Click here to load reader

Réalisation musicale Je voyais des gens arracher des arbres en Amazonie et je n ai rien fait. Pardonne moi mon Fils

  • View
    110

  • Download
    1

Embed Size (px)

Text of Réalisation musicale Je voyais des gens arracher des arbres en Amazonie et je n ai rien fait....

  • Page 1
  • Page 2
  • Ralisation musicale
  • Page 3
  • Je voyais des gens arracher des arbres en Amazonie et je n ai rien fait. Pardonne moi mon Fils
  • Page 4
  • J ai assist une guerre de religion, ou chacun voulait dfendre son Dieu. J ai mme dfendu le mien. Pardonne moi mon Fils
  • Page 5
  • Je lisais sur internet le massacre des dauphins au Prou, sans qu un seul pays ne proteste. La photo tait choquante, mais ne m a pas fait ragir. Pardonne moi mon Fils
  • Page 6
  • Les Arabes et les Juifs ne s entendaient pas en Palestine, les images de violence devenaient banales. Puis un jour quelquun est all trop loin. Pardonne le mon Fils
  • Page 7
  • On savait que le thon tait menac, mais certains pays continuaient faire des sushis. Je me rappelle la tl ils disaient c est une coutume. Pardonne les mon Fils
  • Page 8
  • Plein de gens disaient que l nergie nuclaire c tait l avenir, finalement au bout du compte ils avaient tord. Arf les menteurs ! Pardonne les mon Fils
  • Page 9
  • Il y a pas si longtemps le sol Franais tait prospre, on cultivait les lgumes au fumier. Puis sont arrivs les pesticides et les engrais chimiques. Pardonne nous mon Fils
  • Page 10
  • A l poque aux infos, on nous parlait souvent de la couche d ozone. On disait bof, puis un jour une radio des poumons m a fait comprendre. Pardonne nous mon Fils
  • Page 11
  • L eau coulait dans toutes les rivires, dans les villes il y avait des fontaines partout. Maintenant un verre d eau quivaut un lingot d or. Pardonne nous mon Fils
  • Page 12
  • Les groupes ptroliers envoyaient des bateaux paves traverser les mers, certains n hsitaient pas dgazer au large. Puis un jour . Pardonne les mon Fils
  • Page 13
  • Je suis dsol, de te laisser toi et notre descendance ce monde de dsolation.