfense.
  • Brillant!

25.

  • Un soldat lanant un pilum, ce nest pas trop intimi-dant. Quen est-il lorsque 10 soldats le font, comme ci-dessous? Imaginez present 100 pila volant vers vous, suivies rapidement dune seconde volle.Je naurai pas trop aim a...

26. Et maintenant , rassemblons tout cela et 27. 28.

  • Le combat proprement dit:
  • Je vais laisser ce gars lexpliquer :

Jusqu 500 soldats taient deploys sur une ligne, paule contre paule, face lennemi. Le bouclier (scutum) est tenu lgrement loign du corps afin que le soldat puisse le lever ou labais-ser pour parer des projec-tiles lancs sur lui. Ils attendent que lennemi sapproche, puis font tous un pas en avant et projettent leurs scuta contre le corps ou la tte des ennemis, les faisant perdre lquilibre et lesrendant vulnerables. Le scutum est alors retir et lpe (gladius) enfonce dans le corps deladversaire. Notez la faon dont legladius est tenu horizonta-lement pour passer entre les ctes de lennemi vers ses organes vitaux. 29. 30. 31. 32.

  • Artillerie
  • Balliste
    • Semblable une arbalte gante qui utilisait latorsion des cordes pour projetter une flche ou une pierre.

33. 34. 35. 36. Que fait ce vtran ii? 37.

  • Organisation
  • Lgions
    • Chaque lgion tait compose de 6 000 hommes.Elles taient divises en 10 cohortes.
  • Cohortes
    • Chaque cohorte comportait 480 hommes (sauf la premire cohorte, avec les soldats les plus experiments, qui en comptait 960).Elles taient divises en six centuries.
  • Centuries
    • Chaque centurie comptait 80 hommes (sauf la premire cohorte, qui en avait 160).commands par un centurion.
    • Chaque centurie tait divise en 10 contubernium, un groupe de 8 hommes partageant une tente.

38.

  • Donc
    • 1 Lgion = 10 cohortes
    • 1 Cohorte = 6 centuries
    • 1 Centurie = 10 contubernia
    • 1 Contubernia = 8 hommes
    • Pourquoi est-ce important?Il y a dsormais une stricte division des hommes avec une hirarchie prcise dans le commandement. Cest ordonn.
    • Cestlorigine de lorganisation militaire moderne, de la mme faon quAthnes est le modle de la dmocratie .

39.

  • Hirarchie du commandement
  • Nous mentionnerons juste les centurions et les combattants enrls de base.

40.

  • Centurions
    • Appels centurions parce que commandant une centurie (100 hommes lorigine, puis rduits 80).
    • Officiers commandants de terrain. Equivalents des capitaines daujourdhui.
    • Revtaient des ctes de mailles plutt que la lorica segmentata, arboraient leurs decorations militaires par dessus les mailles, portaient des jambires, un casque muni dune crte, et attachaient leurs pes au ct gauche.
    • Montaient cheval durant les marches.
    • Portaient un bton pour administrer la discipline.
    • Epines dorsales de larme romaine. Responsables des tches journalires. Menaient leurs hommes depuis la ligne de front : haut niveau de pertes.

41.

    • Les centurions de talent taient trs recherchs.

42.

  • Lgionnaires
    • Le soldat de base
    • Sengage pour 25 ans de service
    • Trs bien entran
    • Une discipline trs stricte
    • Ne pouvait se marier

43. Formations 44. 45. Camp romain Note: les pages qui suivent sont traduites du diaporamaThe Roman Army de A. Coffey et K. Daves. 46. Ldification ducamp romain tait une technique vitale utilise par les soldats.Il sagissait dune stratgie visant empcher les attaques surprises. LArme marchait tout le jour jusqu ce quun endroit adquat soit trouv, puis larme enti