Migraine : de la .La migraine : définitions 1. La migraine est un désordre neurologique chronique

  • View
    214

  • Download
    0

Embed Size (px)

Text of Migraine : de la .La migraine : définitions 1. La migraine est un désordre neurologique chronique

  • 1

    de la pathophysiologie

    aux traitements

    Migraine :

    FARM 2129 2008-2009

    C. Dessy

  • 2

    Migraine :

    1.

    Dfinitions

    2.

    Epidmiologie

    3.

    Physiopathologie

    4.

    Les traitements

    5.

    Les autres cphales

    Dfinitions

    FARM 2129 2008-2009

    C. Dessy

  • 3

    La migraine : dfinitions

    1. La migraine est un dsordre neurologique chronique qui se manifeste par des pisodes de maux de tte svres accompagns le plus souvent de nauses, vomissements et dune augmentation de ractivit aux stimuli sensoriels.

    2. La migraine nest pas une maladie classique mais elle reprsente un mcanisme patho-physiologique qui se trouve activ plus frquemment et plus intensment chez les personnes qui en souffrent.

    Dfinitions

    FARM 2129 2008-2009

    C. Dessy

  • 4

    Dfinition par critres

    International classification of headache disorders 2nd edition (IHS, International Headache Society).

    Dfinitions

    FARM 2129 2008-2009

    C. Dessy

  • 5

    Dfinition par critres (en rsum)

    Migraine sans aura = cphale qui :

    persiste de 4

    72h

    correspond

    au moins deux

    des critres suivants :- douleur unilatrale (hmicranie)

    - cphale lancinante ou pulsatile

    - douleur modre

    svre

    - douleur exagre par leffort ou les activits habituelles

    est accompagne dau moins un

    des symptmes suivants:- nauses

    - vomissements

    - intolrance aux bruits ou

    la lumire

    Dfinitions

    FARM 2129 2008-2009

    C. Dessy

  • 6

    Les formes cliniques de la migraine

    Migraine sans aura (grande majorit)

    Migraine avec aura Prsence de symptmes neurologiques focaux (visuels ou sensoriels,

    positifs ou ngatifs, qui perdurent entre 5 et 60min)

    Migraine hmiplgique familiale

    Migraine ophtalmique

    Migraine avec complicationsMigraine chronique ou mal migraineuxInfarctus migraineux

    Dfinitions

    FARM 2129 2008-2009

    C. Dessy

  • 7

    Les formes cliniques de la migraine

    Dfinitions

    FARM 2129 2008-2009

    C. Dessy

  • 8

    La migraine : pidmiologie

    FRAMIG 3, Cephalagia, 2005 : tude ralise en France avec les critres de IHS tablis en 2004 (10532 sujets, 5487

    5045 , 3045 < 35ans, 3905 35-54 ans, 3578 >54ans)

    Prvalence (selon les tudes):

    10-20% de la population

    prdominance chez la femme (2 3X)

    prdominance chez les jeunes adultes

    Epidmiologie

    FARM 2129 2008-2009

    C. Dessy

  • 9

    La migraine : pidmiologie

    En Belgique (chiffres bass sur lenqute nationale de sant -2004): 8-10% des Belges souffrent de migraine :

    6 % des hommes15-18% des femmes4% enfants !

    5 % de la population totale souffrent de migraine pendant au moins 18 jours par an, et 1 % d'entre elle a au moins une crise par semaine.En Belgique, dans le groupe cible des personnes ges de 18 65 ans, 600 000 personnes (450 000 femmes et 150 000 hommes) ont une crise par an. Sur une base annuelle, cela reprsente au total environ 20 millions de crises de migraine.

    A lchelon mondial : 3000 crises /million dhabitants /jour

    fait partie du top 20 des principales causes dincapacit de travail (chiffres OMS)

    Epidmiologie

    FARM 2129 2008-2009

    C. Dessy

  • 10

    La migraine : cot humain et social

    Considre comme un maladie trs invalidante

    atteinte importante de la qualit de vie (patients)cots mdicaux directs (patients + socit)absences au travail, perte de productivit, (socit)

    FRAMIG 3, Cephalagia, 2005

    MIDAS :Migraine disability assessment program Epidmiologie

    FARM 2129 2008-2009

    C. Dessy

  • 11

    De la physiopathologie aux traitements

    Il est important de connatre les mcanismes fondamentaux du processus migraineux.

    - Pour le clinicien : Pour optimaliser les options et stratgies thrapeutiques.

    - Pour le clinicien, le pharmacien et le patient :Pour aider les patients reconnaitre leur migraine comme un

    processus biologique valid et les aider comprendre les raisons du traitement choisi ( meilleure compliance).

    Physiopathologie

    FARM 2129 2008-2009

    C. Dessy

  • 12

    La migraine : Physiopathologie

    Maladie neuro-vasculaire : Le dsordre primaire est dordre neurologique

    Il est accompagn deffets vasculaires

    La douleur rsulte probablement de nocicepteurs vasculaires et mnings, associe une modulation des centres de la douleur.

    Niveau vasculaire:Vaisseaux de la pie-mreVaisseaux de la dure-mreVaisseaux intracraniensAnastomoses artrioveineusesVeines

    Dilatation aiguInflammation neurogne

    Niveau nerveux (nerf trijumeau):Noyau spinauxProjections vers les vaisseaux cphaliquesProjections vers le cortex et le thalamus

    Physiopathologie

    FARM 2129 2008-2009

    C. Dessy

  • 13

    La migraine : Physiopathologie

    Physiopathologie

    FARM 2129 2008-2009

    C. Dessy

    Plusieurs

    neuro-mdiateurs

    clefs-

    cibles

    thrapeutiques

    5-HT cible thrapeutique exploiteRcepteurs

    vasculairesAuto-rcepteurs

    neuronaux cgrp phase III (rsultats prometteurs)

    Responsable

    de linflammation

    neurogne substance P: ? modulateurs

    de la voie

    du NO : ?

  • 14

    Les diffrentes phases cliniques de la migraine

    1.

    Phase prmonitoire : les

    prodromes2.

    Laura3.

    Les phases douloureuses4.

    La rsolution5.

    Les postdromesPhysiopathologie

    FARM 2129 2008-2009

    C. Dessy

  • 15

    Les diffrentes phases cliniques de la migraine

    1.

    Les prodromes : Existent chez une majorit

    des patients (~60%)

    symptmes non-spcifiques (fatigue, changement dhumeur, troubles

    gastro-intestinaux, hyperactivit, difficult

    de concentration, envie de

    nourritures particulires, billements rptitifs, rigidit

    de la nuque, ).

    Lhypersensibilit

    sensorielle (photo/ phonophobie, hyperosmie, allodynie

    du scalp (douleurs cutanes exacerbes)) et les nauses dbutent souvent

    pendant cette phase

    Physiopathologie

    FARM 2129 2008-2009

    C. Dessy

  • 16

    Les diffrentes phases cliniques de la migraine

    Laura :

    Touche +/-

    20% des patients

    Se dveloppe graduellement sur 5-20min

    Persiste moins dune heure par symptme

    Ensemble de signes neurologiques focaux rversibles (visuels, sensoriels, moteurs,

    ): Auras visuelles : altrations visuelles positives (dcharge lumineuses, scotome scintillant ),

    altrations visuelles ngatives (perte de vision locale, scotome, )

    Auras sensorielles: paresthsie des premiers doigts de la main ou du pourtour des lvres.

    Troubles du langage : aphasie (rares).

    Troubles de lquilibre :(rares).

    Dans quelques cas, laura peut ne pas tre suivie dune migraine (1% des patients).

    Physiopathologie

    FARM 2129 2008-2009

    C. Dessy

    PP: Diminution de la perfusion sanguine rgionale, du ple occipital aux rgions

    temporales er paritales spreading depression spreading oligohmie ????

  • 17

    Les aura visuelles

    La phase visuelle forme un scotome scintillant hmianopsique, c'est--dire que les images ne sont plus perues latralement, soit gauche, soit droite. Scotome scintillant : Cest comme un trou dans le champ visuel latral, dabord petit, entour de crnelures scintillantes la manire dun filament lectrique. Ce trou visuel semble peu peu sagrandir et se manifeste aux deux yeux. La dure de cette manifestation visuelle est de 10 minutes une demie heure.Les phosphnes sont des taches brillantes, des zigzags ou des clairs brillants, colors et mobiles.

    Physiopathologie

    FARM 2129 2008-2009

    C. Dessy

    http://www.usherbrooke.ca/ophtalmologie/images/Predoc/Neuro-ophtalmo/Scotome scintillant migraine.jpg

  • 18

    Les diffrentes phases cliniques de la migraine

    La cphale : Localisation : apparait souvent en occipital puis devient progressivement temporale ou sus-

    orbitale, unilatrale (hmicranie), rarement postrieure ou bilatrale. Changement de cot

    vocateur.

    Typiquement pulsatile

    Intensit : modr (trs) svre, accentue par leffort physique ou la concentration,

    amliore par le calme, le repos, lobscurit.

    Chronologie : apparition en 2me partie de nuit ou au petit matin, intensit maximale :

    quelques heures, dure: jusqu plusieurs jours.

    Accompagne de : nauses, vomissements (~70%), photophobie, phonophobie (~95%),

    Physiopathologie

    FARM 2129 2008-2009

    C. Dessy

    PP ??: dsinhibition

    des systmes modulateurs de la douleur (Raph, Locus

    Coeruleus) signal tronc crbral nerf trijumeau, nerf facial libration de substances vasoactives (Substance P, CGRP) inflammation neurogenic

  • 19

    Les diffrentes phases cliniques de la migraine

    Postdromes : la phase de rsolution peut tre accompagne (suivie) dhyperexcitabilit,

    photophobie, allodynie, fatigue mentale, perte dattention, difficults de mmorisation,

    La forme de la courbe (le profil de lpisode migraineux) varie dun individu lautre mais

    aussi dun pisode lautre.

    La rcupration peut ne pas tre totale entre les pisodes (transition entre migraine

    pisodique et migraine chronique).

    Modle de Convergence : Description de la migraine comme un vnement clinique avec un dbut, un milieu et une fin.

    Physiopathologie

    FARM 2129 2008-2009

    C. Dessy

  • 20

    Pathophysiologie de la migraine

    De 1 qques attaques migraineus