Mesures de lutte Lutte Int©gr©e - F_Beugnet_2006/Cours ecto...  1 Mesures de lutte = Lutte Int©gr©e

  • View
    218

  • Download
    0

Embed Size (px)

Text of Mesures de lutte Lutte Int©gr©e - F_Beugnet_2006/Cours ecto...  1 Mesures de lutte =...

  • 1

    Mesures de lutte =Lutte Intgre

    1- Traitements avec insecticides

    2- Utilisation des IGR

    Traitements Insecticides sur les carnivores

    1- Objectifs :- Prvenir les signes dinfestation (pulicose) et les dermatites allergiques- Se Prserver de la prolifration des puces

    2- Mthodes :- Traiter rgulirement- Employer des insecticides rmanents et choisir le rythme dapplication en fonction de la rmanence

    3- Emergence des chimiorsistances : Vis--vis des pyrthrodes(permthrine) et des organophosphors4- Ne jamais traiter les chats avec des Pyrthrinodes, particulirement la Permthrine !5- Existence de combinaisons :

    - 2 insecticides- Insecticide + IGR

    Principaux insecticides-

    acaricides employs chez les carnivores

    Groupe chimique Principes actifs Spcialits vtrinaires (liste non exhaustive)

    Organochlors Lindane Vticide, Acarexane, Lindacanin Oridermyl, Cortyl

    Organophosphors Diazinon Coumaphos Dichlorvos + Fnitrothion Fenthion

    Dimpygal ; Prventef Asuntol Tiquanis Tiguvon

    Carbamates Carbaryl Propoxur Bendiocarb

    Carbyl Bolfo poudre Prvenpuce

    Pyrthrinodes Bioallthrine Permthrine Deltamthrine Cypermthrine Flumthrine (+ propoxur) Fenvalrate

    Ectofug Puce stop, Duowin, Pulvex, Dfendog Scalibor Cypertic, Feutratic Kiltix Collier Acadrex

    Nonicotinodes Imidacloprid Imidacloprid + Permthrine Nitenpyram

    Advantage Advantix Capstar

    Phnyl-pyrazols Fipronil Fipronil + (S)-mthoprne

    Frontline Frontline Combo

    Avermectines/ Milbmycines

    Ivermectine** Milbmycine oxime* Slamectine Moxidectine (+ Imidacloprid)

    Ivomec** Interceptor Stronghlod Advocate

    Formamidines Amitraze Ectodex, Prventic

  • 2

    Traitement par les IGR1- Objectifs :

    Rduire lamplification de la population parasitaire et viter linstallation puis le dmarrage de nouvelles gnrations de puces dans lhabitat

    2- Mthodes :- Employer des analogues de lhormone juvnile ou des inhibiteurs de la chitine synthtase - Appliquer des IGR dans lhabitat : Mmes limitations quavec les insecticides auxquels ils sont associs- Application des IGR par lintermdiaire des animaux (diverses voies dadministration) : contact puis strilisation des nouvelles puces lors de leur premier repas

    Effets : ovicide - larvicide

    Effet insecticide ( Tox. non spcifique)

    Effet ovicide ssEffet Larvicide ss

    Juvnodes ( S Mth, PPF) Benzoylphenyl ures (Lufnuron)et Juvnodes

    Interfrence avec lHormone juvnile

    IGR (Insect Growth

    Regulator)

    Analogue de lhormone juvnile

    Inhibiteur de ponte, inhibiteur des mues larvaires, action par contact

    Methoprne (S -methoprne)

    Frontline Combo (+ fipronil)

    Pyriproxyfne Duowin (avec permthrine) Cyclio Advantage plus (attendu)

    Plus rmanent que les insecticides vrais, prolonge laction des topiques insecticides, dcroissance lus rapide des populations de puces dans lenvironnement, augmente la dure de vie des insecticides en inhibant lmergence des chimiorsistances

    Inhibiteur de la chitine syntthase

    Inhibiteur de lclosion des puces, mortalit lors des mues, action systmique, ingestion par les insectes

    Lufnuron Program, comprims, suspension orale ou injectable Sentinel (association avec la milbmycine oxime)

    Strilisation des puces, aide la dcroissance des populations de puces.

    IGR employ chez les

    carnivores

  • 3

    Traitement Insecticide de lenvironnement

    1- Objectifs :- Rduire la prolifration des puces

    2- Mthodes :- Traiter rgulirement- Problme de doses (2,5 fois la concentration adulticides pour tre actif sur les larves, faible activit sur les pupes)- Difficults de localisation des aires puces

    - Faible efficacit des diffuseurs- Efficacit variable des Sprays

    3- Produits :- Souvent combinaisons insecticides + IGR

    Integrated Pest Management

    1- Mthodes : Association des insecticides et des IGRMeilleure voie = association sur lanimal

    2- Avantages :- Adaptation la saisonnalit : association en automne pour prvenir les stades latents hivernaux ( lorigine des gnrations de printemps)- Prvention de lintroduction de puces dans lenvironnement par traitement des chats qui sortent - Prvention des chimiorsistances : Les ventuelles puces rsistantes ne peuvent engendrer de descendance.

    Tiques et Maladies transmises par les

    tiques

    Biologie-EcologieMthodes de lutte

  • 4

    Gnralits :

    Tiques dures = Ixodidae, synonymes : ricins, plombs, poux de

    bois

    Gants des acariens : 650 espces rparties en 4 sous-familles et 13 genres

    Rpartition gographique : cosmopolite, grande adaptabilit tous types de climat (dsertiques

    (froids ou chauds) quatorial) tous types de biotopes : tiques

    endophiles, exophiles (savanes, forts), troglophiles...

    Morphologie

    1- Larve : hexapode, 3 mm

    2- Nymphe : octopode,3 5 mm

    Ixodes ricinus

    Morphologie

    3- Adultes : octopodes,

    dimorphisme sexuel.

    Mle avec cusson dorsal

    dvelopp, non extensible

    Femelle avec cusson

    dorsal rduit, trs extensible

    (poids de 2 250 mg,

    surface x15)

    Mle Rhipicephalus sanguineus

  • 5

    Biologie 3 stades : larves, nymphes,

    adultes 1 repas/stade (+/- sanguin) Accouplement sur lhte Mues au sol pour la majorit

    des espces Ponte au sol (2500 4000

    ufs) Rsistance au jeun (6 mois

    1 an) Rsistance l hiver ou la

    scheresse selon les climats

    Cycle volutif des tiques triphasiques

    Biologie

    Recherche de

    l hte :

    -A lafft dans les

    herbes, ou sur les

    murs

    - Nombreux organes

    chimiosensoriels :- Organe de Haller (tarses I)- Yeux- Aires poreuses

  • 6

    Biologie

    Fixation : Zones

    d lection, cment(scrtion en 10-30 min, polymrisation en 48 H)Repas :2 phases : 1 lente (7 jours, P de 2 50 mg), 1 rapide (1/2 J, P de 50 250 mg)Rle important de la saliveCration d une zone ncrotico-hmorragique

    Biologie

    Ponte : au solen 24 48 H,

    3 000 ufs,

    puis mort de

    la femelle

    uf : 500x400 m, agglutins par une cire lipidique issue de lorgane de Gn.Incubation 8 jours 3 semaines

    Principales tiques des chiens et chats

    1- Rhipicephalus sanguineus Triphasique et monotrope :L,

    N, A sur chiens. Tique de chenil (originaire

    dAfrique). Endophile : habitations,

    boxes, chenils. Xrophile : milieux chauds et

    secs. Cosmopolite Vecteur de : babsioses,

    ehrlichioses, hpatozoonose, rickettsioses.

  • 7

    2- Dermacentor reticulatus Tique des zones climat tempr

    froid : Europe (D.variabilis en Amrique du Nord)

    Triphasique, polytrope : L, N sur les micro-mammifres (rongeurs, hrissons); A sur chiens ou chevaux

    Exophile : fort, broussailles, terrains vagues, bords de rivire, littoral

    Hygrophile : ncessit dune certaine humidit

    Vecteur des babsioses canine et quine

    3- Ixodes (I.ricinus; I.scapularis)

    Zones climat tempr froid continental froid : Europe, Russie, Asie centrale, Amrique du Nord, Japon). Dautres espces plus tropicales : I.pacificus, I.holocyclus(Australie), I.gibbosus (Afrique du nord, Bassin mditerranen).

    Tique de fort : Triphasique, polytrope, larve et nymphes trs peu spcifiques, Adultes prfrant les herbivores sauvages ou domestiques.

    Vecteur de babsioses, maladie de Lyme, Ehrlichia/Anaplasma

    Rle pathogne :

    1- Direct : Spoliation sanguine (2-3 cm3)

    Granulome inflammatoire

    Risque septique (infections bactriennes)

    Intoxination (Ixodes holocyclus en Australie, Ixodes gibbosus, Dermacentor andersoni)

  • 8

    Rle pathogne 2- Indirect : Vecteur dagents

    pathognes Babsiose : Babesia canis / Dermacentor

    reticulatus et Rhipicephalus sanguineus Hpatozoonose : Hepatozoon

    canis/Rhipicephalus sanguineus Dipetalonmose : Dipetalonema

    reconditum/Rhipicephalus sanguineus Ehrlichiose : Ehrlichia canis/Rhipicephalus

    sanguineus Haemobartonellose : Haemobartonella

    felis/Rhipicephalus sanguineus Maladie de Lyme : Borrelia

    burgdorferi/Ixodes

    Principales maladies transmises par les tiques

    Dermacentor reticulatus

    Rhipicephalus sanguineus

    Carte de rpartition des tiques des carnivores

  • 9

    Babesia canis

    Ehrlichia canis

    Hepatozoon canis

    Carte de rpartition des principales maladies transmises par les tiques des carnivores

    Caractristiques des tiques vectrices

    Le stade infest nest jamais le stade infestant !!!

    Obligation de transmission trans-stadiale : de L N, et N A

    Parfois transmission verticale des femelles aux ufs (transovarien) : cas pour lesBabesia et certaines bactries

    Parfois transmission durant plusieurs gnrations : Babesia canis : au moins 3 5

    gnrations de tiques, une gnration peut prendre 1 3 ans : Dans une zone tique, la maladie vectorielle va perdurer pendant au moins 9 ans.

    Consquences : Impossibilit dliminer les tiques et les MTT dune zone.

    Caractristiques des tiques vectrices

    Pathologie : Temps dinfection Localisation des agents dans les glandes

    salivaires ou lhmolymphe Role de la salive :

    De crer le repas via des protases, anticoagulants, pool denzymes .

    Ensuite de maintenir losmorgulation via une activit excrtrice

    Immunomodulation Dgnrescence des acini et inoculation

    des agents pathognes en fin de repas : Dans la majorit des cas aprs 48 heures de fixation, et pour les Babesiaaprs 4 ou 5 jours de fixation.

    Les molcules acaricides doivent avoir une vitesse daction suffisante

  • 10

    Temps dinfection

    Bor