Présentation HC EDF

  • View
    44

  • Download
    0

Embed Size (px)

Text of Présentation HC EDF

  1. 1. LUCCIANA Une nouvelle centrale lectrique pour la Corse
  2. 2. >> La centrale de Lucciana POURQUOI LA CENTRALE ? TMOIGNAGE >> Alain Delorme, Directeur Technique dEDF PEI La production dlectricit partir des centrales thermiques est la plus rpandue dans le monde. Ainsi, plus de 66 % de llectricit mondiale est produite partir dnergies fossiles. Flexibles et ractives, les centrales thermiques permettent de rpondre la demande en lectricit en priode de pic , cest--dire lorsque celle-ci augmente brutalement. EDF Corse ajuste en perma- nence la production la consommation car llectricit ne peut tre stocke. Il y a donc besoin de moyens de production capables de dmarrer trs vite. La ressource hydraulique rpond pour une part cette ncessit lorsquil existe des sites valorisables. Mais cest surtout le thermique qui est sollicit, car il est trs flexible : on peut le faire dmarrer rapidement (llectricit est produite en quelques minutes partir des moteurs Diesel ou gaz naturel), linterrompre sans problme, le garder en rserve . Il est donc toujours disponible. TMOIGNAGE
  3. 3. En 2005, une srie dvne- ments en Corse ont conduit une situation lectrique trs dgrade ncessitant, pour garantir lquilibre offre demande, des dlestages profonds pendant plusieurs semaines. Les Corses en gardent un souvenir douloureux, mais aussi le Groupe EDF et ses salaris. Compte tenu du taux de croissance de lle, les investissements tant dans le domaine de la production, tels que valids par le Ministre de lIndustrie dans le Plan Pluriannuel dInves- tissement, que dans les domaines du transport ou de la distribution de llectricit sont ainsi essentiels pour garantir lalimentation lectrique de lle. Malgr la crise financire majeure des annes 2008/2009, le Groupe EDF sest engag tenir, voire renforcer, son cap dengagement financier, dmontrant ainsi son attachement aux territoires insulaires dans lesquels les enjeux de service public et de dveloppement durable sont au cur de son action. Le haut niveau de performance technique et environnemental de ces nouvelles centrales thermiques nous permettra de conforter notre image et notre communication dlectricien soucieux de sa responsabilit socitale. Mais les attentes de nos concitoyens dans le domaine de lenvironnement sont aujourdhui telles, quil faudra investir dautres champs pour crdibiliser notre engagement environne- mental. Les initiatives en faveur dune meilleure matrise de la demande en lectricit seront cet gard indispensables, tout comme la promotion des EnR et la communication sur leur complmentarit avec les moyens thermiques, dans la gestion dun systme lectrique insulaire. Rassembls ainsi autour dun projet industriel cohrent, nous donnerons corps notre ambition dtre reconnu comme le partenaire durable de la Corse. Sur ces dix dernires annes, la croissance de la consommation dlectricit en Corse est en moyenne de lordre de 3,6 %. Cette croissance importante de la consommation impose un rythme dinvestissement soutenu dans de nouveaux moyens de production afin de garantir lquilibre entre loffre et la demande de llectricit. Les deux futures centrales thermiques EDF PEI, dont celle de Lucciana, per- mettront de rpondre aux besoins de lle comme la expressment souhait lAssemble de Corse dans son plan nergtique adopt en novembre 2005. Les centrales thermiques moteur Diesel constituent dans les systmes ner- gtiques insulaires lun des moyens les plus efficaces pour faire face aux variations de consommation dlectricit, et notamment aux augmentations fortes et soudaines de la demande. Le groupe EDF, travers EDF PEI, va renouveler les centrales thermiques en Corse et investira dans de nouvelles installations aux techniques modernes qui permettront doptimiser les performances techniques et environnementales. La centrale de Lucciana sera quipe de 7 moteurs de 18,3 MW chacun pour une puissance installe de 128 MW. Un projet essentiel pour la Corse >> Jacques Thierry Monti, Dlgu Rgional EDF en Corse Une centrale convertible au gaz naturel La nouvelle centrale recours des moteurs diesels pouvant, lavenir, fonctionner au gaz naturel. La production lectrique sera donc possible partir de gaz en cas de raccordement de la Corse au gazoduc Galsi. Ce gazoduc, encore en projet, relierait lItalie lAlgrie. Lemplacement du poste de dtente Gaz est dj prvu sur le site et prsent dans le dossier officiel remis la DRIRE.
  4. 4. 5 6 4 10 5 6 4 10 6 7 3 2 9 13 11 12 1 1 4 5 Bloc usine 2 Compresseurs 3 Dchetterie - Huilerie 4 Traitement des combustibles 5 Traitement des effluents 6 Parc stockage combustible 7 Bassin dorage 8 8 Dessalement de leau de mer - Protection incendie 9 Ateliers et magasins 10 10 Parking 11 Btiment administratif 12 Poste dvacuation dnergie (poste PIM) 13 Rservation poste de dtente gaz AU CUR DE LINSTALLATION
  5. 5. Moteur 18 V48/60 Alternateur Arorfrigrants Silencieux gaz chappement Racteur catalytique SCR Chaudire de rcupration Aspiration dair moteur Unit dintroduction dair de ventilation Extraction dair de ventilation Chemine Pont roulant 3 2 3 1 4 5 6 7 8 9 10 11 12 Transformateur de puissance 12 8 11 1 2 4 7 9 1 2 > Jean-Marie Chabert, Directeur de projet de site EDF PEI Haute Corse EDF PEI a port une attention particulire sur lensemble des impacts environnementaux de la centrale de Lucciana et notamment dans le domaine du traitement des rejets gazeux et aqueux. La conception globale relative au traitement des rejets rpond d'une part la rglemen- tation, mais aussi s'appui fortement sur le retour d'exp- rience des centrales Diesel actuelles. Les exploitants ont pu largement participer la rflexion et ainsi influencer la conception dans la solution retenue. Cette conception re- pose sur 4 axes, fiabilit des composants, performance des processus, traitement des rejets le plus en amont possible et sparation des rseaux. De la mme faon, le niveau de comptence en matire de scurit acquis par les exploitants servira de fondation aux mthodes de travail innovantes de la future centrale car il n'y a pas d'organisation performante sans mise en scurit des personnels. TMOIGNAGE