REFLEXIONS SUR LE DEVELOPPEMENT - AGON .5 AGON Achidi Valentin REFLEXIONS SUR LE DEVELOPPEMENT Essai

  • View
    216

  • Download
    0

Embed Size (px)

Text of REFLEXIONS SUR LE DEVELOPPEMENT - AGON .5 AGON Achidi Valentin REFLEXIONS SUR LE DEVELOPPEMENT Essai

  • AGON Achidi Valentin

    REFLEXIONS SUR LE

    DEVELOPPEMENT

    Essai danalyses et de rponses aux questions relatives lindustrialisation, la problmatique du

    dveloppement durable et au renforcement des capacits et de rsilience des PMA

    Prfaces de :

    Monsieur Marcel de Souza, Ministre du dveloppement (Bnin)Professeur Honorat Aguessy, Prsident COMOPA (Bnin)Chroniqueur Jrme Carlos, Historien Journaliste (Bnin)

    Monsieur Gouba Alain, Socio-agronome (Burkina Faso)Monsieur Hamar Fall Diagne, Ecrivain et Homme de Culture (Mauritanie)

    Edition Afrique-Emergence

    2012

    Cotonou Bnin

  • API-PALU

    ANpIPALUDIQU E100% naturel

    Il fait objet de brevet dinvention dont les auteurs sont Clestin KINNOUDO et Valentin AGON

    Pour toute commande de API-PALU crivez ladresse mail : commande@apipalu.com

    API- PALU est objet de plusieurs prix et distinctions.Il se vend dans toutes les pharmacies au Bnin et

    bientt partout en Afrique.API- PALU EST PLUS QUUN MEDICAMENT, IL EST UN

    FACTEUR DE DEVELOPPEMENT

    (Pour plus de dtail visitez : www.apipalu.com )

    Adresse postale: 10 PB 546 COTONOU- HOUEYIHO Bnin

    Contacts de Valentin AGONEmail : agonvalentin@ yahoo.fr

    Site web : www.agonvalentin.com

    API- PALU est un mdicament autoris AMM 9116/12

    ou appelez le n +22921304824

  • 2

  • 3

  • 4

    _____________________________ DU MME AUTEUR

    POURQUOI LAFRIQUE RESTE EN RETARD

    POUR SON DEVELOPPEMENT ?

    Quarante ra isons pour exp l iquer le re tard des pays afr ica ins .

    Edition Afrique-Emergence, juin 2008.

    Tlchargeable sur www.agonvalentin.com

    LA RUPTUREMa lettre au BENIN et lAFRIQUE pour oprer la rupture pour notre

    dveloppement: le cri du c ur du cinquantenaire.

    Edition Afrique-Emergence, dcembre 2010.

    Tlchargeable sur www.agonvalentin.com

  • 5

    AGON Achidi Valentin

    REFLEXIONS SUR LE

    DEVELOPPEMENT

    Essai danalyses et de rponses aux questions relatives lindustrialisation, la problmatique du

    dveloppement durable et au renforcement des capacits et de rsilience des PMA

    Prfaces de :

    Monsieur Marcel de Souza, Ministre du dveloppement (Bnin)Professeur Honorat Aguessy, Prsident COMOPA (Bnin)Chroniqueur Jrme Carlos, Historien Journaliste (Bnin)

    Monsieur Gouba Alain, Socio-agronome (Burkina Faso)Monsieur Hamar Fall Diagne, Ecrivain et Homme de Culture (Mauritanie)

    Edition : Afrique-Emergence

    10 BP 546 COTONOU-HOUEYIHO BENIN

    Site web: www.afrique-emergence.com

    Dpt lgal N 6498 Quatrime trimestre 2012 Bibliothque nationale

    ISBN 978-99919-1-202-8

  • 6

  • 7

    Ddicace

    Je ddie ce livre tous mes compagnons de route et de vie, tous mes tlspectateurs,

    tous mes fidles invits aux confrences que jorganise et principalement mes

    collaborateurs pour le rveil de lAfrique, tous les membres de la Cooprative de Rflexion,

    dInvention et dAction pour le Dveloppement Industriel de lAfrique (CRIADI-Afrique), aux

    membres de la Fondation le Bnin industrialis et tous les tudiants qui ont pris

    linitiative de fonder lassociation Gnration Agon Valentin , en abrg, la GAV.

    Je pense notre hro Nelson Mandela qui a consacr sa vie et sest battu pour la dignit de

    lHomme noir, cet icne de lAfrique demeurera pour toujours notre commune rfrence en

    Afrique, il est un martyr vivant pour la cause de lAfrique, jinvite lAfrique garder ses propos

    inoubliables Nulle part au monde il ny a de voie facile vers lindpendance et beaucoup

    dentre nous auront marcher travers la valle de lombre de la mort encore et encore

    avant que nous natteignions le sommet de la montagne de nos dsirs .

    Jai une forte pense pour la famille de Kwame Nkrumah, homme politique visionnaire,

    prophte de lintgration africaine, disparu il y 40 ans. Jai aussi une forte pense pour la

    famille du Prsident Thomas Sankara, illustre figure du combat pour lmergence africaine,

    hros trop tt et outrageusement disparu depuis dj 25 ans. Mon combat pour le

    dveloppement de lHomme noir est le prolongement de leur vision, de leur action et de leur

    espoir pour une Afrique debout et en marche, dans la libert et la dignit. Cest avec leurs

    lumires que je souhaite avancer.

    Ma bataille contre le sous-dveloppement de notre Pays et de notre continent tout entier se

    justifie par le fait que, paradoxalement, nous autres Africains, bien que les plus riches du

    monde, nous avons malheureusement et depuis fort longtemps, accept dtre considrs

    par plus malins que nous, comme les pauvres, les misrables et les dmunis, les damns

    de la terre , rduits au statut de ncessiteux aux yeux du monde, condamns laide, la

    dpendance et lassistance. Cependant, jamais une aide en vue de lindustrialisation de

    lconomie dun pays africain na t accorde par un quelconque bailleur depuis les

    indpendances. Laide octroye est toujours conditionne par louverture des marchs pour

    une conomie oriente vers lextrieur, fonde sur limportation des produits des pays des

    donateurs et lexportation des matires premires pour les industries des pays des mmes

    bailleurs. De ce fait, largent prtendument donn dans le cadre de laide retourne aux

    donateurs par lachat sur le march local des produits imports de chez eux. Nous autres

    Africains ne pouvons pas continuer de simuler de navoir pas compris ce systme

    savamment organis pour nous tourner en rond, et poursuivre lentreprise coloniale

    dhumiliation. Thomas Sankara nous avait pourtant prvenus, alerts, lui qui pensait que

    laide nous bloque et nous installe dans la dpendance, lui qui avait trouv comme solution

    limpratif stratgique de produire ce que nous consommons et consommer ce que

    nous produisons! . Avant lheure, Sankara le visionnaire ntait-il pas en lui-mme, la

    solution au phnomne de mondialisation qui embarque nos Etats et nos socits dans une

  • 8

    turbulence sans nom, dans une tragdie sans fin ? Malheureusement ces vives Lumires

    noires, ces grands Esprits dAfrique nont jamais dur assez longtemps parmi nous pour

    clairer le continent sur son destin ! A quand le vritable rveil collectif des Africains?

    Chers compagnons de combat pour le dveloppement, je rsumerai ma vision en ces

    termes: mettre le feu au cerveau des Africains pour quils se rveillent enfin dune

    somnolence qui na que trop dur. Je veux mengager et mimpliquer dans une durable

    entreprise de communication sur lessentiel et, avec votre appui, agir trois niveaux dans

    la conscience des Africains : susciter et dvelopper leur capacit tre curieux , leur

    capacit devenir crateurs et leur capacit entreprendre mme limpossible pour

    prendre leur destin en main. Mes convictions les plus profondes qui, je lespre, seront

    entendues et comprises par le plus grand nombre comme des leviers pour une action

    commune et concerte sont les suivantes:

    Un pays qui n'duque pas l'industrialisation, n'innove pas !

    Un pays dont les citoyens ninventent pas, ne se dveloppe pas !

    Un pays qui n'innove pas, ne produit pas !

    Un pays qui ne produit pas, ne progresse pas !

    Un pays qui ne consomme que les produits des autres les dveloppe et se prcarise !

  • 9

    Remerciement

    Jadresse mes remerciements particuliers ma Directrice de thse, Madame Christiane Gagnon sans laquelle je

    naurais pas pu entreprendre ce travail danalyse du dveloppement. Je noublie pas toutes nos riches rencontres

    Qubec, comme Rimouski et Chicoutimi. Nos changes sur skype mauront t dun grand apport. Merci tout

    simplement!

    Je remercie les autres membres de mon jury, en loccurrence Jean-Philippe Waaub de UQAM (Universit de Qubec A

    Montral) et Steve Plante de UQAR (Universit de Qubec Rimouski) qui mont beaucoup apport par leurs

    observations et remarques.

    Je remercie tous mes professeurs de UQAR et de UQAC pour leurs apports, en particulier les Professeures Marie-Jos

    Fortin, Suzanne Tremblay et les Professeurs Yann Fournis, Camil Girard, Jean-Franois Moreau et Marc-Urbain

    Proulx, nomm actuellement au poste de sous-ministre associ aux Rgions au ministre qubcois des Affaires

    municipales, des Rgions et de l'Occupation du territoire (MAMROT). Flicitations Monsieur le Ministre!

    Je remercie particulirement mon pouse Colette qui assume lentire responsabilit de la famille lors de mes

    absences. Merci mes enfants de me comprendre chaque fois que je dois reprendre lavion et partir l o le devoir

    mappelle.

    Je remercie naturellement mon adjoint la direction de notre industrie pharmaceutique API-BENIN International,

    Monsieur Clestin Kinnoudo, lincomparable compagnon du dveloppement qui se bat jour et nuit pour que

    lentreprise ne souffre aucunement de mon absence.

    Un merci particulier au Professeur Albert Tvodjr, Mdiateur de la Rpublique du Bnin, Citoyen du monde, avec

    qui, depuis 2008, jai lhonneur de partager une solide amiti, et qui comme un vrai pre, me prodigue des conseils

    aviss mencourageant dans mon combat pour le dveloppement. Encore MERCI pour tout le soutien en faveur de

    lmergence de linvention API-PALU. Papa Tvodjr, je vous dois beaucoup! Puissiez-vous nous accompagner

    encore longtemps et plus loin!

    Je remercie le Professeur Honorat Aguessy, Prsident du COMOPA, pour son soutien paternel permanent. Il est le

    baobab panafricaniste au pied duquel nous nous runissons dans lesprance dune vie meilleure pour les Africains.

    Merci Papa pour votre loquente et convaincante prface ce document. Merci pour tout le soutien que jai de votre