Pour une cohabitation pacifique - gmb. Le blaireau et l’homme 9 Pour une cohabitation pacifique

  • View
    215

  • Download
    0

Embed Size (px)

Text of Pour une cohabitation pacifique - gmb. Le blaireau et l’homme 9 Pour une...

  • France Nature

    Environnement

    Rseau Nature

    8 rue Adle Riton

    67000 Strasbourg

    tl. 03 88 32 91 14

    fax 03 88 22 31 74

    nature@fne.asso.fr

    www.fne.asso.fr LE bLairEau Et LhommEPour une cohabitation pacifique

    Nouvelle ditionplus dinfos sur les affts et le comptage

  • SommairELa bioLogiE du bLairEau

    Morphologie 3

    Rpartition et effectifs 5

    Habitat 6

    Comportement 8

    Vie sociale 10

    Reproduction 11

    obSErvEr Et rEcENSEr LE bLairEau

    Les indices de prsence du blaireau 14

    Raliser un afft 16

    Dnombrer les terriers et leurs occupants 18

    Les fiches enqute labores par le Gepma 20

    QuEStioNS Et rPoNSES Sur LE bLairEau

    Le blaireau et ses terriers 24

    Le blaireau et lagriculture 26

    Le blaireau et la chasse 28

    Le blaireau menac 30

    Pour une cohabitation pacifique 32

    Le blaireau est prsent sur presque tout le territoire franais, mais il est

    rare de lobserver dans la nature, car il ne sort de son gte qu la tombe

    de la nuit. De jour, cest la dcouverte dune entre de terrier, abrite

    sous un arbre ou dans une haie, qui suggre la prsence de cet animal

    discret. Cette vie nocturne et souterraine a valu au blaireau une mauvaise

    rputation, colporte au fil des sicles, qui lui a longtemps caus du tort.

    Il a t considr, avec les autres puants , comme une espce quil fallait

    dtruire tout prix. Cette vision a heureusement volu, depuis que les

    nombreuses observations et recherches menes sur cet animal ont permis

    de mieux le connatre et de rviser les ides reues son sujet.

    Pour autant, le voisinage du blaireau avec lhomme nest pas toujours

    ais. Accus de transmettre la rage, partageant de surcrot son terrier avec

    le renard, il a fait les frais de campagnes de destruction par le gaz et le

    poison. On lui reproche de provoquer des dgts dans les crales ou

    doccasionner une gne en creusant des galeries. Cependant, lradication

    ou la destruction ne sont plus des rponses acceptables aux problmes

    poss par la faune sauvage, dautant que le blaireau provoque peu de

    nuisances et que sa situation nest pas florissante. Lexpansion urbaine, les

    modifications du paysage et les drangements de toutes sortes ont conduit

    lanimal se rfugier dans les derniers habitats prservs, o il nest toutefois

    pas labri de la chasse ou de la mortalit routire.

    Comment russir cohabiter sans dommages avec le blaireau ? Ce livret

    cherche proposer des solutions. Il fait le point des connaissances rcentes

    sur la biologie du blaireau et apporte des rponses aux questions le plus

    souvent poses sur cette espce. Il sadresse tous les acteurs de la nature

    et du monde rural concerns par la prsence de cet animal. Suivez-nous

    sur la piste du blaireau, apprenons mieux le connatre pour mieux

    laccepter et le prserver.

    Le blaireau et lhomme Pour une cohabitation pacifique 1

  • 3Le blaireau et lhomme Pour une cohabitation pacifique2 3

    La bioLogiEdu blaireau

    Sa tte prsente un masque facial caractristique,

    blanc barr de deux bandes noires, qui partent du

    museau lgrement retrouss, couvrent les yeux

    noirs et remontent jusquaux oreilles. Le reste

    du pelage, uniformment gris, devient noir sous

    le ventre et les pattes. Le pelage se renouvelle

    entirement lors dune mue annuelle lautomne.

    morPhoLogiE

    Comme la belette ou la fouine, le blaireau

    europen (Meles meles) appartient la famille des

    mustlids, dont les reprsentants se caractrisent

    par un corps allong, une queue touffue et une

    paire de glandes anales aux scrtions odorantes

    utilises pour marquer le territoire et faciliter la

    reconnaissance entre individus.

    Cest un animal massif, court sur pattes avec une

    croupe plus large que les paules, dont lallure

    fait penser celle dun petit ours. Sa queue

    courte, ses pattes robustes et pourvues de puis-

    santes griffes, sa tte petite et dallure conique

    traduisent son adaptation une vie fouisseuse.

    Sa morphologie lui permet de creuser le sol et

    dvoluer aisment dans les galeries souterraines.

    Pour nos anctres, le blaireau ntait gure sympa -

    thique : Le blaireau est un animal paresseux,

    dfiant et solitaire , crivait Buffon au XVIIIe sicle.

    Sa vie est des plus tristes et des plus monotones ,

    ajoutait Victor Rendu. Ces descriptions anthropo-

    morphiques, banales lpoque, font aujourdhui

    sourire. Le regard de lhomme sur le blaireau a

    bien chang depuis que naturalistes et biologistes

    ont multipli les observations de terrain et les

    tudes scientifiques, surtout partir des annes

    1970. La biologie et les murs du blaireau

    sont maintenant bien connues et dcrites par de

    nombreux travaux. Voici, brivement prsentes,

    les principales caractristiques de cette espce.

    Le blaireau se reconnat facilement sa tte blanche barre de deux bandes noires.

  • 554

    rPartitioN Et EFFEctiFS

    Le blaireau europen, ou plus exactement eurasien,

    est largement rpandu en Europe et jusquen

    Asie. Cest une espce capable de sadapter

    des conditions cologiques trs varies, avec une

    prfrence pour les climats plutt doux et humides.

    En montagne, on le trouve jusqu une altitude

    de deux mille mtres. En France, il est prsent

    dans toutes les rgions, lexception de la Corse.

    Il semble cependant rare dans les zones fortement

    urbanises, comme en le-de-France. Rcemment,

    le chiffre de 150 000 individus a t avanc

    pour la population nationale. Cette estimation

    demanderait toutefois tre affine par des

    recensements dpartementaux conduits selon

    des protocoles scientifiquement fiables.

    La longueur du corps est comprise entre soixante-

    dix et quatre-vingt-dix centimtres, la queue

    mesure une vingtaine de centimtres et la hauteur

    au garrot atteint trente centi mtres. Cest le plus

    grand mustlid dEurope. Il pse en moyenne

    douze kilos, mais peut dpasser vingt kilos

    lautomne lorsque lanimal a accumul des rserves

    de graisse en prvision des rigueurs hivernales.

    Mle et femelle sont morphologiquement sem-

    blables, si ce nest que le mle est un peu plus

    grand que la femelle.

    Bien que le blaireau appartienne lordre des

    carnivores, sa dentition est plutt celle dun

    omnivore : les canines et les incisives ne sont pas

    capables de tuer ni de dpecer de grosses proies,

    et les molaires plates sont adaptes au broyage

    des vgtaux.

    Lodorat est le sens le plus dvelopp du blaireau :

    il lutilise pour dtecter les dangers, rechercher sa

    nourriture ou encore reconnatre ses congnres.

    Son oue lui permet de capter une large gamme

    de sons. En revanche, sa vue est surtout sensible

    aux contrastes et aux mouvements mais distin-

    gue mal les dtails. lair libre, il se dplace en

    marchant ou en trottant, voire en galopant. Il

    peut grimper le long de troncs inclins, et il est

    mme capable de nager.

    Dans les annes 1990, linterdiction du gazage

    des terriers, de lempoisonnement et du pigeage,

    en mme temps que lradication de la rage, ont

    permis denrayer la diminution des populations

    de blaireaux. Cependant de nouvelles menaces

    psent aujourdhui sur lespce. La densit

    leve des infrastructures de transport et laug-

    mentation du trafic, de jour comme de nuit,

    provoquent une forte mortalit du blaireau.

    Les modifications du paysage, lintensification

    de lagriculture et le reboisement en rsineux

    ont rduit son habitat et ses possibilits de

    recolonisation.

    Le blaireau et lhomme Pour une cohabitation pacifique

    Le blaireau na pas une bonne vue, mais son oue et son odorat sont trs dvelopps.

  • Quand les voisins sinvitent

    Lorsque le terrier est suffisamment grand, le blaireau y

    tolre loccasion des colocataires moins dous pour le

    terrassement. En France, le renard et le lapin de garenne

    sont les htes les plus frquents. Les terriers abandonns

    peuvent aussi tre exploits par le putois, la fouine, la belette

    ou le chat sauvage. Des petits rongeurs, comme le mulot

    ou le campagnol, creusent leurs propres galeries latrales

    dans les tunnels du terrier.

    Le blaireau fait preuve dune certaine tolrance vis--vis

    de la prsence humaine, pourvu quil ny ait pas trop de

    passage proximit des entres du terrier. En revanche, il

    est sensible aux drangements provoqus par les activits

    forestires (coupes de bois, arrachage de haies) et par la

    chasse sous terre qui dtruit des galeries. Malgr le puissant

    attachement du blaireau son terrier, lanimal peut tre

    contraint labandonner dans les cas extrmes, ce qui est

    le signe dun drangement intense ou rpt.

    7Le blaireau et lhomme Pour une cohabitation pacifique

    quelques dizaines de mtres de ce terrier principal, le

    blaireau creuse dautres terriers, de tailles plus rduites,

    et possdant moins dentres. Ces terriers sont utiliss

    moins frquemment. Ils peuvent servir de refuge en cas de

    drangement, ou de lieu de repos proximit des zones

    de recherche de nourriture. Des coules relient ces terriers

    secondaires au terrier principal.

    Contrairement ce que lon pourrait croire, la taille du

    terrier nest pas proportionnelle au nombre dhabitants ;

    un grand terrier p