PIPER J5 Cub CRuIsER MHDFLY - scientific-mhd.eu .C’est en 1939 que Piper d©cide de d©velopper
PIPER J5 Cub CRuIsER MHDFLY - scientific-mhd.eu .C’est en 1939 que Piper d©cide de d©velopper
PIPER J5 Cub CRuIsER MHDFLY - scientific-mhd.eu .C’est en 1939 que Piper d©cide de d©velopper
PIPER J5 Cub CRuIsER MHDFLY - scientific-mhd.eu .C’est en 1939 que Piper d©cide de d©velopper

PIPER J5 Cub CRuIsER MHDFLY - scientific-mhd.eu .C’est en 1939 que Piper d©cide de d©velopper

  • View
    219

  • Download
    0

Embed Size (px)

Text of PIPER J5 Cub CRuIsER MHDFLY - scientific-mhd.eu .C’est en 1939 que Piper...

  • ESSAI PARKFLYER TEXTE ERIC PERROTPHOTOS ERIC PERROT/ROGER KACI

    uNE GENTILLE PETITE MAQuETTE POuR TOuS

    PIPER J5 Cub CRuIsERdE MHDFLYPour rappeler la petite histoire (dj trs connue), le Piper Cub est depuis des dcennies le symbole de laviation lgre amricaine. Cest en 1939 que Piper dcide de dvelopper un premier appareil triplace, aprs la gamme des biplaces J3 Cub et J4 Cub Coupe.

    106 I OCT NOV 2011 I MRA 824

  • MHD FLY nous propose ce petit Piper J5 en version R-R (Ready for recei-ver) ralise en mousse EPO (genre EPP). Cest en fait la semi maquette dun J5 grandeur (dcoration comprise).Dans la bote, nous trouvons :Le fuselage, laile, le stabilisateur et la drive bien protgs dans des sacs en plastique et cals dans des logements de la bote en polystyrneDes sachets contenants de la visserie, un tournevis, les haubans et leurs ren-forts, le train datterrissage et la roulette de queue, lhlice et son cneUne batterie Lipo 25 1600 mA en 20 cLa noticeA lexamen, force est de constater que laspect maquette a t assez bien res-pect avec des dtails assez pousss :Faux moteur maquette

    Ralisme du relief de lentoilageRoues maquetteRoulette de queue orientable en aluTrain datterrissage avec ressorts amor-tisseursPilote coll en placeFeux de position en bout daile.Lassemblage : 60 minutes chrono Il vous faudra moins dune heure, r-glages compris, pour que le petit Piper soit prt voler.Le fuselage est dj quip des deux servos de direction et profondeur ainsi que leurs commandes. Lensemble mo-teur/contrleur tant en place, il ny a plus qu monter le cne et lhlice.Mettre en place le train datterrissage suivant la notice.La drive et le stabilisateur sont embo-ts ensemble, puis positionns sur

    piper J5 179 Fabricant : MHD FLYimportateur : Scientific Franceenvergure : 110 cmLongueur : 74 cmCorde de laile : 17 cmProfil : plan-convexeSurface alaire : 18.70 dm poids prvu : 750 800 grpoids obtenu : 835 grCharge alaire : 44.65 gr/dmMoteur : Brushless de 1850 kVContrleur : 30 AHlice : GWS ep 9x5Servos : 4 servos de 9 grAccus : Lipo 2S 1600mA 20C

    InfOkIT

    MRA 824 I OCT NOV 2011 I 107

  • le fuselage (bien dquerre svp). Le tout est maintenu au moyen de deux vis Parker avec le support de la roulette de queue.Laile est en une seule pice sans lon-geron, les haubans sont fonctionnels et possdent deux positions de fixation qui permettent dadapter la machine pour les pilotes confirms ou les dbutants en diminuant ou augmentant le didre. Dans ce dernier cas, la notice prcise quil ne sera pas ncessaire de dcou-per les ailerons. Mais les servos tant en place, jai trouv dommage de devoir sen priver.Cest donc la version trois axes au lger didre qui a t teste.Fixer laile et les haubans sur le fuse-lage au moyen des vis prconises.Dans la bote confie pour lessai, jai rencontr une difficult lors du montage des renforts des haubans. La partie plate se fixant sur lun deux tait trop courte (dfaut de moulage) et il tait im-

    possible de le fixer avec les vis.Jai rsolu le problme en collant la cyano un petit plat de carbone la bonne dimension et en le perant de deux avant-trous pour les vis de fixation haubans/renforts. Dcouper les cts de chaque aileron pour les rendre mo-biles et les manuvrer un peu pour as-souplir leurs charnires.Reste raccorder les commandes en corde piano fournies.Linstallation radio : Trs peu de travail en perspectivePour loccasion, jai utilis la radio Sanwa SD-5G 2.4GHz prsente dans le MRA 522.Linstallation de lquipement radio se rsume peu de chose puisque tout est en place, hormis le rcepteur, le petit Sanwa RX-600 prsent dans le MRA 822, et laccu. Glisser le rcepteur dans son logement aprs avoir connect les fiches des ser-vos.

    La belle bote et son contenu. Il ne manque pas grand-chose

    ESSAI PARKFLYER

    Le moteur brushless, solidement mont sur son bti est trs accessible, gage dune main-tenance aise.

    Le capot et le faux moteur. La prise dair frontale et les larges dcoupes assurent une bonne ventilation du groupe motopropulseur.

    Le J5 Cub Cruiser voit le jour en juillet 1939. Le pilote est assis en place avant tandis que les deux passagers sont installs cte cte sur le sige arrire.La version de srie J5 A est motorise par un conti-nental A 75.8 de 75 ch.La plus forte motorisation utilise fait le moteur Ly-coming 0-290-1 de 130 ch. sur la version L 14 qui avait la particularit demporter deux brancards ou un bless grce la partie arrire amovible.

    Les lignes et proportions du Piper grandeur, soulignes par une jolie dcoration, sont par-faitement restitues. Le modle a beaucoup de prsence. Les dbutants ne sont plus condam-ns aux caisses voler sans me !

    108 I OCT NOV 2011 I MRA 824

  • EN VOLLe dcollage nest pas difficile et pourra seffectuer de manire raliste en ava-lant un peu de piste avec ouverture progressive des gaz et correction la drive, ou plus muscl en peine dix mtres grce la puissance du moteur. On pourra galement le lancer la main si lon ne dispose pas de terrain carros-sable. La monte est rapide et aprs avoir at-teint une altitude de scurit, on peut rduire les lectrons pour tester le dcrochage.Le Piper senfonce gentiment sans ten-dance partir sur une aile : cest scuri-

    sant et rpond parfaitement aux attentes dun dbutant. Les dbattements obte-nus en respectant la procdure fixe par la notice sont parfaits.A mi-gaz, le vol est trs paisible. Les gouvernes sont efficaces et prcises. Les ailerons sont assez mordants car les tonneaux tournent en une seconde, sans trop barriquer . Pas trs ma-quette Les feux de position sont peu visibles en vol, cest un peu dommage. Il aurait fallu des LEDS haute lumino-sit. Bien que le vrai Piper ne soit pas conu pour passer la voltige lmentaire, notre

    petit J5 ne rechigne pas effectuer quelques figures de base comme les boucles, tonneau, vol dos et renverse-ment. (hrtique ! NDLR)Les glissades, trs ralistes, sont un r-gal.Lautonomie atteint vingt bonnes mi-nutes, en alternant voltige et vol raliste.Latterrissage nest pas stressant grce la bonne tolrance aux basses vi-tesses. Il faudra juste conserver un filet de gaz jusqu larrondi final.Malgr le vent prsent le jour des pre-miers essais, jai t agrablement sur-pris par les qualits de vol.

    La petite fiche noire deux broches venant de laile sera connecte sur lautre petite fiche noire qui est avec le fil de commande du contrleur. Cette fiche sert alimenter les deux LED des feux de position en bout daile, via le contrleur. Quand laccu est branch, les LED rouge et verte clignotent alter-nativement.

    MDioCre pASSABLe Bonne innoVAnte

    ConCeption MDioCre MoYenne Bonne exCeLLente

    QuALit Du kit

    CoMpLiQu DLiCAt MoYen FACiLe

    ASSeMBLAGe

    DButAnt interMDiAire ConFirM expert

    piLotAGe

    DSAGrABLe MoYen AGrABLe trS pLAiSAnt

    AGrMent en VoL

    Rglages et centrage demandent un peu de soin Pour plus de scurit et pour viter toute fausse manuvre, on retirera lhlice (naturellement, celle-ci devra tre re-monte avant de procder au centrage).Mettre en place laccu dans son loge-ment et le connecter aprs avoir allum votre metteur.Contrler le neutre des servos et rgler les commandes pour que les gouvernes (direction/profondeur et ailerons) soient galement au neutre et rgler si nces-saire.Vrifier que les commandes fonction-nent dans le bon sens.La notice ne donne pas de valeurs de dbattements mais indique la position du trou des guignols de direction/profon-deur et ailerons, sur lequel la chape de commande doit tre fixe. En revanche, elle indique un point de centrage qui se situe entre 43 et 50 mm du bord dat-taque. Pour obtenir un centrage 45 mm, jai d ajouter 30 gr de plomb dans le nez

    de lappareil, tant donn quil est im-possible de dplacer la batterie. Ce lest a t dissimul dans les faux cylindres du moteur. DbRIEfINg Le petit PIPER J5 de MHD FLY est une belle russite. Cest une trs belle semi-maquette avec dexcellentes qualits de vol et absolument dpourvue de vices. La motorisation est trs confortable et lautonomie plus que suffisante.La version RR (Receiver Ready) est idale pour les dbutants.Toute linstallation des commandes, des servos et de la motorisation est dj faite, vitant ainsi les erreurs de mon-tage.Il existe mme une version Combo RTF avec radio 6 voies en 2.4 GHz pour ceux qui nont pas de matriel radio.Cest un avion recommander sans r-serves et qui ne prendra pas beaucoup de place tout mont dans le coffre dune voiture.

    MRA 824 I OCT NOV 2011 I 109