Prof. Andreas Ladner Cours de base automne 2012 Politique et institutions 5. La démocratie directe

  • View
    107

  • Download
    1

Embed Size (px)

Text of Prof. Andreas Ladner Cours de base automne 2012 Politique et institutions 5. La démocratie directe

  • Page 1
  • Prof. Andreas Ladner Cours de base automne 2012 Politique et institutions 5. La dmocratie directe
  • Page 2
  • | IDHEAP Andreas.Ladner@idheap.unil.ch | | 11/12/2014 | Table des matires 1.Remarques prliminaires 2.Thorie et comparaison internationale 3.La dmocratie directe en Suisse 1.Formation et dveloppement 2.Principes de base, institutions et processus 3.Succs et impact 4.Analyses des votations 5.Discussion
  • Page 3
  • | IDHEAP Andreas.Ladner@idheap.unil.ch | | 11/12/2014 | 1. Remarques prliminaires
  • Page 4
  • | IDHEAP Andreas.Ladner@idheap.unil.ch | | 11/12/2014 | Dmocratie directe Questions: Quelle est la diffrence entre un rfrendum obligatoire et un rfrendum facultatif? Quelles sont les chances de russite pour une initiative? Quelle initiative a eu le plus de succs? En quelle anne, les Suisses ont-ils accept lheure dt? Quel a t le vote marqu par la plus petite diffrence entre le nombre de oui et le nombre de non?
  • Page 5
  • | IDHEAP Andreas.Ladner@idheap.unil.ch | | 11/12/2014 | Liens: Research Center on Direct Democracy in Geneva : http://c2d.unige.ch/?lang=de http://c2d.unige.ch/?lang=de www.iri-europe.org: The Initiative & Referendum Institute www.iri-europe.org http://www.admin.ch/ch/d/pore/va/index.html: Rsultats des objets soumis aux votations fdrales http://www.admin.ch/ch/d/pore/va/index.html
  • Page 6
  • | IDHEAP Andreas.Ladner@idheap.unil.ch | | 11/12/2014 | 2. Thorie et comparaison internationale
  • Page 7
  • | IDHEAP Andreas.Ladner@idheap.unil.ch | | 11/12/2014 | Les adhrents de la dmocratie directe . manquent de confiance dans le parlementarisme et dans lide de la reprsentation font confiance au bon sens du peuple -> la souverainet du peuple
  • Page 8
  • | IDHEAP Andreas.Ladner@idheap.unil.ch | | 11/12/2014 | La souverainet du peuple La dmocratie directe est base sur lide de la souverainet du peuple et de lautodtermination (autogestion) comme Rousseau le mentionnait. Pas de transfert de souverainet lEtat, au souverain(e), au gouvernement ou aux reprsentants.
  • Page 9
  • | IDHEAP Andreas.Ladner@idheap.unil.ch | | 11/12/2014 | Jean-Jacques Rousseau (1712 1778) Ecrivain et philosophe genevois d'expression franaise. Rousseau s'opposait l'opinion de la majeure partie des "Philosophes" qui admiraient souvent les institutions anglaises, modle d'quilibre des pouvoirs lou par Montesquieu et Voltaire. Rousseau s'opposait galement au principe mme de la dmocratie reprsentative et lui prfrait une forme participative de dmocratie, calque sur le modle antique.
  • Page 10
  • | IDHEAP Andreas.Ladner@idheap.unil.ch | | 11/12/2014 | Kleiner Exkurs: Staatskrise in der Schweiz Der Blick bringt sieben Seiten zum Thema! (Oktober 2004)
  • Page 11
  • | IDHEAP Andreas.Ladner@idheap.unil.ch | | 11/12/2014 | BR Blocher hat sich nach der Abstimmung vom 23. Sept. 2004 ber die erleichterte Einbrgerung geweigert, das negative Ergebnis zu kommentieren. Wenn das Volk gesprochen hat, so hat der Bundesrat zu schweigen.
  • Page 12
  • | IDHEAP Andreas.Ladner@idheap.unil.ch | | 11/12/2014 | Zum Demokratieverstndnis und dem Verhalten der Bundesrte an Abstimmungssonntagen:
  • Page 13
  • | IDHEAP Andreas.Ladner@idheap.unil.ch | | 11/12/2014 | Blocher in der Weltwoche vom 7. Oktober, 2004 Angenommen, die Demokratie funktioniert: Hat das Volk immer Recht? Man kann es verfhren. Nehmen Sie das Volk ernst. Natrlich gibt es solche Gefahren, aber man kann auch den Bundesrat verfhren und auch das Parlament und das ist viel einfacher, weil das sehr viel weniger Leute sind. Manipulieren Sie einmal vier Millionen Stimmbrgerinnen und Stimmbrger! Denken Sie nur an die Medien: Bundesrat und Parlament sind viel anflliger auf Kritik und Lob in der Presse als das Volk. Da kommt es vor, dass eine Zeitung Ereignisse, die angeblich im Bundesrat stattgefunden haben, zum Gegenstand einer Kampagne macht. Und dabei ist nie etwas Derartiges vorgefallen. Am Schluss glauben manche Bundesrte selbst daran und nehmen Stellung zu Dingen, die so nie passiert sind.
  • Page 14
  • | IDHEAP Andreas.Ladner@idheap.unil.ch | | 11/12/2014 | Ni sondage, ni plbiscite Dans les systmes reprsentatifs, des plbiscites sont utiliss pour lgitimer la politique actuelle du gouvernement. A contrario, les initiatives et les rfrendums ont un effet coercitif sur les autorits.
  • Page 15
  • | IDHEAP Andreas.Ladner@idheap.unil.ch | | 11/12/2014 | Le triomphe de la dmocratie directe? Une grande majorit des votations (742) a eu lieu les 25 dernires annes (Kaufmann, NZZ du 18.2.2004). Comparativement la dcennie prcdant la dernire dcennie le nombre de votations est trois fois plus lev (165 par rapport 53) (Kaufmann, NZZ du 18.2.2004). Deux raisons: lEurope de lest (27 votations au sujet de nouvelles constitutions) et lintgration europenne (32 fois depuis 1992). Laugmentation ( part lEurope de lest et lUE) se limite des pays comme lAustralie, lIrlande et lItalie mais est encore plus importante en Suisse (Armingeon in NZZ vom 27.2.2004).
  • Page 16
  • | IDHEAP Andreas.Ladner@idheap.unil.ch | | 11/12/2014 | Le Sonderfall suisse? Concernant la dmocratie directe au niveau national, la Suisse se positionne clairement comme le leader mondial. Mais, on peut se demander jusqu quel point la dmocratie directe peut tre exporte et jusqu quel point cest souhaitable.
  • Page 17
  • | IDHEAP Andreas.Ladner@idheap.unil.ch | | 11/12/2014 | 3. La dmocratie directe en Suisse 3.1 Formation et dveloppement
  • Page 18
  • | IDHEAP Andreas.Ladner@idheap.unil.ch | | 11/12/2014 | Formation dans la premire moiti du 19me sicle Les instruments de la dmocratie directe mergent dabord au niveau des cantons et avant la fondation de la Confdration. Leurs promoteurs taient influencs par les ides franaises du pouvoir constitutant et de la souverainet du peuple. Quelle: Linder 2002: 110 f., Klz 1992.
  • Page 19
  • | IDHEAP Andreas.Ladner@idheap.unil.ch | | 11/12/2014 | De la dmocratie reprsentative la dmocratie semi-directe (niveau national) Constitution de 1848: rfrendum obligatoire pour les rvisions de la Constitution et initiative populaire pour la rvision totale de la Constitution 1874: rfrendum facultatif en matire de lois 1891: initiative populaire pour la rvision partielle de la Constitution
  • Page 20
  • | IDHEAP Andreas.Ladner@idheap.unil.ch | | 11/12/2014 | Par la suite 1921: le rfrendum facultatif sur les traits internationaux dune dure indtermine et non dnonables 1949: le rfrendum facultatif pour les arrts fdraux de porte gnrale mis en vigueur durgence et le rfrendum obligatoire pour les arrts fdraux de porte gnrale mis en vigueur durgence qui drogent la Constitution 1977: Augmentation des signatures: pour le rfrendum de 30000 50000, pour linitiative de 50000 100000. 1977: le rfrendum facultatif pour les traits internationaux qui prvoient ladhsion une organisation internationale ou entranent une unification multilatrale du droit et le rfrendum obligatoire pour ladhsion des organisations de scurit collective ou des communauts supranationales 2003: linitiative populaire gnrale (- 2009) et le rfrendum largi pour les traits avec ltranger
  • Page 21
  • | IDHEAP Andreas.Ladner@idheap.unil.ch | | 11/12/2014 | Extensions rejetes 1956: le rfrendum pour les concessions hydrauliques 1956: le rfrendum financier 1963: le rfrendum pour le cas darmement nuclaire 1872, 1961: linitiative en matire de lois 1978: le rfrendum en matire de construction des routes nationales 1979: le rfrendum en matire de construction des centrales nuclaires 1987: le rfrendum en matire de dpenses militaires
  • Page 22
  • | IDHEAP Andreas.Ladner@idheap.unil.ch | | 11/12/2014 | 3.2Principes de base, institutions et processus
  • Page 23
  • | IDHEAP Andreas.Ladner@idheap.unil.ch | | 11/12/2014 | Lordre des comptences au niveau national Type de dcisions Niveau de concrtisation, normes Autorit dlibrante Participation du peuple Importance matrielle suprme ConstitutionParlement Rfrendum obligatoire, Initiative populaire Grande importance matrielle Loi, arrt fdral Parlement Rfrendum facultatif Moindre importance matrielle Dcision parlementaire, ordonnance Parlement, Gouvernement Pas de participation Linder 2002: 116
  • Page 24
  • | IDHEAP Andreas.Ladner@idheap.unil.ch | | 11/12/2014 | Initiative et rfrendum Les droits dopposition du peuple Une forme de power sharing Limitent la marge de manuvre de lEtat Mais aussi: des moyens pour canaliser les protestations et une soupape de sret Des moyens pour augmenter la participation, lintgration et la lgitimation
  • Page 25
  • | IDHEAP Andreas.Ladner@idheap.unil.ch | | 11/12/2014 | Diffrences Le rfrendum intervient la fin dun processus de dcision. Par contre linitiative est souvent au dbut dun processus de dcision.
  • Page 26
  • | IDHEAP Andreas.Ladner@idheap.unil.ch | | 11/12/2014 | Fonctions et consquence du rfrendum Possibilit de veto et freins de scurit contre les dcisions de llite politique Encourage lintgration et le compromis Influence le dveloppement de lEtat (Linder 1999: 258): Beaucoup de tches fdrales dans les domaines de la politique conomique et sociale se sont dveloppes relativement tard et de manire modeste Une quote-part de lEtat relativement faible, peu de ce