Une Histoire à Découvrir

  • Published on
    05-Jan-2017

  • View
    213

  • Download
    0

Transcript

<ul><li><p>STRATFORDLE-DU-PRINCE-DOUARD</p><p>CANADA</p><p>2008</p></li><li><p>Chapitre 1 page 1</p><p>Chapitre 2 page 8</p><p>Chapitre 3 page 14</p><p>Chapitre 4 page 24</p><p>Chapitre 5 page 34</p><p>Chapitre 6 page 42</p><p>Chapitre 7 page 49</p><p>Dcouvre les quatre grandes priodes de lhistoire humaine lle-du-Prince-douard. Construis une ligne de temps et inscrisdes vnements des 500 dernires annes.</p><p>Explore les contributions des gens qui ont habit lle aucours de son histoire. cris un article de journal qui met envidence la contribution historique dun Insulaire.</p><p>Le rseau de transport a jou un rle important dans ledveloppement des collectivits de lle. Utilise danciennescartes et voyage travers le temps.</p><p>Les dcisions gouvernementales ont une influence directe sur la vie des gens. Analyse les dcisions du pass laide dundiagramme du pour et du contre et vote pour la dcision quia eu le plus grand impact.</p><p>Compare la faon dont les gens ont gagn leur vie au coursde lhistoire. Fais une brochure qui dcrit lconomie dediffrentes priodes historiques.</p><p>Les inventions technologiques ont chang le style de viedes Insulaires au fil du temps. Fais une entrevue avec une personne ge pour en savoir plus.</p><p>Clbre la grande diversit culturelle des gens de lle.Partage une tradition culturelle avec tes camarades declasse.</p><p>p </p><p>p </p><p>s</p><p>o </p></li><li><p>1</p><p>1</p><p>R o s a l i e e s t e n tra in denf i ler s e s b o t t e s d e marche quand Vincent </p><p>entre dans la maison.</p><p> Cest le grand jour! </p><p> Ouais ! Attention, </p><p>Din-os, on arrive! </p><p>Vincent a les bras </p><p>pleins. Il a pens tout le </p><p>ncessaire pour la fouille </p><p>daujourdhui : pelle, petit </p><p>balai, sacs de plastique </p><p>refermables, tiquettes, </p><p>stylo et carnet de notes </p><p>darchologie.</p><p> As-tu ton appareil </p><p>photo, Rosie? </p><p> Ouais. </p><p>Rosalie Richard et Vincent Vanderhaag sont des </p><p>voisins et des amis. Ils prennent le mme autobus </p><p>scolaire depuis six ans. Ils ont fond un club dexploration </p><p>historique. Ils rvent de trouver des objets anciens </p><p>et des os de dinosaures. Leurs familles habitent des </p><p>fermes, prs de la baie de Malpeque. De nombreuses </p><p>En 1845, sur une ferme situe prs deFrench River, lle-du-Prince-douard,on a trouv les os dun Bathygnathusborealis, un reptile de trois mtres delongueur muni dune voile sur le dos. Ildate du permocarbonifre.</p><p>Moulage dun fossile de crne lUniversit de lle-du-Prince-douard.</p><p>En 1845, sur une ferme sitFrench River, lle-du-Pron a trouv les os dun Baborealis, un reptile de trolongueur muni dune voidate du permocarbonif</p><p>annes plus tt, Donald MacLeod avait trouv des </p><p>os qui devaient appartenir un petit dinosaure </p><p>de lautre ct de la baie French River. Plus </p><p>rcemment, un garon de leur ge a trouv le </p><p>squelette complet dun reptile semblable un </p><p>dinosaure prs du chalet familial Miscouche.</p><p>1</p></li><li><p>2 </p><p> Din-os, o tes-vous? demande Rosalie alors </p><p>que les deux amis se dirigent vers le champ de </p><p>sa famille o ils vont fouiller ce matin. </p><p> Tu sais, dit Vincent, ce serait pratiquement </p><p>impossible quil ny ait eu que deux squelettes </p><p>de dinosaures dans toute lle.</p><p>Vincent et Rosalie savent bien quil est peu </p><p>probable quils aient autant de chance que </p><p>Donald MacLeod. En 1845, alors quil creusait, </p><p>la main, un trou de sept mtres de profondeur </p><p>pour trouver de leau, M. MacLeod a trouv des </p><p>os de dinosaure. </p><p>Rosalie et Vincent arrivent enfin au champ </p><p>o la veille, la machinerie lourde a dgag le </p><p>terrain pour la fondation dune olienne. Ce </p><p>champ est situ prs du rivage sur le golfe du </p><p>Saint-Laurent.</p><p>Contra i rement beaucoup dautres </p><p>enfants, Vincent et Rosalie ont toujours dit quils </p><p>voulaient tre des fermiers lorsquils seraient </p><p>grands. Cependant, leurs parents attendent </p><p> craignent plutt le jour o leurs enfants </p><p>dcideront que le travail agricole nest pas pour </p><p>eux.</p><p>Les deux amis arrivent vite au champ quils </p><p>vont fouiller pour trouver des trsors. La veille, </p><p>aprs le passage du bulldozer, ils ont trac une </p><p>grille au moyen de cordes, divisant ainsi le </p><p>secteur en dix petits carrs.</p><p> Regarde Vincent! Un fmur! </p><p>Rosalie est genoux sur la terre retourne. </p><p>Vincent sempare du fmur quil place le long de </p><p>sa propre jambe. </p><p> Un gros bonhomme, dclare Vincent.</p><p>Ils se mettent rire tous les deux. Ils ont bel </p><p>et bien trouv un fmur, mais cest un fmur de </p><p>cheval. Ils le photographient, notent lendroit </p><p>o ils lont trouv et le placent la lisire du </p><p>champ. Ils retournent ensuite tranquillement </p><p>vers lendroit o sera installe la plate-forme </p><p>de lolienne. Plus tard, les grands-parents de </p><p>Rosalie leur raconteront certainement quel </p><p>fidle cheval appartenait ce fmur.</p><p> H, Rosie, regarde ce que jai trouv ici!</p><p>Vincent a trouv des fragments de poterie, en assez </p><p>grand nombre pour dterminer la grosseur du pot. Sur </p><p>un des fragments, on peut lire : P.E.I. Pottery Co. </p><p> Il ne nous reste plus que trente minutes, Vincent! </p><p>Il faut faire vite.</p><p>Tout dun coup, Vincent heurte quelque chose </p><p>avec sa botte. Il sagenouille et carte la terre autour </p><p>de lobjet. Puis, il va chercher une petite pelle et </p><p>commence creuser. Cest un gros objet de bois. </p><p> Rosie! Viens maider! </p><p>Rosalie sempare de sa propre pelle et va le </p><p>retrouver. </p><p> Vingt minutes, dit Rosalie, tout essouffle.</p><p> Continue de creuser! </p><p>De loin, les enfants avaient lair de chiens la </p><p>recherche dos. Les camionneurs et les parents de </p><p>Rosalie et de Vincent sont rassembls autour des </p><p>camions plates-formes sur lesquels se trouvent les </p><p>pices de lolienne. Ils rient en voyant avec quel </p><p>srieux les deux amis prennent leur passe-temps.</p><p>Lobjet de bois quils ont trouv est la membrure </p><p>dun bateau taille la main. Rosalie et Vincent la </p><p>transportent la lisire du champ et reprennent leurs </p><p>recherches. Ils verront plus tard si le morceau de bois </p><p>porte des inscriptions de dates ou de noms.</p><p> Aie! Plus que quinze minutes, dit Rosalie. </p><p>Elle aurait tellement voulu disposer dune autre </p></li><li><p>3</p><p>Parc doliennes North Cape, le-du-Prince-douard.</p><p>demi-heure, dune autre journe!</p><p>Travaillant aussi vite que possible, Vincent et </p><p>Rosalie mettent en sac fragments, clous tte </p><p>carre, quelques petites bouteilles qui nont plus leur </p><p>bouchon.</p><p> Du verre pourpre! crie Vincent. Cest pour ta </p><p>collection.</p><p>Il ne leur reste plus que dix minutes. Les deux amis </p><p>explorent les derniers carrs de leur grille, les yeux </p><p>grand ouverts, et en faisant attention aux moindres </p><p>bosses sur le terrain.</p><p> Jai trouv quelque chose! genoux, Rosalie </p><p>creuse avec les mains, comme le fait son chien Tartan </p><p>quand il dterre un os.</p><p>Vincent vient la rejoindre. Il aperoit le goulot </p><p>dune bouteille bleue fonce qui porte encore son </p><p>bouchon. En creusant davantage, Rosalie constate </p><p>que la vieille bouteille est intacte.</p><p> Fais attention. </p><p> Je sais.</p><p> Ouah! Elle est entire! Rosie, elle nest mme </p><p>pas fendille! Regarde, on dirait quil y a quelque </p><p>chose... </p><p>Aprs avoir essuy la bouteille, Vincent et </p><p>Rosalie la placent devant le soleil pour voir sil y a </p><p>rellement quelque chose lintrieur.</p><p> a suffit les enfants. Nous avons du travail </p><p>faire. Le camion de ciment arrive pour couler la </p><p>fondation.</p><p>Vincent et Rosalie prennent la bouteille, </p><p>ramassent leurs autres trsors du pass et se </p><p>dirigent vers la grange des parents de Rosalie o </p><p>ils conservent toutes leurs trouvailles.</p></li><li><p>4 </p><p>Il y a environ 12 000 ans, lle-du-Prince-douard tait couverte de glace. Lorsque la glace a fondu, elle a fait place une tendue de terre plate, sans arbres, mais qui sest couverte rapidement darbustes et de fleurs. La forme des Provinces maritimes tait alors diffrente daujourdhui car le niveau de la mer tait beaucoup plus bas. Un large pont de terre reliait lle au continent. Les premiers habitants, appels Paloindiens par les archologues, sont arrivs lle il y a </p><p>environ 11 000 ans. Ils pratiquaient la chasse aux caribous, ainsi quaux phoques et aux morses qui vivaient dans les eaux ctires. Ils mangeaient aussi du poisson et des mollusques. Des artefacts trouvs prs de Souris et dEast Point rvlent que ces chasseurs sarmaient de harpons pointe de pierre pour tuer leurs proies. Les endroits o ils habitaient se trouvent maintenant plusieurs mtres sous les eaux; il est donc difficile de trouver des traces archologiques de leur style de vie. </p><p> Durant cette priode, la terre et le climat ont chang radicalement. La temprature tait beaucoup plus chaude quaujourdhui. Ce nest que vers la fin de la priode que le climat sest rapproch de celui que nous connaissons aujourdhui. Le type de vgtation tait aussi diffrent; probablement semblable celui du milieu de la cte est des tats-Unis. Il y a environ 5 000 ans, avec la monte du niveau de la mer, lle-du-Prince-douard est devenue une le. Le pont de terre qui reliait autrefois lle au continent, surnomm Northumbria par les archologistes, a t submerg. Aujourdhui, le pont de la Confdration relit de nouveau lle au continent.</p><p> Les habitants sadonnaient la chasse et la cueillette, selon les saisons et les possibilits de dplacement. Le long de la cte, ils attrapaient des mammifres marins, et les poissons abondaient dans la mer et les rivires. Le canot dcorce, qui a remplac la pirogue, permettait aux habitants de lle de se dplacer plus facilement sur les rivires et daller chasser lorignal, le caribou, le rat musqu et le castor. Les archologues croient que les tablissements qui se trouvaient lpoque le long de la cte ont t inonds. Cette priode voit aussi le dveloppement doutils faits de pierre et de bois pour la chasse et la pche. </p></li><li><p>5 5</p><p>lpoque, la terre tait recouverte de riches forts et elle continuait dattirer les gens en qute de nourriture. Les gens qui y habitaient et y chassaient taient les anctres directs des Mikmaq daujourdhui. Les Mikmaq ont nomm cette terre Epekwitk, ce qui voulait dire berc par les flots . Les outils utiliss par les Mikmaq taient faits de pierre, de bois, de peau danimal, dos, de corne, divoire et dargile. Les pointes de flches et les haches taient faites de pierre. Celle-ci provenait de lle et dailleurs dans les Maritimes, de la Nouvelle-Angleterre et, loccasion, </p><p>dendroits encore plus lointains comme le Labrador. Largile tait mlang avec des coquillages ou de la pierre pour fabriquer des contenants. Des motifs dcoratifs taient ajouts en pratiquant des incisions ou en faisant des impressions dans largile mou avant de le mettre au feu. On trouve des traces archologiques de cettepriode, en particulier sur la cte Nord de lle. Les baies et les estuaires de cette rgion taient parfaites pour la cueillette de coquillages, la pche au filet et au harpon et la chasse de mammifres marins et doiseaux.</p><p>Lhistoire laisse croire que ds les annes 1400, les Mikmaq ont troqu fourrures et aliments frais avec les Europens contre ustensiles et outils. Les marins portugais qui venaient pcher la morue pourraient avoir t les premiers Europens visiter lle. Cet honneur pourrait aussi revenir aux Scandinaves qui pourraient avoir inclus lle-du-Prince-douard dans leur description de Vinland. Les explorateurs apportaient avec eux bouilloires de cuivre, couvertures de laine, couteaux dacier et, par malheur, maladies. Les Mikmaq navaient aucune immunit contre les maladies des Europens. Un grand nombre dentre eux sont morts parce quils ont t en contact avec des gens venus dun autre continent. Les premiers colons franais et acadiens viennent stablir Port-la-Joye et Havre Saint-Pierre en 1720. Les registres indiquent quen 1752, lle comptait 2 223 habitants dorigine europenne. La population mikmaq na jamais t incluse dans </p><p>les recensements. Les Acadiens de lle ont t dports par des navires britanniques en 1758. Bon nombre ont pri en mer durant ce quon devait appeler le Grand Drangement . Un certain nombre dentre eux ont chapp la dportation et sont revenus stablir dans les Maritimes peu de temps aprs. En 1763, lle Saint-Jean est devenue officiellement une colonie britannique. Samuel Holland, un arpenteur britannique, a divis lle en 67 lots. Ces lots sont donns de riches propritaires tablis en Angleterre et on nomme lle, le-du-Prince-douard. En 1870, la socit pour la protection des autochtones dAngleterre achte lle Lennox pour lusage exclusif des Mikmaq de lle. En 1917, il y a des rserves Scotchfort, Morell, lle Lennox et Rocky Point, mais les Mikmaq ont aussi continu dhabiter ailleurs dans la province. Lle sest jointe au Canada en 1873. De nos jours, des gens de partout dans le monde y habitent.</p></li><li><p>6 </p><p>Remettre en ordre1. Travaille avec un partenaire pour mettre les huit vnements</p><p>suivants dans lordre o tu crois quils se sont drouls.2. Trouve-toi un autre partenaire pour voir si vous tes daccord</p><p>sur le droulement des vnements. Discutez desrenseignements. Venez-en une entente.</p><p>3. Discute avec toutes les autres quipes de la classe.Est-ce que tout le monde est du mme avis?</p><p>LAssemble lgislative de lle-du-Prince-douard adopte un nouveau drapeau pour la province.</p><p>On allume les premires lumires lectriques lle-du-Prince-douard.</p><p>Le navire Annabelle emmne 60 colons lle.</p><p>Le journal franais LImpartial est lanc.</p><p>Le premier pow-wow mikmaq moderne a lieu lle Panmure.</p><p>La station de radio CFCY diffuse sa premire mission.</p><p>La population franaise de lle est de 423 personnes.</p><p>Le pont de la Confdration est officiellement ouvert la circulation.</p><p> ton tour</p></li><li><p>7</p><p>Comment faire une ligne de temps1. Ta ligne de temps portera sur les 500 dernires annes lle-du-Prince-douard.</p><p>Quelle est la date la plus ancienne? Quelle est la date la plus rcente?</p><p>2. Dcide de lunit de temps que tu utiliseras. Divise ta ligne de temps en fonction des units de temps que tu as choisies.</p><p>3. cris les dates de cinq vnements choisis dans lactivit Remettre en ordre etplace-les sur ta ligne de temps. Ajoute dautres vnements de lhistoire de llequi te semblent importants.</p><p>La premire ligne de temps de Rosalie et de Vincent : unit de temps = 50 ans.</p><p>Chevaux, fours chaux, batteuses et golettes faisaient partie de la vie de tous les jours sur la ferme de la famille Myers Victoria, la fin des annes 1800. Le savais-tu?</p><p>Les gens brlaient de la pierre chaux dans de grands fours pour la rduire en poudre. La poudre de chaux tait ensuite tendue sur les champs pour en rduire lacidit et amliorer le rendement des rcoltes.</p><p> ton tour</p></li><li><p>8 </p><p>Kikchiseboogwek (kick-chee-suh-BOOG-wek) est un mot mikmaq qui signifie passage prs de la cte ou passagetroit . Cest le nom du canal qui sparelle Lennox de la terre.Mesgig Onigen (MESS-gig onay-gen) est unmot mikmaq qui signifie grand portage . Cest le nom de la route de cinq kilomtresqui spare la baie de Bedeque de celle deMalpeque.</p><p>Source : Alan Rayburn. Geographical Names of Prince Edward Island (1973), p. 84.</p><p>Notes</p><p> 2</p><p>R o s a l i e e t V i n c e n t r a n g e n t leurs outils et toutes l eu r s t r ou v a i l l e s dans un coin de la grange. Les parents de Rosalie leur ont laiss ce coin pour l e u r s p r o j e t s d e x p l o r a t i o n historique.</p><p>E n e x a m i n a n t l a b ou t e i l l e t e r -n ie par le temps, Rosal ie et Vincent a p e r o i v e n t u n r o u l e a u d e papier. laide dun ouvre-bouteille, i ls dbouchent dlicate-men...</p></li></ul>