ZAC de Bener

  • View
    223

  • Download
    0

Embed Size (px)

DESCRIPTION

Les dangers des lignes à haute tension dans une ZAC

Text of ZAC de Bener

  • Commission Environnement du Conseil de Quartier Nord-Est lattention de M. Boulard, Maire du Mans.

    ZAC de BENER Faire jouer le principe de prcaution.

  • ZAC de Bener Faire jouer le principe de prcaution

    - 2 -

    1-Situation Gographique du transformateur Le transformateur est situ langle de la rue de lventail et de la rue de Douce Amie, en plein cur du quartier Nord-Est.

    2- Importance du poste dans la problmatique EDF

    Le courant lectrique est distribu dans la mtropole par des lignes haute tension de 400 000 volts qui sillonnent le pays partir des centrales de production ( nuclaire, charbon, etc.) La tension du courant est progressivement abaisse afin que le courant lectrique arrive chez lutilisateur final. Cest le rle des transformateurs. Celui des Quintes situ sur la commune de Laign en Belin transforme du 400 000 volts en 225 000 volts. Celui de Clairefontaine transforme le 225 000 volts en 90 000 volts.

  • ZAC de Bener Faire jouer le principe de prcaution

    - 3 -

    Deux lignes de 225 000 volts vont donc amener le courant du poste des Quintes au poste de Clairefontaine et trois lignes de 90 000 volts vont en repartir vers le nord de notre agglomra-tion (Sarg, Yvr,). Le poste alimente galement Le Mans partir de lignes souterraines.

  • ZAC de Bener Faire jouer le principe de prcaution

    - 4 -

    3-Lextension du poste EDF de Clairefontaine Le 27 aot 2003, le Prfet de la Sarthe ouvre une enqute publique relative linstallation dun nouveau transformateur 225 000-90 000 volts. Le dossier sera dpos en Mairie du Mans du lundi 22 septembre 2003 au jeudi 23 octobre. Peu dhabitants du quartier seront mis au courant de cette enqute. Seule une affiche sur le poste en mentionne lexistence. Ne serait-il pas dailleurs possible que les bureaux des Conseils de Quartier soient informs systmatiquement de toutes les enqutes dutilit publique ayant lieu sur leur secteur ?

  • ZAC de Bener Faire jouer le principe de prcaution

    - 5 -

    4- Projet de la ZAC de Bener

    Le projet de la ZAC de Bener (en rose) est un projet Le Mans Mtropole puisquil met en jeu deux communes : celle du Mans et celle dYvr lvque. On voit sur cette carte le poste EDF (bleu) et les lignes haute tension (traits bleus). La ligne du bas qui se ddouble vient du poste des Quintes et transporte une tension de 225 000 volts. Les trois lignes du haut sont cel-les de 90 000 volts. Ne figurent pas sur ce plan les lignes souterraines. Le projet de ZAC comprend :

    des zones pavillonnaires ; une zone tertiaire et commerciale ; des espaces verts ; un parking-relais le long de la route nationale RN23

  • ZAC de Bener Faire jouer le principe de prcaution

    - 6 -

    On saperoit sur ce plan que les zones pavillonnaires vont ctoyer le transformateur EDF. 5-La srie de mesures Dans un premier temps, face au silence dEDF, en prsence du C.E.El.M. (Conseil Environ-nement lectro-Magntique), nous effectuons une srie de mesures des champs lectro-magntiques le 17 juin 2004. Les mesures faites par EDF le 9 mars 2005 les confirmeront.

  • ZAC de Bener Faire jouer le principe de prcaution

    - 7 -

    Les champs lectro-magntiques sont mesurs en micro-teslas (T). Une intensit de 1,6 T est constate lentre du poste et des intensits entre 0,25 et 0,30 t sous les lignes Haute Tension qui traversent la future ZAC. 6- Tout est question. de normes ! lheure actuelle deux normes saffrontent au niveau de la dangerosit des champs lectro-magntiques. Le Conseil de lEurope le 12 juillet 1999 fixe le seuil 100 T. Cest sur cette norme que se base EDF pour affirmer quil ny a aucun danger aux alentours du poste EDF de Clairefon-taine. Le Conseil de lEurope a suivi les recommandations de lI.C.N.R.P. ( International Commission on Non-ionising Radiation Protection), commission essentiellement compose de scientifiques et o les consommateurs ne sont pas reprsents. Face ce problme, le dput italien M. Tamino lance le dbat au Parlement Europen, lequel fixe cette norme 0,25 T le 6 novembre 1998. Il y aura donc toujours hiatus selon que lon se base sur les normes du Conseil de lEurope ou celles du Parlement Europen. Mais que les normes puissent varier de 1 400 suivant que lon soit scientifique ou consom-mateur laisse rveur ! 7-Autres nuisances du transformateur et des lignes haute-tension. Le transformateur met un bourdonnement continuel et de nombreux crpitements apparais-sent autour des lignes. Ces crpitements rsultent dun phnomne physique appel effet cou-ronne : un champ lectrique provoque au voisinage immdiat des cbles une ionisation de lair, et cre par intermittence des dcharges lectriques la surface du conducteur. Ce ph-nomne dpend essentiellement des conditions atmosphriques. 8-Champs lectro-magntiques, cancers et leucmies. La communaut scientifique est trs divise, elle aussi, sur les dangers des champs lectro-magntiques. Tout commence en 1979 o des chercheurs amricains Wertheimer et Leeper dmontrent quil existerait une relation entre lexposition rsidentielle aux champs magnti-ques et lincidence des cancers, en particulier la leucmie chez lenfant. Ces doutes sont confirms par une autre chercheur amricain en 1982 : il constate laugmentation de la mortalit par leucmie chez les travailleurs exposs aux champs lectri-ques et magntiques durant leur activit professionnelle. la suite de ces tudes, lOrganisation Mondiale de la Sant se saisit du problme et confie une tude un groupe dexperts. Ceux-ci saccordent dire que, si le risque existe, il est fai-ble et difficile dceler.

  • ZAC de Bener Faire jouer le principe de prcaution

    - 8 -

    Lecture du tableau : ex : tableau n1, tude de Savitz (USA 1995). : on projette les extrmits du segment sur laxe horizontal pour y lire les deux valeurs de la fourchette : 1,25 et 4,25. cela veut donc dire quun travailleur dune compagnie dlectricit a entre1,25 et 4,25 fois plus de probabilits de dvelopper un cancer. Le point sur le segment permet une lecture plus rapide en oubliant la fourchette de ltude statistique. Dans le cas de ltude de Savitz, en rsumant, on peut dire que lemploy 3 fois plus de risque dvelopper un cancer. Les valuations des tudes scientifiques dans ces trois tableaux montrent que la communaut est trs divise, hormis dans le cas de leucmies chez lenfant (Tableau n3). Dailleurs, un article de Ouest-France du 6 mars 2001 ne laisse aucune ambigut cet gard :

  • ZAC de Bener Faire jouer le principe de prcaution

    - 9 -

    9-Faire jouer le principe de prcaution Un des rles du Conseil de Quartier, dans le cadre de la dmocratie participative, est dalerter les lus, et donc son premier reprsentant, Monsieur le Maire, des dangers quils navaient pas ncessairement mesurs au dpart dun projet. Dans le cas de la ZAC de Bner, le Conseil de Quartier estime que lamnagement dune zone pavillonnaire dans le secteur du transformateur EDF est susceptible de prsenter des dangers certains pour les futurs rsidents. Limportance des voltages arrivant ce transformateur et la multiplicit des lignes lectriques empchent daccepter le plan damnagement actuel. Les commissions Environnement et Amnagement Urbain, sans vouloir se substituer aux lus, demande que le principe de prcaution soit appliqu et sont prtes toutefois participer llaboration dun nouveau projet.