Click here to load reader

Numéro spécial

  • View
    246

  • Download
    24

Embed Size (px)

DESCRIPTION

Numéro spécial assemblée générale du syndicat national des opticiens du Maroc (Juin 2015)

Text of Numéro spécial

  • Numro spcial assemble gnrale du spnom, juin 2015

  • 1| Marocoptic.com

    Mot du prsidentAprs llection du nouveau bureau national en juin 2014, plusieurs runions du bureau ont t programmes, lors de ces runions et conformment au plan daction qui a t mis en place, plusieurs commissions ont t cres et parmi ces commissions celle de la communication.

    En effet nous avons dcid au bureau national daccorder une grande importance la communication dans ces deux volets, lun ciblant lopinion publique via les journaux, la radio et la tlvision, et lautre ciblant particulirement nos collgues opticiens, car il est important sinon capital que tous les opticiennes et opticiens travers tout le pays soient informs de ce qui se passe au sujet de la profession en gnral et des activits du syndicat national et des diffrents syndicats rgionaux.

    Cest dans ce sens que nous avons tabli un partenariat avec marocoptic.com car pour nous il reste lunique support qui a la capacit de toucher la majorit des opticiens du Maroc, via ses sites internet, ses pages sur les rseaux sociaux et sa revue papier imprime 1500 exemplaires et sa version lectronique lue par des milliers dinternautes.

    Par ce numro spcial qui regroupe les activits du syndicat national et des syndicats r-gionaux, ainsi que quelques articles et interviews qui ont t publis tout au long de cette anne, nous avons voulu mettre laccent sur le travail considrable qui a t accompli par le syndicat national et tous les syndicats rgionaux, ces opticiennes et opticiens qui se sont dvous au service de la profession, nous voulons ici leur rendre un hommage solennel en les remerciant chaleureusement pour leur engagement. Nous savons tous quils ac-complissent une tche trs difficile qui demande beaucoup de sacrifices, ces opticiennes et opticiens donnent de leur temps au dtriment de leurs magasins et de leurs familles, ils dpensent une norme nergie et souvent leur argent afin de servir et de dfendre la profession et malheureusement souvent sans la reconnaissance quils mritent.

    Je tiens encore une fois vous remercier tous pour votre courage et votre sens du devoir, je tiens aussi rendre un grand hommage au nom de tous les opticiens tous ceux qui nous ont prcd et qui nous ouvert la voie et restent encore aujourdhui notre disposition nous clairant de leurs conseils et mettant leurs expriences au service de la profession.

    Merci marocoptic.com pour son engagement au ct des opticiens, aux sponsors, tous ceux qui nous ont aids et pauls, sans oublier les autorits qui ont chaque fois rpon-dus prsents quand nous les avons sollicits.

    Hicham Chergui

  • Nouveau bureau du Syndicat rgional de Rabat et rgions

    Les nouveau membres du bureau du syndicat professionnel des opticiens de rabat et rgions: sont:

    Prsident: SBAI KHALID (0665785545)Vice-prsident : ROUDIES MOUNASecrtaire gnral EL AZZAOUI NAOUALSG adjoint : BENGHAMOUCHE HOUDATrsorier: SAIDI WASSILAVice-trsorier : BOUALAM KHALIDAssesseurs : CHERGUI HICHAMKAOUTAR EL IDRISSI ABDETTOUABSENHAJI RHAZI SIHAMBERRADA ZOUHEIRBOUTCHICHE IKRAM

    Journe dtude et de rflexionLe syndicat rgional de Marrakech Tansift AL Haouz a organis le dimanche 15 Juin la chambre du commerce et de lindustrie Marrakech une journe dtude et de rflexion sur les thmes suivants : lunification des tarifs des verres et le flau des surfacturations la mutuelles at aux assurances maladies.. Tous les opticiens prsents ont soulign limportance de refuser toute surfacturation condamnant cette pratique qui nuit gravement limage de lopticien et qui a un impact ngatif sur lquilibre des organismes mutuels ; en outre 90% des opticiens prsents se disent prts appliquer un tarif de verres unifi.

    Brves

    2| Marocoptic.com

    SIGNATURE DUNE CONVENTION ENTRE INDO MAROC ET LES SYNDICATS DE LORIENTAL

    Les 24 et 25 juin derniers, Indo Maroc, reprsent par son directeur gnral M. Mustafa SHIMDAT, a sign une convention avec les prsidents des syndicats professionnels de Nador, Oujda et Berkane.

    Cette mme convention est dj en vigueur Rabat depuis presque un an et dans la rgion de Fs-Boulemane depuis mars dernier.

    Ce contrat pour objectif de fond de participer protger le secteur de loptique marocain fragilis par le march informel. De fait, en formalisant son engagement ne pas fournir en verres et en biens dquipements, les magasins non autoriss par le secrtariat gnral du gouvernement,

    Mr Khalid Sbai

    Nouveau Syndiat Rgional

    20 juillet 2014

    Cration du syndicat rgional de khmisset-Tifeltle dimanche 20 juillet 2014 a vu la cration dun nouveau syndicat rgional.

    Mr Hicham chergui prsident SPNOM accompagn du secrtaire gnral Mr Abdattaouab Elidrissi ont assist khmisset la cration du syndicat rgional de de khmisset-Tifelt.Voici la liste du nouveau syndicat rgional de khmisset-Tifelt :

    Prsident : EL HAMRAOUI Khalid (khmisset)

    Vice-prsident : BENZHA Maria (Tifelt)

    Secrtaire gnral : SADIQ Yassine (khmisset)

    Vice-secrtaire gnral : SALIH Nada (Tifelt)

    Trsorier : OULBEZE Jamal (khmisset)

    Vice-trsorier : BELHADJ Amal (Tifelt)

    Conseillre : SAIDOU Nadia (khmisset)

  • Nouveau bureau national

    3| Marocoptic.com

    Liste des membres du nouveau bureau du Syndicat Professionnel National des opticiens du Maroc:

    Prsident: MR CHERGUI HICHAMVice president1: Mr Zarza HassanVice president2: Mr Chaoui IsmailVice prsident3: Mr Gasmi yassineSecrtaire gnral: Mr Idrissi AbdattaouabVice-secrtaire gnral:: Mr Habti Anouar El IdrissiTrsorier: Mlle El Alliti HindVice trsorier: Mr Loukili El Hassan

    ASSESSEURES

    Mr Bettoula MohamedMr Boujida RachidMr Serghini YounesMlle Ouaou HananeMme kadiri NawalMme Daoudi NajatMr Tligui Ahmed

    Mr Laabid BenmassoudMr Bihlal MohamedMr Charaffedine MostaphaMr khemmouna YassirMr Khaldi MohamedMr Al Arroud MajdiMr Benyounes MimouniMr Mohamed El Maalmi Mme Ahkim AminaMr Abbadi AmineMme Amamou RajaeMr Oukri AbdelkrimMr Lakbakbi AbdelkaderMme Bouchra El Ouaryaghli

    Prsident dhonneur: Mr Salim Benchekroun

    Il a aussi dcid lors de cette assemble que le sige du syndicat national sera transfr ladresse suivante:

    79, avenue Oqba, Agdal, Rabat

    U ne salle de 200 places a t amnage pour accueillir les activits du Syndicat des opticiens, une assemble des deux syndicats rgionaux du grand Casablanca tait programme lors de cet vnement ; une runion du bureau national sest tenue le samedi 8 novembre au mme endroit, Mr Hicham Chergui, prsident du SPNOM a remerci chaleureusement LAMFO en la personne de son prsident Mr Jawad Hattani pour laccueil chaleureux qui a t rserv aux membres du Syndicat national, et a flicit lAMFO pour la russite du salon, voquantlesprit dentente qui rgne entre le SPNOM et lAMFO soulignant que lexcellente collaboration entre les deux partie ne pourra qutre bnfique la profession.

    ACTIVITS SYNDICALES EN MARGE DU SNOL

  • 4| Marocoptic.com

    BILAN POSITIF & AVENIR PROMEtTEURLassemble gnrale du syndicat professionnel national des opticiens du Maroc qui sest tenue le premier Juin 2014 lhtel Farah Tulipe Rabat tait une grande russite et la preuve incontestable que la grande majorit des opticiens du Maroc sont aujourdhui conscients de limportance des problmes que connais la profession.

    Prs de 200 opticiens et opticiennes de toutes les rgions du Maroc ont fait le dplacement Rabat pour participer et contribuer chacun sa faon au travail syndical, critiquer, suggrer, encourager, proposer et conseiller afin de faire avancer les choses et jouer un rle positif cet lan de mobilisation et de solidarit.

    Mr Mohamed Bettoula prsident sortant du SPNOM a t gal lui-

    syndicats rgionaux aujourdhui.

    -Le projet de loi dans sa premire version tait une vraie menace pour la profession car il amputait la profession tous ses acquis et rduisait les opticiens de simples excutants dordonnances, leur interdisant les examens visuels et les adaptations de lentilles de contact.

    Le syndicat a alors ragi sur plusieurs fronts et de diverses manires, crits aux instituions et ministres concerns, campagnes mdiatiques (plusieurs articles dans des journaux, missions radiophoniques et tlvises) afin de sensibiliser et informer les citoyens de limportance que jouent les opticiens dans la sant visuelle de nos citoyens.

    Devant le mutisme et le refus des autorits dentendre ses revendications, le syndicat a organis un sit-in devant le ministre de la sant, cest alors que les responsables du ministre ont enfin accept douvrir le dialogue avec le syndicat propos du projet de loi. Ainsi, une grande partie des revendications ont t accepts et notamment la rhabilitation des examens visuels et ladaptation des lentilles de contact. Certes il reste encore des choses changer dans ce projet de loi mais le plus important a t fait, cest au nouveau bureau de

    mme jusqu la dernire seconde de son mandat, un homme de valeurs et de principes, il a dfendu la profession avec acharnement et abngation sans rpit et sans relche, personne ne conteste lmense travail et les multiples ralisations et russites de cet homme et de son bureau, mais il a tenu nanmoins reconnaitre courageusement les erreurs commises et a dclar quil en assumait seul la responsabilit.

    Le rapport moral que Mr Bettoula a prsent lors de cette assemble a trac le bilan de son action et celle du bureau sortant pendant ces quatre dernires annes.

    -la consolidation du syndicat travers la cration de plus de syndicats rgionaux qui sont passs de 8 17

  • 5| Marocoptic.com

    Sensibiliser les citoyens et leur viter dexposer leur sant visuelle divers danger a t une des plus grandes proccupations du syndicat ces quatre dernires annes, le syndicat a entrepris plusieurs dmarches travers des mdias (journaux, magazines, missions radio, et reportages et missions tlvises) afin de mettre en garde les citoyens contre les pratiques malsaines et les comportements viter afin de prserver leur sant visuelle et celle de leurs enfants..

    Le travail social a aussi t lune des priorits du syndicat, seul ou en partenariat avec dautres organismes et associations, le syndicat a contribu activement et de faon bnvole en quipant gratuitement en verres et lunettes des personnes dmunies, soulignons en entre autre son action en partenariat avec le festival international du film de Marrakech dont il est devenu partenaire.

    BILAN POSITIF & AVENIR PROMEtTEUR

    Lassemble gnral a t sponsoris par 11 fournis-seurs membres de lAMFO et en partenariat (presse) avec marocoptic.com

    prendre le relai pour continuer le travail dans ce sens.

    -lenseignement tait aussi lune des principales priorits du bureau sortant, en effet ces dernires annes on a vu la cration dcoles sous tutelle de la formation professionnelle qui forment des opticiens ce qui est encore plus grave cest que le secrtariat gnral du gouvernement accorde des autorisation dexercer aux laurats de ces coles. Devant cet tat de fait le syndicat national a entrepris plusieurs actions auprs des autorits concerns afin de mettre fin cette situation, il a propos au ministre de lenseignement suprieur une rforme complte de lenseignement de loptique qui se base sur le concept (Licence, master, Doctorat) et un examen national, insistant sur le fait que seuls ltablissement sous tutelle du ministre de lenseignement suprieur sont lhabilit former des opticiens. Ce dossier va tre la plus grande priorit du nouveau bureau, dailleurs le nouveau prsident Mr Hicham chergui a

    appel lorganisation dun sit-in ds la rentre.

    - ltablissement de liste des opticiens autoriss exercer conjointement avec le secrtariat gnral du gouvernement a permis aux opticiens dintgrer le systme du code INPE de lANAM qui a barr la route au remboursement des factures mises par les bricoleurs.

    - le flaux des ouvertures illgales et les pseudos association but lucratifs ont fait lobjet dun travail colossal de la part du syndicat, plusieurs crits et interventions auprs des autorits concerns ont permis de serrer ltau autour des activits illgales de ces hors la loi, cependant il nest pas facile denrayer dfinitivement ces phnomnes, toute en maintenant la pression le syndicat a dcid de recourir la justice pour renforcer et consolider son action contre les abus de ces ouvertures illgales et ces associations parasites.

    200 opticiens et opticiennes taient presents lors de cette assemble

  • 6| Marocoptic.com

    Tous les intervenants ont mis laccent sur la ncessit de consolider davantage le travail syndical afin de faire face aux dfis et menaces qui guettent la profession, la rforme de lenseignement ; la ncessit de combler les lacunes que contient le projet de loi ; ainsi que le changement des statuts du syndicat et la modernisation de ses instances afin de lui donner les moyens ncessaires duvrer efficacement pour lintrt de la profession, lors de cette assemble il a t dcid de former une commission spcialement charge de rformer les statuts du syndicat et le doter dun rglement interne.

    A lissue de cette assemble le prsident Bettoula a dmissionn en compagnie de son bureau afin de laisser la voie llection dun nouveau prsident et

    un nouveau bureau national.

    Aprs le dsistement de Mr Hassan Zerza, Mr Hicham chergui a t lu lunanimit par lassemble gnrale, ce dernier a dabord rendu hommage son prdcesseur Mr Bettoula et son bureau pour limmense travail quils ont accomplis. Il sest engag poursuivre le combat pour la dfense de la profession.

    Mr Hicham Chergui a insist sur fait que loptique au Maroc vit un tournant dcisif qui requiert beaucoup de travail mais surtout une solidarit sans faille de tous les opticiens du Maroc, tous doivent tre impliqus et contribuer chacun selon ses possibilit cette noble cause.

    Mr Chergui a dclar quil fera de lenseignement une priorit, car selon lui il faut mettre un terme lanarchie que connais la formation surtout de la part dcoles et dinstituts qui ne respectent pas la loi et dont la seule proccupation et de faires dnormes profits sans se soucier de la profession, ajoutant quil y a une volont dlibre de la part de ltat de faire de loptique lun des moyens de rsorber le chmage tout prix des fins purement politiques.

    Notons que Mr Salim Benchekroun a t lu prsident dhonneur du Syndicat en reconnaissance de son engagement et son militantisme en faveur de la dfense de la profession.

    Le nouveau prsident et les membres des bureaux rgionaux ont enfin procds llection du nouveau bureau national qui prendra en main la direction du Syndicat national durant les quatre prochaines annes.

    Soulignons que le bureau rgional dAgadir a quitt lassemble en signe de protestation aprs le rejet unanime par les opticiens prsents de son projet de transformer le syndicat en association.

  • Le bureau national du SPNOM a tenu sa runion le 8 novembre 2014 au sein du SNOL (salon national de loptique et lunetterie).

    Mr Hicham Chergui a ouvert la sance en souhaitant la bienvenue tous les membres prsents, et a ensuite donn un rapport sur ltat davancement des travaux des trois commissions constitues lors de la runion prcdente.

    -La commission charge de la communication a pass en revue les actions entreprises depuis sa cration et notamment les articles de presse qui ont t publis durant cette priode.

    -La commission charge des assurances a exprim sa dtermination combattre les irrgularits commises par certaines assurances et mutuelles.

    -La commission juridique a annonc quelle est en contact avec un cabinet juridique qui assistera le bureau national dans toutes les actions en justice qui seront entreprises par ce dernier, ainsi que llaboration dune feuille de route concernant le projet de loi en ciblant particulirement le ministre de la sant et les deux chambres du parlement. Un plan daction urgent a t labor par la commission

    juridique et le cabinet juridique, ce dernier a t prsent tous les membres

    du bureau.Le prsident a donn un dlai de 15 jours

    aux membres du bureau afin de donner leurs suggestions en vue dventuelles rectifications du plan daction, il a aussi demand aux bureaux rgionaux dinformer les opticiens de toutes les rgions du Maroc ce sujet.

    En fin de runion Le bureau national a donn son accord pour la signature dun contrat avec le cabinet juridique.

    La prochaine runion aura lieu au mois de janvier 2015.

    Runion du bureau national: Plan daction

    Cration le dimanche 19 octobre du syndicat de Safi et rgions

    Voici la liste des membres du bureau:

    Prsident: BOUKRROUM ISMAYL

    Vice-prsidente: BERAMDANE JIHANE

    Secrtaire gnral: EL BAZI CHAHINE

    Secrtaire gnral adjoint: CHAREF AMINE

    Trsorire: GHANJAOUI SALMA

    Trsorier adjoint: SABIR AZZEDDINE

    Assesseur: BOULEMANE BENSALEM

    Nouveau Syndicat rgional

    SocialLe syndicat rgional de Marrakech Tensift al Haouz a organis le 2 novembre 2014 une journe de dpistage gratuit en faveur des retraits du ministre de la justice et du Commissariat Gnrale de lAdministration des Prisons.

    Brves

    RencontreDans le cadre de leurs rencontres communicatives les deux syndicats rgionaux de Marrakech Tensift al Haouz et dAzilal Tadla ont organis une journe de rencontre et de rflexion sur les problmes que connait la profession, un match de foot entre les membre des deux syndicat a t programm lors de cette occasion.

    La commission juridique cre lors de la runion du bureau national qui sest tenue rabat le 10 aout 2014 dont les membres sont : Mr Hicham Chergui, Mme Ahkim Amina et Mr Chaoui Ismail a labor avec laide dun cabinet juridique un plan durgence pour assainir la profession.

    Ce document de 34 pages a t prsent lors de la dernire runion du bureau national qui sest tenue Casablanca le 8 Novembre dernieren marge du SNOL.

    Ce document dresse un tat des lieux de la profession dans notre pays, comparant la lgislation qui rgit la profession dopticien au Maroc celles de pays trangers du moyen orient, dAfrique du nord et dEurope, il passe aussi en revue les diffrents articles du projet de loi en analysant les plus importants dentre eux.

    Enfin ce document propose un nombre important de mesures concrtes quil faudra entreprendre afin dassainir et de rorganiser la profession, il explique en dtail les diffrents dmarches quil faudra entreprendre auprs des diffrents ministres, du parlement sans oublier presse nationale afin de sensibiliser lopinion publique de limportance de la profession et des problmes quelle subit.

    Plan durgence

    7| Marocoptic.com

  • 8| Marocoptic.com

    e syndicat rgional de Tadla Azilal a organis son assemble gnrale ordinaire le dimanche 22 juin

    2014 lhtel Al-Bassatine Beni Mellal, une trentaine dopticiens de la rgion entaient prsents ainsi que des opticiens dautres villes du Royaume,.Mr Hicham Chergui Syndicat professionnel national des opticiens du Maroc et Mr Salim Benchekroun prsident dhonneur ont aussi fait le dplacement Beni Mellal pour assister cet important vnement.

    Mr Hassan Zerza secrtaire gnral du Syndicat rgional Tadla Azilal a ouvert lassemble en souhaitant la bienvenue tous les opticiens prsents, il a exhort tous les membres du syndicat redoubler defforts et faire preuve dabngation et de sacrifice car les dfis qui attendent le syndicat sont normes et le travail accomplir est immense.Les opticiens prsents ont ensuite assist une confrence sous le titre les opticiens face leurs obligations fiscales donne par Mr Hosni Atiq expert-comptable.

    LLoptique au centre

    Assemble gnrale ordinaire syndicat rgional de Tadla Azilal

  • 9| Marocoptic.com

    Un invit de marqueLe syndicat rgional de Tadla Azilal a ensuite accueilli le Ministre de lenseignement suprieur Mr Lahcen Daoudi, un dbat ouvert franc et constructif a eu lieu entre Mr le ministre et les opticiens prsents, voici le rsum des points les plus importants qui ont t dbattus :

    -le problme des diplme octroys par certaines cole sous tutelle de la formation professionnelle et les autorisations dexercer donnes par le secrtariat gnral du gouvernement aux laurats de ces coles au mme titres que les opticiens forms par luniversit Cadi Ayad et les tablissements privs sous tutelle du ministre de lenseignement suprieur, le ministre a clairement soulign que seuls luniversit cadi Ayad et les tablissements privs sous tutelle du ministre de lenseignement suprieur sont habilits former des opticiens.

    -le Ministre a aussi soulev le problme de certaines coles prives sous tutelle de lenseignement suprieur qui octroient des diplmes de faons douteuses et qui ne respectent pas le cahier de charge du ministre, il a soulign que lun des points importants de ce cahier de charge est que les cours au sein de ces coles doivent tre donns par des professeurs duniversits, chose que ces coles ne respectent pas souvent.

    -Quant aux correspondances et propositions du syndicat national concernant la rforme de lenseignement de loptique au Maroc dposes son ministre, il a affirm quil ntait pas au courant de ces propositions et que son bureau restera ouvert aux membres du syndicat national afin de discuter de ces propositions et de trouver les solutions adquates.

    Mobilisation et reconnaissanceMr Bihlal prsident du syndicat rgional de Tadla Azilal a lu le rapport moral numrant toutes les actions ralises par le syndicat rgional depuis sa cration, et a soulign limportance de laction syndicale surtout dans les conditions difficiles difficiles que traverse la profession, la cohsion et lunion doivent tre le mot dordre de tous les opticiens du Maroc a-t-il ajout. Tous les intervenants ont soulign

    limportance de laction commune face aux menaces qui guettent la profession, et la ncessit de faire front commun autour du syndicat national afin de faire face cette situation difficile et pour relever les multiples dfis qui nous attendent.

    Le secrtaire gnrale a pass en revue les rsolutions prises lors de lassemble et notamment la formation par le bureau national da la dlgation qui ira la rencontra du ministre de lenseignement suprieur.

    Le syndicat rgional de Tadla Azilal reprsente une cinquantaine dopticiens et opticiennes des villes de Beni Mellal, Fkih Ben Salah, Azilal, Souk Sebt, Ksiba, Khouribga, Kesbat Tdla, Oued Zem et Bejaad .

    Par son engagement et sa grande contribution aux vnements et manifestations syndicales, le syndicat rgional de Tadla Azilal est lun des bureaux rgionaux les plus actifs du royaume.

  • Entretien avec Mr Hicham Chergui

    EXCLUSIF

    Mr Hicham chergui a t lu la tte du Syndicat National lors de lassemble nationale qui sest tenue le premier juin dernier rabat, il a aimablement accept de nous parler de sa vision de la situation de loptique au Maroc et de son plan daction pour les annes venir.

    Lassemble gnrale qui sest tenue le premier juin dernier tait une tape importante pour le Syndicat, quels sont vos impressions sur le droulement de cet vnement ?Tout dabord je tiens remercier tous les opticiens et opticiennes qui ont fait le dplacement Rabat pour assister lassemble, cela prouve lintrt et lamour que portent nos confrres loptique.

    Cette assemble tait une russite totale dabord par le nombre dopticiens et dopticiens prsents, et par la qualit des dbats et le sens de responsabilit et dengagement de tous, chacun a pu exprimer ses ides, ses critiques et sa vision de lavenir.

    Je profite de cette occasion pour remercier aussi nos partenaires, LAMFO et ses fournisseurs adhrents qui ont sponsoris cette assemble, sans oublier marocoptic.com notre partenaire presse.

    Vous avez t lu lunanimit prsident du Syndicat national, comment voyez-vous cette nouvelle responsabilit ?Je tiens dabord remercier tous les opticiens et

    toutes les opticiennes qui mont fait confiance et jespre que je serai la hauteur de cette confiance ; je remercie chaleureusement Mr Bettoula et son bureau pour le travail magnifique quils ont fait pour la profession.La responsabilit est norme dautant plus que les problmes que connais notre profession sont nombreux et compliqus, tous les membres du nouveau bureau sont motivs et dcids donner le meilleur deux mme pour dfendre et assainir notre profession.

    Quel est votre plan daction ?Comme je lai dit lors de lassemble gn-rale, tous les opticiens doivent simpliquer dans cette bataille car notre profession et assaillie et attaque de toute part et cest nous de la dfendre par tous les moyens, cest notre devoir tous.

    Laction doit tre commune, le bureau national se compose de deux reprsentants de chaque Syndicat rgional, ces derniers seront impli-qus de faon directe dans laction du syndicat national, ceci est primordial car cest les syn-dicats rgionaux qui sont en contact quotidien avec les problmes que vivent les opticiens de leurs rgions respectives.

    Les orientations et laction du syndicat natio-nal de feront selon les priorits des problmes que vivent les opticiens au quotidien.Lautre volet de notre plan daction est lassai-nissement de notre profession ce dernier passe par le projet de loi et le rforme de lenseigne-ment, et comme chacun sait cest ces dossiers qui dtermineront lavenir de notre profession.

    AU SERVICE DE LA PROFESSIONMilitant engag en faveur de lassainissement et de la dfense de la profession, il a toujours t un membre actif du syndicat, dabord entant que membre du bureau du syndicat rgional de rabat et rgions, dont il a t lu prsident en mars 2011, il a entre autre occup la fonction de vice-prsident du syndicat national sous la prsidence de Mr Bettoula avant dtre lu prsident du syndicat national lors de les dernire assembl gnrale.

    Les problmes que connais notre pro-fession sont nom-breux et compli-qus

    10| Marocoptic.com

  • Entretien avec Mr Hicham Chergui

    Quentendez-vous par assainir lenseignement ?Bien sur ce nest pas nous de le faire, cest le rle du ministre concern, en loccurrence le ministre de lenseignement suprieur.

    Tout le monde sait que toutes les professions rglementes sont sujettes une formation elle aussi rglemente et bien structure, malheureusement en ce qui concerne loptique on ne sait pas qui enseigne quoi, et qui forme qui ! Nous avons luniversit Cadi Ayyad, les coles prives sous tutelle de lenseignement suprieur et les coles prives de la formation professionnelle sous tutelle du ministre de lemploi, le secrtariat gnral du gouvernement octroie les autorisation dexercer aux laurats de ces coles sans distinction, or les laurats de luniversit ont une licence et ont eu une formation acadmique et les laurats des coles de la formation professionnelle sont par la force de loi des techniciens ! Sans parler des conditions dans lesquelles certaines coles prives forment les opticiens, non seulement en totale contradiction avec le cahier de charges mis en place par le ministre de lenseignement suprieur, mais en accordant carrment des diplmes des tudiants fantmes qui nont jamais mis les pieds dans ces coles !

    Cette hmorragie nuit gravement notre profession et la tire vers le bas, nous voulons un enseignement digne de la noblesse de notre profession et de sa mission auprs de nos citoyens, car cest au final cest eux qui qui payent la facture de cette dfaillance et parfois au prix de leur vue.

    Quel et le rle du ministre de la sant dans tout cela?Un rle central, car une fois le projet de loi adopt, le ministre de la sant sera notre ministre de tutelle, il est claire que nos prestations entrent dans la cadre de la sant visuelle des citoyens, et cest la responsabilit du ministre de la sant de

    veiller ce que la sant de nos citoyens soit prserve de toutes les pratiques qui pourraient nuire celle-ci.Dans ce cadre nous somme bien entendu en faveur dun contrle strict de la part du ministre de la sant au secteur de loptique

    et nous seront les premiers demander sy soumettre car nous ne plaisantons pas avec la sant visuelle de nos citoyens, malheureusement le ministre de la sant est quasiment absent du secteur, on en entend seulement parler quand il sagit de lautorisation dexercer ou de projet de loi, mais jamais sur le terrain.

    En parlant du projet de loi, ou en est-il ?Lancien bureau national a fait un travail remarquable sur le projet de loi, souvenez-vous de la premire version de ce dernier, il limitait le rle de lopticien un simple excutant dordonnances, cest en se mobilisant que nous avons pu entendre notre voix, certes il reste quelques points importants modifier mais dans sa globalit le projet de loi reste en notre faveur.

    Nous devons agir afin que le projet de loi soit un rempart pour notre profession, cest notre affaire tous, nous devons tous simpliquer dans ce sens, certains syndicats rgionaux ont organis des journes dtude sur le projet de loi et nous ont fait part de leurs propositions, des juristes ont t consults afin de trouver les failles et les zones dombres quil contient, lors de la prochaine runion du Bureau national qui aura lieu aprs le mois de Ramadan, une commission sera forme, elle aura pour mission de faire une synthse des changements souhaits et dtablir une feuille de route et un plan daction.

    Dans ce sens je lance un appel tous les opticiens et opticiennes se mobiliser autour du syndicat afin de faire un front commun autour de nos revendications, tous ceux qui peuvent apporter quelque

    chose de positif sont les bienvenues, nous navons pas de temps perdre dans des querelles et des rglements de comptes striles et inutiles, rien ne nous dtournera de notre objectif suprme qui est la dfense de notre profession.

    Quen est il des bricoleurs et des pseudos associations ?L aussi le combat continue, nous comptons tablir une liste nationale des bricoleurs avec leurs adresses et les circonscriptions dont ils dpendent, nous soumettront cette liste au ministre de lintrieur afin de le mettre devant ces responsabilits.

    Quant aux pseudos association nous ne lcheront rien, nous continueront mettre la pression et les combattre la foi sur le terrain et sur le plan juridique et administratif, ce flau au doit disparaitre et nous feront tout notre possible pour y parvenir, les opticiens doivent tre vigilants et doivent signaler toute campagne illgale au syndicat rgional qui les reprsente qui avisera son tour les autorits et jexhorte les opticiens se mobiliser sur le terrain auprs de leurs syndicats pour arrter ces campagnes.

    Beaucoup dopticiens pensent quil est temps de reformer le syndicat, quen pensez-vous ?Cest lune des missions du nouveau bureau, une commission sera forme lors de la prochaine runion, elle aura pour mission de reformer les statuts du syndicat et la mise en place dun rglement intrieur, limportance de plus en plus croissante de notre syndicat et la nature stratgique du rle quil est appel jouer dans lavenir de notre profession nous incite le doter de moyens la hauteur de son statut et de son rle.

    nous comptons tablir une liste nationale des bricoleurs avec leurs adresses et les circonscriptions dont ils dpendent,

    Propos recueillis par Ouail Ouahi

    11| Marocoptic.com

  • 12| Marocoptic.com

    Bureau National: Premiers PasAprs son renouvellement lors de lassemble gnrale qui sest tenue le 1ier Juin Rabat, le bureau national a tenu sa premire runion le 10 aout 2014 lhtel Ibis Rabat, un communiqu du SPNOM a prcis que cette runion est la premire dune srie de runions priodiques programmes dans le cadre de sa politique de concertation et de communication.

    Aprs avoir souhait la bienvenue aux membres prsents Mr Hicham Chergui, a donn un compte rendu dtaill des rencontres qui ont eu lieu avec le ministre de lenseignement suprieur, le ministre de lemploi et de la formation professionnelles ainsi que des responsables du secrtariat gnral du gouvernement.

    Le prsident a ensuite donn la Parole aux membres prsents qui ont donn leurs points de vue et leurs suggestions concernant tous les problmes que connait la profession.

    Plusieurs points ont t dbattus par les membres du bureau national dont les plus importants sont :

    -La mise en place de commissions avec des objectifs prcis et une mthode rigoureuse de suivi.

    -la sensibilisation des opticiens la ncessit dadhrer massivement et activement au travail syndical.

    -La sensibilisation de nos citoyens au rle positif de lopticien et des dangers que prsentent certaines pratiques malsaines de personnes

    et dorganismes (bricoleurs, pseudo associations, contrebande ; verres, montures et lentilles qui ne respectent pas les normes de qualit et de scurit)

    -Les dysfonctionnements et les lacunes que connais la formation dopticien dans notre pays, ce qui prsentent un rel danger pour lavenir de la profession.

    -La ncessit dtablir une relation de confiance ente lopticien et les compagnies dassurance

    -La mobilisation des opticiens afin de dfendre les intrts de la profession dans le futur projet de loi.

    -Consulter des cabinets davocats afin davoir des consultations juridiques et dentreprendre des actions juridiques au niveau national.

    -Inciter les membres du syndicat payer leurs cotisations et simpliquer davantage dans les actions et les activits de ce dernier.

    Les membres du bureau national ont t unanimes sur le fait dtablir une feuille de route et une mthode de travail plus pertinente et plus efficace, cest dans ce sens que le bureau national a procd la formation de trois commissions :

  • 13| Marocoptic.com

    Bureau National: Premiers Pas

    -Commission juridique

    -Commission charge de la communication

    -Commission charge de la relation avec les assurances et les mutuelles.

    Les membres de ces commissions ont t tablis comme suit :

    -Commission juridique :

    Mr Hicham Chergui

    Mme Ahkim Amina

    Mr Chaoui Ismail

    -Commission charge de la communication:

    Mr Idrissi Abdattaouab

    Mr Bettoula Mohamed

    Mr Salim Benchekroun

    Mr Boujida Rachid

    Mr Anouar Habti Elidrissi

    -Commission charge de la relation avec les assurances et les

    mutuelles:

    Mr Gasmi yassine

    Mr Abbadi Amine

    Mme Amamou Rajae

    Dautres rsolutions importantes ont aussi t prises lors de cette runion et notamment :

    -tablir une liste nationale des bricoleurs (nom du magasin, adresse, circonscription)

    -se runir de faon priodique

    Liste des membres du nouveau bureau du Syndicat Professionnel National des opticiens du Maroc:

    Prsident: MR CHERGUI HICHAMVice president1: Mr Zarza HassanVice president2: Mr Chaoui IsmailVice prsident3: Mr Gasmi yassineSecrtaire gnral: Mr Idrissi AbdattaouabVice-secrtaire gnral:: Mr Habti Anouar El IdrissiTrsorier: Mlle El Alliti HindVice trsorier: Mr Loukili El Hassan

    ASSESSEURESMr Bettoula MohamedMr Boujida RachidMr Serghini YounesMlle Ouaou HananeMme kadiri NawalMme Daoudi NajatMr Tligui AhmedMr Laabid BenmassoudMr Bihlal MohamedMr Charaffedine MostaphaMr khemmouna YassirMr Khaldi MohamedMr Al Arroud MajdiMr Benyounes Mimouni

    Mr Mohamed El Maalmi Mme Ahkim AminaMr Abbadi AmineMme Amamou RajaeMr Oukri AbdelkrimMr Lakbakbi AbdelkaderMme Bouchra El Ouaryaghli

    Prsident dhonneur: Mr Salim Benchekroun

    Il a aussi dcid lors de cette assemble que le sige du syndicat national sera transfr ladresse suivante: 79, avenue Oqba, Agdal, Rabat

  • Entretien avec Mme chahrazade SekkakiLes opticiens de la rgion de Fs-Boulmane souhaitent exercer leur mtier dans de bonne conditions, et aspirent un avenir meilleur pour la profession, Mme Shahrazade Sekkaki, prsidente du Syndicat rgional de Fs-Boulmane a eu lamabilit de nous accorder cet entretien afin de nous parler de la situation de loptique dans la rgion.

    Aprs une longue absence le syndicat rgional de Fs Boulmane a repris ses activits sous votre direction, quest ce qui a motiv cette reprise ?Je ne dirai pas absence mais plutt une pause, cependant lancien bureau a continu travailler dans lombre, en effet ds mon lection la tte du nouveau bureau, jai pu constater lnorme travaille quils ont accomplis. Certes il yavait un besoin pressant de redonner un nouveau souffles au syndicat en injectant du sang neuf et une nouvelle vision.La dynamique que connaissais le syndicat avec la cration et les renouvellements des bureaux rgionaux nous a motiv agir notre tour. Ma dcision de me prsenter aux lections tait motive par ma volont contribuer positivement lessor de la profession, et lencouragement de plusieurs collgues qui mont pousse franchir le pas, dailleurs je profite de cette occasion pour les remercier pour leur confiance et leur soutien avant et aprs mon lection la prsidence.

    Comment les collgues de Fs Boulmane ont-ils accueillis cette dcision et comment ont-ils contribus sa mise en place ?Avant lassemble du 21/12/2013, et suite de nombreuses runions avec les opticiens de la rgion y compris quelques membres de lancien bureau, on a tous pris conscience de limportance de reprendre les activits syndicales, dautant plus que la mauvaise situation que connais notre profession et les rcents bouleversements quelle a subit ncessitent des solutions urgentes. Une femme la tte du syndicat rgional de Fs Boulmae est une premire, cela a t

    possible grce au soutien inconditionnel des collgues qui ont une fois encore prouv leur engagement sans faille en faveur de la profession, en effet aujourdhui le nombre dadhrents a atteint 60% des opticiens de la region Fes boulmane, les opticiens hors rgion comme ceux de Taza - Sefrou-Missour-Taounate ont aussi tenu adhrer au syndicat motivs par la volont de participer activement la dfense de la profession, je tiens ici les remercier chaleureusement pour leur confiance.

    Pouvez-vous-nous clairer sur les difficults spcifiques votre rgion ? - Depuis 1998, les bureaux syndicaux travaillaient de faon discrte, il yavait un manque de communication faute de moyens et de supports ce qui a engendr un manque de confiance entre syndicats et opticiens, ceci dit cela nenlve rien au mrite des collgues qui ont accompli un immense travail donnant de leur temps et de leur argent afin de dfendre les intrts de notre profession.

    La rgion de fes boulmane connait les mmes problmes que les autres rgions du Royaume, les bricoleurs, les pseudos associations but lucratif, la contrefaon et la contrebande sont dautant de flaux qui nuisent notre profession et qui portent gravement atteinte la sant visuelle de nos citoyens. Une concurrence dloyale sest installe entre opticiens et bricoleurs et mme entre opticiens et opticiens, cela sest traduit par des baisses de prix au dtriment de la qualit des verres et

    DYNAMISME ET PROFESSIONNALISMEConnue dans la ville de Fs par son professionnalisme et son srieux, Mme shahrazade Sekkaki est une fervente dfenseuse des intrts de la profession, elle a t lue prsidente du syndicat rgional de Fs-Boulmane lissue de lassemble gnrale qui a eu lieu en dcembre 2013, depuis Mme Sekkaki a pris les choses en mains en sattaquant aux problmes que connais la rgion et en organisant plusieurs vnements importants

    cest ensemble et nombreux que nous arriverons changer les choses, soyons unis et solidaires, notre profession est entre nos mains.

    14| Marocoptic.com

  • Entretien avec Mme chahrazade Sekkaki

    des montures ce qui nest pas sans cons-quence sur la sant visuelle des patients.Un assainissement profond et urgent sim-pose pour de briser ce cycle er redonner notre profession la place quelle mrite afin de jouer efficacement et pleinement son rle au service de sant de nos citoyens.

    Quelle est selon vous la meilleure faon de faire face ces problmes ?Tout mtier doit tre structur et organis. Aujourdhui, nous savons tous que le secteur de loptique se dtriore de jour en jour et que lexercice de la profession devient de plus en plus difficiles, une restructuration profonde est ncessaire, elle doit dabord passer par une bonne formation et une augmentation des comptences, on ne doit en aucun cas oublier quon a une grande responsabilit car notre profession touche cet organe sensible du corps humain quest lil, un savoir-faire, une grande comptence et une consciences professionnelle irrprochable sont primordiaux. .La prsence de lopticien au sein de son magasin est capitale car cest une lourde responsabilit quil ne fait en aucun cas dlguer, malheureusement plusieurs de nos consurs et confrres confient la gestion de leurs magasins des assistants qui nont ni la formation ni la capacit de rpondre de faon professionnelle aux besoins et aux exigences des clients.

    En peu de temps le bureau rgional de Fs Boulmane accomplis un immense travail, pouvez-vous nous en parler ? Lun de mes premiers objectifs ds mon lection la tte du Syndicat rgional de Fs Boulmane, tait de redonner confiance aux opticiens de la rgion, nous avons immdiatement commenc le travail en organisant une journe dtude sur le projet de loi, cette dernire a eu un immense succs, tous les reprsentants des syndicats rgionaux nous ont fait lhonneur de leur prsence, les dbats taient de haut niveau et lambiance fraternelle, tous les participants taient conscients de limportance dune mobilisation gnrale afin de dfendre les intrts de loptique et des opticiens dans ce projet de loi.

    Nouer des relations damiti et de fraternit entre opticiens est le ciment de notre unit, cest dans cette optique que nous avons organis le 8 mars une soire loccasion de la journe de la femme, lopticienne marocaine tait au centre de cet vnement car elle a su prouver par son professionnalisme et son engagement limmense contribution quelle a apporte

    lessor de la profession. Lors de cette soire un vibrant hommage a t rendu de nombreuses consurs en reconnaissance de leur honorables parcours.

    Au niveau rgional nous avons rencontr

    plusieurs reprises les autorits comptentes de la ville de Fs, un recensement des opticiens autoriss est en cours, une dlgation de la wilaya y travaille actuellement.

    Au bureau nous tenons augmenter le nombre dadhrents au syndicat rgional, un programme de communication et de sensibilisation a t mis en place cet effet, nous avons galement largis les comptences du bureau en crant des chefs de secteurs cela permettra dimpliquer un plus grand nombre dopticiens dans les dcisions syndicales.

    Quel message voudriez-vous passer aux opticiens de Fs Boulmane ?Les opticiens doivent se mobilier dans la lutte pour la rglementation de la profession, il est vrai que les obstacles sont nombreux, mais notre motivation doit rester intacte.Cest en adhrant massivement au syndicat, que nous atteindrons nos objectifs, cest ensemble et nombreux que nous arriverons changer les choses, soyons unis et solidaires, notre profession est entre nos mains.

    Les opticiennes ont-ils selon vous la place quelles mritent au sein du syndicat ?Dieu merci, avant de prendre cette responsabilit, jtais une opticienne respecte parmi mes consurs et confrres. Mon lection la tte du nouveau bureau rgional des opticiens de Fs Boulmane a donn de la confiance aux opticiennes et les a encourag simpliquer davantage en adhrant et en participant aux runions, je suis heureuse de voir cette grande motivation qui les anime, cela ne peut tre

    que bnfique pour la profession

    Que pensez-vous de la situation gnrale de la profession ?Dans lensemble, la situation de loptique se dgrade de jour en jour, on a

    malheureusement constat beaucoup de fermetures parmi nos confrres, le niveau de la formation baisse de faon inquitante, plusieurs intervenants hors domaine sont lorigine la dtrioration de la situation de loptique dans notre pays. Il faut faire preuve dune grande volont et multiplier nos efforts afin de redresser la situation.

    Quelle est selon vous la meilleure solution pour rehausser le niveau de loptique dans notre pays?avant toute chose il faut assainir la formation car elle est la base de toute chose, Il faut ensuite multiplier les journes scientifiques, encourager la formation continue et les ateliers de perfectionnement en lunetterie, optomtrie et contactologie sans oublier les techniques de gestion. Tout cela passe par des conventions avec des professeurs et des confrenciers de renomme mondiale.

    Merci Mme Sekkaki pour nous avoir accord cet entretien

    Merci vous pour lintrt et les efforts que vous portez loptique au Maroc et en particulier la rgion Fes-Boulmane

    Enfin, je voudrais aussi remercier tous les opticiens, ainsi que les membres du bureau rgional qui font un travail remarquable, mon poux Mr Ouazzani pour son soutien, sans oublier Mr Salim Benchekroune pour son aide prcieuse.

    Propos recueillis par Ouail Ouahi

    15| Marocoptic.com

  • 16| Marocoptic.com

    LE SPROMT: SUR LA BONNE VOIE!

    Les opticiens de Mekns Tafilalet se sont donn rendez-vous le

    dimanche 12 octobre 10h30 loccasion de lassemble gnrale

    annuelle du SPROMT (syndicat professionnel rgional des opticiens de

    Mekns Tafilalet).

    En effet, 21 opticiens et opticiennes de la rgion ont rpondu lappel

    du bureau rgional qui a tenu organiser son assemble dans les dlais

    rglementaires conformment au statut du Syndicat des opticiens.

    Mr Hicham Chergui, prsident du SPNOM et Mr Salim Benchekroun

    prsident dhonneur ont fait le dplacement Mekns pour assister

    cet vnement.

    Mr Anouar Habti El Idrissi, prsident du SPROMT a ouvert la sance en

    numrant les actions entreprises par le bureau rgional conformment

    au plan daction 2014-2015 qui a t mis en place ds son lection.

    Les rapports moral et financier ont t prsents respectivement par

    le prsident et la trsorire gnrale du SPROMT, ces rapports ont t

    approuvs lunanimit par les opticiens prsents.

    Les opticiens prsents ont chaleureusement flicit le bureau rgional

    pour le travail accompli, en effet en une anne de son existence ce denier

    a entrepris de nombreuses actions qui ont donn leurs fruits, comme

    linterdiction ordonne Par Mr le wali de Mekns-Tafilalet de dlivrer

    toute autorisation de la part des autorits locales aux campagnes de

    dpistages organises par les pseudo-associations but lucratif ;

    sans oublier la mise en place de la plaque professionnelle unifie pour

    les opticiens autoriss exercer, ainsi les citoyens pourront faire la

    distinction entre les opticiens et les bricoleurs.

    Mr Hicham Chergui a ensuite pris la parole informant les opticiens

    prsents du travail accompli par le bureau national ainsi que

    lavancement des dossiers importants qui proccupent les opticiens

    comme lenseignement et le projet de loi. Ensuite Mr Chergui a rpondu

    quelques questions concernant la profession.

    La parole a t donne ensuite aux opticiens qui ont donn leurs visions

    des problmes que connais la profession dans la rgion et ont propos

    leurs suggestions afin dy remdier.

    A la fin de la sance, le prsident du SPROMT a tabli une liste de

    rsolutions puise dans les suggestions mises par les opticiens et

    opticiennes prsents ; il a ensuite exhort tous les opticiens tre

    vigilants et se serrer les coudes et de rester unis faces aux menaces

    qui guettent la profession, et de se joindre tous les opticiens du Maroc

    pour faire entendre leur voix et faire valoir leurs droits.

  • Assemble du syndicat rgional de Tanger

    Le jeudi 4 dcembre a eu lieu lassemble gnrale du syndicat rgional de Tanger et rgion.Soulignons que les opticiens de Tanger ont renouvel leur confiance au bureau rgional.Voici les membres du bureau :Prsident: Tligui Ahmed.Vice-Prsident: Daoudi Najat.Secrtaire Gnrale : El Ouallanti Sanaavice-secrtaire Gnrale: Saidi Nizar.Trsorier : Alami Nadia.Vice trsorier: Saouri khalid.Assesseur: Lazrak Meriem

    Signature dune convention de partenariat entre la socit Indo Maroc reprsente par son directeur gnral Mr Mustafa SHIMDAT et le syndicat rgional de Tanger reprsent par son prsident Mr Ahmed TLIGUI.

    vnement

    Le syndicat rgional des opticiens dOujda et rgion a tenu son assemble gnrale ordinaire le 10 janvier 2015, cette occasion le bureau rgional a prsent le bilan annuel de ses activits, en effet plusieurs actions ont ts entreprises pour dfendre la profession dans la rgion et pour contribuer de faon positive et constructive au ct du Syndicat national lassainissement de la profession au niveau national, le prsident du syndicat national, Mr Hicham Chergui ainsi que monsieur Salim Benchekroun, prsident dhonneur ont fait le dplacement Oujda pour soutenir les opticiens dOujda et rgions.

    Communiqu du syndicat professionnel rgional des opticiens de Rabat et rgions :Le 31 dcembre 2014, le syndicat professionnel rgional des opticiens de Rabat et rgions a arrt une campagne de vente de lunettes au quartier Al wifak Tmara. Cette campagne a eu lieu intrieur dune mosque. Le prsident du syndicat rgional de rabat accompagn de quelques collgues et en coordination avec le prsident du syndicat national ont pu mettre fin cette campagne grce laide et lappui des autorits locales.Le centre

    17| Marocoptic.com

  • 18| Marocoptic.com

    Lassemble gnrale du syndicat rgional de fs-boulmane qui sest tenue le 27 dcembre 2014 fut loccasion de sarrter sur le bilan du travail accompli par le bureau rgional depuis sa constitution le 21 dcembre 2013.

    En effet le travail accompli par le syndicat rgional de fs-boulmane est norme, at va dans toutes les directions :

    -un travail dorganisation et de structuration du travail du syndicat, en mettant en place une feuille de route et une methodologie efficace de travail impliquant non seulement les memebres du bureau, mais tous les opticiens de la rgion qui souhaitent simpliquer dans la defense et lassainissement de la profession dans la rgion.

    -une implication active au niveau national en jouant pleinement son rle en participant activement aux grandes manifestations au niveau national et en contribuant aux

    grandes dcisions concernant les dossiers dempleur national comme le futur projet de loi ou lassainissement de la formation dopticiens. Dailleurs le syndicat rgional de fs-boulmane a organis une journe dtude concernant le futur projet de loi, les rsolutions prises lissue de cette journe seront prises en comptes pour laborer laction du syndicat national dans son combat pour un projet de loi qui redonnera la profession son clat et la place quelle mrite.

    -combattre linformel dans la rgion est une priorit absolue pour le syndicat rgional de fs-boulmane, dans ce sens le bureau rgional a multipli les dmarches envers les autorits comptentes de fs-boulmane, toutes les portes ont t frapps, des runions avec les hauts responsables rgionaux ont eu lieu, des dizaines de correspondances ont t adresses aux diffrents dpartements et administrations concerns, certaines ont aboutis mais dautres ont t malheureusement infructueuses ce qui a

    Assemble gnrale du SPROF:Bilan positif et Et appel la mobilisation

    pouss le bureau rgional prendre des mesures plus radicales, en effet un sit-in devant la wilaya de Fs a t programm afin de faire entendre la voix des opticiens de la rgion.

    -communiquer avec les opticiens de Fs et ses rgions reste une des priorits du bureau rgional, tre en contact avec les opticiens et les mettre au courant de lvolution du travail sur le terrain tout en essayant de les impliquer dans laction syndicale soit en donnant leur avis et suggestion soit en participant directement aux activits sur le terrain. Le syndicat rgional reste ouvert tous les collgues qui veulent contribuer positivement la dfense de la profession.

    -communiquer avec les opticiens de Fs et ses rgions reste une des priorits du bureau rgional, tre en contact avec les opticiens et les mettre au courant de lvolution du travail sur sur le terrain tout en essayant de les impliquer dans laction syndicale soit en donnant leur

  • 19| Marocoptic.com 11| Marocoptic.com

    avis et suggestion soit en participant directement aux activits sur le terrain. Le syndicat rgional reste ouvert tous les collgues qui veulent contribuer positivement la dfense de la profession.

    -un travail de communication et de sensibilisation envers les citoyens, un travail colossal a t fait dans ce sens, une campagne daffichage de banderoles insistant les citoyens naller que chez des opticiens autoriss, dans ce sens des plaques professionnelles ont t offerts aux opticiens afin de les diffrencier. Des dpliants contenant tous les opticiens autoriss de la rgion ont t distribus aux citoyens et ont t dposes chez tous les ophtalmologues de la rgion ; une mission dans une radio locale a t consacre expliquer aux citoyen le rle de lopticien et les dangers que prsentent les bricoleurs et les charlatans et les associations de voyous sur leur sant visuelle, et enfin une campagne daffichage sur les panneaux publicitaires de la ville de Fs a t lance en collaboration avec Indo Maroc.Quelques opticiens prsents ont pris la parole soit pour fliciter le bureau rgional pour le travail accompli soit pour donner leurs avis, remarques et suggestions.

    Un diner a t offert lhonneur des opticiens prsents, ces derniers ont soulign lexcellente organisation et lambiance fraternelle et conviviale qui a rgn toute au long de cette lassemble.

    Notons que cette assemble a t sponsorise par LN Optic Essilor dont le directeur Gnral Mr Lhoussine Benhammani a t prsent, une prsentation de LN Optic ainsi quune tombola ont t aussi programmes lors de cette assemble

    Plaque professionnelle

    En marge de lassemble gnrale ordinaire de Fs-Boul-

    mane qui sest tenu le 27 dcembre 2014, une crmonie

    de remise des plaques professionnelle a eu lieu, en effet

    tous les opticiens de la rgion ont reu cette plaque qui

    contient entre-autre : le nom du magasin, de lopticien,

    son numro dautorisation et le logo du syndicat. Cette

    initiative entre dans un programme global de sensibilisa-

    tion du citoyen, ce dernier doit pouvoir identifier de faon

    claire les magasins doptique autoriss par le secrtariat

    gnrale du gouvernement et viter ainsi toute confusion.

    Soulignons que le SPROF a initi une grande compagne qui

    vise sensibiliser les citoyens de la rgion des dangers que

    reprsentent les magasins non-autoriss sur leur sant

    visuelle.

  • 20| Marocoptic.com

  • SPNOM: Runion du bureau national

    La runion du bureau national a eu lieu les 27 et 28 dcembre 2014 en

    marge de lassemble gnrale du syndicat rgional de Fs Boulmane,

    20 membres du bureau ont t prsents cette runion.

    Lors de cette runion, les diffrentes commissions ont fait leurs rapports

    sur ltat davancement de de leurs travaux :

    -la commission juridique dont les membres sont : Mr Hicham Chergui,

    Mme Ahkim Amina, Mr Chaoui Ismail et Mr Mohamed El Maalmi, a

    prsent la lettre de revendication concernant le futur projet de loi qui

    sera adresse au ministre de la sant.

    -La commission des mutuelles et assurances dont les membres sont :

    Mr Gasmi yassine, Mr Abbadi Amine, Mme Amamou Rajae, a prsent

    les diffrentes lettres et correspondances envoyes aux diffrents

    organismes dassurances leur demandant de ne rembourser que les

    opticiens autoriss par le le secrtariat gnral du gouvernement.

    -la commission charge de la communication dont les membres sont :

    Mr Idrissi Abdattaouab, Mr Bettoula Mohamed, Mr Salim Benchekroun,

    Mr Boujida Rachid, Mr Anouar Habti Elidrissi, a pass en revue les

    diffrents articles parues dans la presse nationale ainsi que quelques

    missions radiophoniques dont lobjectif est dinformer lopinion

    publique de la situation catastrophique que connais la profession du fait

    de lanarchie qui rgne dans ce domaine et de sensibiliser les citoyens des

    consquences que peuvent avoir ces pratiques sur leur sant visuelle.

    Ensuite plusieurs points ont ts dbattus, les membres du bureau

    national ont demand ce que quelques points de la lettres de

    revendications concernant le futur projet de loi qui sera adresse au

    ministre de la sant soient rectifis.

    La contrefaon et la contrebande ont aussi t dbattues lors de cette

    runion, le bureau national a dcid de combattre ces flaux par tous les

    moyens possibles.

    Aprs lintervention de tous les membres des syndicats rgionaux

    prsents et aprs les dlibrations, le bureau national a dcid dorganiser

    un sit-in devant le secrtariat gnral du gouvernement Rabat le 10

    mars 2015, cette action vient comme un signe de protestation la non

    application de des dispositions du Dahir qui rgit la profession ; une

    lettre de dolances a t rdige afin quelle soit remise au SGG le jour

    du sit-in.

    Beaucoup dopticiens ont formul leur dtermination venir en masse

    ce sit-in, le bureau national demande tous les opticiens de se mobiliser

    et de sunir afin de faire face aux dangers qui menacent la profession.

    Le prsident du syndicat national Mr Hicham Chergui a remerci tous les

    membres du bureau national pour lnorme travail quils accomplissent

    afin de dfendre la profession, et a aussi remerci bureau rgional

    ainsi que tous les opticiens de Fs Boulmane pour leur chaleureuse

    hospitalit.

    21| Marocoptic.com

  • SIT-IN devant la wilaya de Fs-Boulemane

    SIT-IN organis le 15 janvier 2015, par le syndicat rgional des opticiens de Fs-Boulemane devant la wilaya de Fs-Boulemane pour protester contre la non application du Dahir de 1954 qui rgit la profession dopticien lunettier au Maroc, ce dernier stipule clairement que seuls les personnes ayant un diplme dopticien et une autorisations dexercer du secrtariat gnral du gouvernement ont le droit dexercer la profession dopticien,

    Nouveau Bureau Fs

    Le syndicat rgional de Fs Boulemane a tenu une assemble extraordinaire le 8 Mars 2015. A lissue de cette assemble un nouveau bureau a t lu, voici la liste du nouveau bureau:

    Prsidente: Chrazade SekkekiVice-prsident: Ismail Chaouisecrtaire gnral: Ali NoualiVice-secrtaire gnral: Semlali Fatima Zohra.Trsorier: Zoubii NabilVice trsorier : AndaloussiAssesseur: Rabeh Omar

    Nos collgues M.Hicham Chergui prsident du Spnom et M.Amine Benabdallah se sont illustrs lors de lmission Ainik mizanek qui a t diffuse le vendredi 27 fvrier sur 2M.Ils ont mis laccent sur le rle de lopticien expliquant aux tlspectateurs de faon assez convaincante les dangers quils encourent en sadressant des charlatans.

    Camras caches et dmonstrations ont mis nu les pratiques douteuses et dangereuses du secteur informel en optique dautant plus que ce secteur touche directement la sant visuelle de nos citoyens.

    Bravo et nos collgues pour leur prestation et merci 2M pour cette initiative.

    Sensibilisation mdiatique

    22| Marocoptic.com

  • Assemble gnrale du Syndicat des Opticiens de Marrakech Tensift Al Haouz

    autocollants ont t distribus afin de dissuader les clients den faire la demande.

    Plusieurs rsolutions ont t prises lors de cette assemble :

    -Programmer des sminaires et des ateliers de formation et de perfectionnement de faon rgulire afin de permettre aux opticiens de la rgion de Marrakech Tensift Al Haouz dactualiser et dapprofondir leurs connaissances afin damliorer leur rendement et leurs comptences professionnelles.

    -Entamer des poursuites judiciaires lencontre des magasins non autoriss.

    -Distribution de plaques didentification tous les opticiens autoriss.

    -Elaborer une liste de tous les opticiens autoriss afin de les distribuer tous les ophtalmologues de la rgion.

    -Distribution des cartes professionnelles tous les opticiens de la rgion.

    -Unifier les horaires douverture et de fermeture.

    -Essayer dunifier les tarifs des montures et combattre le flau des montures de mauvaise qualit qui nuisent la sant des citoyens.

    -Faire des campagnes de communications (journaux, radio, tlvision) afin de sensibiliser les citoyens sur leur sant visuelle.

    -Organiser des manifestations sportives et culturelles en faveur des opticiens de la rgion et de tout le Maroc afin de favoriser la cohsion entre tous les opticiens du pays.

    Notons enfin que depuis son lec-tion en juin 2013, le bureau du Syn-dicat rgional de Marrakech Tensift Al Haouz a entrepris plusieurs ac-tions en faveur de la profession et des opticiens de la rgion: arrts de campagnes illgales de dpistages et de ventes de lunettes, fermetures de magasins non autoriss, actions sociales, organisation de rencontres et manifestations sportives entre op-ticiens, sans oublier sa participation active aux vnements rgionaux et nationaux.om

    Le Syndicat rgional de Marrakech Tensift Al Haouz a tenu son assemble gnrale le 14 fvrier 2015 lhtel Mogador Marrakech.

    Quatre-vingt opticiens de la rgion et de rabat, Safi et Fs ont assist cet vnement. Aprs le discours douverture du prsident du syndicat rgional M. Khalil Liqali le bureau rgional a prsent le rapport moral et financier de lanne 2014.

    Le syndicat rgional de Marrakech a tenu lors de cet vnement honorer M. Hamid Bensmina ainsi que le jeune Anas Ennasiri pour les services quils ont rendu la profession.

    Le bureau Syndicat rgional a procd la distribution des nouveaux tarifs unifis des verres, cette initiative a t lance la demande des opticiens de la rgion afin de mettre fin lanarchie tarifaire.

    Notons aussi que le syndicat rgional a lanc une campagne de sensibilisation pour mettre fin au phnomne de gonflement de factures, des affiches et des

    23| Marocoptic.com

  • Tout dabord merci Monsieur le prsident de nous recevoir pour la seconde fois ; comme vous le savez le projet de loi est dactualit et les opticiens veulent savoir ce quil en est, pouvez-vous nous clairer sur ce dossier sensible ?

    Je vous remercie pour lintrt que vous portez la profession, et je suis toujours dispos informer mes confrres opticiens de lvolution des dossiers importants qui concernent notre profession.

    En ce qui concerne le projet de loi, la commission juridique a labor un dossier de revendications laide du cabinet juridique que le syndicat national a engag, ce dernier a t prsent au bureau national lors de la runion qui sest tenue en marge de lassemble gnral du syndicat rgional de Fs Boulemane qui sest tenue en dcembre dernier Fs.

    Lors de cette runion nous avons discut point par point tout le dossier revendicatif, quelques remarques et suggestions ont t mises par les membres des syndicats rgionaux prsents, la commission juridique a pris en compte toutes les propositions et remarques et a rdig un nouveau dossier que nous avons envoy au secrtaire gnral du gouvernement, au ministre de la sant et aux diffrents groupes parlementaires. Nous avons aussi demand une audience au ministre de la sant et au secrtaire gnral du gouvernement afin de leur expliquer de vive voix notre dmarche et nos revendications.

    En parallle nous avons dcid dorganiser un sit-in devant le secrtariat gnral du gouvernement afin quils prennent en compte nos revendications.Nous avons alors constat que le secrtariat gnral du gouvernement a rapidement pris ses disposition afin dacclrer les choses en envoyant le projet de loi au conseil du gouvernement le 26 fvrier 2015.Nous avons alors dcid dannul le sit-in afin de nous concentrer sur les actions que nous devons mener au niveau du parlement.

    Avez-vous dj rencontr des groupes parlementaires ?

    Oui, on a eu des runions avec certains groupes parlementaires et avons pris rendez-vous avec dautres, tout ce que je peux vous dire cest que nous prparons le terrain au sein du parlement, nous avons tablis plusieurs contacts avec des parlementaires et des conseillers juridiques.

    Certains opticiens vous accusent de pratiquer la langue de bois quavez-vous leur rpondre ?

    Au contraire, nous travaillons en toute transparence, entant que prsident je suis constamment en contact avec les syndicats rgionaux afin de les informer, nous avons fait un norme travail de communication travers les journaux, la presse lectronique , nous publions des communiqus, je ne vois pas ce que nous pouvons faire de plus, il est claire qu un certain niveau nous devons travailler en toute discrtion pour ne pas montrer nos cartes aux ennemis de la profession mais cela ne veut pas dire que nous pratiquons la langue de bois, divulguer nos stratgies cest rendre service ceux qui ne souhaitent pas que notre profession aille de lavant.

    A ce sujet, je vous annonce que nous allons organiser prochainement une journe dtude et de rflexion sur le projet de loi, tous les opticiens pourront y participer, nous dbteront en profondeur de ce sujet, tous ceux qui veulent apporter leur contribution seront les bienvenues, nous voulons impliquer tous les opticiens dans notre action car nous sommes parfaitement conscients que cest lavenir de la profession qui se joue en ce moment et par consquent lavenir de chacun dentre nous.Jaimerai ajouter que les medias seront aussi invits cette journe afin quils transmettent nos revendication lopinion publique.

    HICHAM CHERGUIMilitant engag en faveur de lassainissement et de la dfense de la profession, il a toujours t un membre actif du syndicat, dabord entant que membre du bureau du syndicat rgional de rabat et rgions, dont il a t lu prsident en mars 2011, il a entre autre occup la fonction de vice-prsident du syndicat national sous la prsidence de Mr Bettoula avant dtre lu prsident du syndicat national lors de les dernire assembl gnrale.

    INTERVIEW

    Entretien avec M. Hicham Chergui, prsident du SPNOM

    24| Marocoptic.com

  • Quavez-vous dire ceux critiquent votre faon de travailler ?

    Nous ne sommes absolument pas contre la critique du moment quelle soit constructive et formule avec respect, malheureusement certaines personnes utilisent les rseaux sociaux pour combattre le syndicat car il menace leur intrts et dautres pour rgler des comptes personnels, ces personnes sont facilement reconnaissables car quand il ya des actions sur le terrain ils disparaissent, et quand le syndicat marque des point ils ne font aucun commentaire.

    Quant aux collgues qui veulent simpliquer et ont des ides des suggestions ou des critiques, je suis dispos les recevoir ou les couter, je suis ouvert toutes les propositions. Ils peuvent me contacter par tlphone au : 0661484909 ou par email [email protected] que nous faisons, nous le faisons pour la profession, nous nous battons au quotidien pour la dfendre, la tche nest pas facile, je tiens profiter de cette occasion pour rendre hommage tous les opticiennes et opticiens qui ont pris cette responsabilit depuis la cration du Syndicat, ils ont sacrifi leur temps et leur argent pour que nous ayons un avenir meilleur. Je remercie particulirement mon prdcesseur M.Bettoula qui a fait un norme travail.

    Pouvez-vous nous expliquer ce que vous reprochez ce projet de loi?

    Avant toute chose, il faut savoir si ce projet rsout ou non nos problmes qui sont:-Lexercice illgale de la profession-Les associations qui pratiquent en toute impunit -La vente des diplmes.

    -Le projet de loi rsout lexercice illgal de la profession (titre IV des sanctions article 40 alinas 1)Ne rgle pas le problme des associations et autres organismes de mutuelles (Article 13 alinas 1:exerce dans le secteur priv but lucratif ou non lucratif)

    Aucune solution au niveau de la formation, pire encore le projet bloque la formation des tablissements denseignement suprieurs privs en exigeant un diplme de licence (inexistant). Et encourage la formation professionnelle prive en exigeant un simple diplme.

    La dfinition (Article 6) est complter, mais reste intressante car elle a prserv nos acquis (examen de vue que certains appellent optomtrie) sous rserve de dfinir les actes qui seront permis sans ordonnance. Ils ont chang dans la dfinition les instruments requis par les instruments de contrle ncessaires, ce qui sous-entend quavoir un atelier de montage nest pas obligatoire!

    Le projet na pas pris en considration la spcificit de notre profession dont lexercice quotidien de son activit a une triple comptence :Scientifique (Analyse de la vision et correction de la vue), Technique (Ralisation dquipements optiques) et Commerciale (Gestion, vente, management), de ce fait il na pas rsolu le problme des techniciens et vendeurs (plus ou moins 5000 employs) qui risqueraient d tre de ce fait licencis cause de larticle 40 alina 2 et de larticle 41qui les sanctionneraient par une amende de 5000 20 000 Dh et de 3 mois a 2ans de prison.

    Pour ce qui est du rgime de reprsentation (Titre III Article 38 il sagit dune association professionnelle national regroupant toutes les professions en attendant lordre et non pas une association par profession linstar de lordre des mdecins qui regroupe tous les mdecins quel que soit la spcialit. Et pour finir, il sagit dabroger le dahir de lopticien lunetier et non pas celui de loptomtriste qui nexiste pas encore et qui ncessite

    25| Marocoptic.com

  • au moins un master donc ne pouvant en aucun cas tre considr dans cette loi qui traite des diplme de trois ans aprs le bac.

    Quelles sont vos suggestions?

    Eclaircir la dfinition dans le projet Projet :Lopticien lunetier dlivre au public des articles doptiques destins corriger ou protger la vue Pralablement leur dlivrance, il ralise ladaptation et lajustage desdits articles au moyen dinstruments de contrle ncessaire.Il dlivre les produits dentretien et de conservation des lunettes et de lentilles de contact ainsi que les produits de leur humidification.Toutefois, lopticien lunetier ne peut dlivrer aucun dispositif mdical doptique sans prescription mdicale dans les cas suivants :1) Pour les sujets de moins de 16 ans ;2) Lacuit visuelle infrieure ou gale 6/10 aprs correction.3) Amtropies fortes ;4) Presbyties en discordance avec lge.

    Proposition :( celle du dahir enrichi par les rajouts du projet)

    -Lopticien-lunetier dlivre au public des articles servant la correction ou la protection de la vue. Il conoit, calcule, fabrique ou achte ces dits articles, procde, sil y a lieu, leur transformation. Pralablement leur dlivrance, il en ralise ladaptation et lajustage au moyen dinstruments requis.Il dlivre les produits dentretien et de conservation des lunettes et de lentilles de contact ainsi que les produits de leur humidification.Il assure lentretient la rparation et lajustage du moyen de correction dlivr. (Cette phrase sert anticiper lexercice illgal de la profession la source)

    Toutefois, lopticien lunetier ne peut dlivrer aucun dispositif mdical doptique sans prescription mdicale dans les cas suivants :1) Pour les sujets de moins de 16 ans ;2) Lacuit visuelle infrieure ou gale 6/10 aprs correction ;3) Amtropies fortes ;4) Presbyties en discordance avec lge.

    -Le projet de loi donne une grande importance au lieu dexercice, chapitre III article 22 24 et ne donne aucune importance aux quipements comme ctait le cas avant cette dernire version. Larticle 4 qui devrait en parler ne traite malheureusement que des actes -Dans larticle 40 traitant de lexercice illgal, il faut rajouter: Lexercice forain Vous avez particip au sit-in organis par le Syndicat rgional de Fs-Boulemane le 15 janvier dernier, que pouvez-vous nous dire ce sujet ?

    Avant daborder ce sujet je tiens remercier lancien bureau de Fs qui accompli un travail remarquable, je tiens aussi fliciter le nouveau bureau et sa tte madame Sekkaki qui a t rlue sa tte.

    Ce sit-in devant la Wilaya de la ville de Fs a t dcid lors de lassemble gnrale du SPROF qui sest tenue Fs en dcembre 2015, je tiens remercier tous les opticiens qui y ont particip et plus particulirement ceux qui sont venus de toute les villes du royaume, cette manifestation est trs importante car elle nest

    que la premire dune longue srie de manifestations que nous organiseront dans toutes les rgions du pays.

    Notre nouvelle stratgie contient deux volets, les sit-in afin dexprimer notre ras-le-bol cette situation de non-droit qui touche notre profession, ainsi que les actions juridiques que nous avons lanc partout dans le pays. Je tiens par la mme occasion remercier tous les syndicats rgionaux qui travaillent darrache-pied afin de dfendre notre profession.

    Lmission sur 2M consacre loptique a fait bonne impression dans le milieu professionnel, comptez-vous multipliez cette initiative ?

    Cette mission entre dans le cadre dune stratgie de communication que nous avons trac lors de la premire runion du bureau national, nous avons dailleurs cre une commission charge exclusivement de la communication.

    Nous avons cibl les grands journaux nationaux, vous avez certainement vu les articles publis, nous avons aussi effectus quartes passages dans dimportantes stations radios (radio nationale, Lux radio, Radio Tanger, et cap radio) sans parler de la presse lectronique sur des sites comme Hespress et dautres.Nous comptons continuer sur cette lance afin de sensibiliser lopinion publique du rle primordial que joue lopticien dans la sant visuelle de nos citoyens et le mettre en garde contre certaines pratiques malsaines due lexercice illgal de la profession.

    Les bricoleurs aussi sorganisent au sein dune association pour dfendre leurs positions, que dites-vous ce sujet ?

    Comment peut-on dfendre lillgalit ? Dailleurs nous avons attaqu en justice ladite association Tiznit pour son caractre illgal. Tout ceci est bas sur une supercherie dune personne qui a cr une pseudo-cole de remise niveau pour vendre aux non diplms des attestations qui nont aucune valeur ! Quant aux apparitions de cette pseudo-association dans quelques medias, je peux vous assurer que cest juste un show qui a pour but des manuvres purement lectoralistes sans plus.

    Pouvez-vous nous parler de la relation du Syndicat avec les fournisseurs ?

    Excellente! Nous entretenons de trs bonne relation avec la majorit des fournisseurs, mais je ne vous cache pas que quelques zones dombres existent ainsi quune minorit de fournisseurs qui naffichent aucune volont damliorer les choses.

    Quelques fournisseurs non seulement fournissent des bricoleurs mais leur font des montages dans des ateliers illgaux quils ont amnags dans leurs locaux allant mme jusqu faire de la vente directe aux clients, cette situation devient intolrable.

    Nous avons fond de grands espoirs lors de la reprise des activits de lAMFO, car je nai pas rappeler que les fournisseurs font partie de cette profession et quil est de notre devoir tous dassainir ce que jappellerai la maison de loptique celle de nous tous.

    Malheureusement depuis le dernier salon nous navons reu aucun signe des responsables de LAMFO, jespre que nous renoueront le dialogue le plutt possible afin dassainir et damliorer march de loptique dans notre pays.

    26| Marocoptic.com

  • Mekns en action

    Le syndicat des opticiens de Mekns-Tafilalet a pro-cd la remise des plaques professionnelles aux opticiens autoriss de la rgion, ainsi que des maca-rons pour les vhicules.

    Ces plaques ont t places afin que nos citoyens puissent reconnaitre les opticiens autoriss, aptes prendre en charge leur sant visuelle afin de les dis-tinguer des charlatans, notons aussi que plusieurs banderoles sensibilisant les citoyens dans ce sens ont t accroches sur les plus grandes artres de la ville de Mekns.

    Dans le cadre de laccompagnement des professionnels du paramdical, par la cration de nouvelles filires de formation dans le secteur, et en rponse lAppel Manifestation dintrt, lanc par la Millnium Challenge Corporation Compact ll (MCC) (Fond pour lamlioration de la qualit de la formation et de Lintermdiation de lemployabilit an Maroc), une runion avec les reprsentants des associations et des Fdrations du secteur sest tenue le lundi 30 mars 2015, 14h 30 mn, dans les locaux de la Direction de laRecherche et de lingnierie de Formation, au sige de lOFPPT.

    Cette runion a port sur la prsentation du projet MCC et du projet dappel Manifestation dintrt (AMl) pour la cration du futur Institut du Paramdical et traitera les points suivants :

    -Perspectives de dveloppement du secteur et opportunit du projet.

    - Dfinition des profils des filires mettre en place;

    -Institutionnalisation du partenariat Public/Priv entre IOFPPT et les professionnels du secteur;

    - Contribution des professionnels en termes dingnierie de formation.

    Ont t prsents lors de cette runion :

    -Ordres National des biologistes reprsent par le Dr Ouazzani (prsident)

    - Chambre syndicale des biologistes grand Casablanca reprsente par le Dr Belhachmi (prsident)

    -syndicat professionnel national des opticiens du Maroc reprsent par Mr Hicham Chergui (prsident)

    -Le conseil national de lordre des mdecins dentistes reprsent par le Dr Jerrar Mohammed (prsident) et le Dr Hilali (membre)

    -Union marocaine des physio kinsithrapeutes prive reprsente par Mr Mountaji Abdellatif (prsident)

    -Lordre national des mdecins reprsent par le Dr Benajiba (membre)

    -La fdration nationale des syndicats des pharmaciens du Maroc reprsente par le Dr Amri Walid (prsident)

    -Le syndicat professionnel national des prothsistes reprsent par Mr Boualem Youssef (prsident)

    - Lassociation marocaine des orthophonistes reprsente par Mme Saara Zarkik (prsidente)

    Runion LOFPPT avec les syndicats et fdrations du secteur mdical

    et paramdical

    27| Marocoptic.com

  • Syndicat de Sal:Un Souffle de jeunesse

    Mr Bilal Hachimi a t lu prsident du syndicat rgional de Sal, voici les membres du nouveau bureau : Prsident : Bilal HACHIMIVice-prsident : Driss RHOUNISecrtaire gnrale : Nouamane CHERKAOUI Trsorier : Zakaria HAOURIRLes conseillers : Karima BOUTKHIR, Fadwa Es-sahli, Brahim LEDDA.

    Par: Ouail Ouahi

    28| Marocoptic.com

  • Le syndicat rgional de Sal a tenu son assemble gnrale le samedi 16 Mai au Dawliz sal, 30 opticiens ont assist cet vnement important ; le prs-ident du syndicat national Mr Hicham Chergui, Mme Nawal Kadiri, prsidente du syndicat rgional de Kenitra ainsi que Mr Khalid Sabai, prsident du syndi-cat rgional de Rabat ont galement assist cette assemble.

    Aprs un cocktail de bienvenue, Mr Hicham Chergui prsident du syndicat national a ouvert lassemble, prcisant que lanarchie qui rgne sal est devenue insupportable pour les collgues opticiens qui aspirent exercer leur profession dans des conditions normales. Le trs grand nombre de bricoleurs et la prolifration des campagnes illgales font de cette ville un point noir de loptique au Maroc, dplorant le fait que malheureusement certains opticiens ont une grande responsabilit dans cette situation.

    Mme Karim Mahjouba prsidente du syndicat de Sal a procd la lecture du rapport moral, passant en revue les diffrentes actions qua entreprises le bureau sortant pour dfendre la profession, exhortant les opticiens donner lexemple en respectant la loi, ainsi toute lnergie sera dploye combattre les bricoleurs et les pseudos associations.

    Il a t ensuite procd llection du nouveau bureau de Sal, Mr Bilal Ha-chimi a t lu une crasante majorit.

    Les opticiens prsents ont alors pris la parole chacun tour, ils ont tous tenu rendre hommage Mme Karim Mahjouba pour son indfectible engage-ment en faveur de la profession, sacrifiant ainsi son temps et son argent avec ferveur et abngation, nhsitant pas aller sur le terrain quand il le faut. Ma-dame Karim Mahjouba a raffirm son engagement et sa disposition con-tinuer le combat aux cts de ces jeunes opticiens qui ont repris le flambeau.

    Tous les opticiens et opticiennes prsents ont mis le souhait de travailler la main dans la main dans un esprit de solidarit et de fraternit afin de dfen-dre la profession, ils ont insist sur le fait que les ennemis de la profession doivent tre la cible prioritaire afin de rendre la profession dopticien a sal ses lettres de noblesse.

    Mr Zakaria Brini directeur commercial dIndo (sponsor de lassemble) a fait une importante prsentation des produits et innovations de la socit INDO, soulignant que cette entreprise fonde en 1937 et prsente au Maroc depuis 1993 na cess duvrer pour lamlioration de ces produits et services dans le but de satisfaire les besoins et les aspirations des opticiens autoriss.Dans ce sens, une convention a t signe entre INDO et le syndicat rgional de Sal, par cette dernire la socit INDO sengage ne fournir que les op-ticiens autoriss de la rgion. Mr Brini a soulign que cette politique instaure depuis 1993 est un choix stratgique qui vise assainir le march de loptique au Maroc, il a aussi mis le souhait que tous les fournisseurs se joignent INDO dans cette dmarche.A la fin de lassemble, un diner a t offert aux opticiens prsents.Soulignons enfin le climat de fraternit et dentente qui a rgn tout au long de cette assemble, les opticiens et opticiennes prsents ont tous fait preuve dun grand sens des responsabilits et douverture desprit.

    UNION ET DETERMINATION

    29| Marocoptic.com

  • Ce combat demande beaucoup de temps et de sacrifices, mais je pense

    personnellement que cest le prix payer

    ENTRETIEN

    ENtRETIEN AVEC MME NAWAL KADIRI,

    PResidente du Syndicat rgional de kenitra

    30| Marocoptic.com

  • Aprs une longue absence le syndicat rgional de Kenitra a repris ses activits, quest ce qui a motiv cette reprise ?

    Tout dabord la dgradation des conditions de lexercice de notre profession, au fil des annes loptique a perdu tout son clat du fait de la dgradation flagrante du niveau gnral des opticiens dune part et des ouvertures illgales qui ont pris une ampleur considrable ces dernires annes dautre part.

    Comment les collgues de Kenitra ont-ils accueillis cette dcision et comment ont-ils contribu sa mise en place ?

    je dirai quau dbut, les collgues taient trs enthousiastes, nous avons constat un engouement et une motivation gnrale, mais malheureusement, beaucoup dentre eux se sont dsists, seule une minorit est reste fidle ses engagements si je puis mexprimer ainsi.

    Il est vrai que ce combat demande beaucoup de temps et de sacrifices, mais je pense personnellement que cest le prix payer, rester les bras croiss en attendant que tous nos problmes soient rsolus peu nous couter trs cher, il faut donner le maximum pour la dfense de la profession sans pour autant ngliger le reste.

    Je constate aussi malheureusement un manque dengagement envers le syndicat de la part des opticiens de la rgion, est-ce d un manque de confiance ? Je nen sais rien ! En tout cas moi et le reste du bureau, nous travaillons pour le bien de tous et afin de dfendre notre profession.

    Pouvez-vous-nous clairer sur les difficults spcifiques votre rgion ?

    jJe pense personnellement que les problmes que connais notre rgion est identique aux autres rgions du royaume :

    -Prolifration des ouvertures illgales.-Produits de contrebande qui inondent le march.-lanarchie en ce qui concerne les prix

    de vente des opticiens, ce qui perturbe le client et drgle de faon nuisible le march, sans parler de limage de la profession.

    Quelle est selon vous la meilleure faon de faire face ces problmes ?

    Les opticiens doivent faire front commun afin de rgler tous les problmes, ils doivent aussi se diffrencier des charlatans par leur comptence et la qualit de leurs services et prestations.

    Nous souhaitons que tous les opticiens de Kenitra fassent bloc commun avec le bureau syndical, cest en tant solidaires quon pourra relever tous les dfis et rgler tous nos problmes.

    En peu de temps le bureau rgional de Kenitra accomplis un immense travail, pouvez-vous nous en parler ?

    Notre action consiste tout dabord interpeller les autorits comptentes afin quils agissent en faisant respecter la loi, nous adressons des crits aux autorits dans ce sens ou nous allons leur rencontre, dans ce combat il ne sagit pas seulement de dfendre la profession, mais aussi de prserver la sant visuelle des citoyens en les protgeant des pratiques malsaines quils subissent du fait de lanarchie qui rgne.

    Il est vrai que les autorits concernes nous ouvrent grand leurs portes et sont sensibles nos demandes et revendications, je profite de cette occasion pour les remercier pour leur sens du devoir, cependant il ne faut pas se leurrer, le chemin est encore long, mais on y arrivera tous ensemble.

    Cela se fera aussi avec votre contribution et celle des mdias afin de vhiculer notre message.

    Nous avons pu bloquer les activits de certaines associations but lucratifs qui oprent dans lillgalit.

    Nous avons dpos une plainte contre un opticien (dune autre ville) qui organise des campagnes illgales dans notre rgion, laffaire suit son cours.

    Quel est votre programme court et long terme ?

    Je dirai que le programme est charg vu le nombre de problmes que nous connaissons.

    Notre objectif est les fermetures de certains bricoleurs, pour cela nous nhsiterons pas aller en justice sil le faut.

    Nous voulons aussi impliquer les opticiens

    de notre ville dans toutes nos dmarches.

    Nous travaillerons avec tous les acteurs afin dassainir notre profession, afin de lui redonner son clat et sa noblesse.

    Quel message voudriez-vous passer aux opticiens de Kenitra ?

    Notre message est le suivant : le bureau rgional de Kenitra est l pour travailler, nous sommes dispos donner le maximum, mais il faudra que tous les opticiens de la ville se mobilisent nos cts, seule notre solidarit pourra venir bout de nos problmes.

    Les opticiennes ont-ils selon vous la place quelles mritent au sein du syndicat ? Oui normment, les opticiennes constituent une majorit dans notre

    profession, mais il y en a toujours qui sont plus investies que dautres, et cela dans toutes les professions.

    Que pensez-vous de la situation gnrale de la profession ?

    Notre profession vit un tournant dcisif, nous savons tous que la situation est catastrophique, malheureusement certaines personnes au lieu de mettre la main la pte pour contribuer faire avancer les choses, ne font que critiquer sans jamais agir ou proposer des alternatives, les rseaux sociaux ont hlas amplifi ce phnomne, il est trop facile de critiquer derrire son clavier des personnes qui agissent au quotidien sur le train afin de dfendre la profession.A mon avis, au lieu dtre ngatif il faut simpliquer de faon positive. Il faut aussi que les fournisseurs simpliquent dans ce combat car leur avenir est li au notre.

    Jespre que dans lavenir, les opticiens comprendront que ce nest pas dans leur intrt de tirer loptique vers le bas, cest une profession noble, nous devons travailler la main dans la main pour la dfendre.

    Propos receuilis par Ouail Ouahi

    il est trop facile de critiquer

    derrire son clavier des personnes qui agissent au quotidien sur le

    train

    Notre objectif est les fermetures de

    certains bricoleurs, pour cela nous

    nhsiterons pas aller en justice sil

    le faut.

    31| Marocoptic.com

  • De toutes les professions du projet de loi n 45.13 relatif lexercice des professions de rducation de radaptation et de rhabilitation fonctionnelle qui tait avant (relatif aux professions paramdicales) La profession de lopticien lunetier est la seule qui soit dj rglement par le dahir du 4 octobre 1954.

    Pour le syndicat, Les opticiens sattendaient une mise jour de la lgislation qui rglementerait sa pratique afin que celle-ci soit conforme aux aspirations de qualit et de scurit ncessaires aux pratiques paramdicales. Cependant ce projet de loi ne prend pas en compte un certain nombre de ralits qui constituent la profession, qui est la foi scientifique, technique et commerciale, il ne prend pas non plus en considration le caractre de proximit que ces professionnels ont avec la population.

    Afin doffrir un certain nombre de prestations de haut niveau aux citoyens, et afin de rpondre leurs besoins, lopticien est dans lobligation dengager un investissement lourd en termes dquipement, damnagement et de diversit darticles.

    -Le syndicat dplore que ce projet ne conditionne pas lobtention de lautorisation par lobligation davoir lquipement ncessaire lexercice de la profession, au lieu de a ,il sest content dans larticle 6 qui dfinit lopticien lunetier, de citer les instruments de contrle ncessaires sans plus de prcisions, et dans larticle 27, fixe par voie rglementaire la liste des mdicaments, des dis