Click here to load reader

NETTOYAGE ENTRETIEN DES LOCAUX - uprt.fr · PDF file1 NETTOYAGE ET ENTRETIEN DES LOCAUX D’UN HOPITAL 4 Travail Lorrain Réalisé en collaboration Avec la Cellule Régionale d’Hygiène

  • View
    224

  • Download
    0

Embed Size (px)

Text of NETTOYAGE ENTRETIEN DES LOCAUX - uprt.fr · PDF file1 NETTOYAGE ET ENTRETIEN DES LOCAUX...

  • 1

    N E T T O Y A G E E T E N T R E T I E N

    D E S L O C A U X D U N H O P I T A L

    4

    Travail Lorrain

    Ralis en collaboration Avec la Cellule Rgionale dHygine.

    Travail labor en 2000/2001 Relu et corrig en 2005

  • 2

    COMPOSITION DU GROUPE DE TRAVAIL COORDONNATEURS :

    Batrice AUBRY Genevive MAUUARY Jean-Luc VIGNOT

    MEMBRES DUGROUPE DE TRAVAIL :

    Batrice AUBRY (1) Cathy GILLES (1) Claudine KLEIN (1) Marie Claude LOUIS (3) Bernard MAUSSION (3) Genevive MAUUARY (2) Monique PERALES (6) Alain POUSSIER (5) Jean-Luc VIGNOT (3)

    RELECTURE :

    Chantal BAUDIN (4) Martine DORLEAC (4)

    (1) Centre Hospitalier Sainte-Barbe FORBACH (2) Hpital Sainte-Blandine METZ (3) Hpital dinstruction des armes Legouest METZ (4) Hpital Bel Air CHR METZ - THIONVILLE (5) Centre Alexis Vautrin NANCY (6) Centre Hospitalier de TOUL

    Nos remerciements Madame le Docteur BLECH

    pour ses prcieux conseils techniques.

  • 3

    NETTOYAGE ET ENTRETIEN

    DES LOCAUX DUN HOPITAL I. Introduction 3 II. Quelques dfinitions utiles 5 III. Les locaux 7 1) Prsentation gnrale de lEtablissement 2) Plan des services 3) Dtermination des zones risque 4) Procdures selon les zones IV. Personnel impliqu 12 V. Modes opratoires : 15

    - description du matriel - techniques - entretien

    VI. Fiches des produits utiliss 32 VII. Organisation du travail selon les zones 38 VIII. Annexes 61

    - bibliographie textes rglementaires - traabilit - valuation

  • 4

    INTRODUCTION

  • 5

    I. INTRODUCTION Lentretien des locaux semble peut - tre un acte trs banalis. Cependant, il prend toute son importance en milieu hospitalier dans le cadre de la lutte contre les Infections Nosocomiales. En effet, mme si les procdures de nettoyage au sein dun hpital apparaissent similaires celles utilises dans lhtellerie, il convient de souligner toute la rigueur dans lordre et laccomplissement des tches effectuer. Lentretien des locaux des tablissements de soins poursuit deux objectifs : dabord, assurer un tat de propret synonyme de confort : cest ltat de propret recherch en gnral dans tout type de locaux. Dautre part, de faon plus spcifique aux tablissements de soins, la participation une matrise de lenvironnement sur le plan infectieux, tant il est vrai que les infections nosocomiales se propagent volontiers en faisant participer ce dernier. Si de nombreux dcrets et circulaires font volontiers rfrence lentretien des locaux, il nexiste pas de texte qui rgisse actuellement dune faon claire cet aspect de la matrise de lenvironnement : les 100 recommandations font seulement rfrence un cahier des charges adapt chaque secteur hospitalier et la rdaction de fiches techniques. Lorganisation de lentretien des locaux dun tablissement de soins doit prendre en compte de nombreux lments, qui concernent le type de patients et de pathologies accueillies, larchitecture des locaux, leur quipement, les types de personnels impliqus dans ces taches dentretien. Dans le travail qui suit, nous avons propos un plan qui se fixe pour objectif de tracer les grandes lignes de cette organisation, charge chaque CLIN de reprendre et dadapter pour son tablissement les lments qui vont suivre.

  • 6

    DEFINITIONS

  • 7

    II. QUELQUES DEFINITIONS UTILES Bionettoyage Ensemble des oprations visant rduire ou liminer les micro-organismes sur les surfaces de manire les ramener au niveau cible requis. (NF X 50-790) Dsinfectant Produit ou procd utilis pour la dsinfection dans des conditions dfinies Si le produit ou le procd est slectif, ceci doit tre prcis. (AFNOR NFT 72-101) Un dsinfectant est un produit contenant au moins un principe actif dou de proprits anti-microbiennes et dont lactivit est dtermine par un systme normatif reconnu. Ce produit doit satisfaire aux normes de base de bactricidie (NF EN 1040), et peut, en outre, prsenter des caractristiques supplmentaires : fongicidie (NF EN 1275), virucidie (NF T 72-180), sporicidie (NF T 72-230 ou NF T 72-231) Dsinfection Opration au rsultat momentan permettant dliminer ou de tuer les microorganismes et/ou dinactiver les virus indsirables ports par des milieux inertes contamins, en fonction des objectifs fixs. Le rsultat de cette opration est limit aux micro organismes prsents au moment de lopration. (AFNOR NFT 72-101) Dtergent : Produit dont la composition est spcialement tudie pour le nettoyage selon un processus mettant en uvre les phnomnes de dtergence. Dtergence : Processus selon lequel des salissures (souillures) sont dtaches de leur substrat et mises en solution ou en dispersion. Au sens ordinaire, la dtergence a pour effet le nettoyage des surfaces. Elle est la rsultante de la mise en uvre de plusieurs phnomnes physico-chimiques (NF EN ISO 862) Dtergent-dsinfectant Produit prsentant la double proprit dtre un dtergent et un dsinfectant. (SFHH) Nettoyage Ensemble des oprations permettant dassurer un niveau de propret, daspect, de confort et dhygine et faisant appel dans des proportions variables, aux facteurs combins suivants : action chimique, action mcanique, temprature, temps daction. (NF X 50-790)

  • 8

    LES LOCAUX

  • 9

    III LES LOCAUX 1) PRESENTATION GENERALE DE LETABLISSEMENT

    Cette partie, bien entendu propre chaque tablissement, doit permettre de faire apparatre les lments suivants :

    - structure gnrale de ltablissement : pavillonnaire ou monobloc, existence de jardins

    - taille de ltablissement : nombre de lits et de services - description des services, en particulier existence de services risque : blocs

    chirurgicaux, services dhmatologie, doncologie, etc

    Un plan dtaill de ltablissement est ensuite tabli qui indiquera, laide dun code couleur, la rpartition des diffrentes zones 0,1,2,3,4.

    2) PLAN DES SERVICES

    Chaque service devra diter son plan avec dfinition des diffrentes zones (exemple ci-joint). Ceci peut tre du ressort du surveillant.

  • 10

    3) DETERMINATION DES ZONES : 0 4 Selon le risque infectieux, il faut ajouter ou enlever des secteurs en fonction des tablissements Remarques :

    - Cette grille est donne titre indicatif - A chaque CLIN de dfinir ses propres zones en fonction de son

    recrutement. - La zone 0 bien que non dfinie dans la littrature nous a paru utile

    individualiser.

    TABLEAU DONNE A TITRE DEXEMPLE

    Zone 0 Zone 1 Zone 2 Zone 3 Zone 4 Circulations extrieures

    Risques minimes Risques moyens Risques svres Trs hauts risques

    - Extrieurs abords

    - Escaliers extrieurs

    - Sas ambulances - Quais de

    livraisons

    - Halls daccueil - Sous sol,

    galeries - Services

    administratifs - Bureaux - Salles de

    runion

    - Circulations - Ascenseurs - Escaliers - Salles dattente - Consultations

    externes - Chirurgie

    ambulatoire - Strilisation :

    zone de lavage - Services

    dhospitalisation (chambres des patients, WC, sauf cas particulier)

    - Salles de rducation fonctionnelle

    - Moyens + longs sjours

    - Unit dhbergement des personnes ges

    - Service de radiologie

    - Laboratoire - Pharmacie - Blanchisserie - Offices - Dpositoire - Vestiaires - Sanitaires

    communs

    - Hospitalisation de jour : chambres de chimiothrapie

    - Chambres disolement septique et protecteur

    - Salles de soins - Salle de rveil - Plateaux

    techniques interventionnels : ex radiologie intervention-nelle ; endoscopie

    - Nurserie - Biberonnerie - Soins intensifs - Strilisation :

    ct propre - Urgences - Salles

    daccouchement - Maternit

    - Blocs opratoires

    - Chambres disolement protection stricte (aplasie mdullaire)

    La base de rflexion de ce tableau a t la classification des locaux selon le risque infectieux faite par le groupe de travail CLIN Sud Ouest 1998.

  • 11

    4) PROCEDURES SELON LES ZONES Tenue : . vestimentaire propre et adapte . proscrire le port de bijoux et de vernis ongles . avoir les cheveux attachs . port de chaussures fermes conseill . port de gants adquats

    Lavage des mains :

    . lavage simple des mains au minimum en dbut et fin des oprations de nettoyage et chaque fois que ncessaire

    (ex : aprs nettoyage de toute chambre contamine et si possible chaque changement de paire de gants)

    1. Zone 0 :

    1. vider les poubelles 2. balayage classique 3. lavage haute pression 4. pelouses feuilles mortes

    2. Zone 1 :

    1. vider les poubelles 2. balayage humide 3. lavage avec un dtergent neutre (D) : - balai rservoir

    - auto laveuse 4. aspiration des moquettes

    3. Zone 2 :

    1. limination des dchets 2. balayage humide 3. lavage avec un dtergent dsinfectant (DD) :

    sols : - balai rservoir ou Faubert ou balai rasant - auto laveuse pour certains sites (Hall..)

    mobilier + sanitaire surfaces verticales

    4. spraymthode sur les sols en PVC : Rythme variable selon le revtement. (Attention : cette mthode peut entraner des bronchospasmes) Pour les sols :

    Pour limiter lencrassement, prconiser une alternance 1 2x/semaine avec dtergent neutre (D), et ceci en tenant compte du statut infectieux du patient (isolement septique, protecteur)

  • 12

    4. Zone 3 :

    - respecter les procdures daccs

    1. limination des dchets selon procdure 2. balayage humide quotidien 3. lavage quotidien avec un dtergent dsinfectant (DD) des su

Search related