Nos ancetres... les Romains

  • View
    235

  • Download
    5

Embed Size (px)

DESCRIPTION

Par Toutatis, les irréductibles Gaulois luttant farouchement contre l'envahisseur romain en 50 avant notre ère comme dans une célèbre bd, n'ont sans doute jamais existé.

Text of Nos ancetres... les Romains

  • Do

    ssie

    r : n

    os

    anc

    tres

    l

    es r

    om

    ain

    s

    Vill

    e : c

    ham

    bry

    , la

    gran

    De

    Duc

    hes

    se D

    e sa

    Voie

    ma

    rs

    2012

    N

    78

    3

    5,50

    Portrait Lespion qui a planifi la conqute de lalgrie

    mars 2012 - N 783

    nos rendez-vous indits : prhistoire, archologie, les routes de lhistoire, lorigine dune expression 3:HIKPKG=\UZZU[:?a@r@s@d@a;

    M 05067 - 783 - F: 5,50 E

    Pour en finir avec le mythe des irrductibles Gaulois

    nos anctres les romainsnos anctres les romainsPour en finir avec le mythe des irrductibles Gaulois

    ALL

    6,90

    /B

    EL 6

    ,30

    /CA

    N 9,

    50 $

    CAN/

    DOM

    6,5

    0 /

    ESP

    6,50

    /G

    R 6,

    50/

    ITA

    6,50

    /P

    ORT-

    CONT

    6,5

    0 /

    LUX

    6,50

    /M

    AR 5

    8,00

    DH/

    MAY

    7,9

    0 /

    CH 1

    1 FS

    /TOM

    AVI

    ON 1

    550,

    00 XP

    F/TO

    M S

    URFA

    CE 8

    80 XP

    F/TU

    N 6,

    50 TN

    D

    Les dessous dela premire runion des tats gnraux

    par toutatis !

  • 4 historia mars 2012

    contributeurs

    Oli

    vie

    r R

    olle

    r/F

    edep

    hot

    o - D

    R

    Jacq

    ues

    Gra

    f - J

    ean

    -Mar

    c G

    ourd

    on

    sommaire Mars 2012

    6 actualitLes coups bas de la Cinquime

    10 la prhistoireLes premiers habitats

    13 archologieLe manchot de Seine-et-Marne

    15 le muse insoliteLe muse de la Toile de Jouy

    16 lart de lhistoireLouis-Franois Lejeune,reporter de guerre

    18 les routes de lhistoireLa route Jacques-Cur

    20 lindit du moisDArtagnan se marie !

    21 un illustre inconnuLa Motte Picquet

    22 un mot, une expressionUne mine patibulaire

    23 lair du tempsLe Temps des cerises

    26 ce jour-l15 mars 44 av. J.-C.,lassassinat de Jules Csar

    31 dossierNos anctres les RomainsQuand Csar pntre en Gaule la tte de ses lgions,

    une bonne partie des tribus sont dj fortement romani-

    ses. Notamment le vaillant Vercingtorix

    62 les dessous deLa premire runion des tats gnrauxPhilippe le Bel est le premier, en 1302, convoquer

    Paris nobles, prlats et reprsentants des villes.

    68 spcial villeChambry, la belle duchesse de SavoieLhistoire tumultueuse et fastueuse de la capitale de la

    maison de Savoie, qui tenta de conserver son indpen-

    dance vis--vis de ses puissants voisins.

    78 lafficheExpositions, thtre, cinma, DVD et tlvision.

    84 livres

    91 mots croiss

    92 portraitVincent Boutinen mission secrte en AlgrieEnvoy en Afrique du Nord par Napolon, il rapporte

    des informations qui seront utilises en 1830.

    98 lide reueCharlotte Corday na pas prmditson acte

    patrick maguerArchologue lInrap, membre de lHeRMA (universit de Poitiers), il a notamment publi, pour la jeunesse, Les Gaulois petits pas (Actes Sud junior, 2010).

    matthieu pouxProfesseur darchologie luniversit Lumire-Lyon 2, il anime plusieurs chantiers archologiques. Paru en 2011 : Corent, voyage au cur dune ville gauloise (Errance).

    franois reynaertJournaliste et crivain, il est lauteur de Nos anctres les Gaulois et autres fadaises Lhistoire de France sans les clichs (Fayard, 2010, rdit au Livre de poche).

    alexandre grandazziProfesseur Paris IV-Sorbonne, spcialiste dhistoire romaine, il a publi, entre autres, Alba Longa, histoire dune lgende (De Boccard, 2 vol., 2008).

  • MARS 2012 HISTORIA 5

    G. L

    efau

    con

    nie

    r - P

    h. M

    atsa

    s/O

    pal

    e D

    R - N

    ils

    War

    olin

    Spcial ville : Chambry, p. 68La belle duchesse de Savoie

    Dossier : Nos anctres les Romains, p. 31

    Georgette ElgeyMembre du comit ditorial dHistoria, elle vient de publier le dernier volume de son Histoire de la IVe Rpublique, De Gaulle Matignon (Fayard).

    Xavier HlaryMatre de confrences Paris IV-Sorbonne, il sintresse lhistoire politique du rgne de Philippe le Bel. Son livre La Bataille de Courtrai est sorti en fvrier (Tallandier).

    Catherine SallesMatre de confrences Paris X-Nanterre, elle est lauteur de nombreux ouvrages sur la civilisation romaine. Dernier titre paru : LAmour au temps des Romains (First, 2011).

    Anne BernetSpcialiste de Rome et de lglise primitive, elle travaille une synthse du monde celte et vient de faire paratre une biographie de la reine Frdgonde (Pygmalion).

    Pir

    ozz

    i/a

    kg

    -im

    ag

    esJ

    -F. R

    oll

    ing

    er

  • Proprit des Stuarts partir de 1422, puis de Louise de Kroual, la belle espionne de Louis XIV, le chteau de la Verrerie est cd la famille des actuels propritaires dans le courant du XIXe sicle. Dans la salle manger sont exposs quatre des pleurants en marbre qui ornaient le grandiose mausole du duc Jean de Berry, dans la cathdrale de Bourges.Ouvert en juillet et aot.

    Cette seigneurie fut aussi proprit de Jacques Cur qui, dit-on, apprciait le vin produit sur ses terres. sa chute, le manoir passa de mains en mains avant dentrer, sous Louis XV, dans la famille dArenberg, toujours propri-taire. Reconstruit dans un style nogothique, il tmoigne, par son dcor, son confort et ses collections, de la vie dune famille princire.Ouvert de mai septembre.

    Le palais Jacques Cur se compose de

    quatre corps de logis entourant une cour.

    lintrieur, le matre de maison a satisfait son

    got du beau, du confort et des affaires : salle

    des festins, salle des tuves qui prouve son

    sens de lhygine , vaste grenier, colombier

    pour pigeons voyageurs qui lui permettaient de

    commercer avec ses divers comptoirs.

    Ouvert toute lanne.

    Illu

    stra

    tion

    Gr

    gory

    Pro

    ch

    J.-D

    . Su

    dre

    s/h

    emis

    .fr

    Zyl

    ber

    yn

    g/A

    nd

    ia.f

    r

    Paw

    el W

    yso

    cki/

    hem

    is.f

    r

    La route Jacques CurLe clbre marchand a laiss son empreinte au cur du Berry. Parmi les seize tapes de cet itinraire, nous en avons slectionn six, pour leur magnificence ou leur originalit.

    LES ROUTES DE LHISTOIRE Par ric Mension-Rigau

  • Lun des grands ples franais de la bijouterie abrite un muse, la Maison de lOr. On y d-couvre lhistoire de ce mtal prcieux travers ses diffrents mtiers et ses mythes. Une thmatique qui rappelle que le grand argentier de Charles VII concentra entre ses mains la production de la plupart des mtaux rares et devint le premier capitaliste de France.Ouvert toute lanne.

    Labbaye de Noirlac, fonde en 1150 par des

    moines venus de Clairvaux, est lun des mo-

    nastres cisterciens franais le plus complet.

    Labbatiale rpond aux exigences de dpouille-

    ment prnes par saint Bernard : simplicit

    des lignes et austrit du dcor. Les btiments

    conventuels, qui sorganisent autour du clotre,

    sont conservs dans leur quasi-totalit.

    Ouvert toute lanne sauf en janvier.

    Le chteau appartient toujours la famille qui

    lacheta Jacques Cur en 1467. Appel le

    petit Carcassonne du Berry , cette ancienne

    demeure fodale sest enrichie la Renaissance

    dun logis gothique fl amboyant. Il abrite des

    souvenirs de Louis XII et dAnne de Bretagne,

    de Marie-Antoinette, de Napolon Somptueux

    jardins, avec roseraie et chartreuses.

    Ouvert toute lanne sauf en janvier.

    Un itinraire de

    moins de 250 km.

    Mais il vaut mieux

    prvoir plusieurs

    tapes, voire

    plusieurs sjours.

    D 940

    Cit

    de

    lor

    Scn

    tze/

    Rod

    erm

    ann

    /age

    foto

    stoc

    k

    H. C

    ham

    pol

    lion

    /ak

    g im

    ages

    Le duc de Berry, fils de Jean II le Bon et frre de Charles V, fait de Bourges, capitale de son apanage, une ville opu-lente. Sa cour ne manque

    pas dattirer le commerce de luxe. la fin du XIVe sicle, le pre de Jacques Cur stablit dans la cit ducale comme marchand de fourrures. Son fils, devenu fermier de la Monnaie royale de Bourges, fonde une socit spcialise dans le commerce des produits de luxe. Cest de cette cit fastueuse que part le circuit qui porte son nom, la plus ancienne des routes historiques, ne en 1954. Jacques Cur cre une flotte de bateaux et, partir du Languedoc, organise, directement avec Alexandrie et la Syrie, des importations de tapis, dpices, de soieries, de porcelai-nes, de matires tinctoriales et exporte des marchandises fran-aises. Entre-temps, en 1447, il est devenu matre de la Monnaie de Paris. Il est un familier de Charles VII dont il est lhomme de confiance : le roi lanoblit et compte sur lui pour laider relever le royaume. En 1443, alors quil est au sommet de sa puissance et accorde des prts dans tout le royaume, il entreprend la construction dune splendide demeure dans sa ville natale, qui reste le centre de ses activits. Le 31 juillet 1451, alors que son palais vient juste dtre achev, il est arrt et condamn

    pour diverses malversations. Son somptueux htel est confisqu avec tout le mobilier par la Couronne. En 1682, ldifice est attribu aux chevins de Bourges puis, en 1820 et pendant un sicle, il sert de sige au tribunal. Aujourdhui restaur, le palais Jacques Cur est, en France, le plus bel exemple dar-chitecture civile du XVe sicle. Lhomme parvient svader de prison, se rfugie Rome et rejoint la flotte pontificale arme contre les Turcs, avant de mourir en 14