Service de gynécologie – obstétrique Belfort Syndrome de Ballantyne Pr: Djenaoui Dr: Med belkebir

  • View
    110

  • Download
    2

Embed Size (px)

Text of Service de gynécologie – obstétrique Belfort Syndrome de Ballantyne Pr: Djenaoui Dr: Med...

  • Page 1
  • Service de gyncologie obsttrique Belfort Syndrome de Ballantyne Pr: Djenaoui Dr: Med belkebir
  • Page 2
  • Historique: le syndrome de Ballantyne a t dcrit pour la premire fois en 1892 par John W. Ballantyne, il associe un anasarque ftal compliqu ddmes maternels plus ou moins gnraliss accompagns dalbuminurie et parfois dune anmie. En 1947, Potter dcri chez plusieurs patientes des symptmes similaires ceux dune pr-clampsie, mais dans le cadre dune pathologie ftale immunologique.
  • Page 3
  • Plusieurs cas sont ensuite rapports sous des appellations diverses : syndrome miroir, syndrome maternel et anasarque fto-placentaire, syndrome maternel de lallo- immunisation Rhsus, dme triple, pseudo-toxmie et bien sr syndrome de Ballantyne. Lallo-immunisation Rhsus a longtemps t considr comme la cause commune du syndrome de Ballantyne mais depuis dautres tiologies ont t dcouvertes : - thalassmie ; tratome sacro-coccygien, anvrysme de la veine Gallien, choriangiome placentaire, maladie dEpstein.
  • Page 4
  • Dfinition: Le syndrome de Ballantyne est lexpression de lextrme svrit de latteinte fto-placentaire. Il sagit dun tableau vocateur de pr- clampsie li une tiologie diffrente de lhabituel dfaut dinvasion trophoblastique. Le point de dpart semble tre le syndrome de rtention hydrique qui survient quelle que soit ltiologie de lanasarque fto-placentaire. La prsence dune hmodilution est un critre important dans la survenue de ce syndrome contrastant avec lhmoconcentration habituelle des pr-clampsies.
  • Page 5
  • Physiopathologie: Anasarque foeto-placentaire quelque soit son tiologie + hyperplacentose ischmie placentaire avec production de facteurs anti angioniques dysfonctionnement vasculaire toxmie. Dans ce syndrome contrairement la pr-clampsie habituelle: -les lsions placentaires sont tardives(secondaires une atteinte ftale). -il existe une vasodilatation artrielle. -biopsie rnale: normale.
  • Page 6
  • Diagnostique clinique: Tableau clinique en miroir avec double anasarque. 1-chez le ftus: Allo immunisation rhsus. Tratome sacrococcygien. Chorioangiome placentaire. A- thalassmie. Infection CMV ou parvovirus B19. Maladie dEpstein, TSV. 2- chez la mre: Toxmie: HTA modre, proteinurie,oligurie,oedemes Lvolution vers lclampsie est inhabituelle. Prurit gnralis.
  • Page 7
  • 3- points en communs: Association dun anasarque foeto-placentaire et toxmie. Manifestations maternelles moins svres que celles du ftus. Disparition de la symptomatologie maternelle lorsque les manifestations ftales disparaissent.
  • Page 8
  • Diagnostique paraclinique: Biologie: Hmodilution. Anmie avec chute de lhmatocrite. Tx lev dHCG en rapport avec lactivit du syncytiotrophoblaste. Albuminurie. Hyper uricmie. Dans les cas svres une cytolyse hpatique. Radiologie: Anasarque foeto-placentaire lchographie. Dopplers utrins normaux.
  • Page 9
  • Page 10
  • Page 11
  • Diagnostiques diffrentiels: Principal diagnostique diffrentiel est la pr-clampsie, mais dans ce cas latteinte placentaire est primitive. On note une production de facteurs toxiques pour les cellules endothliales et rnales, ce qui donne des lsions endothliales svres avec nphropathie, et une HTA plus svre. Sur le plan biologique on note une hmoconcentration.
  • Page 12
  • Prise en charge: CAT: puisque la svrit des manifestations ftales est lorigine de la pathologie maternelle, le traitement sera essentiellement celui de laffection ftale: -allo-immunisation: transfusion intra-utrine. -parvovirus B19: transfusion intra- utrine (?). -Tratome: extraction. -TSV: anti arythmique (flcaine,digitaliques). Avenir obsttrical: -excellent car il nexiste pas de pathologie vasculaire induite par le placenta. -laspirine titre prventif est inutile.
  • Page 13
  • conclusion: Lanasarque ftal, quelle quen soit la cause, lorsquil est associ un syndrome maternel pr-clamptique, doit faire voquer et rechercher le syndrome de Ballantyne, dont on connat le pronostic ftal trs pjoratif, et maternel potentiellement grave. On sait maintenant que la rsolution de la pathologie ftale peut entraner lamlioration de la symptomatologie maternelle et autoriser ventuellement la poursuite de la grossesse.