Mémoire sur les micro entreprises

Embed Size (px)

Text of Mémoire sur les micro entreprises

  • 1

    Universit de Genve

    Sciences Economiques et Sociales

    Dpartement des Hautes Etudes Commerciales

    Anne universitaire 2009-2010

    Micro-Consulting , une proposition pour un conseil adapt au

    nouveau rgime de lAuto-Entrepreneur

    Approche stratgique dun nouveau march du conseil

    PROJET DE RECHERCHE

    prsent par

    Ulysse DORIOZ

    Sous la direction de Monsieur JOSSERAND E. et Madame VILLESCHE F.

    Lauteur de ce projet est le seul responsable de son contenu, qui nengage en rien la

    responsabilit de lUniversit ou celle du professeur charg de sa supervision. Par ailleurs,

    lauteur atteste que le contenu est de sa propre rdaction, en dehors des citations parfaitement

    identifies, empruntes dautres sources.

  • 2

    REMERCIEMENTS

    En premier lieu, je remercie M. JOSSERAND Emanuel et Mlle VILLESCHE Florence pour

    avoir accept dencadrer ce projet de recherche et le soutien pdagogique apport tout au long de

    cette exprience. Grce leur encadrement et lautonomie quils mont laiss, jai pu construire

    une recherche particulirement enrichissante, professionnellement et personnellement.

    Dans lenvironnement de lAuto-Entrepreneuriat, de nombreuses personnes ont contribu

    rendre ce travail possible et cette exprience fructueuse. Je citerai M. LEHMANN Pierre et M.

    BURDIN Fernand, pour leur intrt port lgard de mon projet et le temps prcieux quils

    mont accord avec beaucoup de sympathie. Merci tous les Auto-Entrepreneurs qui mont fait

    confiance pour les aider dans leur projet, en particulier mon ami Rmi pour la richesse de

    laventure que nous partageons. Bien dautres noms mriteraient dapparaitre ici.

    Un immense merci tous mes amis, qui, chacun sa manire, contribu me faire voluer

    tout au long de ce travail. En particulier Damien pour sa patience et son aide en informatique,

    Tic pour nos nombreux dbats anims sur le sujet et Sandra pour mavoir fait partager son

    exprience.

    Un clin dil particulier mon ami et colocataire Renaud avec qui je partage cette mme

    passion pour le monde entrepreneurial, pour son soutien et toutes ces soires dbattre sur ce

    travail.

    A ma grand-mre Mamou, imbattable pour les fautes dorthographe.

    A ma sur pour son esprit critique, mon pre pour la richesse de sa rflexion et toute ma

    famille pour le soutien quils mapportent au quotidien.

    .

  • 3

    LISTE DES ABRVIATIONS ET ACRONYMES

    ADIE Association pour le Droit lInitiative Economique

    AE Auto-Entrepreneur(s)

    AG Assemble gnrale

    APCE Agence Pour la Cration dEntreprises

    CAE Chambre des Auto-Entrepreneurs

    CIDFF Centre dInformation sur les Droits des Femmes et des Familles

    CLD Chablais Lman Dveloppement

    CMA Chambre des Mtiers et de lArtisanat

    DAS Domaine dActivit Stratgique

    EGEE Entente des Gnration pour lEmploi et lEntreprise

    EI Entreprise(s) Individuelle(s)

    ETI Entreprise(s) de Taille Intermdiaire

    EURL Entreprise(s) Unipersonnelle(s) Responsabilit Limite

    GE Grande(s) Entreprise(s)

    INSEE Institut National de la Statistique et des Etudes Economiques

    IR Impt sur le Revenu

    MC Micro-Entreprise(s)

    RSI Rgime Social des Indpendants

    SA Socit(s) Anonyme(s)

    SARL Socits(s) A Responsabilit Limite

    SC Socit(s) Civile(s)

    TPE Toutes Petites Entreprises

    URSSAF Union de Recouvrement des Cotisations de Scurit Sociale et d'Allocations

    Familiales

    VFL Versement Fiscal Libratoire

  • 4

    RSUM XCUTIF

    La restructuration actuelle du tissu conomique offre une place centrale aux Trs Petites

    Entreprises (TPE), devenues aujourdhui des acteurs essentiels dans la qute de la croissance et

    de lemploi. Le rgime de lAuto-Entrepreneur, nait de la conjonction en 2009 de plusieurs

    facteurs politiques, conomiques, sociologiques etc. En un an, ce nouveau rgime simple daccs

    entraine plus dun demi-million de personnes dans le monde de lentrepreneuriat. Le profil des

    Auto-Entrepreneurs est atypique dans le monde des dirigeants dentreprises (connaissances

    en matire de gestion faible, peu de polyvalence etc.). Les caractristiques du rgime et le profil

    de ses acteurs, crent un besoin nouveau en matire de conseils, objet de cette tude.

    Lapproche du march du conseil aux AE par des prises de contact direct et la ralisation de

    quelques missions exprimentales de consulting met en vidence une inadquation entre

    les offres et la demande de conseils. Ltude porte sur les Auto-Entrepreneurs intervenants dans

    le domaine des services en Haute Savoie. De lanalyse se dgage la ncessit de crer une

    interface systmique de conseil pour rpondre aux besoins des AE. Cest le concept de Micro-

    Consulting propos pour palier les diffrents dysfonctionnements analyss et assurer la russite

    de ces nouveaux entrepreneurs.

  • 5

    EXECUTIVE SUMMARY

    The actual evolution of the economic pattern offers a central place to the very small

    entreprises, becoming essential partners in the search for economic and employment growth.

    The regime of self made undertaker (Auto-Entreprise), coming out in 2009 from the

    meeting between several political, economical, sociological factors. Within one year, this new

    regime easy to manage drives more than a million and a half people in the undertaking

    adventure. The profile of these new self made undertaker is unusual among the business

    men (weak experience in business management, little polyvalence etc.). The characteristics of

    this regime and the profile of these actors give birth to a new need for consulting. This is the

    object of this work.

    The analysis of the consulting market to these self made undertakers through direct

    contact and some experimental missions of consulting shows a low adequation between offers

    and demands. This study deals with self made undertakers working in the field of services

    to the people in Haute Savoie. This analysis reveals the necessity of creating a systemic

    interface to give an answer to the needs of consulting for these self made undertakers. The

    concept of Micro-Consulting suggests to solve the different dysfunctions of the consulting

    market and insure the success of these self made undertakers.

  • 6

    INTRODUCTION

    La cration dentreprises est de longue date considre comme un facteur de dveloppement.

    Au cours de la deuxime moiti du 20me

    sicle, lattention des pouvoirs publics sest porte

    particulirement sur les grandes entreprises, perues comme le moteur principal de la croissance

    et des exportations. Depuis quelques annes, face aux volutions socitales et aux changements

    macro-conomiques, la possibilit de consolider la croissance partir dentreprises de tailles

    rduite, est de plus en plus prise en considration par les pouvoirs publics. Cette volution trouve

    un cho dautant plus favorable dans la socit quelle correspond aux nouvelles aspirations des

    individus dans la relation salariat-patronat (mancipation, indpendance) et concide avec le

    modle individuel de ralisation de soi. Le fort dveloppement des petites et moyennes

    entreprises correspond galement lvolution de besoins socitaux structurels: lurbanisation

    galopante et le dveloppement de lhabitat individuel, lorigine dune demande nouvelle de

    savoir faire diversifis, le vieillissement de la population et les besoins en accompagnement qui

    en dcoulent. Enfin, la cration de petites entreprises est une porte de sortie potentielle du

    chmage pour les individus comme pour le gouvernement, qui peut ainsi en faire diminuer les

    chiffres. Tout concourt donc au dveloppement des petites entreprises (grande diversit de statuts

    juridiques et fiscaux).

    Lanne 2009 marque un tournant dans le monde entrepreneurial en France. La mise en uvre

    du nouveau rgime de l Auto-Entreprise bouleverse lunivers de la cration dentreprises,

    jusqualors rserv un groupe de privilgis. Le 1er janvier 2009 minuit, ils sont des milliers

    se ruer sur Internet pour se dclarer entrepreneurs. Aujourdhui, les Auto-Entrepreneurs sont

    plus dun demi-million en France. LAuto-Entrepreneuriat est le dispositif le plus simple et le

    plus rapide pour crer une activit titre principal ou complmentaire, tester un projet, une ide,

    lgaliser une activit non dclare. Tous les freins la cration sont levs, tout devient possible

    pour tous , selon Xavier KERGALL, Prsident du salon des entrepreneurs.

    Tous les lments semblent donc runis pour mener au succs annonc de ce nouveau rgime

    sont prsents. Mais, un an plus tard, quel bilan peut-on tirer du rgime de lAuto-Entreprise ?

    Ny a-t-il pas des risques inhrents ces no-entrepreneurs , entrs en masse dans un univers

    qui leur est souvent inconnu ? Existent-ils des dispositifs pour accompagner ces nouveaux chefs

    dentreprises sans exprience de gestion ? Si les pouvoirs publics ont cr un nouveau rgime

    attrayant, peut-on parler pour autant defficacit ? Au cur des interrogations prcdentes, mon

    travail vise dterminer dans quelle mesure le march du conseil est adapt aux spcificits

    du rgime de lAuto-Entrepreneur et quelle innovation dvelopper afin dassurer le succs

    de ces nouveaux acteurs ?

  • 7

    Objectif et hypothse

    Lobjectif consiste mettre au point une proposition nomme Micro-Consulting , pour un

    con