sur le risque op£©rationnel Document de recherche sur le risque op£©rationnel Document pr£©par£© par

  • View
    0

  • Download
    0

Embed Size (px)

Text of sur le risque op£©rationnel Document de recherche sur le risque op£©rationnel...

  • Document de recherche sur le risque opérationnel

    Document préparé par : KPMG

    Institut canadien des actuaires 360, rue Albert, bureau 1740, Ottawa (Ontario) K1R 7X7

    Téléphone : 613-236-8196 Télécopieur : 613-233-4552

    siege.social@cia-ica.ca

    cia-ica.ca

    Novembre 2014 Document 214118 This document is available in English

    © 2014 Institut canadien des actuaires Sous-commission sur les risques opérationnels de la Commission de recherche

    Les documents de recherche ne représentent pas nécessairement l’opinion de l’Institut canadien des actuaires. Les membres doivent connaître les documents de recherche. Les documents de recherche ne constituent pas des normes de pratique et sont donc de caractère non exécutoire. Il n’est pas obligatoire que les documents de recherche soient conformes aux normes. Le mode d’application de normes

    dans un contexte particulier demeure la responsabilité des membres.

    mailto:actuary%40actuaries.ca?subject= http://www.actuaries.ca

  • Document de recherche Novembre 2014

    i

    TABLE DES MATIÈRES

    Acronymes courants 1

    Introduction 3 Objectifs du document de recherche établis par l’ICA 3 Structure du document de recherche 4 Méthodes de recherche 5 À propos de l’orthographe et des citations utilisées dans le document de recherche 6 Méthode d’examen et de mise à jour de la recherche sur le risque opérationnel 6

    La terminologie de base du risque opérationnel 8 Comité de Bâle sur le contrôle bancaire 8

    Trois méthodes de mesure pour les banques en vertu de Bâle II .............................................. 9 Les définitions générales du Comité de Bâle au sujet du risque opérationnel ......................... 10 Définition de la perte brute imputable au risque opérationnel .................................................. 11

    Association Internationale des Contrôleurs d’Assurances 12 Canada – Bureau du surintendant des institutions financières 13 Europe – Autorité européenne des assurances et des pensions professionnelles 13 Australie – Australian Prudential Regulation Authority 14 Bermudes – Bermuda Monetary Authority 15 Afrique du Sud – Financial Services Board 16 États-Unis – National Association of Insurance Commissioners 16 Limites entre le risque opérationnel et les autres catégories de risque 17

    Risque de crédit, de marché, de liquidité et risques techniques .............................................. 18 Risque stratégique, risque d’entreprise, de projet et d’atteinte à la réputation ......................... 20

    Classification des risques opérationnels 22 Bâle II 22 L’IFoA et le Groupe de travail sur la classification des risques 23 Les Prudential Practice Guides (PPG) de l’APRA 26

    Sociétés d’assurances IARD ................................................................................................... 27 Sociétés d’assurance-vie ........................................................................................................ 27

    La BMA et l’Insurance Code of Conduct 28 Présentation à l’Actuarial Society of South Africa (2011) 29 L’ORIC 30 ORX 30 CRO qui sont quantifiables et celles qui doivent être soumises à un régime différent 31 Les CRO et la nécessité du capital 32

    Méthodes de quantification 33 Introduction 33

    Documents axés principalement sur les banques ................................................................... 33 Exigences de l’AICA au sujet des modèles internes................................................................ 34 Documents sur le risque opérationnel destinés aux sociétés d’assurances ............................ 35

    Structure 37 Principales questions qui influent sur le recours à une méthode (autre qu’une formule standard) pour quantifier le capital pour risque opérationnel 39

  • Document de recherche Novembre 2014

    ii

    Données ................................................................................................................................. 39 Utilisation d’un jugement d’expert ........................................................................................... 44 Unité de mesure/Granularité ................................................................................................... 45 Dépendance ........................................................................................................................... 46 Nature itérative de la construction de modèles ........................................................................ 50 Analyse coûts-bénéfices de la modélisation avancée du risque opérationnel.......................... 50 Contexte opérationnel et vigueur des programmes de gestion existants ................................. 51 Validation de la stabilité du processus de gestion du capital ................................................... 52

    Approche fréquence-sévérité 53 Structure, introduction et sources ............................................................................................ 53 Caractéristiques des données sur les pertes imputables au risque opérationnel et répercussions sur l’approche fréquence-sévérité .................................................................... 56 Théorie de la valeur extrême .................................................................................................. 58 La distribution des fréquences ................................................................................................ 62 Pertes agrégées ..................................................................................................................... 64 Défis que posent les analyses de la fréquence-sévérité et les méthodes de l’EVT ................. 65 Considérations d’ordre pratique .............................................................................................. 70

    Techniques de modélisation causale et d’estimation bayésienne 72 Structure, introduction et sources ............................................................................................ 72 Description générale d’un RB ................................................................................................. 74 Application des RB ................................................................................................................. 75 Réseaux de décision bayésiens .............................................................................................. 79 Progrès des RB ...................................................................................................................... 79 Considérations d’ordre pratique liées à l’utilisation des RB ..................................................... 81 Points forts et faiblesses des RB............................................................................................. 82

    Analyse de scénarios 86 Structure, introduction et sources ............................................................................................ 86 Exigences de Bâle II et de l’AICA pour l’analyse de scénarios ................................................ 88 L’exécution d’une analyse de scénarios .................................................................................. 90 Considérations d’ordre pratique pour l’analyse de scénarios .................................................. 95 Points forts et faiblesses ......................................................................................................... 96

    Pratiques en vigueur sur le marché pour les sociétés d’assurances 99 Quel est le juste niveau de capital requis pour le risque opérationnel? ................................. 100 Quelles approches sont utilisées pour modéliser les événements de pertes imputables au risque opérationnel? ............................................................................................................. 100 Quelles techniques sont utilisées pour modéliser les événements de pertes imputables au risque opérationnel? ............................................................................................................. 101 Quelles sont les pratiques en vigueur dans l’industrie pour les ateliers sur les scénarios et l’analyse de scénarios? ......................................................................................................... 102 Quelles sources de données sur les pertes imputables au risque opérationnel sont les plus fréquemment utilisées? ......................................................................................................... 103 Dans quelle mesure la formule standard se compare-t-elle à l’évaluation du capital individuel? ............................................................................................................................. 104 Pratique en vigueur pour la modélisation stochastique ......................................................... 105

    Régimes de réglementation 106 Bâle II 106

    Sources ................................................................................................................................ 106 Contexte ............................................................................................................................... 106 Calcul du capital pour risque opérationnel ............................................................................ 107 Approche indicateur de base (AIB) ....................................................................................... 108