Click here to load reader

vision holistique de - · PDF filePromotion d’une approche stratégique des politiques d’éducation et de formation : de la logique d’offre à la logique de la demande

  • View
    216

  • Download
    0

Embed Size (px)

Text of vision holistique de - · PDF filePromotion d’une approche stratégique des...

  • vision holistique de lducation

    Mamadou Ndoye

  • Problmatique de le Triennale: comment les systmes dducation peuvent-ils promouvoir les comptences critiques au service du dveloppement acclr et durable de lAfrique?

    Vision holistique de lducation en rponse aux besoins dapprentissage de chacun et de tous ainsi qu la demande en stock et en qualit de comptences mobilisables pour le DAD de lAfrique

    Implications de la vision holistique en termes de changement de paradigmes, de repositionnement conceptuel et de rformes

    Conclusions

  • Opportunits et dfis dun dveloppement acclr et durable en Afrique

    Capital humain ncessaire au succs : ressources humaines, savoir, innovation et capacit

    Rponse attendue des systmes dducation et de formation :

    promouvoir un socle commun de comptences, des comptences

    techniques et professionnelles, des comptences scientifiques et

    technologiques

  • La vision du futur de

    lUnion Africaine:

    Une Afrique intgre,

    prospr et en paix

    dirige par ses citoyens et

    constituant une force

    dynamique sur la scne

    internationale

    Repositionnement et

    amorce dune spirale de

    progrs

    Le PIB de lAfrique crotra

    de 1700 milliards de

    dollars en 2010 15000

    milliards de dollars en

    2060

    Le PIB par tte crotra de

    1600 dollars plus de 5600

    dollars entre 2010 et 2060

    (BAD, 2011)

    Bonus

    dmographique :

    population jeune

    Monte de la

    population active et de

    la classe moyenne

    Deux rserves de base:

    habilitation des femmes

    analphabtes et

    marginalises

    valorisation du riche

    patrimoine culturel,

    linguistique et historique

    Importance gostratgique

    et attractivit accrues

    La rentabilit des

    investissements en Afrique

    est devenue la plus leve

    du monde

    les investissements directs

    en Afrique se sont

    fortement accrue de 15

    milliards de dollars en

    2000 87 milliards en 2007

    LAfrique dispose dun

    norme potentiel

    naturel de

    dveloppement20% des

    terres merges de la plante dont 20% de forts et un

    immense gisement de biodiversit, un norme

    potentiel dnergie propre notamment hydro-lectrique et solaire, 30% de ressources minires de la plante avec

    plus de 60 types de minerais

    et de minraux

  • La lanterne rouge du dveloppement humain: pauvret chronique ,pidmies

    et pandmies (paludisme et VIH/SIDA), taux danalphabtisme lev , notamment de la population fminine, 56 millions denfants exclus de lcole, hgmonie des conomies informelles et de subsistance faible valeur ajoute, guerre civiles et conflits armes, mal gouvernance..:

    IDH 1990 2000 2010

    Afrique 0.4 0.4 0.4

    Asie de l'Est et Pacifique 0.5 0.6 0.6

    Asie du Sud 0.4 0.4 0.5

    Amrique latine et Carabes 0.6 0.7 0.7

    OCDE 0.8 0.9 0.9

    A cela sajoutent de nouveaux dfis: le rchauffement climatique et lamplification de la fracture scientifique et technologique

  • Conditions: transformation structurelle de lconomie, Intgration rgionale et continentale, Etat visionnaire et dtermin

    Leviers: stimulation agricole, industrialisation et modernisation pour lefficacit et lefficience

    Catalyseurs: diversification et productivit

    Acteurs: jeunes employables et employs, femmes promues actrices majeures, classe moyenne cratrice,, rservoir de main duvre prpare pour lmergence

    Acclration du dveloppement

    Prserver lenvironnement et les ressources naturelles pour la durabilit : conscience cologique, comportements de production et de consommation, agriculture performante, industries et nergies propres,

    Promouvoir un dveloppement inclusif: protection sociale, scurit alimentaire, fiscalit solidaire, dblocage des pauvres, croissance inclusive

    Garantir les bases de la paix et de la scurit : dmocratisation des Etats et socits, promotion dune citoyennet active, culture de paix, connaissance mutuelle et cohabitation pacifique des diffrentes cultures, conscience panafricaniste

    Construction de la durabilit

  • Prendre en charge la demande en capital humain de lacclration et de la durabilit : ressources humaines (savoir, capacit , innovation)

    Rpondre la demande en dclinant les profils, les comptences et les dispositifs de formation y correspondant

  • Profils

    dAfricains

    promouvoir

    Un tre humain qui assume

    firement son identit africaine

    Un leadership visionnaire et engag,

    politique, conomique, scientifique ,

    technologique, social , culturel et artistique

    Un travailler comptant , productif, innovateur et ouvert

    lvolution et aux mutations

    technologiques

    Un citoyen africain conscient ,

    exigeant et actif en dmocratie et

    en dveloppement durable

  • Les comptences de communication et dapprentissage tout au long de la vie: comptences linguistiques, de lecture et de calcul, comptences cognitives dobservation, dexprimentation, danalyse, de rflexion critique, de rsolution , de prise de dcision, dinitiative

    Les comptences dinsertion dans la socit et dans le monde du travail: comptences sociales et citoyennes permettant de vivre en harmonie; les comptences gnriques permettant daborder positivement le monde du travail

    Les comptences en matire de dveloppement personnel et de promotion dune identit africaine: comptences de vie, comptences dassimilation de lunit africaine dans la diversit historique et culturelle du continent pour y promouvoir les valeurs de paix et participer au mouvement dintgration et de la renaissance africaine

  • Comptences gnriques et comptences spcifiques une qualification professionnelle ou technique pour

    Transformer les conomies de subsistance en conomies forte croissance: accroissement de la productivit, de lefficience et de lefficacit, notamment dans lagriculture et lartisanat

    Assurer lemployabilit et lemploi des jeunes: Pour y rpondre, le nouveau systme de DCTP intgre les entreprises et les milieux professionnels dans la formation, promeut lalternance et lapprentissage dans les units de production, perfectionne lapprentissage traditionnel et prend en compte les besoins et exigences des employeurs afin dadapter les comptences des jeunes la demande et de faciliter leur transition de la formation vers linsertion.

    Habiliter les femmes en tant quactrices majeures engages dans le dveloppement acclr et durable de lAfrique: Au del de renforcer leurs capacits dans les activits gnratrices de revenus , il sagit de garantir leur participation , en galit avec les hommes, dans les filires qui prparent lemploi , lauto-emploi et lentreprenariat moderne.

    Rpondre lexigence de comptences professionnelles de haut niveau: se pose lexigence de dveloppement des comptences professionnelles de haut niveau et de former des techniciens suprieurs capables de suivre, voire danticiper les mutations et innovations technologiques, de soutenir les transformations des systmes nationaux de production et dimpulser lindustrialisation du continent

  • Comptences scientifiques et technologiques de haut niveau pour

    Accroitre les capacits de recherche, dinnovation, dinvention et de cration pour une prise en charge adquate des problmatiques spcifiques de dveloppement et pour une conomie africaine comptitive sur le march mondial

    former un leadership transformationnel

    engager lAfrique dans un processus de dveloppement acclr et durable tir par le savoir et linnovation,

    Intgrer favorablement lAfrique dans une mondialisation domine par les conomies du savoir et les socits de linformation,

  • EVALUATION DES PERFORMANCES

    Un retard norme dans la constitution dun stock dducation

    Taux dalphabtisation (62), TBS Pr-primaire (12), TNS Primaire (76), Taux de survie en dernire

    anne du primaire (70), TBS Secondaire 1(41), TBS Secondaire 2(27), part de lETFP(7),

    taus de scolarisation suprieure (6)

    De surcrot, le stock est de faible qualit : Esprance de vie scolaire la plus faible du monde, Entre la moiti et le tiers des lves africains de 5e et de 6e anne primaire ne maitrisent pas les apprentissages fondamentaux selon PASEC et SACMEQ , PIRLS (2006)

    Relever les dfis exige de regarder au-del des systmes formels et de leurs limites pour ouvrir de nouvelles perspectives pour le dveloppement de lducation en relation avec les besoins du DAD de lAfrique

  • explorer, identifier, mobiliser, au-del de lcole traditionnelle, les divers filires, dispositifs, modalits et ressources dducation, de formation et dapprentissage, manifestes et potentiels, formels et non formels ou informels, prsentiels et distance, modernes et traditionnels, avec des programmes structurs ou libres, qui existent dans la socit, dans lconomie, dans le secteur public

    Lducation parentale et communautaire, lapprentissage familial et intergnrationnel, les projets alternatifs des organisations de la socit civile, les formations dispenses par les organisations professionnelles ou religieuses, les apprentissages dvelopps dans les sites de travail et sur le tas, les nouvelles possibilits ouvertes par les technologies de linformation et de la communication illustrent entre autres la richesse et de la div

Search related