Petite histoire de L'ESTAMPE ?· La lithographie La lithographie fait appel à une dalle de calcaire…

  • Published on
    15-Sep-2018

  • View
    212

  • Download
    0

Embed Size (px)

Transcript

<ul><li><p>Petite histoire de </p><p>L'ESTAMPE </p><p> L'estampe est un art en soi qui fait appel tout un </p><p>ensemble de techniques de transfert d'images, permet-</p><p>tant impression et reproduction. </p><p> Pratique il y a deux millnaires avec l'estampage, </p><p>l'estampe a pris son essor avec la gravure sur bois puis, </p><p>sous diffrentes formes, la gravure sur mtal et ds le </p><p>XIXe sicle avec la lithographie et la srigraphie, sans ex-</p><p>clure l'appel au XXe sicle d'autres supports (lino, verre, vinyle...). </p><p> Comme en imprimerie, le noir y a toujours jou un </p><p>rle primordial. </p><p>L'estampage L'estampage ou frottis est la premire technique connue. </p><p>Il s'agit l'origine de pierres polies graves en relief ou en creux, souvent stries, puis de briques d'argiles, en Chine la priode Han, il y a deux millnaires. Recouvertes d'un fin papier de riz qu'on humecte et fait adhrer la pierre, on frotte le papier avec un coussinet imprgn d'encre pulvrise noire ou rouge; on ob-tient alors une reproduction o les creux apparaissent en blanc. </p><p>Les premiers estampages sur des pierres graves qui nous sont parve-nus datent de 1500 ans. Priode Han &lt; Scne de cavaliers Scne de chasse et de moisson &gt; </p></li><li><p>La gravure sur bois </p><p> La xylographie ou gravure sur bois ou taille d'pargne est une gravure en relief, c'est dire que les reliefs sont les parties en-cres. </p><p>Elle est de deux types suivant le sens de la coupe du bois, sur bois de bout, bois coup perpendiculairement aux fibres qui permet un travail d'une grande prcision et gravure sur bois de fil dans le sens de la fibre. </p><p>A l'origine essentiellement monochrome, utilisant une planche graver unique, l'usage de plusieurs planches et de tirages super-</p><p>poss a permis des uvres polychromes. </p><p>gravure sur bois de bout &lt; Gustave Dor Cration de la lu-mire (grav par Hliodore Pisan) </p><p>gravure sur bois de fil Flix Vallotton La nuit &gt; </p><p>En Chine des gravures ont t effectues sur bois ds le XIIIe sicle. </p><p> Billet de banque chinois ci-contre le bois grav et un tirage en noir de ce bois. </p><p>En Europe, la Renaissance, de grands matres de la xylographie : </p><p>Albrecht Drer Le char triomphal </p><p>de l'Empereur Maximilien I &gt; </p><p>Lucas Cranach La crucifixion &gt; </p><p>&lt; Hans Baldung Grien Autopor-trait </p><p>Pratiquement abandonne en Europe au profit de la gravure sur mtal, la xylogravure restera cantonne l'art populaire : ralisa-tion des cartes jouer, de divination et d'images de dvotion. </p></li><li><p>Elle sera rhabilite au XXe sicle par l'expressionnisme. Les expressionnistes allemands ont souvent utilis plusieurs planches pour la mise en couleurs. </p><p>Erich Heckel Portrait d'homme &gt; (autoportrait) Ernst Kirchner Flneurs dans la rue &gt; &lt; Wassily Kandinsky Der Blaue Reiter (couverture de l'almanach) </p><p>En France, une autre forme de l'expressionnisme avec les "nabis" </p><p>&lt; Flix Vallotton C'est la guerre </p><p>Maurice Denis La Sagesse de Paul Verlaine &gt; </p><p>des gravures essentiellement en noir </p><p>L'estampe japonaise </p><p>L'estampe japonaise est de la xylographie. L'impression est faite </p><p>la main, avec un outil compos de rondelles de carton recouvertes d'une feuille de bambou, le "baren". Les premires estampes con-nues sont originaires de Kyoto et Osaka, la fin du XVIe sicle puis Edo. Elles deviendront au XVIIIe sicle, le clbre ukiyo-e (image du monde flottant) et seront polychromes. </p><p>&lt; Ise monogatari (divertissement de la noblesse) le plus ancien tirage conserv. - </p><p>Moronobu Jeune dandy et sa ma-tresse impression en noir colore &gt; </p><p>&lt; Hokusai Averse au pied du mont Fuji </p><p> Utamaro Belle se teignant les dents en noir &gt; </p><p> Hiroshige Vue de Kanaza-wa sous la pleine lune &gt; </p><p>Nombreux, ils influenceront l'art occidental, dont Van Gogh. </p></li><li><p>La gravure sur mtal </p><p> La chalcographie ou gravure sur mtal est une gravure prati-que sur plaques de cuivre ou de zinc. Les motifs du dessin sont gravs en creux et l'encre applique sur la plaque grave reste en rserve dans les creux, les parties vierges donnant les blancs l'impression, l'inverse de la gravure en relief. </p><p>Les procds sont divers : la taille directe ou taille-douce ralise avec une pointe-sche ou un burin, la taille indirecte ou eau-forte, la plaque recouverte d'un vernis qui, grav, sera mise nu puis attaqu dans un bain d'acide nitrique ou "eau-forte". D'autres </p><p>procds, aquatinte, vernis mou... utilisent le mme principe per-mettant grisailles ou effets spciaux. Ces techniques peuvent tre combines entre elles. </p><p>Elle vit le jour au XVe sicle et permis la diffusion de copies d'uvres de peintres et de documents archologiques, puis d'il-lustrer des gazettes. </p><p>Schongauer fut le grand diffuseur de la gravure en taille-douce et Drer l'inventeur de l'eau-forte. Quant Rembrandt, il a t sans </p><p>aucun doute le plus grand graveur de taille-douce de tous les temps. </p><p>Martin Schongauer &lt; Ecce Homo </p><p>Albrecht Drer Le Chevalier, la Mort et le Diable &gt; </p><p>Rembrandt </p><p>&lt; Les trois croix </p><p>La mise au tombeau &gt; Ci-contre deux tats mon-trant comment Rembrandt fait surgir la lumire du noir. </p><p> premier et dernier tat </p><p>Des graveurs ont de tout temps interprt des uvres de peintres, comme en Flandres, la Renaissance, les Sadeler. </p></li><li><p>En France Jacques Callot a ralis plus de 1500 gravures. </p><p>&lt; Marten de Vos Le vieux Romaldum instrui-sant Saint Marin (grav par Jan Sadeler) </p><p> Jacques Callot &gt; L'arbre aux pendus (extrait de Grandes misres de la guerre) </p><p>Au XIXe sicle, Francisco Goya ralisera 200 gravures sur cuivre. Il sera aussi l'inventeur de l'aquatinte et de la lithographie. </p><p>&lt; Francisco Goya Les ravages de la guerre (extrait de la srie Dsastres) Rodolphe Bresdin La fuite en Egypte (dtail) &gt; </p><p>Si la gravure a perdu de son importance avec l'invention de la photographie, dans la presse et la littrature en particulier, elle ne fut pas pour autant abandonne. </p><p> Otto Dix &lt; Maison dtruite par les bombes en cho aux Dsastres de Goya. </p><p> Georges Rouault Princeps iuventutis (extrait de Passion sur un texte de Suares) &gt; </p><p>Des tirages polychromes, comme en xylogravure, ont t effectus dans la seconde partie du sicle dernier ou aujourd'hui. </p><p> Hans Hartung &lt; G1953-7 Pierre Alechinsky Astres et dsastres (n2) &gt; en portofolio d'un texte de Joyce Mansour. </p></li><li><p>La lithographie </p><p> La lithographie fait appel une dalle de calcaire trs pur, </p><p>parfaitement polie sur laquelle l'artiste excute son oeuvre avec crayon ou encre lithographique. Aprs fixation du dessin par un acide et humidification de la pierre, l'encre applique ne reste que sur le dessin ralis et permet son impression. Invente fin du XVIIe sicle, elle a eu une grande diffusion, en particulier pour raliser des affiches et l'illustration de livres. </p><p>Toulouse-Lautrec &lt; Affiche "La Revue blanche" </p><p> Fernand Lger Paris ma ville &gt; sur un texte de Blaise Cendras. </p><p>La srigraphie </p><p> La srigraphie fait appel un cran de soie tendu dont les maille qui ne doivent pas laisser passer l'encre sont obstrues. La </p><p>pression d'une raclette fait adhrer l'encre qu'elle applique sur le papier plac en dessous. C'est une amlioration du pochoir. Technique trs utilise aujourd'hui pour tirages de grand format. </p><p>Andy Warhol Ladies and Gentlemen (extrait) Ernest Pignon-Ernest Rimbaud (entre Valencienne et Paris) sans titre ( Naples) </p><p> Parcours Jean Genet ( Brest) affichages sur les murs de nombreuses villes dont Naples, Paris, Alger... </p><p>La linogravure </p><p> La linogravure fait appel un agglomr de poudre de lige avec une structure trs homogne qui permet des contours nets. Elle est, proche de la xylographie, une gravure en relief. </p></li></ul>

Recommended

View more >