PORTFOLIO Laura Iliana LAPIOS

  • View
    241

  • Download
    11

Embed Size (px)

DESCRIPTION

ENSA Paris-Malaquais

Text of PORTFOLIO Laura Iliana LAPIOS

  • LAURA ILIANA LAPIOSCOLE NATIONALE SUPRIEURE D'ARCHITECTURE DE PARIS-MALAQUAIS

    Ne le 11 Aot 1990 +033 (0) 6 78 99 15 08laura.iliana.lapios@gmail.com

  • HTELS TOTEMS AUBERGES POUR MANIFESTANTSS9/THP - VILLE ET UTOPIE PR. GILLES DELALEX

    Ainsi nos totems nous permettent de placer la recherche sous langle, la fois dune fonction religieuse qui dicte les rgles et les rapports existants entre le totem et les membres du clan (ou groupe), et une fonction sociale qui dicte quant elle les rgles et rapports qui existent entre les membres du clan et les membres extrieurs ce dernier. De plus le totem, lorigine, est un symbole sacr, clbr, objet de ftes commmoratives : dans notre projet il reste ce symbole festif et de rassemblements.

    LOIS COMMUNES DUNE PSYCH COLLECTIVECOHABITATION DES FOULES

    PORT DE PLAISANCE S2/2010 - PROCESSUS PR. ANNE MIE DEPUYDT

    PAVILLON DE FOUILLES

    S3/2011 - SYSTMES PR. BRUNO JEAN HUBERT

    MIRROIR

    S4/2011 - HABITATION PR. SANDRA PLANCHEZ

    PONT HABIT

    S5/2012 - IVRY S/SEINE PR. THIERRY ROZE

    LES GRANDS MOULINS

    S6- CONGSTION PROGRAMMATIQUE PR. JP PRANLAS-DESCOURS

    INDIAN CORE AND SHELL

    S7/VAT CHANDIGARH 2035 PR. C. BLANCHET & T. MANDOUL

    OASIS DE PADANIA

    S8/THP PR. LUCA MERLINI

  • 3 LUCA MERLINI DPARTEMENT THP 2014

    OASIS DE PADANIA

    Avec Guillemette DUMARS

  • 4OASIS DE PADANIAOASIS MCANIQUE

  • 5OASIS DE PADANIAOASIS ORGANIQUE

  • OASIS DE PADANIAOASIS ORGANIQUE

  • OASIS DE PADANIA

  • OASIS DE PADANIAMACHINES HABITES

    COUPE DE L'HOTEL

    COUPE DE LA DIGUE : LES ARCHIVES DE LA GUERRE DE L'EAU

  • OASIS DE PADANIASEUILS ET MARCAGES DE LA PLAINE DU P

    COUPE DE LA MACHINE EN ENTRE DE CANAL

    MCANIQUE VS ORGANIQUE - CANALISATION, HABITATION

    Organisation du site - maquette de principe Nivellement, ouverture et inondation ponctuelle ou permanente des casiers dcrtements en fonction des crues du fleuve.

    Maisons - seuils

    inquitudes actuelles, bassins sdimentaires

    cluses et redistribution des eaux

    piscines, de leau dans leau

    piscines, de leau dans leau

    voies navigables

    cluse

    seuils

    lle existante

    digues habites

    Gnie vgtal

  • PLAN MASSEEchelle: 1/5000

    E c o l e darchitecture

    Archives linaires

    cluses digues habitesseuils P CANALIS MER ADRIATIQUE

    Carr de Maisons-seuils

    Htel et Piste de Bal

    P i s c i n e olympique

    Lieux des inquitudes actuelles - bassin sdimentaire

    c a n a u x secondaires

    c a n a u x

    0 50 250 m.100

  • PLAN MASSEEchelle: 1/600

    0 6 36 m.12

    C

    CAMPHITHETRE ET ATELIERS DARCHITECTURE Coupe BBEchelle: 1/500

    0 5 25 m.10

    B

    B

    D

    D

  • ARCHIVES ET ATELIERSCoupe CCEchelle: 1/100

    0 1 5 m.2

  • PAVILLONS LABORATOIRES ET PARKING Coupe DDEchelle: 1/100

    0 1 5 m.2

  • DES ATELIERS AU PARKING - INFRASTRUCTURE HYDRAULIQUE

  • ATELIERSEchelle: 1/100

    0 1 5 m.2

  • PAVILLON DE RCEPTION ET PISTE DE BALCoupe EEEchelle: 1/100

    0 1 5 m.2

  • CORPS EN SITUATION

    CHAMBRE SUR LES CMESCoupe FFEchelle: 1/100

    0 1 5 m.2

  • chambres( plan n2)

    rception de lhtel,RDC. (plan n1)

    HTEL, RCEPTIONEchelle: 1/100

    0 1 5 m.2

    bureaux,administration

    services

    Grand Hall

    salle de confrences, salle manger

    salon

    Ascenseurs

    E E

  • HTEL, CHAMBRESEchelle: 1/200

    0 2 6 m.3

    RDC

    N1, dispositiondes brises soleil selon les poteaux et lorientation

    Principe de circulation et lieu de rassemblement.

    F F

  • HTELS TOTEMS PLACE DE LA BASTILLE - AUBERGES POUR MANIFESTANTS

    THP - VILLE ET UTOPIE LAURA ILIANA LAPIOS

  • CHAQUE COHABITATION ENGENDRE LMERGENCE DE TOTEMS

  • LES TOTEMS AUBERGES POUR MANIFESTANTS LHTEL

    LES TOTEMS AUBERGES POUR MANIFESTANTS

    LES TOTEMS AUBERGES POUR MANIFESTANTS LHTEL

  • CLMENT BLANCHET ET THIERRY MANDOUL 2013

    Indian Core and ShellSSecteur 8,Chandigarh 2035

    Avec Guillemette DUMARS

  • CHANDIGARH 2035 ETAT DU PUNJAB

    27

    CHANDIGARH

    HimalayaChane Shivalik

    Plaine Indo-gangtique

  • CHANDIGARH 2035 LE CORBUSIER VS MAYER : LE SECTEUR 8

    28

    S 8

    Secteur 22

    Shukhna Choe

    Chane Shivalik, contreforts de lHimalaya

    N Choe

    Green belts

    Patiali Rao

    Capitol

    Chandigarh - primtre de la ville

  • CHANDIGARH 2035PHNOMNE DE CONSTRUCTION DCONSTRUCTION

    Un cycle de 20 ans

    29

    Villas under construction

    Old houses - soon in destruction

    patrimonial houses - Jeanneret

    Etat des lieux - Novembre 2013

  • 22

  • CHANDIGARH 2035INTENTIONS DE PROJET

    31

    Shell

  • CHANDIGARH 2035INTENTIONS DE PROJET

    32

    Core

  • CHANDIGARH 2035SHADOWS AND INSULATION

    33

    genSe d'une trame pour un habitat paSSif

    Summer faade : brises soleil, jalis

    Winter faade : open spaces, terraces

    ventilation inSulation

  • CHANDIGARH 2035RINTERPRTATION DU KANAL EXISTANT

    34

    genSe d'une trame

  • CHANDIGARH 2035RINTERPRTATION DU KANAL EXISTANT

    35

    genSe d'une trame

    Le phnomne de construc-tion/dconstruction observ sur place nous a permis dinsrer le projet dans le site sur un process qui stablit sur ce phnomne. Ainsi aprs ltude dune structure passive idale, nous avons labor le Core vritable noyau dune maison, o tous les rseaux vitaux viennent se rencontrer et se connecter pour permettre la viabilit de la struc-ture. Puis cette mme structure est im-plmente de nouvelles normes bases sur le climat, principalement.

    Le point essentiel est que ce Core soit appropriable par le propritaire de nimporte quelle manire que ce soit. Le secteur 8 est un secteur trs riche, aux maisons de grandes dimensions. Shell est donc une quantit de dis-positifs climatiques lchelle de len-veloppe ( faade, ouvertures .. ) qui viennent se greffer sur le Core dfinit pralablement. Ces plugs peuvent tre de tous les styles architecturaux ima-ginables et ainsi, larchitecture clima-tique ne dicte en rien aux propritaires ce qui doit tre beau selon loeil dun architecte. la fin du projet, le sec-teur change peu, mais il laisse place la densification et surtout institue une continuit durable dans le schma dha-bitation des populations aises.

  • CHANDIGARH 2035RINTERPRTATION DU KANAL EXISTANT

    36

    genSe d'une trame

  • CHANDIGARH 2035LIBERT D'APPROPRIATION

    genSe d'une trame

    37

  • CHANDIGARH 2035PROPOSITION D'UNE TRAME PASSIVE L'CHELLE DE L'HABITAT

    exemple du 2kanal

    perspective section of a double skin house

    39wind answer

  • CHANDIGARH 2035LA TRAME PASSIVE L'CHELLE DU SECTEUR 8

    miSe en rSeau

    40

  • 41

    CHANDIGARH 2035LA TRAME PASSIVE L'CHELLE DU SECTEUR 8

    miSe en rSeau

  • 42

    CHANDIGARH 2035LA TRAME PASSIVE L'CHELLE DU SECTEUR 8

    miSe en rSeau

  • 43

    CHANDIGARH 2035COMMENT LA TRAME CRE LA DENSIT

    denSifier

    La trame dirige la densit de manire respecter un systme de constructions durables et renforcer les qualits du secteur. La Green-belt est mise en valeur, ouverte et structure par la trame.

  • 44

    CHANDIGARH 2035COMMENT LA TRAME CRE LA DENSIT

    denSifier

  • 45

    CHANDIGARH 2035LIBERT DES STYLES

    denSifier

  • 46

    CHANDIGARH 2035LIBERT DES STYLES

    denSifier

  • 47

    CHANDIGARH 2035LIBERT DES STYLES

    denSifier

  • 48

    CHANDIGARH 2035LIBERT DES STYLES

    denSifier

  • LUCA MERLINI, MARIA SALERNO ET JEAN LEONARD 1ER PRIX 2014

    WORKSHOP FORTIFIED PLACES

  • FORTIFIED PLACES SYNECDOCHE CONVALESCENCE - LE TOUT POUR LA PARTIEFORT DE VILLENEUVE ST GEORGES

    59

    APPROPRIATION JOUR-

    APPROPRIATION SOIRE

    Le fort de Villeneuve St Georges est in-vestit par le centre de formation des Sapeurs Pom-piers de la ville de Paris qui bnficie du lieu durant lanne. Comment rorganiser une fortification his-torique qui est toujours actuellement utilise dans sa forme originelle ?Afin de reconnecter le fort avec les hauteurs de Villeneuve St Georges il faut le lier visuellement mais aussi physiquement tout en lais-sant les pompiers exercer leurs arctivits.

    Le projet se comporte comme un nou-veau calque qui vient se poser sur les hauteurs des fortifications afin de les mettre niveau avec la ville. Ainsi, plusieurs activits peuvent se mettre en place sur ce nouveau calque tout en conservant le site historique et ses dnivels caractristiques.Et mme, ce calque permet de jouer avec lhistoire afin de rveler ou non les diffrents systmes d-fensifs et leur architecture du XIXs.

  • 60

    APPROPRIATION ANNE

    APPROPRIATION VACANCES

    FORTIFIED PLACES SYNECDOCHE CONVALESCENCE - LE TOUT POUR LA PARTIEFORT DE VILLENEUVE ST GEORGES

    SITE HISTORIQUE NOUVEAU CALQUE ARCHITECTURE ET USAGES

  • 61

    FORTIFIED PLACES SYNECDOCHE CONVALESCENCE - LE TOUT POUR LA PARTIEFORT DE VILLENEUVE ST GEORGES

  • 1PROCESSUS ANNE MIE DEPUYDT ET CCILE THIEULIN 2011

    Quai Saint-BernardTrottoir Escalier 1

    Parvis 1Parvis 2

    Escalier 2

    Escalier 3Escalier 4Parvis 2

    Port St Bernard

    142,70

    11,6011,60

    2,80

    191,30

    Seine

    1m105

    SITE_QUAI SAINT-BERNARD, PAR