of 78/78
1 PLAN DE CONTINGENCE MULTIRISQUE DE LA GUINEE Par La Communauté Humanitaire (HCT) Groupe de Travail des Urgences Version 2012 Guinée

PLAN DE CONTINGENCE MULTIRISQUE - Global … · Plan de contingence multirisque de la Guinée Janvier 2012 8 ... Sierra Leone, la Guinée Bissau, Le Liberia et le Mali pourraient

  • View
    234

  • Download
    0

Embed Size (px)

Text of PLAN DE CONTINGENCE MULTIRISQUE - Global … · Plan de contingence multirisque de la Guinée...

  • 1

    PLAN DE CONTINGENCE MULTIRISQUE DE LA GUINEE

    Par

    La Communaut Humanitaire (HCT)

    Groupe de Travail des Urgences Version 2012

    Guine

  • Plan de contingence multirisque de la Guine Janvier 2012

    2

  • Plan de contingence multirisque de la Guine Janvier 2012

    3

    TABLE DES MATIERES

    I- PRESENTATION DU PAYS . 6

    II- ANALYSE DU CONTEXTE ET EVALUATION DES RISQUES .. 8

    2.1 Contexte et analyse . 8 2.2 Crises humanitaires majeures prcdentes . 10 2.3 Identification et analyse des risques 10 2.3.1 Analyse des risques . 11

    III- COMPOSITION DES CLUSTER (CLUSTERS LEADER) 17

    IV- PLANS ET MECANISMES GENERAUX DE GESTION DES OPERATIONS ... 18

    4.1 Plan de coordination et de gestion des crises . 18 4.2 Mcanisme de coordination . 19 4.2.1 Survenu de plusieurs crises 19 4.3 Chronogramme du plan de rponse rapide . 19 4.4 Mdias 22 4.5 Gestion de linformation ... 22 4.6 Sret et scurit 22

    V- PLANS DE PREPARATION SECTORIELS AUX CRISES HUMANITAIRES ... 23

    V-A- CRISES SOCIO-POLITIQUES 24 V-B- CRISES LIEES AUX INONDATIONS .. 57 V-C- CRISES LIEES AUX EPIDEMIES . 68 VI- PROCEDURE DE MISE A JOUR DU PLAN ... 76 VII- ANNEXE ... 76

  • Plan de contingence multirisque de la Guine Janvier 2012

    4

    Tableau des abrviations et acronymes ACF Action Contre la Faim

    ACORD Agence de Coopration de Recherche et Dveloppement

    BRILSR Bureau de Suivi et Intgration des Rfugis Libriens

    BRISR Bureau de Suivi et Intgration des Rfugis

    CAP Country Action Plan

    CERF Fonds Central dIntervention dUrgence (Central Emmergency Response Fund)

    CH Coordonnateur Humanitaire

    CICR Comit International de la Croix Rouge et du Croissant Rouge

    CR Coordonnateur Rsident

    CRG Croix Rouge Guinenne

    DNHP Direction Nationale de lHygine Publique

    DRS Direction Rgionale de la Sant

    EHA Emmergency Humanitarian Action

    ELEP Enqute lgre sur lEvaluation de la Pauvret

    ENSA Enqute Nationale sur la Scurit Alimentaire

    FAO Fonds des Nations Unies pour lAgriculture

    GCI Groupe de Coordination Intersectorielle

    HCDH Haut commissariat aux Droits de lHomme

    HCR Haut Commissariat des Nations Unies pour les Rfugis

    HCT Humanitarian Country Team

    HKI Hellen Keller International

    IDH Indice de Dveloppement Humain

    IMU Information Management Unit

    IOM Organisation Internationale pour la Migration

    IRE Inspection Rgionale de lEducation

    MA Ministre de lAgriculture

    MATD Ministre de lAdministration du Territoire et de la Dcentralisation

    MEDR Ministre de lEnvironnement et de Developpement Rural

    MEF Ministre de lEconomie et des Finances

    MSF-B Mdecins Sans Frontire Belgique

    MSF-CH Mdecins sans frontire Suisse

    MSHP Ministre de la Sant et de lhygine publique

    OCPH Organisation Catholique et de la Promotion Humaine

    ODIC Organisation pour le Dveloppement Intgr et communautaire

    OMS Organisation Mondiale de la Sant

    ONG Organisation Non Gouvernementale

    ONUDI Organisation des Nations Unies pour le Dveloppement Industriel

    ONUSIDA Programme Commun des Nations Unies sur le VIH-SIDA

    PAM Programme Alimentaire Mondiale

    PIB Produit Intrieur Brut

    PNB Produit National Brut

    PNUD Programme des Nations Unies pour le Dveloppement

    PPTE Pays Pauvres trs endetts

  • Plan de contingence multirisque de la Guine Janvier 2012

    5

    PSI Population Service International

    SENAH Service National de lAction Humanitaire

    SMART Standardized Monitoring And Assessment of Relief and Transitions

    SMT Security Management Team

    SNAPE Service National de lAmnagement des Points dEau

    SNU Systme des Nations Unies

    RMDH Rapport Mondial sur le Dveloppement Humain

    TDH Terre Des Hommes

    UN Nations Unies

    UNCT United Nations Country Team

    UNDSS Agence des Nations Unies pour la Scurit

    UNESCO Organisation des Nations pour lEducation, la Science et la Culture

    UNFPA Fonds des Nations Unies pour la Population

    UNICEF Fonds des Nations Unies pour lEnfance

    UNOCHA Bureau des Nations Unies pour la Coordination des Affaires Humanitaires

    WRS World Refugee Service

  • Plan de contingence multirisque de la Guine Janvier 2012

    6

    INTRODUCTION : La Guine, en dpit des innombrables ressources du sol et du sous sol dont la que la nature la dote reste classe parmi les pays les plus pauvres du continent africain. Cette situation ne permet pas aux pouvoirs publics de rpondre aux dfis humanitaires mergents dorigine naturelle ou humaine, isole ou complexe, au nombre desquels on peut citer : les troubles sociopolitiques, les inondations quasi-rcurrentes et les pidmies, engendrant parfois dimportantes pertes de ressources. Aussi, les risques de drapages dans les lections lgislatives en cours de prparation et celles des prsidentielles des pays voisins peuvent provoquer une dstabilisation et mme des mouvements de populations vers la Guine. Le prsent plan de contingence inter-agence multirisque est un plan commun de prparation aux situations durgence du systme des Nations Unies et des organisations Internationales et nationales en collaboration avec les autorits nationales de la Guine. Il dcrit un ensemble de stratgies, de mesures et dactions appropries une meilleure prparation et mise en uvre dune rponse humanitaire efficace en faveur des populations affectes et dont lobjectif principal est de sauver des vies, dattnuer des souffrances pour ainsi lutter contre la faim, la malnutrition et linscurit alimentaire. Ce plan qui tient compte de plusieurs risques potentiels est en corrlation avec le Plan de Contingence du Gouvernement Guinen et, valuera les besoins humanitaires des pires scnarios et dterminera les stocks dassistance disponibles ainsi que les gaps par groupe sectoriel (cluster). Le faible niveau de rponse aux crises au niveau national, constitue pour la communaut internationale un dfi norme relever en cas de situations durgence. Guid par le Droit International Humanitaire (DIH), les instruments internationaux relatifs aux Droits de lHomme, aux Droits des rfugis ainsi que les Principes Directeurs relatifs aux Personnes Dplaces Internes, ce prsent outil de rponse de la Communaut humanitaire est un document national dynamique, susceptible dtre rgulirement revu suivant lvolution du contexte socio-politique et conomique de la Guine.

    I- PRESENTATION DU PAYS

    La Rpublique de Guine, situe sur la faade occidentale de lAfrique, est limite lOuest par lOcan Atlantique (320 km de cte), au Nord-Ouest par la Guine Bissau (sur 386 Km) et le Sngal (330 Km), au Nord-Est par le Mali (858 Km), lEst par la Cte dIvoire (610 Km), au Sud-Ouest par la Sierra Lone (652 Km) et au Sud par le Libria (563 Km). Sa superficie est de 245 857 km2 avec une population estime environ 11 000 000 dhabitants (IDH 2010). Le pays est subdivis en quatre rgions naturelles (Basse-Guine, Moyenne Guine, Haute Guine et la Guine Forestire) et en Huit gouvernorats (Conakry, Kindia, Bok, Mamou, Lab, Faranah, Kankan et NZrkor).

  • Plan de contingence multirisque de la Guine Janvier 2012

    7

    GUINEE : DONNEES GENERALES DE BASE

    Population (IDH 2010) 11 Millions, taux de croissance de 2,4%, taux de fertilit de 4,5 enfants par femme en ge de procration

    Taux de croissance dmographique (MP 2010) 3.1% Mortalit infantile des moins de 5ans (EDS 2010) 163 pour 1000 Mortalit maternelle (EDS 2005) 980/100000 Taux de prvalence estimatif du VIH/SIDA (EDS 2005)

    1.5% pour les personnes ges de 15 49 ans

    Esprance de vie (RMDH 2010) 58,9 ans Taux danalphabtisme 65% Taux de scolarisation primaire (RNOMD 2009) 79%

    Population ayant accs leau salubre (ELEP2007) 73.8%

    Population ayant accs lassainissement (ELEP 2007)

    14.8%

    Pluviomtrie moyenne Suprieure 1800 mm

    Scurit alimentaire (ELEP 2009) Lagriculture occupe 80% de la main duvre nationale, et apporte 12,5% du PNB. Selon lenqute SA 2009, 46% de mnages guinens sont vulnrables dont 20% extrmement vulnrables

    Malnutrition des enfants de moins de 5 ans (smart 2011)

    Aige globale 5.1% Aige modre 4% Aige svre 1.1% Chronique 34.7% Insuffisance pondrale 16%

    Produit National Brut par habitant (mthode Atlas)

    1 087 Dollars amricains en 2008

    Apport de la diaspora dans le Produit National Brut (pourcentage annuel)

    9,7%

    PIB par tte (USD) 410

    Pourcentage de la population vivant avec moins dun dollar par jour

    33,5% de la population vit avec moins de 1,25 dollars amricains par jour

    Proportion de la population ayant un accs durable leau potable

    50% de la population a accs leau alors que seulement 51% vit dans un environnement assaini

    Personnes Dplaces Internes et retourns 18.500 et 10.000

    Classement suivant lindex de dveloppement humain publi par le PNUD (IDH 2011)

    178 sur 187 pays

  • Plan de contingence multirisque de la Guine Janvier 2012

    8

    II- ANALYSE DU CONTEXTE ET EVALUATION DES RISQUES Un processus dactualisation du Plan de Contingence Inter Agences (PCIAM) Multirisque a t lanc en novembre 2011 au Bureau du Coordonnateur Rsident, Coordonnateur de lAction Humanitaire dont lanalyse du contexte du pays a conduit retenir ce qui suit. 2.1 CONTEXTE ET ANALYSE

    a- Situation politique Aprs la mort du prsident Lansana Cont le 22 dcembre 2008, la junte militaire (CNDD) dirige par le Capitaine Moussa Dadis Camara prit le pouvoir. Durant le rgne de cette junte, linstabilit politique qui, allait grandissante cause de son intention de se maintenir au pouvoir, a conduit un meeting de tous les partis de lopposition qui sest sold par la mort de 150 personnes, 1667 blesss et des femmes violes au stade du 28 Septembre le 28 septembre 2009. Ces troubles sociopolitiques ont eu pour consquences la tentative dassassinat du Prsident de la junte le 3 dcembre 2009. Avec les accords de Ouagadougou (janvier 2010), une priode de transition fut mise en place qui avait pour mission dorganiser les lections prsidentielle et lgislative, sous la Direction du Gnral Skouba Konat. Lorganisation de ces lections prsidentielles a port le Pr Alpha Cond la Prsidence de la Rpublique le 21 dcembre 2010. Par manque de consensus entre le parti au pouvoir et lopposition, un retard considrable est malheureusement accus dans lorganisation des lections lgislatives. Les risques de drapage lis au processus lectoral en Guine de mme que dans les pays voisins tels la Sierra Leone, la Guine Bissau, Le Liberia et le Mali pourraient avoir des consquences humanitaires pour la Guine gnres par des afflux massifs de dplacs, de retourns et de rfugis. . b- Situation socio-conomique La situation conomique et sociale na cess de se dtriorer au cours de ces dernires annes. Entre 2006 et 2010, le taux de croissance annuel moyen du PIB aura t de 2,1% environ, contre un accroissement annuel de la population estim 3,1%. Par ailleurs, la dette publique continue de peser lourdement sur les ressources publiques. En effet, le stock de la dette extrieure slve 3,02 milliards USD en 2010 (soit 67,1% du PIB) pour un service valu 175 millions USD (soit 11,8% des exportations des biens et services). En consquence, ltat a accumul dimportants arrirs, internes et externes, afin de maintenir certaines dpenses nationales ( la fin de janvier 2011, les arrirs de paiement extrieurs slevaient plus de 110 millions de dollars US). Dans ce climat, latteinte du point dachvement de lIPPTE1 est la fois le salut et un gage essentiel pour soulager le budget de ltat et permettre le financement des programmes de dveloppement et de lutte contre la pauvret. Dune manire gnrale, la situation sociale sest fortement dgrade. Rsultant du climat politique, des mauvaises performances conomiques et financires et de la baisse de laide, l'incidence de la pauvret sest considrablement aggrave, passant de 49,2% en 2002 53,0% en 2007. Ce taux atteignait 63% dans la

    1 Dix ans aprs le passage au point de dcision de linitiative PPTE (dcembre 2000), latteinte au point dachvement a t maintes fois reporte une date indtermine.

  • Plan de contingence multirisque de la Guine Janvier 2012

    9

    zone rurale. Avec la dtrioration de la situation conomique du pays, on estime que ce taux serait de plus de 56% aujourdhui. En dpit de lespoir suscit par le renouveau politique, le contexte social demeure particulirement difficile, marqu par une inflation en hausse (20,8% en 2010). Affectant particulirement le transport (31,3%) et les produits alimentaires, dont les crales et le pain (26,9%), la viande (35%), le poisson (36,8%) et les huiles et matires grasses (41%), cette volution a fortement affect les conditions de vie des populations. Dans les secteurs de leau et de llectricit, par exemple, leffondrement de la production et les graves pnuries qui en dcoulent ont engendr plusieurs mouvements de protestation des populations, notamment Conakry. La revitalisation de ces secteurs, qui ncessitera des investissements considrables dans le systme de production et de distribution, constituera un dfi majeur du Gouvernement et une priorit pour les populations et pour la relance de lconomie. Depuis plusieurs annes, la Guine, linstar des autres pays de la sous-rgion, connat une hausse gnralise des prix la consommation. Celle-ci est largement alimente par limpact des crises alimentaire et ptrolire mondiales et par la forte dprciation du franc guinen, mais elle est galement alimente par les incertitudes et la crise socio-politique que le pays a traverses. En effet, les prix des produits alimentaires et ptroliers nont cess de croitre depuis 2000, except le repli de 2009.

    c- Scurit alimentaire et Nutrionnelle La situation pluviomtrique de 2011 a t caractrise par une htrognit dans linstallation des pluies. Par ailleurs, des pluies abondantes et rgulires au mois daot ont provoqu des inondations dans certaines Prfectures, surtout au Nord de la Guine, notamment Siguiri et Gaoual. Ces inondations ont dtruit des champs de culture, du cheptel et des habitations. Les inondations devenues quasi rcurrentes en Guine, tous les ans, durant la saison pluvieuse, des cas dinondations parfois graves sont enregistrs. Pour la seule anne 2011, 2645 mnages soit 16 143 personnes ont t affectes par les inondations. INSECURITE ALIMENTAIRE DES POPULATIONS PAR REGION ADMINISTRATIVE. Rgions Pop. Totale

    de la rgion Pop. (%)

    Inscurit alimentaire svre (IAS)

    Inscurit Alimentaire Modre (IAM)

    Inscurit Alimentaire (IAS+IAM)

    % Pop. (%)

    Poids % Pop. (%) Poids % Pop. (%) Poids

    Bok 812.539 11.3% 2,4% 19.000 3.2% 9,1% 73.000 4.3% 11,5% 92.000 4.0% Faranah 685.348 9.5% 4,5% 31.000 5.1% 20,2% 138.000 8.1% 24,7% 169.000 7.3% Kankan 1.212.783 16.9% 4,1% 49.000 8.1% 19,5% 236.000 13.9% 23,6% 285.000 12.4% Kindia 1.106.233 15.4% 10,2% 113.000 18.8% 17,1% 189.000 11.1% 27,3% 302.000 13.1% Lab 1.054.260 14.6% 10,4% 109.000 18.1% 27,6% 291.000 17.1% 38,0% 400.000 17.4% Mamou 776.882 10.8% 2,8% 21.000 3.5% 28,5% 221.000 13.0% 31,3% 242.000 10.5% NZrkor 1.543.819 21.5% 16,9% 260.000 43.2% 35,8% 552.000 32.5% 52,7% 812.000 35.3% National 7.191.863 100% 8,4% 602.000 100% 23,7% 1.700.000 100% 32,1% 2.302.000 100% Source : Donnes mnages de ENSA, 2009 Gouvernement /PAM

    Malgr un contexte conomique difficile, le Gouvernement Guinen a consenti dnormes efforts pour importer des quantits importantes dengrais et de pesticides (20 000 tonnes dengrais). Avec cet appui et une saison des pluies globalement bonne on peut sattendre des hausses de production. Cependant, le problme de la Guine court terme est plus li des problmes structurels daccs aux aliments et la persistance dune malnutrition globale aigue, notamment lOuest, le Nord et le centre du pays (voir enqute SMART, 2011).

  • Plan de contingence multirisque de la Guine Janvier 2012

    10

    La Guine enregistre en moyenne un dficit annuel de 300.000 tonnes de crales. La situation alimentaire est marque par des niveaux de prix trs levs de crales et des autres denres. Les prix des produits de consommation sur les principaux marchs ont enregistr des hausses significatives, aussi bien pour les marchs de gros que de dtail. d- Facteurs dinscurit Les six (06) pays qui ont connu ou connaissent encore une instabilit politique : Liberia, Sierra Leone, Guine Bissau, Sngal, Mali, Cte dIvoire. Les coups dEtat, la circulation darmes de guerre, le trafic de drogue, la criminalit, la pauvret, le manque de justice, de bonne gouvernance, linorganisation et les difficults innes la gestion de la dmocratie mettent lpreuve le gouvernement qui peine retrouver une stabilit politique relle. Le terrorisme devient de plus en plus actif travers des sectes et autres groupes ramifications diverses. Les troubles dans les pays voisins Mali, Liberia, Guine Bissau, Sierra Lone et Cote dIvoire ont provoqu un afflux de rfugis et de nombreux dplacs internes. Plus rcents, le printemps arabe et la crise arme en Libye ont grossi ces populations, augmentant ainsi la criminalit et les tensions dans les zones frontalires. .

    2.2 CRISES HUMANITAIRES MAJEURES PRECEDENTES La Guine a connu plusieurs crises humanitaires dont: - 1983 : tremblement de terre - Dcembre 1989 : Afflux des rfugis librien et sierra lonais 700 000 personnes - 1999-2000 : attaques rebelles Guekdou, Macenta, Madina Oula et Forecariah - 2008 : Afflux des rfugis Ivoiriens, Sierra lonais et libriens (29 300 personnes WRS 2008) - 2003- 2010 : Retourns guinens environ 24 000 personnes - 2005 2011 : 15 898 cas de cholra dont 651 dcs - 2009 : Inscurit alimentaire, environ 2.302.000 personnes en milieu rural et 132.000 dans la ville de

    Conakry (VAM, sa 2009) - 2000 - 2011 : Inondation : en moyenne 50 0000 sinistrs/an environ - 2010 : Afflux de 6.000 rfugis Ivoiriens 2.3 IDENTIFICATION DES RISQUES, RESPONSABLES DES CRISES HUMANITAIRES - Crises lies aux lections lgislatives - Crises lies la dgradation des conditions de vie des populations - Crises lies au mcontentement de larme/restructuration - Crise lie aux dplacs et aux afflux de rfugis, rsultant des conflits socio politiques en Guine et dans les pays voisins - Crise lie aux inondations - Crise lie aux pidmies. 2.3.1 Analyse des risques

  • Plan de contingence multirisque de la Guine Janvier 2012

    11

    a- Classification des risques

    Risques Probabilit Impact Echelle

    Crise politique lie aux lections lgislatives lev

    lev 42

    Manifestations suite aux problmes sociaux et conomiques (mouvement syndical, chert de vie, pnurie deau et dlectricit etc.)

    lev

    lev 4

    Crise lie au mcontentement des hommes en uniforme (arme) Moyenne

    Elev 3

    Crise lie aux inondations Elev

    Faible 3

    Crise lie aux pidmies de cholra et des maladies diarrhiques ainsi que fivre jaune, rougeole et mningite

    Elev

    Elev 3

    Crise lie lafflux des rfugis Moyenne

    Moyen 2

    2 Echelle de notation de 5 1 5: signifie que lurgence est en cours ou quasi-certaine; 4: signifie que le risque est trs probable ; 3: signifie 50 % de chance dapparition; 2: signifie une faible possibilit ; 1: signifie que le risque existe mais est peu probable)

  • Plan de contingence multirisque de la Guine Janvier 2012

    12

    b- Tableau des scnarios et probabilits

    Scnarii Niveau de probabilit

    Facteurs dclencheurs

    Consquences humanitaires Populations

    affectes

    Hypothses de planification

    Sites daccueil

    Ractualiser les sites

    1re Crise politique lie aux lections lgislatives

    Eleve

    Manifestations populaires, violences, tensions socio politiques, affrontement entre les forces de scurit et la population, arrestation des leaders politiques, contestation des rsultats des lections lgislatives, restriction des manifestations, tentative de larme de reprendre le pouvoir

    Dplacement des populations, fermeture des marchs et des formations sanitaires, pillage, blesss et morts, accs limit des populations vulnrables aux produits de premire ncessit et aux services sociaux de base (ex. baisse du taux de frquentation scolaire / la fermeture des coles). Malnutrition aige notamment chez les enfants de moins de 5 ans

    100.000 personnes dont :

    70.000 (personnes dplaces)

    30.000 rfugis

    Kindia, Mamou et les autres rgions du pays

    2me Crise Manifestations

    suite aux problmes socio-

    conomiques (mouvement syndical,

    chert de vie, pnurie deau et dlectricit

    etc.)

    Eleve

    manifestations, provocations, intimidations, mfiance, rumeurs, dsobissance sociale

    Chert de la vie (pnurie alimentaire et des services sociaux de base)

    Dplacement des populations, Diminution de laccs des populations trs vulnrables aux produits de premire ncessit et aux services sociaux de base. Malnutrition aige notamment chez les enfants de moins de 5 ans Augmentation des populations

    Mettre les chiffres Mmes chiffres de planification pour la premire crise.

    Kindia, Mamou et les autres rgions du pays

  • Plan de contingence multirisque de la Guine Janvier 2012

    13

    vulnrables (ENA, femmes chefs de mnages, blesss, affects psychologiquement)

    3me Crise lie au

    mcontente- ment des hommes en uniforme (arme)

    Moyenne

    Mcontentement des hommes en uniforme, mutinerie, conditions de vies difficiles persistantes

    Dplacement des populations, fermeture des marchs et des formations sanitaires, pillage, blesss et morts, accs limit des populations vulnrables aux produits de premire ncessit et aux services sociaux de base. Malnutrition aige notamment chez les enfants de moins de 5 ans

    Mmes chiffres de planification pour la premire crise.

    Mettre les chiffres

    Kindia, Mamou et les autres rgions du pays

    4me Crise lie aux

    inondations

    Eleve

    Rchauffement climatique Dgradation de lenvironnement (coupe abusive de bois, exploitation minire etc.) niveau de pluviomtrie suprieur la normale Augmentation du niveau des cours deaux Ensablement des cours deau Envahissement des habitations et

    Dplacement des populations, fermeture des marchs, coles et des formations sanitaires, pillage, blesss et morts, accs limit des populations vulnrables aux produits de premire ncessit et aux services sociaux de base. Malnutrition

    aige notamment chez les enfants de moins de 5

    A identifier loin des zones inondes

  • Plan de contingence multirisque de la Guine Janvier 2012

    14

    des champs de culture par les eaux de ruissellement. Non respect des plans doccupation du sol Bouchages des caniveaux Manque de caniveau pour lvacuation des eaux pluviales Habitation dans les zones inondables

    ans Perte

    dhabitations, de cheptel et autres biens

    Propagation de maladies diarrhes, cholera, paludisme

    Destruction des infrastructures (digues/barrages, ponts)/ enclavement

    Accs plus limit aux services de base (ducation, eau potable, nourriture, sant)

    5me Crise lie lafflux de rfugis,

    Moyenne

    Faible accs et utilisation deau

    potable

    Instabilit politique, crises socio-conomiques et rbellions armes

    Catastrophes naturelles (inondations)

    Contamination transfrontalire

    Dplacement des populations, fermeture des marchs et des formations sanitaires, pillage, blesss et morts, accs limit des populations vulnrables aux produits de premire ncessit et aux services sociaux de base. Malnutrition aige notamment chez les enfants de moins de 5 ans

    30.000 personnes

    Voir suivant Koundara, Gaoual, Bok, Tougu, Mali, Dinguiraye, Siguiri, Mandiana, Kankan, Forcariah, Coyah, Kindia, Lola, Beyla, Nzrkor, Yomou, Macenta

  • Plan de contingence multirisque de la Guine Janvier 2012

    15

    6 Crise lie aux pidmies de cholra et maladies diarrhiques

    Eleve

    Mauvaises conditions dhygine et dassainissement

    Mortalit et morbidit leves au sein des populations affectes Psychose gnralise et perturbation des activits socio-conomiques

    50.000 personnes risque

    Centres de traitements cholriques(CTC) dans les sites sentinelles

    Rougeole, mningite, fivre jaune

    Couverture vaccinale basse ou Insuffisance dimmunit

    Saison et environnement favorables la transmission

    Mortalit et morbidit leves au sein des populations affectes Augmentation de la prvalence de la Malnutrition notamment chez les enfants de moins de 5 ans Taux de morbidit et de mortalit lev. Psychose gnralise et perturbation des activits socio-conomiques

    50.000 personnes risque

    Structures sanitaires de la zone affecte pour laccueil des patients et District affect pour la vaccination de masse

    c- Rsum de lanalyse Contingence 1 : Les lections lgislatives Meilleur scnario

    Le dialogue entre le Gouvernement et les opposants aboutit et les lections lgislatives se passent en paix sans incidents majeurs et les rsultats sont accepts par tous.

    Scnario le plus

    Manque de consensus entre gouvernement et opposition, troubles dans lorganisation

  • Plan de contingence multirisque de la Guine Janvier 2012

    16

    probable des lections lgislatives avec toutes ses consquences

    Pire scnario

    Le dialogue entre le gouvernement et lopposition naboutit pas et le gouvernement organise unilatralement les lections, les rsultats sont contests entrainant des violences,

    Contingence 2 : La dgradation des conditions de vie

    Meilleur scnario

    Amlioration des conditions socio-conomiques de vie de la population

    Scnario le plus

    probable

    Lgre amlioration des conditions socio-conomiques des populations

    Pire scnario

    Dtrioration grave des conditions de vie de la population

    Contingence 3 : Mcontentement des forces de dfense et de scurit/ restructuration

    Meilleur scnario

    Satisfaction des hommes des forces de dfense et de scurit avec amlioration de leurs conditions de vie

    Scnario le plus

    probable

    Lgre amlioration des conditions de vie mais les mcontentements persistes

    Pire scnario

    Mutinerie gnralise au sein des forces de dfense et de scurit

    Contingence 4 : Afflux des rfugis

    Meilleur scnario

    Le calme est not dans tous les pays limitrophes et aucun mouvement significatif des rfugis nest enregistr

    Scnario le plus

    probable

    Quelques troubles sont enregistrs dans les pays limitrophes avec une prsence des quelques rfugis mais la situation est matrise par les autorits et ses partenaires

    Pire scnario

    Des milliers des rfugis arrivent en Guine suite aux troubles dans les pays voisins et cela dpasse la capacit daccueil du gouvernement les assister et les protger.

    Contingence 5 : Inondations

    Meilleur scnario

    Faibles inondations maitrisables au sein de la communaut

  • Plan de contingence multirisque de la Guine Janvier 2012

    17

    Scnario le plus

    probable

    Inondations avec des dgts mais la situation ne dpasse pas les capacits nationales

    Pire scnario

    Des zones sont inondes grande chelle du fait de pluies diluviennes. Des dgts majeurs sont enregistrs: pertes en vies humaines, destruction massives des rcoltes et du cheptel, dplacement de populations, effondrement dinfrastructures socio-conomiques avec risque lev dpidmies (paludisme et maladies diarrhiques).

    Contingence 6 : Epidmies et maladies diarrhiques

    Meilleur scnario Structures sanitaires de la zone affecte pour laccueil des patients et district affect pour la vaccination de masse.

    Scnario le plus probable

    Epidmie localise une aire de sant.

    Pire scnario

    Epidmie de cholra avec propagation dans plusieurs aires de sant/

    III- COMPOSITION DES CLUSTERS AUX NIVEAUX : NATIONAL ET REGIONAL (CLUSTERS LEADER)

    Secteurs dActivits

    Coordination Partenaires

    0 Coordination gnrale

    Gouvernement/ Coordonnateur Humanitaire

    UNCT, Autorits, ONGs Nationales et Internationales,

    01 Scurit alimentaire et nutrition

    FAO/PAM/

    UNICEF

    PNUD, ONUDI, OMS, HCR, ONGs Nationales et Internationales, SENAH, Ministre Agriculture, Ministre de la Sant, Ministre des Affaires Sociales, Ministre de lEnvironnement, les mouvements de la croix rouge (observateurs)

    02 Eau, Hygine, Assainissement

    UNICEF SNAPE, DNACV, DNHP, ODIC, OMS, DRS, ONGs Nationales et Internationales, SENAH, les mouvements de la croix rouge (observateurs)

    03 Sant

    OMS UNICEF, CRS, DPS, ONUSIDA, CRG, CICR CIDR/UMSGF, HCR, OIM, UNFPA,

    PAM, HKI , Terre des hommes, MSF CH, MSF Belgique, Ministre de la Sant, le service de sant de lArme, SENAH

    NB : CICR et MSF ont le statut des observateurs dans lapproche cluster du systme de coordination des activits du secteur Sant

    04 Protection HCR/UNICEF UNICEF, UNFPA, BRISR, OIM, OMS, HCDH, ONUSIDA, PAM, SENAH, Services de scurit, ONGs Nationales et Internationales, le mouvement de la croix rouge

  • Plan de contingence multirisque de la Guine Janvier 2012

    18

    (observateur), CNISR,/BRISR,

    05 Logistique PAM HCR, OIM, OCPH, ONGs Internationales, SENAH, CNISR/BRILSR, les mouvements de la croix rouge (observateurs), Syndicat des transporteurs et des hydrocarbures, le Ministre du Transport

    06 Abris et non vivres

    HCR HCR, ONUDI, ONGs Nationales et Internationales, SENAH, CNISR/BRILSR, ACF

    07 Tlcommunications

    PAM UNDSS, HCR, UNICEF, ONGs Nationales et Internationales, SENAH, CNISR/BRILSR

    08 Education UNICEF PAM, IRE, DPE, ACORD, SENAH, CNISR/BRILSR, ONGs Nationales et Internationales

    IV- PLANS ET MECANISMES GENERAUX DE GESTION DES OPERATIONS AUX NIVEAUX NATIONAL, REGIONAL ET LOCAL

    Dans lventualit dune urgence majeure engendrant des besoins humanitaires importants (suffisamment vastes et complexes pour justifier une raction multisectorielle) ncessitant un appui accru externe, le systme des Nations Unies et les organismes daide humanitaire en Guine mettront en route, conformment la rforme humanitaire de novembre 2006, lapproche de responsabilit sectorielle (cluster) afin de renforcer laction humanitaire en soutien aux efforts nationaux. Lquipe Humanitaire de Pays (HCT) sera active afin de pouvoir mettre en uvre une rponse concerte, coordonne et adquate en synergie avec les autorits. Lassistance se mettra en place en rponse lappel laide internationale du Gouvernement de Guine notifi par une lettre adress au Coordonnateur Humanitaire.

    4.1 Plan de Coordination et de Gestion des crises

    Organe Prsident Composition Objectif Responsabilits

    Gouvernement/ UNCT ou HCT (Humanitarian Country Team) Gouvernement: MATD, MSPC, MEDR, MA, MSH,

    Primature/Coordonnateur Rsident/CH CR/CH

    Agences : PNUD, PAM, UNICEF, IOM, OMS, FAO, HCR, UNFPA, OCHA, UNDSS, ONUSIDA, HCDH, Agences des Nations Unies ci-dessus, ONG Nationales et Internationales, Mouvement de la Croix-Rouge,

    Assurer une rponse rapide, effective et concerte

    Clusters

  • Plan de contingence multirisque de la Guine Janvier 2012

    19

    MASPFE, MF SMT (Security Management Team )

    /DO (Agent Habilet)

    Agences UN et ONG en accord avec UNDSS

    Faire le suivi de la situation scuritaire et sassurer que les oprations sont menes sans mettre en danger la vie des bnficiaires et des fonctionnaires Evaluer la situation scuritaire et prendre les mesures pour protger le personnel et les emprises du SNU

    UNDSS

    4.2. Mcanismes de coordination

    Le Coordonateur Rsident a pour responsabilit la gestion stratgique et la coordination des interventions humanitairesi des agences concernesii de mme que leur alignement avec les principes humanitaires c'est--dire quelles soient effectives, efficaces, pertinentes et quelles contribuent au redressement plus long terme. Il prside lUNCT ou le HCT avec le soutien du Groupe de Travail du Plan de Contingence Inter agences. En cas dempchement pour une raison quelconque, lintrim du Coordonnateur Rsident devra tre assur par un chef dagence dsign par le Coordonnateur Rsident.

    Le Coordonateur Humanitaire, appuy par lUNCT ou le HCT, facilite la dfinition de la rponse stratgique humanitaire commune et guide dans le recours, si ncessaire, aux outils de mobilisation des ressources (Appel durgence, CAP, CERF). Le HCT assurera la coordination stratgique de la rponse humanitaire et sassurera que les moyens et les activits sont repartis de manire cohrente entre les diffrents groupes sectoriels. Le Groupe de Coordination Intersectoriel (GCI) est compos des chefs de file des groupes responsabilit sectorielle. Il est prsid par le Bureau du Coordonateur co-prsid par OCHA. Il permet la coordination effective de la rponse humanitaire en renforant le flux dinformation entre tous les groups responsabilit sectorielle existants. Le GCI a aussi pour objectif dassurer la cohrence et la transparence sur les questions intersectorielles et transversales telles que les droits de lhomme, VIH/SIDA, lge, lenvironnement et le genre, et permet le renforcement de la capacit des groupes responsabilit sectorielle tre en ligne avec les directives, standards et principes internationaux.

    Les Points focaux rgionaux de prparation et rponse aux urgences sont nomms au niveau des zones o il existe des structures de coordination pour la mise jour et la mise en application du Plan de Contingence. Liste des points focaux rgionaux sera mise en annexe.

    4.2.1 Survenu de plusieurs crises Dans le cas o, plusieurs crises humanitaires clatent la fois dans le mme pays, le Coordonnateur humanitaire en concertation avec lEquipe du pays et les autorits gouvernementales dcidera de la conduite des oprations de secours.

  • Plan de contingence multirisque de la Guine Janvier 2012

    20

    4.3 Chronogramme du plan de rponse rapide Le dispositif de plan de rponse rapide est enclench ds rception dune requte officielle dassistance du gouvernement adresse au Coordonnateur Humanitaire du Systme des Nations Unies (voir chronogramme ci-dessous).

  • Plan de contingence multirisque de la Guine Janvier 2012

    21

    PREMIERES 24 HEURES

    N Activits Par qui ? Quand ? 1 Organiser une runion de concertation et de partage

    dinformations CH/CLUSTERS Ds que la crise clate

    2 Prparer une mission conjointe (gouvernement, SNU et ONG) dvaluation rapide des besoins

    CH/CLUSTERS Ds que la crise clate

    3 Dclencher le plan de contingence CH/cluster Ds que la crise atteint le seuil

    48 HEURES 1 SEMAINE

    1 Evaluer rapidement les besoins humanitaires

    Mission conjointe (Autorits nationales, SNU et partenaires)

    Ds que la crise clate

    23 Recenser les populations victimes et faire leur profilage

    (autorits, SNU, et partenaires) Ds que la crise clate.

    32 Identifier et prparer les sites daccueils et entrepts des vivres et des non vivres

    (SNU et Autorits) Ds que la crise clate.

    4 Fournir une assistance mdicale durgence aux populations affectes. Transfert des personnes blesses, malades en ambulances vers structures sanitaires les plus proches.

    (Autorits, SNU et ONG) Ds que la crise clate

    5 Offrir une assistance durgence aux populations, dplacs et rfugis en vivres et non vivres etc.

    (Autorits, SNU et ONG) A larrive dans le pays et/ou sites daccueil et aprs le recensement

    6 Rdiger et partager des rapports dassistance humanitaire (distribution des vivres et non vivre, etc.)

    (Autorits, SNU et ONG) Ds le dmarrage de lassistance humanitaire

    ACTIONS DANS LES 2 PREMIERES SEMAINES DE LA CRISE 1 Pr positionner les stocks alimentaires et non

    alimentaires durgence disponibles dans les zones daccueil (Rgions, prfectures, sous-prfectures)

    Autorits, SNU et ONG Ds que le mouvement de population commence

  • Plan de contingence multirisque de la Guine Janvier 2012

    22

    2 Runir les SNU pour une meilleure coordination et informer rgulirement le Coordonnateur Humanitaire Renforcer les services sociaux de base : - Sant : Renforcer les capacits des centres de sant des localits daccueil.

    - EHA : Dsinfection des latrines et potabilisation des sources deau, construction des latrines en fonction des besoins, promotion de bonnes pratiques dhygine et dsinfection domiciliaire

    (Autorits, SNU et ONG) Ds le dmarrage de lassistance humanitaire

  • Plan de contingence multirisque de la Guine Janvier 2012

    23

    4.4 Mdias Les diffrents points focaux des agences du SNU en matire dinformation publique forment un comit inter-agence de communication qui aura pour mission de prparer des communiqus de presse sur la situation et sensibiliser les communauts nationale et internationale travers les medias. 4.5 Gestion de linformation Avec la cartographie et les bases de donnes du Centre de Gestion de lInformation Humanitaire (IMU), le bureau rgional OCHA Dakar soutiendra la coordination du flux d'informations et la gestion des donnes. Les groupes responsabilit sectorielle sont appels grer les donnes lies leur secteur respectif. LUnit de Gestion dInformation du bureau rgional OCHA, en soutien au bureau du CR centralisera ces informations afin de soutenir la coordination intersectorielle en gestion de linformation. 4.6 Suret et Scurit Pour le systme des Nations Unies et certains partenaires, la scurit et la suret du personnel et les ressources des agences SNU est sous la responsabilit gnrale du Gouvernement. UNDSS assurera les aspects techniques de suivi et de gestion de la scurit des acteurs humanitaires. Une liste complte des employs et leur localisation sera mise jour rgulirement, en particulier en cas de crise. Un systme de warden est effectif. Dans lventualit o la situation scuritaire ne permettrait pas aux agences du SNU ou dautres partenaires doprer depuis leurs bureaux respectifs, un centre des oprations humanitaires au bureau pays du PNUD sera ouvert.

    Des briefings de scurit seront rgulirement fournis aux partenaires humanitaires.

    Dans le cas denlisement de la crise sociopolitique entranant un niveau de violence leve, un renforcement des capacits de DSS en Guine sera inclut au Flash Appeal et prioris. ______________________ Ceci inclue lassistance humanitaire et les activits de protection dans la prparation et la rponse aux urgences tant dans le cas de catastrophes naturelles que de crises complexes. Comprends les membres de lquipe de Pays des Nations Unies (UNCT), lOIM, des Organisations non-gouvernementales internationales (ONGIs), organisations de la socit civile et les composantes du Mouvement de la Croix Rouge et du Croissant Rouge qui participe aux structures de coordination. Dans le cas dune crise ou catastrophe soudaine, les organisations et agences concernes participant laction humanitaire pourraient recommander linclusion dautres acteurs tels que les bilatraux, les militaires ou le secteur priv. Les relations entre les organisations daction humanitaire sont gouvernes par les principes de partenariat, endosss par la Plateforme Globale Humanitaire en Juillet 2007.

  • Plan de contingence multirisque de la Guine Janvier 2012

    24

    V- PLANS DE PREPARATION SECTORIELLE AUX CRISES

    HUMANITAIRES

  • Plan de contingence multirisque de la Guine Janvier 2012

    25

    V-A CRISES SOCIOPOLITIQUES

    Le plan de prparation aux crises socio-politiques porte sur une prvision de 100 000 victimes dont 70 000 dplacs internes et 30 000 rfugis.

    Pour ces crises, le plan de prparation comporte 7 clusters:

    I- Cluster sant

    Les partenaires du secteur sant se retrouvent rgulirement dans le cadre de la prparation et rponses aux crises. Les consquences des conflits socio-politiques sont les crises les plus frquentes. En plus du Ministre de la Sant et de lHygine Publique, les organisations actives dans le cadre de ce cluster sont les agences de lONU (Unicef, UNFPA et OMS), les ONG (MSF suisse, MSF Belgique, ACF, Terre des hommes, HKI, CRS), les mouvements de la Croix rouge (CICR et CRG) et le service de sant de lArme. Relativement lafflux de 100.000 personnes dplaces dont 70 000 dplacs internes et 30 000 rfugis, le secteur sant aura organiser des activits en urgence pour les trois (03) premiers mois. . a- Objectifs :

    Objectif global

    Lobjectif global est de rduire les pertes en vies humaines, de maitriser les pidmies plus prcisment :

    Maintenir les victimes en bon tat de sant ainsi que celles des groupes vulnrables. Mettre en place un systme sanitaire efficace.

    Objectifs spcifiques :

    Les objectifs spcifiques du cluster sant visent :

    Assurer les soins de sant de base aux 30 000 rfugis Assurer les soins gratuits de premire ncessit aux 70000 personnes dplaces Assurer la prise en charge de 2000 personnes blesses dont 100 cas dhospitalisation Mettre en place un dispositif minimum durgence en sant reproductive (Prise en charge de 50 cas de

    viols sexuels, soins obsttricaux durgence et prvention des IST/ VIH) Organiser la vaccination de masse contre la rougeole pour 14 000 enfants de moins de 5 ans y compris la

    distribution des menbendazoles et de vitamine A Organiser la distribution des moustiquaires imprgnes aux femmes enceintes et enfants de moins de 5

    ans Mettre en place un systme dalerte prcoce des maladies potentiel pidmique aux sein des structures

    sanitaires offrant les soins de sant aux personnes dplaces internes et aux rfugis Appui aux ONG mdicales et structures de sant pour loprationnalisation des activits ci-dessus

  • Plan de contingence multirisque de la Guine Janvier 2012

    26

    b- Strategies Les stratgies identifies se rsument comme suit:

    Gestion correcte des cas des personnes victimes de traumatisme, dabus sexuel et de violence base sur le genre durant la crise. Certains cas ncessiteront une prise en charge par des structures de sant spcialises.

    Sassurer de la facilit daccs et de la disponibilit des soins essentiels de la sant reproductive. Mettre en place un systme de prvention et de contrle pidmiologique Sassurer de la disponibilit pour une vaccination ventuelle dans les camps des personnes dplaces

    (IDPs). Renforcement des capacits oprationnelles des structures de sant Sensibilisation des victimes en matire de sant et dhygine.

    c- Tableau des ressources et des cots

  • Plan de contingence multirisque de la Guine Janvier 2012

    27

    RESSOURCES Cots ($)

    Domaines dintervention

    Objectifs/Inputs Bnficiaires

    Besoins Disponible

    Gap (dtailler matriel ; ressources humaines, logistiques)

    Zone Gographique

    Structures dexcution/Partenaires

    Disponible

    A rechercher

    Soins de premire ncessit

    Assure les soins de base aux dplacs interne dans les 3 mois premiers mois

    70.000 personnes dplaces

    70 kits basiques 7 kits supplmentaires

    40 kits basiques 3 kits basiques

    30 kits basiques 4 kits supplmentaires

    OMS avec ONG mdicales et MSP

    40.000

    Traumatisme et blessures

    Soigner les cas de traumatisme et blessures

    2.000 Victimes des affrontements lors des conflits (100 cas svres et 1900 cas lgers)

    2 kits de 50 blesss hospitaliss 1 kit trauma A et B 38 Kits de 50 pansements

    2 kits de 50 blesss hospitaliss 0 30 kits de 50 pansements

    0 1 kit trauma A et B 11 kits de 50 pansements

    OMS avec ONG mdicales (MSF B & CH), CICR, Croix rouge et MSP

    35.000

  • Plan de contingence multirisque de la Guine Janvier 2012

    28

    DMIU en sant reproductive

    Prendre en charge les soins obsttricaux durgences Les cas de violences sexuelles Prvention des IST/VIH

    2.800 femmes enceintes 50 victimes de violences sexuelles

    7 blocs 1 des kits de sant reproductive 3 blocs 2 des kits de sant reproductive 1 bloc 3 20.000 Kits de dignit des

    0 0 0

    2.000

    7 blocs 1 des kits de sant reproductive 3 blocs 2 des kits de sant reproductive 1 bloc 3 18.000 Kits de dignit des

    UNFPA avec ONG mdicales et MSP

    25.000

    Vaccination prventive

    Vaccination contre la rougeole avec distribution de vitamine A et menbendazole

    14.000 enfants des moins de 5 ans

    17.000 doses de vaccins contre la rougeole, vitamines A et menbendazole

    0

    17.000 doses de vaccins contre la rougeole, vitamines A et menbendazole

    UNICEF avec OMS, ONG mdicales et MSP

    30.000

    Lutte contre le paludisme

    Distribution des moustiquaires imprgnes

    2.800 femmes enceintes et 14.000 enfants de moins de 5 ans

    17.000 moustiquaires imprgnes longue dure daction (Olyset ou Permanet)

    0

    17.000 moustiquaires imprgnes longue dure daction (Olyset ou Permanet)

    UNICEF avec OMS, ONG mdicales et MSP

    55.000

    Surveillance pidmiologique

    Mise en place dun systme dalerte prcoce pour la dtection et le contrle prcoce des pidmies

    70.000 personnes dplaces

    Formation dau moins 30 personnels de sant

    -

    -

    0

    OMS avec ONG mdicales et MSP

    10.000

  • Plan de contingence multirisque de la Guine Janvier 2012

    29

    Mise en uvre des activits durgence du secteur Sant

    Appui le fonctionnement des structures ou organisations oprationnelle sur terrain

    80 personnels de sant 10 centres de sant et 1 hpital de District

    0

    Unicef / UNFPA/ OMS avec MSP

    250.000

    TOTAL 445.000

  • Plan de contingence multirisque de la Guine Janvier 2012

    30

    II- Cluster Scurit Alimentaire : Le cluster de Scurit Alimentaire et nutrition estime que dans une telle situation de crise, environ 150 000 personnes seront affectes, dont 70 000 Personnes Dplaces Internes (PDI), 30 000 rfugis et 50 000 sinistrs des inondations. Ces personnes touches auront besoin dune assistance d'urgence, surtout en matire alimentaire et nutritionnelle des groupes vulnrables, afin dviter la faim, la malnutrition et linscurit alimentaire occasionnes par les crises. Dans loptique de lharmonisation de lassistance et de lefficacit de la rponse, le Cluster planifie ce plan de contingence afin d'assurer la fourniture d'une rponse efficace et efficiente. a- Objectifs :

    Objectif Global :

    Prvenir la faim, la malnutrition et linscurit alimentaire parmi les groupes vulnrables : enfants, femmes enceintes, allaitantes, personnes ges, malades, blesses et personnes vivant avec le VIHs

    Objectifs Spcifiques :

    Organiser rgulirement les distributions des vivres aux groupes vulnrables

    Lutter contre linscurit alimentaire et la malnutrition

    Effectuer le dpistage de la malnutrition et assurer les prises en charges avec des rations supplmentaires et thrapeutiques.

    b- Stratgie :

    identification, recensement, et localisation des personnes vulnrables assister

    valuation des besoins alimentaires et recherche des ressources supplmentaires

    pr-positionnement et distribution de vivre, organisation, standardisation et mise en place des outils de distribution des vivres et foodbaskets monitoring

    c- Tableau des ressources et cots

  • Plan de contingence multirisque de la Guine Janvier 2012

    31

    RESSOURCES Cots ($)

    Domaines dintervention

    Objectifs/Inputs Bnficiaires

    Besoins Disponible Gap (dtailler matriel ; ressources humaines, logistiques)

    Zone Gographique

    Structures dexcution/Partenaires

    Disponible (USD)

    A rechercher (USD)

    Achats des vivres et gestion de la distribution pour couvrir les besoins nutritionnels et alimentaires des rfugis

    - Sauver des vies - Mission d valuation rapide de la situation ; - Estimation des besoins ; identifications des sites dentreposage des vivres et non vivres. - Rvaluer des besoins alimentaires et nutritionnels; - assistance agricole durgence pour la restauration des moyens de subsistance.

    30.000 Rfugis 5 000 rfugis

    1,161mt pour 3 mois (945mt Crales) ,135mt Lgumes ; 68mt huile et 14mt sel. 209 t de semences (riz et mas) ; 238 t dengrais (NPK et Ure) 15 outillages agricoles

    315 mt : (105 mt Crales) ,15 mt Lgumes ; 8mt huile et 2mt sel

    774mt 209 t de semences (riz et mas) ; 238 t dengrais (NPK et Ure) 15 outillages

    Les zones accueillant des rfugis. Les zones accueillant des rfugis

    PAM / FAO, en collaboration avec toutes les agences membres du Cluster Nutrition et Scurit alimentaire. FAO en collaboration avec les membres du Cluster SAN

    0

    923.246 874.292

    Achats des vivres et gestion de la distribution pour couvrir les besoin nutritionnelle et alimentaire des rfugis des PDI

    - Sauver des vies ; - Mission dvaluation rapide de la situation ; - Estimation des besoins ; identifications des sites dentreposage

    70.000 personnes dplaces Internes

    2.930 mt pour 3 mois (2.520 mt Crales), 252 mt Lgumes ; 126 mt huile et 32 mt sel.

    0

    2930mt

    Les zones accueillant des rfugis des PDI

    PAM / FAO, en collaboration avec toutes les agences membres du Cluster Nutrition et

    0

    3.088.583

  • Plan de contingence multirisque de la Guine Janvier 2012

    32

    Total des besoins pour trois mois: 7.122 mt 558 mt pourraient tre disponibles immdiatement et pour un mois Total gaps: 6.564 mt NUTRITION: tableau des ressources et de cots

    des vivres et non vivres. - Rvaluer les besoins alimentaires et nutritionnels; - assistance agricole durgence pour la restauration des moyens de subsistance.

    Scurit alimentaire.

    Achats des vivres et gestion de la distribution pour couvrir les besoin nutritionnelle et alimentaire des sinistrs ses inondations.

    - Sauver des vies ; - Mission d valuation rapide de la situation ; - Estimation des besoins ; identifications des sites dentreposage des vivres et non vivres. - Rvaluer les besoins alimentaires et nutritionnels; - assistance agricole durgence pour la restauration des moyens de subsistances.

    50 000 personnes dplaces / affects par des inondations. Enfants, femmes enceintes et mres allaitantes malnutris

    2.093 mt pour 3 mois ( 1.800 mt Crales, 180 mt Lgumes ; 90 mt huile et 22 mt sel). 729 mt pour 3 mois (61 mt huile, 608 Super Cereal, 49 Sucre et 12 mt sel

    0 243 mt (20 mt huile, 2028 Super Cereal, 16 Sucre et 4 mt sel

    2.093MT 486 mt

    Les zones avec les personnes touches / affects par les inondations. Les zones accueillant des rfugis des PDI et les personnes victimes des inondations

    PAM / FAO, en collaboration avec toutes les agences membres du Cluster Nutrition et Scurit alimentaire et le SNEAH (su Ministre de lAdministration du Territoires)

    0 0

    2.710.575 629.402

  • Plan de contingence multirisque de la Guine Janvier 2012

    33

    Domaines dintervention Objectifs/Inputs

    Bnficiaires Besoins Disponible Gap (dtailler matriel ; ressources humaines, logistiques)

    Zone Gographique

    Structures dexcution/Partenaires

    Disponible

    A rechercher

    Nutrition

    Assurer les besoins

    essentiels en alimentation/nutrition des enfants de moins de 5 ans en situation durgence,

    Assurer les soins et la

    rhabilitation nutritionnelle des enfants de moins de 5 ans malnutris en situation durgence

    15 000

    Plumpy Nut 1000 cartons

    8000 Les huit rgions administratives

    UNICEF, ONGs locales et internationales

    F75 100 500 Les huit rgions administratives

    UNICEF. ONGs locales et internationales

    F100 100 200 Les huit rgions administratives

    UNICEF . ONGs locales et internationales

    Balances lectroniques

    15 15 Les huit rgions administratives

    UNICEF. ONGs locales et internationales

    Toises 30 0 Les huit rgions administratives

    UNICEF .ONGs locales et internationales

    CSB PM PM Les huit rgions administratives

    UNICEF ; PAM et ONGs locales et internationales

    Kit de dmonstration culinaire

    0 30 Les huit rgions administratives

    UNICEF ; ONGs locales et internationales, institutions partenaires

    Mbendazole 0 15000 Les huit rgions administratives

    UNICEF ; ONGs locales et internationales, institutions partenaires

  • Plan de contingence multirisque de la Guine Janvier 2012

    34

    Nutrition

    Ampicilline 0 15000 Les huit rgions administratives

    UNICEF ; ONGs locales et internationales, institutions partenaires

    Fer acide folique 0 7.500 Les huit rgions administratives

    UNICEF ; ONGs locales et internationales, institutions partenaires

    Vitamine A 0 30.000 Les huit rgions administratives

    UNICEF ;ONGs locales et internationales, institutions partenaires

    MUAC 0 5.000 Les huit rgions administratives

    UNICEF ;ONGs locales et internationales, institutions partenaires

    Doxycycline 200 boites de 1000

    0 Le littoral et la Guine Forestire.

    UNICEF ;MSHP, ONG internationales et institutions partenaires.

  • Plan de contingence multirisque de la Guine Janvier 2012

    35

    III- Cluster tlcommunication En fonction des scenarios dfinis dans le plan de contingence, les moyens de tlcommunications durgence serviront couvrir les besoins en communication des acteurs humanitaires des Nations Unies en priorit avec assistance aux ONGs Internationales et nationales dans la mesure du possible. a- Objectif

    Objectif global

    Assurer en permanence la disponibilit de la communication au niveau national, rgional et local (bureaux, vhicules etc.)

    Objectifs spcifiques

    Installer, vrifier et suivre loprationnalisation des installations de communications dans les bureaux, sur les terrains et les vhicules etc

    Vrifier et oprationnaliser la totalit de la couverture du rseau dans toutes les rgions concernes et la ville de Conakry, notamment chacune des Agences du SNU.

    b- Stratgies

    Les moyens de communication durgence constituent un lment essentiel pour la scurit et la sret des acteurs humanitaires et des oprations dassistance sur le terrain. Lutilisation des installations et quipements disponibles pour assurer les liaisons radio HF et VHF et satellitaire doit tre rationnellement et judicieusement exploite. Les communications au niveau national sont coordonnes par la radio-room de lUNDSS partir de Conakry et au nievau regional par lune des agences du SNU en coordination avec lUNDSS local. Le tracking au cours des dplacements notamment les missions sur le terrain des oprations dassistance est obligatoire pour tous. Le cluster tlcom est plac sous la responsabilit du PAM avec lappui technique et oprationnel de lUNDSS. Le cluster value ltat des besoins et des ressources disponibles, le bon fonctionnement des moyens de communication ainsi que la gestion du stock de matriels et propose des solutions. c- Tableau des ressources et des cots

  • Plan de contingence multirisque de la Guine Janvier 2012

    36

    RESSOURCES Cots ($)

    Domaines dintervention

    Objectifs/Inputs

    Bnficiaires Besoins Disponible Gap (dtailler matriel ; ressources humaines, logistiques)

    Zone Gographique

    Structures dexcution/Partenaires

    Disponible (USD)

    A rechercher (USD)

    Cluster Telecom (Telecom)

    les besoins en communication durgence au plan national et rgional

    UN -ONG Renforcer le stock de scurit, les quipements

    -Salle Radio -VHF, HF sur mobile - Rptiteur dune grande couverture -Hand set

    Manque de couverture Radio dans certains camps de transit identifis et quelques zones dombre Conakry et dans les rgions.

    Conakry Lab Kankan Nzerekor Koundara

    UN Equipements Inter-agence (4 bases station VHF, 2 rptiteurs, 8 radios hand set VHF, et accessoires lectriques etc.)

    Achat quipements Radios (rptiteurs et accessoires) 50 000 US

    Cluster Telecom (Telecom)

    les besoins en communication durgence au plan international

    UN-ONG Equipements de communications satellitaire et internet satellitaire ou Mobile.

    systmes de communication satellitaires dans chaque Agences et Kits de connexion internet Mobile via operateur tlcom Local et le HF

    Manque de couverture rseau internet au niveau de certains centres de transit.

    Conakry Lab Kankan Nzerekor Koundara

    UN Systmes communication satellitaires et charges 20 000 US

  • Plan de contingence multirisque de la Guine Janvier 2012

    37

    Cluster Telecom (Telecom)

    Assurer la disponibilit dnergie par un systme Backup power pour faire fonctionner les quipements et lclairage dans les camps de transits

    UN-ONG

    Installation systme charger/convertisseur lectrique et Panneau solaire

    Manque du systme backup en matire dnergie

    Conakry Lab Kankan Nzrkor Koundara

    UN Systmes de backup dnergies 30 000 US

    Cluster Telecom (IT)

    Besoin de traitement dinformation durgence (Ordinateur portable et accessoires)

    UN-ONG Mise disposition des Lap tops de chaque agence.

    Conakry Lab Kankan Nzrkor Koundara

    UN Equipements de traitements dinformation 10 000 US

  • Plan de contingence multirisque de la Guine Janvier 2012

    38

    IV- Cluster Eau, Hygine et Assainissement (WASH) a- Objectifs :

    Objectif global

    Garantir la disponibilit de leau potable, des infrastructures dassainissement et la promotion de bonnes pratiques dhygine pour les populations sinistres.

    Objectifs spcifiques

    Assurer lapprovisionnement en eau potable des populations affectes et en particulier les plus

    vulnrables notamment les femmes et les enfants. Promouvoir laccs aux infrastructures dassainissement de base des populations affectes et en

    particulier assurant la scurit et la dignit des plus vulnrables notamment les femmes et les enfants Promouvoir les meilleures pratiques dhygine chez les populations affectes Assurer la mise en place ou la rhabilitation des infrastructures deau, dhygine et dassainissement dans

    les structures daccueil des populations dplaces (latrines durgences), les coles et les structures de sanitaires

    Promouvoir le traitement des points deau et leau de consommation ; Faire la lutte anti vectorielle et dsinfecter les locaux des structures daccueil Assurer une coordination effective des activits du secteur et la synergie avec les autres clusters

    b- Stratgies

    - Ralisation du mapping des acteurs assortie dune valuation de capacits et des zones dintervention - Evaluation rapide des besoins et planification des interventions humanitaire mener - Mise en place dun systme rapide de collecte et dchange dinformation avec les autres clusters - Etablissement dun plan de travail de lensemble des acteurs du cluster WASH - Mise en route du Plan dintervention coordonn de lensemble des membres du cluster par lacheminement

    des fournitures et lassistance technique dans les plus brefs dlais - Mise en place un plan de communication pour renforcer la composante Promotion de lhygine

    - Renforcement des capacits des acteurs (Services techniques, ONG, etc.) - Pr positionnement dintrants et matriels durgence - Dveloppement de partenariats stratgiques pour la conduite de certaines activits sur le terrain - Limplication des populations affectes lvaluation, la conception a la mise en uvre au suivi, a

    lvaluation des activits de rponses aux urgences - Mise en place dun dispositif de suivi valuation

    c- Tableau des ressources et des cots

  • Plan de contingence multirisque de la Guine Janvier 2012

    39

    RESSOURCES Cots ($)

    Domaines dintervention

    Objectifs/Inputs Bnficiaires

    Besoins Disponible

    Gap (dtailler matriel ; ressources humaines, logistiques)

    Zone Gographique

    Structures dexcution/Partenaires

    Disponible

    A rechercher

    Alimentation en eau potable

    Assurer les besoins essentiels en eau potable pour les personnes en

    situation durgence

    15 000 sinistrs dinondation et 450 000 personnes risques dpidmie de cholera

    7 Motopompes 3 4 Les 8 rgions administratives

    Partenaires WASH 2,284 1,714

    155000 flacons de solution de chlore

    80000 75000 Les 8 rgions administratives

    Partenaires WASH 48,000 45,000

    4430 cartons de savon

    2857 1630 Les 8 rgions administratives

    Partenaires WASH 73,350

    5000 jerricans 860 4140 Les 8 rgions administratives

    Partenaires WASH 10,350

    2500 Cups 1 litre 140 2360 Les 8 rgions administratives

    Partenaires WASH 3,371

    10 bidons HTH 0 10 Les 8 rgions administratives

    Partenaires WASH 0 3,500

    12 rampes de distribution

    0 12 Les 8 rgions administratives

    Partenaires WASH 0 1,440

    3 gnrateurs 0 3 Les 8 rgions administratives

    Partenaires WASH 0 8,100

    12 bladders de 10 m3

    09 3 Les 8 rgions administratives

    Partenaires WASH 18,000 6,000

    3 Camions pour water tracking

    03 03 Les 8 rgions administratives

    Partenaires WASH 0 location

    3 Tank Steels Oxfam Code T45S/2 45 m3

    02 01 Les 8 rgions administratives

    Partenaires WASH 4,400 2,200

    2.500 buckets 20 litres

    0 2500 Les 8 rgions administratives

    Partenaires WASH 0 7,500

    Assainissement Assurer laccs a lassainissement de base pour 15.000

    375 dalles de latrines durgences

    190 185 Les 8 rgions administratives

    Partenaires WASH 15,200 14,800

  • Plan de contingence multirisque de la Guine Janvier 2012

    40

    personnes 25 rouleaux de Tarpaulin (4x50)

    32 0 Les 8 rgions administratives

    Partenaires WASH 2,187.5 0

    60 Pulvrisateurs pour la dsinfection

    20 40 Les 8 rgions administratives

    Partenaires WASH 1,600 3,200

    2.500 kits dassainissement

    0 2500 Les 8 rgions administratives

    Partenaires WASH 0 50,000

    Promotion de lHygine

    Equiper 2500 mnages de kits dhygine de base

    2.500 kits dhygine de leau

    1400 1100 Les 8 rgions administratives

    Partenaires WASH 14,000 11,000

    120 boites et a images et dpliants pour sensibilisation

    0 120 Les 8 rgions administratives

    Partenaires WASH 0 12000

    120 mgaphones pour la sensibilisation

    60 60 Les 8 rgions administratives

    Partenaires WASH 4,380 4,380

    15.000 kits dhygine corporelle (patte, broches, savon serviette,)

    0 15000 Les 8 rgions administratives

    Partenaires WASH 0 45,000

    Total des besoins pour intervention WASH en cas durgence (15 000 sinistres dinondation et 450 000 personnes menaces de lpidmie de cholera)

    226,967 291,905

  • Plan de contingence multirisque de la Guine Janvier 2012

    41

    STOCK WASH WASH: Agency: UNICEF Activities in the

    CCCs Target population Needs to

    cover the targetd

    population

    Quantity already in stock

    Quantity available for UNICEF at the partner

    level

    Gap unit price in $

    Additional order to

    place

    price in $

    Transport in $

    Total Comments

    Water, hygine and sanitation

    15.000 habitants

    Jerri can 10L 2.500 mnages 5000 1500 n/a 3500 2.5 8,750 8,750 Stock UNICEF Tombo

    Buckets 20 L 2.500 mnages 2500 n/a 2500 5.5 13,750 13,750 Sureau 2.500 mnages 5000 10000 n/a Stock

    UNICEF Tombo

    Soap 2.500 mnages 600 500 90 40 71 2,857 2,857 carton de savon de 250 g

    Bassins 30 L 2.500 mnages n/a Cups 1 L 2.500 mnages 2500 140 n/a 2360 1.43 3,371 3,371 Latrine Slabs 2.500 mnages 375 200 175 80 14,000 14,000 Fencepost 2.500 mnages n/a Sanitation kits 2.500 mnages 2500 0 n/a 2500 20 50,000 50,000 Stock

    uncef tombo

    45 m3 Tank Steels Oxfam Code

    2.500 mnages 3 2 1 2,200

    2,200 2,200 Magasin

  • Plan de contingence multirisque de la Guine Janvier 2012

    42

    T45S/2 SNAPE Ckry

    Bladder 10,000 2.500 mnages 12.00 9.00 0.00 3.00 2,000

    6,000 6,000 Magasin SNAPE Ckry

    Bladers support 2.500 mnages 12.00 1.00 1.00 10.00 500 5,000 5,000 metallique demontable

    Immerse Pump 2.500 mnages 3.00 3.00 0.00 2,500

    0 0 Magasin SNAPE Ckry, CICR, ACF

    Generators 2.500 mnages 3.00 1.00 n/a 2.00 4,000

    8,000 8,000

    Kits Tuyau flexible 2.500 mnages 15 20 n/a 0 71 0 0 rouleaux de 50 m

    Tuyau HDPE 32mm

    2.500 mnages 3 0 n/a 1 55 55 55 3 rouleaux de 100 m

    Rampe de distribution

    2.500 mnages 12 12 120 1,440 1,440

    HTH 2.500 mnages 6 n/a 6 400 2,400 2,400 bidon de 45 kg

    Water truck 2.500 mnages 3 n/a 3 PM 0 location de camio

  • Plan de contingence multirisque de la Guine Janvier 2012

    43

    ns Moto pump 2.500 mnages 7 4 3 571 1,714 1,714 Magas

    in SNAPE Ckry

    Tarpaulin (4x50 m) 2500 mnages 12 32 8 rouleaux 0 119,538 119,538

    leading agency partners Agreements (PCA, SSA or CAG) Human ressources Human Resources

    Comments

    UNICEF CREPA WASH Cluster member 0 UNICEF/NOC

    en place

    ACF WASH Cluster member 8 UNICEF/3 NOB

    en place

    PSI WASH Cluster member UNICEF/P4

    en place

    MSF (Belgique et Suisse) Observateur WASH Cluster SNAPE WASH Cluster member 2 CRS WASH Cluster member CICR WASH Cluster member 5 Concern Universal WASH Cluster member DNAC

    V WASH Cluster member 20

    Terre des Hommes WASH Cluster member 3 DNHP WASH Cluster member 1 AACG if needed ADMR if needed Croix

    Rouge WASH Cluster member 30 volontaires

  • Plan de contingence multirisque de la Guine Janvier 2012

    44

    Radio rurale et communautaire

    oui pour le Bureau

    Nb : La Prparation et la rponse aux urgences ncessitent :

    - la formation du nouveau staff du programme (NOB et NOC) en matire d'intervention en urgence (aspects scuritaires et CCC) - La formation des acteurs la base l'valuation rapide des besoins et l'identification des ressources locales exploitables - La mise en place des intrants et matriels d'intervention d'urgence (Gaps)

  • Plan de contingence multirisque de la Guine Janvier 2012

    45

    V- CLUSTER PROTECTION a- Objectif Gnral : Assurer la protection de 100 000 personnes affectes par les crises dont 70 000 dplacs et des groupes de personnes vulnrables au sein des communauts locales (30 000 personnes) b- Objectifs spcifiques :

    - Assurer la protection de droits civils, politiques, conomiques, sociaux et culturels de la population, surtout des couches vulnrables dont les femmes, les enfants les personnes ges et les personnes en mouvement.

    - Contribuer la promotion des droits de lHomme et au rtablissement des victimes dans leurs droits, veiller au respect des garanties judiciaires.

    c- Stratgie Participation : A travers la participation active des partenaires gouvernementaux, onusiens et autres, ainsi que des bnficiaires, apporter lassistance destine sauver des vie et attnuer les souffrances en sassurant que leurs droits fondamentaux ainsi que la dignit des personnes concernes sont protgs. Protection spciale aux personnes vulnrables : Accorder une attention particulire aux couches les plus vulnrables en priode de catastrophe, en particulier les femmes, les personnes ges, les malades et les enfants surtout hors milieu familial Capacity Building : Apporter le soutien ncessaire aux autorits guinennes ainsi que les acteurs locaux pour amliorer leur capacit de prise en charge et de gestion des questions de protection

    d- Tableau des ressources et des cots

  • Plan de contingence multirisque de la Guine Janvier 2012

    46

    RESSOURCES Cots ($)

    Domaines

    dintervention

    Objectifs/Inputs

    Bnficiaire

    s

    Besoins

    Disponible

    Gap

    Zone

    Gographiq

    ue

    Structures

    dexcution

    /Partenaires

    Disponible

    A

    rechercher

    IDENTIFICATIO

    N ET ENREGISTREMENT ET

    PROTECTIO

    N GLOBALE

    Mise en place dun systme dIdentification et denregistrement des personnes affectes par la crise

    IDPs Camp de transit et site de dplaces

    HCR plus toutes (enregistrement)

    Cartographie stratgique (Localisation des bnficiaires, accs

    Partout OCHA

    Identification de sites IDPs A dfinir OCHA HCR Autorits

    Mise en place dune unit mobile didentification des sites dIDPs et transfert de ces derniers dans le camp

    IDPs hors camps

    Sites de dplacs

    HCR / Autorits

    Enregistrement et Etablissement des cartes de rationnement familiales aux femmes

    IDPs Camp de transit et site de dplacs

    HCR

    Organisation dlections dans le camp du comit des IDP

    IDPs i. Camp de transit

    HCR Autorits

    Prise en charge et orientation des IDP (orientation, distribution dassistance, infirmerie, cellule SGBV)

    IDPs ii. Camp de transit

    Assurer la scurit du camp de transit, identification et dsarmement dlments arms

    IDPs iii. Camp de transit

    Autorits / Police locale

  • Plan de contingence multirisque de la Guine Janvier 2012

    47

    Assurer la prvention de sparations familiales avant et pendant la crise, faciliter lidentification des enfants non accompagns et spars

    IDPs iv. Camp et site de dplacs

    UNICEF / HCR

    Identifications des personnes aux besoins spcifiques

    Vulnrables

    Camp et site de dplacs

    HCR

    Assurer le monitoring des problmes de protection avec des visites rgulires sur les sites de dplacs

    Victimes incidents de protection

    Camp et site de dplacs

    HCR/HCDH

    Assurer la mise en place de services psychosociaux

    IDPs

    Camp

    PNUD/HCR

    CAPACITY

    BUILDIN

    G

    Assurer la formation du Gouvernement pour la gestion des IDPS et la coordination

    Autorits

    Autorits Conakry

    PNUD / OCHA/HCR

    Plaidoyer auprs des autorits pour lamlioration de la protection des IDPs (instruments juridiques nationaux)

    Autorits

    Autorits Conakry

    PNUD

    Assurer la formation des leaders IDPs /autorits / leaders locaux/religieux sur les principes gnraux de protection des dplacs

    Leaders / autorit

    v. Camp de transit et environs

    PNUD / OCHA/HCR/HCDH

  • Plan de contingence multirisque de la Guine Janvier 2012

    48

    s / Pop hte

    Etablir un rseau de protection communautaire avec les reprsentants des IDPs, la population hte, les autorits pour organiser des campagnes de sensibilisation sur la protection des IDPs

    Leaders / IDPS/ autorits / Pop hte

    vi. Camp de transit et environs

    PNUD

    GBV

    GENRE Monitoring des personnes victimes de SGBV Camp +

    sites UNFPA/HCR

    Rfrence et suivi des victimes Camp + sites

    UNFPA/HCR

  • Plan de contingence multirisque de la Guine Janvier 2012

    49

    Sensibilisation et formations de prestataires de service dans la prise en charge des victimes

    Camp + centre mdicaux environs

    UNFPA/HCR

    Mise en place dun centre de prise en charge sur site

    Camp UNFPA/HCR

    Approvisionnement en kits mdicaux pour victimes de GBV

    Camp + centre mdicaux environs

    UNFPA/HCR

    Distribution de kits hyginique Femmes IDPs

    Camps UNFPA/HCR

    EDUCATIO

    N PROTECTIO

    N DE LENFANCE

    Sensibiliser les communauts, lus locaux et les autorits politiques et administratives sur la ncessit de recevoir tous les enfants dplacs (scolaire et prscolaire) dans les coles et centres dencadrement htes

    IDPs, Autorits

    Camp + Conakry + Autorits

    UNICEF/HCR/HCDH

    Organiser des missions publiques avec les radios rurales sur les droits des enfants en situation de crise et leur inscription l'cole et dans les CEC

    UNICEF/HCR/HCDH

    Elaborer un programme minimum denseignement et dencadrement en situation de crise

    UNICEF

    Former 250 enseignants et 250 ducateurs tenir des classes dans une situation de crise, identifier les enfants victimes de violence et la prvenir la violence, etc

    UNICEF/HCR/HCDH

    Assurer un minimum de suivi et appui pdagogiques aux enseignants et ducateurs cibls par le plan durgence

    UNICEF

    Amnager des salles classes et les doter de latrines temporaires, de dispositifs daccs a leau

    UNICEF

  • Plan de contingence multirisque de la Guine Janvier 2012

    50

    potable, de terrain de sport/aires de jeux, de mobiliers adapts lenvironnent

    Identifier et rfrer les enfants victimes de violence dans les centres appropris pour leur prise en charge

    UNICEF

    Mettre en place des Child Friendly Spaces (CFS) UNICEF Sensibiliser pour prvenir ou rduire les violences sexuelles

    UNICEF

    Assurer le suivi des enfants spars et installer un systme de recherche familiale

    UNICEF

    Assurer le suivi psycho social des enfants victimes de violences

    UNICEF

    PROTECTIO

    N Monitoring et rfrence des cas de violations

    des droits de lhomme HCHR/HCR

    Mise en place dune cellule dcoute et de conseil juridique

    HCHR/HCR

    Sensibilisation des autorits sur la protection et le droit des personnes dplaces

    HCHR/HCR

    Suivi des cas dincarcration des dplacs HCDH/HCR

  • Plan de contingence multirisque de la Guine Janvier 2012

    51

    VI- Cluster Logistique a. Objectifs Objectif global:

    Mettre en uvre, dynamiser et animer une structure nationale de coordination logistique nationale et rgionale rpondant aux besoins spcifiques des maillons de la chaine logistique depuis la capitale Conakry jusquaux distributions finales et quitables de lassistance humanitaire. Objectifs spcifiques

    Mettre disposition une cartographie de ltat physique des routes nationales et secondaires, localiser

    les points noirs, organiser leur rhabilitation avec le concours des Autorits et populations afin de les rendre praticable en toute saison ;

    Harmoniser et standardiser tous les paiements des cots : de transport et de manutention la tonne et de location des entrepts de vivres et de non vivres et de location des camions de 5 40 tonnes de charge utile ;

    Recenser et localiser les capacits de transport, de stockage de vivres et de non vivres, de carburant disponible dans la rgion ;

    Collaborer troitement avec le syndicat des transporteurs et des hydrocarbures ;

    Organiser des convois pour les livraisons dassistance ;

    Former dans chaque prfecture de la rgion, une structure dconcentre logistique avec des tches spcifiques bien dfinies

    Conjuguer les efforts, ressources techniques, matrielles et financires communes pour entreprendre des actions pratiques au nom du cluster.

    b- Stratgies Cette stratgie consiste : - planifier et excuter toutes les oprations de transport appropri de lassistance alimentaire et non alimentaire dans les entrepts de vivres et non vivres et sites des bnficiaires cibls rfugis au moment opportun moindre cot ;

    - assurer la bonne rception des livraisons de lassistance au complet avec leur poids et emballage initiaux ;

    - assurer un stockage appropri de vivres et non vivres et minimiser les pertes.

  • Plan de contingence multirisque de la Guine Janvier 2012

    52

    Capacit et position des magasins

    POSITIONS DES MAGASINS SNU EN GUINEE

    N AGENCES MAGASINS VILLES CAPACITES Situation magasins pay / SNU et contribution du Gouvernement

    1 PAM 1 CONAKRY 8000 T Priv 2 UNICEF 1 CONAKRY 3500 T Priv 3 PAM 1 NZEREKORE 3500 T Gouvernement 4 PAM 1 KISSIDOUGO

    U Gouvernement

    5 PAM 1 KANKAN 1000 T Priv 6 PAM 1 LABE 1300 T Priv 7 PAM 1 KOUNDARA 200 T Gouvernement 8 PAM 1 GAOUAL 100 T Gouvernement 17600

    Situation des vhicules

    Agence Marque/Modle Immatriculation Lieu d'affectation PAM Toyota Hilux PAM OI 43 NNzrkor Toyota Hilux PAM OI 42 NNzrkor Peugeot Berline 407 67 CMD 1 Conakry Toyota Land Cruiser PAM OI 15 Conakry Toyota Land Cruiser PAM OI 50 NNzrkor Toyota Land Cruiser PAM OI 49 Kankan Toyota Land Cruiser PAM OI 48 Kankan Toyota Land Cruiser PAM OI 47 Lab Toyota Land Cruiser PAM OI 11 Kankan Toyota Land Cruiser PAM OI 23 Nzerekore Toyota Land Cruiser PAM OI 20 Conakry Toyota Land Cruiser PAM OI 21 Conakry Toyota Land Cruiser 67 CD 4 Kankan Toyota Land Cruiser PAM OI 16 Conakry Toyota Land Cruiser PAM OI 28 Conakry Toyota Land Cruiser PAM OI 27 Conakry Toyota Land Cruiser PAM OI 29 Kankan Toyota Land Cruiser 67 CD 7 Nzerekore Toyota Land Cruiser 68 CD 8 Lab Toyota Land Cruiser PAM OI 4 Kankan Toyota Land Cruiser PAM OI 40 Conakry

  • Plan de contingence multirisque de la Guine Janvier 2012

    53

    Toyota Prado 67 CD 3 Conakry DAAF 1800 PAM AT 927 Nzerekore DAAF 1800 PAM AT 929 Lab DAAF 1800 PAM AT 928 Kankan Toyota Corolla 67 CD 6 Conakry LC76L PAM OI 18 Conakry LC105M PAM OI 46 Nzerekore LC76 PAM OI 17 Lab LC76 PAM OI 34 Lab PNUD Peugeot 607 51 CMD 1 Conakry Peugeot 407 51 CD 3 Conakry Toyota Corolla 51 CD 17 Conakry Ford Everest 51 CD 6 Conakry Ford Everest OI 14 Conakry Toyota Land Cruiser PNUD AT 981 Conakry Toyota Land Cruiser PNUD AT 944 Conakry Toyota Land Cruiser OI 55 Conakry Toyota Land Cruiser IT 3255 Conakry Toyota Land Cruiser IT 2895 Conakry ONUSIDA Toyota Land Cruiser 51 CD 11 Conakry Toyota Land Cruiser ONUD OI 10 Conakry HCDH Toyota Prado 78 CD 2 Conakry Toyota Land Cruiser 78 CD 3 Nzerekore Toyota Hartop 78 CD 4 Conakry Toyota Hartop 78 CD 5 Conakry Toyota Prado 78 CD 6 Conakry Toyota Prado 78 CD 7 Conakry Toyota Hartop HCDH OI 1 Conakry

    FENU Toyota Land Cruiser ONUD OI 46 Conakry UNICEF Land cruiser V2 55 CMD 1 Conakry Land cruiser Wagon 55 CD 3 Conakry Land cruiser Wagon OI 34 Conakry Land cruiser Wagon OI 27 Conakry Land cruiser Wagon OI 28 Conakry Land cruiser Wagon OI 29 Conakry Toyota Hilux OI 33 Conakry Land cruiser Wagon OI 18 Conakry Land Cruiser Hardtop OI 22 Conakry Toyota Hilux Pick up OI 12 Kankan Land Cruiser Hardtop OI 36 Conakry Land Cruiser Hardtop OI 21 Kankan Land Cruiser Hardtop OI 38 Kankan

  • Plan de contingence multirisque de la Guine Janvier 2012

    54

    Land Cruiser Hardtop OI 20 Kankan Land Cruiser Hardtop OI 23 Nzerekore Land Cruiser Hardtop OI 30 Nzerekore OMS Peugeot 605 CMD 1 Conakry Toyota Land Cruiser 56 CD 2 Conakry Toyota Corolla 56 CD 4 Conakry Toyota Land Cruiser OMS OI 14 Conakry Toyota Land Cruiser OMS OI 1 Conakry Toyota Land Cruiser OMS OI 3 Conakry Toyota Land Cruiser OMS OI 9 Conakry Toyota Pick up OMS OI 10 Conakry Toyota Land Cruiser OMS OI 11 Nzerekore Toyota Land Cruiser OMS OI 16 Conakry Toyota Pick up OMS OI 17 Conakry Toyota Hiace OMS OI 8 Conakry Toyota Pick up OMS OI 18 Conakry FAO Peugeot 407 52 CMD 1 Conakry Toyota Land Cruiser 52 CD 3 Conakry Toyota Prado 52 CD 4 Conakry Toyota Pick up FAO OI 6 Lab Nissan Pick up FAO OI 7 Srdou Toyota Prado FAO OI 8 Conakry Toyota Pick up FAO OI 9 Conakry Toyota Pick up FAO AT 2016 Conakry Toyota Land Cruiser FAO AT 2010 Conakry Toyota Land Cruiser FAO AT 2011 Conakry Toyota Avensis FAO OI 3 Conakry Toyota Corolla FAO OI 2 Conakry HCR Peugeot 607 57 CD 2 Conakry Toyota Land Cruiser 57 CMD 1 Conakry Toyota Prado 57 CD 11 Conakry Toyota Corolla 57 CD 4 Conakry Toyota Corolla 57 CD 6 Conakry Toyota Corolla 57 CD 7 Conakry Toyota Land Cruiser 57 CD 14 Conakry Toyota Land Cruiser 57 CD 3 Conakry Toyota Corolla HCR OI 138 Conakry Toyota Land Cruiser HCR OI 100 Conakry Toyota Pick up HCR OI 120 Conakry Toyota Minibus HCR AT 943 Conakry Toyota Prado HCR AT 1076 Conakry Toyota Prado HCR 1077 Conakry

  • Plan de contingence multirisque de la Guine Janvier 2012

    55

    FMI Nissan Patrol 54 CMD 1 Conakry BM Toyota Land Cruiser 53 CMD 1 Conakry Toyota Land Cruiser 53 CD 4 Conakry Toyota Prado 53 CD 3 Conakry ONUDI Toyota Land Cruiser 69 CMD 1 Conakry Toyota Land Cruiser 69 CD 5 Conakry Toyota Land Cruiser ONUDI OI 1 Nzrkor Toyota Land Cruiser ONUDI OI 2 Conakry Toyota Land Cruiser ONUDI OI 3 Nzrkor IOM Toyota Land Cruiser Prado 73 CMD 1 Conakry Toyota Land Cruiser Prado 73 CD 2 Conakry

    Toyota Land Cruiser 73 CD 3 Conakry

    Toyota Hilux IOM OI 3 NZrkor Toyota Hiace IOM OI 2 Conakry

  • Plan de contingence multirisque de la Guine Janvier 2012

    56

    VII- CLUSTER EDUCATION a- Objectif global

    Promouvoir laccs de tous les enfants des communauts concernes un apprentissage et une ducation de qualit minimal depuis le plus jeune ge, surtout en ce qui concerne les filles, en collaboration avec les diffrents partenaires.

    Favoriser la reprise de la scolarisation en rouvrant les coles et en mettant en place la rintgration des enseignants et des enfants par la mise disposition de matriel scolaire et lorganisation dactivits rcratives semi-structures.

    b- Objectifs spcifiques

    Assurer un service minimal dducation 2.000 enfants dge moins de 6 ans, 3.500 enfants de 6-12 ans et 1.500 enfants dge post-primaire.

    c- STRATEGIES : Evaluation et analyse rapide de la situation, planification dinterventions rapides : actualisation et/ou Adaptation du plan de rponse la crise aux diffrents niveaux

    Constitution et pr positionnement dintrants/stocks et plan dapprivoisement en cas de crise

    Plan de communication (administration scolaire, ONG, enseignants, APEAE, parents, lves)

    Soutien psychologique et ducatif aux lves

    Renforcement des capacits des enseignants (formation enseigner et grer des classes dans une situation durgence, la prise en charge des lves et enfants victimes de violence, la prvention de la violence en milieu scolaire, lorganisation pdagogique pour les lves des classes dexamens, etc.)

    d- CONTEXTE DE RISQUES POUR LEDUCATION :

    Le gouvernement guinen se propose dorganiser des lections lgislatives au courant de lanne 2012. Les situations gnrales de crise en pareille circonstance dcrites dans les plans de contingence inter agence prpares les annes passes servent de base lactualisation du plan de contingence pour le secteur de lducation.

    Sur la base des vnements (crise politiques, catastrophes naturelles) et expriences passs, lhypothse de besoins dassistance humanitaire va porter sur 10.000 personnes plus de la moiti sont enfants: 2.000 ge prscolaire, 3.500 au ge au niveau primaire et 1.500 au niveau post-primaire (scolaris et non scolaris).

    Leffet du direct dune crise gnralise sur ces couches de population est abord sous trois angles : 1. Ecoles fermes. Destruction dinfrastructures et quipements scolaires, Enfants dans la rue, Enfants enrouls dans des combats et arms, pas dexamens, enfants spars

    2. Fonctionnement irrgulier des structures prscolaires et scolaires. Cours irrguliers, Enfants dans la rue, Programmes denseignements inachevs, examens supprime/reportes, abandons scolaires, baisse de la frquentation et absentisme des lves et des enseignants

  • Plan de contingence multirisque de la Guine Janvier 2012

    57

    3. Services administratifs ducatifs perturbs. Personnel actif rduit, temps de travail rduit, suivi et supervision rendus alatoire, difficults dapplication des directives du Ministre, communication difficiles/perturbes, absence de plans de rponse la crise aux niveaux des IRE/DPE et CRD, interruption de la mise disposition des intrants scolaires

    e- PLAN DINTERVENTION SECTORIEL

    Crises Consquenc

    es Rponses planifies-

    immdiates

    Besoin en matriel/ ressources humane, financier

    Hypothse

    a) Tensions sociales/ politiques et violences intercommunautaires b) Catastrophes naturelles (inondation, )

    2.000 enfants dge prscolaire, 3.500 au ge au niveau primaire et 1.500 au niveau post-primaire affects (rupture de scolarisation)

    valuation rapide et identification des besoins et ressources disponibles en ducation (enseignants et volontaires communautaires dans la population sinistre, lespace dapprentissage et recration, etc.) Former les 50 ducateurs et 130 enseignants (si besoin) Mobilisation de population Crer des espaces temporaires dapprentissage et rcratifs (y compris des quipements) : 90 salles en double vacation Mis en place dactivit rcrative et ducative Distribuer les kits scolaires (Sil y a despace dans les coles proches) Sensibilisation des enseignants et des lves laccueil dinsertion des nouveaux lves Partenariat avec EHA pour

    latrines et points deau

    Bches, tentes (90), quipements 63 Kits scolaires 25 Kits rcratifs Enseignants-psychologues

    Disponibilit des enseignants et ducateurs, ou personnels des communauts qui peuvent tre forms Accessibilit par route

  • Plan de contingence multirisque de la Guine Janvier 2012

    58

    f- RESSOURCES NECESAIRES

    Quels sont les moyens quil faut ?

    Les ressources humaines de ladministration de lducation et de la FEGUIPAE (APEAE) aux diffrents niveaux pour assurer lanalyse des rsultats scolaires et leur large diffusion ;

    Disposer de linformation et la faire circuler du cluster vers les structures charges de faire lanalyse des rsultats scolaires

    Disposer de 90 tentes pour servir de classes

    Disposer de 500 nattes

    Mobiliser 63 Kits ducatifs durgence composs de programmes, de manuels, fournitures usage collectifs,

    Disposer de 25 kits rcratifs composs de jouets pour enfants

    Disposer de 90 kits sanitaires durgence pour les coles temporaires qui auront t mis en places

    Disposer de gouters pour entretenir les enfants

    Enfin, il faudra positionner ces quipements dans des sites de proximit des zones de crise (Conakry, Mamou, Kankan et NZrkor ---)

  • Plan de contingence multirisque de la Guine Janvier 2012

    59

    V-B CRISES LIEES AUX INONDATIONS

    I- Cluster Sante et Eaux & Assainissement :

    Contexte :

    La Guine fait face chaque anne aux problmes humanitaires lis linondation En 2011, la Rpublique de Guine a t frappe par une srie d'inondations, affectant particulirement les prfectures de Lab (centre ville), Siguiri, les sous-prfect