Undercover 7

  • View
    28

  • Download
    1

Embed Size (px)

Text of Undercover 7

U n d e r c o v e rLnergie libre intrieure

7

7Une nouvelle civilisation fonde sur lnergie libre intrieure

1

PrambuleCe numro 7 dUndercover est diffrent des prcdents et ncessite quelques mots davertissement. Depuis un an, nous avons expos un certain nombre dinformations en balayant le champ des hypothses qui se transmettent sous le manteau dans lunivers confidentiel des chercheurs sur la conspiration mondiale . Bien quelles soient fondes, certaines thses peuvent tre improductives dans la mesure o elles risquent de servir les intrts politiques de ceux quelles dnoncent. Les lecteurs qui nous suivent auront compris que notre but est de leur offrir des points de repre dans la confusion actuelle, et non de les embrouiller. Nous sommes devant une double contrainte. Dun ct, explorer la face cache des choses, ce qui nest jamais franchement lumineux, et de lautre, montrer laspect constructif des vnements apocalyptiques actuels. Si nous procdions comme nos amis du nouvel ge, il suffirait de conseiller aux gens de se mettre la tte dans le sable au nom de la paix et de lamour . Lorsquon se paye de mots, on se paye notre tte ! Les lecteurs qui nous demandent des solutions pour traverser la crise - qui est dabord leur crise intrieure - attendent autre chose que des slogans sirupeux base damour et deau frache, ou des gilets pare-balle contre les ondes ngatives... Ce nest pas le but dUndercover, revue de critique conspirationiste , de porter la bonne parole ni de vendre un suppositoire contre le stress, mais, constatant la pauvret des solutions alternatives , nous avons cru bon de prsenter un projet que nous avons appel nouvelle civilisation . Cest un manifeste pour lnergie libre. Les tres humains manquent dnergie, mais Dieu sait si lnergie disponible dans lunivers est surabondante. Or, nous rampons ici-bas, en vendant nos mes pour du pain et des rves. Nestil pas temps de reprendre les choses en main ? Lorsquon met lide tmraire de reprendre le contrle des affaires de la plante, il y a comme un flottement. Nest-ce pas l le conseil dun illumin ? Comment dtrner les puissances qui nous gouvernent ? Notre sort nest-il pas entre les mains de Dieu ? Certes tout dpend des lois universelles, mais la sagesse enseigne quil faut dabord saider soi-mme. Il faut une vritable action spirituelle. Ne sommes-nous pas nombreux ressentir quune nouvelle conscience se fait jour ? A travers tous les pays, il se lve un peuple spirituel qui veut saffranchir des chanes du pass. La Conscience est en marche. Ce fait est ressenti dans les milieux religieux et spirituels, mais il y a un malentendu : cette nouvelle conscience ne peut se compromettre avec les forces anciennes visibles et invisibles. La Conscience qui se lve apportera un renouvellement de fond en comble et non un repltrage de la socit vermoulue. La nouvelle civilisation branche sur lnergie universelle ne pourra merger avant que lancienne Babylone ne se soit effondre. Ceux qui en sont convaincus forment une nation de pionniers. Scartant des systmes cristalliss autant que des mirages new age, ils sment les germes dune re nouvelle.

Une civilisation qui nempcherait pas les tres dexprimenter de nouvelles formes de vie sociale ; une civilisation qui nous offrirait des moyens de salut au lieu de nous emprisonner ; une civilisation o chaque groupe humain pourrait sorganiser et vivre selon sa vritable nature intrieure ; une civilisation qui fonctionnerait avec lnergie cosmique. Est-ce utopique ? Lavenir sera comme nous le ferons. Le monde physique nous apprend penser correctement. Les inventions humaines, de plus en plus perfectionnes, sont lexpression concrte dune pense correcte. Le mme principe sapplique toute entreprise, quelle soit commerciale, sociale ou philanthropique. Si nos ides concernant les divers domaines de la vie sont errones, elles seront corriges par la pratique, et cest pourquoi notre monde matriel est dune ncessit absolue pour nous apprendre exercer le pouvoir de la pense aussi bien que le pouvoir motionnel, alors quactuellement ces deux forces sont plus ou moins contenues par nos conditions matrielles. Avec le temps, nous apprendrons ainsi penser avec de plus en plus de vigueur et de justesse. Nous arriverons une puissance de pense telle que nous finirons par tre capables, en toute occasion, et sans quil soit ncessaire de les exprimenter, davoir des concepts exacts. Nous aurons alors acquis la facult dexprimer notre pense par le Verbe, crateur dobjets tangibles.

U N D E R C O V E R 40 rue du Paradis 76530 Grand-Couronne abonnement 6 numros 40 / 7 le numro SOMMAIRE n 7 mai 2003 2 - La pnurie est un leurre 4 - La guerre de lnergie 7 - Origine mtaphysique de la crise de lnergie 16 - Le pillage spirituel 20 - Nouvelle civilisation 28 - Les reus et les recals de 2001 33 - Rcupration du Vril par le 3 Reich 37 - La Lgende du Vril 45 - Notre Force qui est aux cieux 49 - CORRESPONDANCE : Heure du mridien ; Lamas tibtains ; La Paix lamour, Chemtrails ; Solutions ; Gourou-gourou ; La gurison ; Merkabah, Kabale ; Pour en finir avec les reptiliens ; Prlvement dorgane. 56 FALUN nergtique GONG une pratique

58 NUIT de CHINE

2 Cette pnurie est entretenue par les marchands deau qui recyclent leau croupie pour nous la faire boire, alors qu quelques centaines de mtres au-dessous du sol, coulent dinpuisables courants deau souterrains sur toute la surface de la terre. Voil ce quen disait A. de Blizal dans son Essai de radiesthsie vibratoire : A lheure actuelle, avec une dmographie galopante dont la courbe logarithmique est pour le moins inquitante, dans une socit de consommation au confort toujours plus raffin et plus exigeant, les besoins en eau deviennent un problme de tout premier plan, devant lequel les gouvernements et les municipalits se trouvent compltement dpasses. Alors pour tenter de satisfaire les besoins les plus urgents, les plus immdiats, on draine toutes les eaux de surface, les ruisseaux, les rivires pollues, les fleuves mme irriguant les grandes agglomrations, dont les eaux charrient tous les dtritus et les dchets des villes, quand ce ne sont pas les gouts ou les produits chimiques polluants des industries en amont. Evidemment ces eaux souilles, contamines, microbiennes, ne sont pas livres telles quelles la consommation. Il faut en premier lieu procder la construction de barrages pour leur retenue, de chteaux deau , dusines dpuration afin dobtenir une eau neutre dite potable , javellise, pasteurise, mais morte tout jamais, au got plus ou moins douteux pour ne pas dire excrable, ne pouvant servir que pour la cuisson des aliments et abreuver le btail, mais non comme eau de table. Ainsi les socits exploitant les eaux minrales (qui sont, non des eaux de surface, mais des eaux de profondeur) ont-elles beau jeu pour dvelopper leur industrie. Or, si ces eaux minrales sont biologiquement saines, en thorie, elles ne conviennent cependant pas tous les organismes, parce que contenant, en suspens, de sels minraux en excs, pouvant nuire certains tempraments. Vichy, Badoit, Contrex, Vittel, Perrier, Evian et de nombreuses marques nouvelles sont entartrantes et de ce fait thrombosiques et cancrignes. Les seuls sels minraux assimilables par le corps humain sont ceux dorigine organique, vgtaux, animaux ou sous-produits animaux. Autrement, le sang spaissit et devient alcalin au lieu de rester acide. Cest la porte ouverte toutes les maladies thrombosaires, artriosclrose bouchant les artres, etc. Lorganisme ne peut utiliser que des minraux qui ont dj t mtaboliss par la vie vgtale. Toutes les eaux calcaires sont rejeter comme nuisibles, alors que les eaux de source granitique ou volcanique sont hautement conseiller parce que chimiquement pures et sans aucune contre-indication mdicale. En prenant connaissance de ce qui prcde, le lecteur sera peut-tre tent de penser : la terre

LA PENURIE EST UN LEURREIntroduction une civilisation nergtique Quelle consternation lorsque lon consulte les dossiers sur lEnergie libre ! Quel enthousiasme scientiste puril dans la promotion des moteurs propres et des nergies renouvelables ! Pour qui ny a pas rflchi philosophiquement, les systmes nergtiques alternatifs apparaissent comme la solution aux problmes de la pnurie et de la pollution. Mais, ds que lon plonge dans ces dossiers avec un esprit vigilant, on constate que la plupart des chercheurs et des inventeurs dans le champ de lnergie libre ou de lnergie du vide , perptuent le matrialisme et le scientisme qui ont perdu lactuelle civilisation. Une civilisation perdue ne se relve jamais, mais disparat engloutie sous les sables ou les mers. En voulant sauver la ntre, on empche une nouvelle dmerger. Est-ce choquant de le dire ? Sacrilge ! , crieront les bonnes mes qui voient dans les technologies alternatives le salut de leur civilisation. Trahison ! , rpondront ceux, beaucoup plus rares, qui ralisent que lenjeu nest pas de sauver la civilisation matrialiste en remplaant les machines polluantes par dautres supposes propres. Ceux-l ont compris quune civilisation humaine volue na pas besoin de machines. Si nous en croyons leurs thories, les spcialistes en nergie libre nous proposent toujours plus dlectricit pour les lignes haute tension et toujours plus de carburant pour 5 milliards de voitures alimentes en nergie non-polluante ! Et le bton dans tout a ? On ne se demande mme pas sil ne faudrait pas imaginer une civilisation base sur une autre vision de lnergie. Le matrialisme et le progrs scientiste sont un tat de fait que nul nose remettre en cause. Quant la pollution de lair et de leau, nos brillants inventeurs dont la crativit nest pas en cause - nous proposent des solutions pour purifier ces lments vitaux, acceptant par principe le systme problme/solution qui nous a conduit droit au gouffre. Pour ouvrir la rflexion sur une cologie contre-courant de lcologisme matrialiste, considrons le problme de leau