Click here to load reader

Livret de Signalisation du P.T.V.F. - ptvf.fte2. du machiniste... · PDF filela signalisation au P.T.V.F., des évolutions en cours et futures. Des addendas et mises à jour seront

  • View
    219

  • Download
    0

Embed Size (px)

Text of Livret de Signalisation du P.T.V.F. - ptvf.fte2. du machiniste... · PDF filela...

  • - 1 -

    Livret de Signalisation du P.T.V.F.

    lusage des Machinistes.

    P.T.V.F. Claude Magdelyns 5me dition Mars 2010.

    - 2 -

    Ce livret de signalisation lattention des machinistes na pas la pr-

    tention de prsenter la signalisation ferroviaire relle dans tous ses as-pects et tous ses dtails, mais de bien vous faire comprendre lusage et la signification de celle utilise au P.T.V.F.

    Il sera probablement une aide prcieuse pour celui qui dcouvre le r-

    seau pour la premire fois ou encore une mine dinformations pour celui qui souhaite approfondir ses connaissances dans ce domaine.

    Il suggre, dans la forme et dans le fond, la signalisation belge utilise

    sur le rseau de la SNCB, en en respectant les principes de scurit de base des circulations ferres sans pour autant tomber dans les excs de langage et de procdure.

    Il nest en aucun cas une copie conforme de la ralit dun systme

    de signalisation existant ou ayant exist. Il y a des amnagements pro-pres au P.T.V.F.

    Les documents de rfrence sont le Rglement Gnral de la SI-

    GNALISATION (R.G.S.) / Fascicule I SIGNAUX / Titre III Signaux Fixes dition 1967 et le Livret Rglementaire du chauffeur et du machiniste dition 1929 de la SNCB.

    Mme si certains dentre nous sont frus de signalisation, il ne faut pas

    pour autant croire que la lecture de ce livret en est difficile. Pour bien en comprendre les tenants et les aboutissants, lisez avec attention ce qui suit ; vous pourrez ainsi circuler sur les voies du P.T.V.F. en toutes connaissances de cause. Bonne lecture, Claude Magdelyns Juin 2008 Remarque : cette cinquime dition tient compte de ltat actuel de

    la signalisation au P.T.V.F., des volutions en cours et futures. Des addendas et mises jour seront dits le moment venu.

    5me dition - Mars 2010

  • - 3 -

    Table des matires.

    1. Dfinitions . . . . . . 4 2. Le rseau . . . . . . . 6 2.1. La gare . . . . . . . 7 2.2. Les lignes . . . . . . . 7 2.3. Les dpendances techniques . . . 8 2.3.1. La gare de triage . . . . . . 8 2.3.2. La rotonde . . . . . . . 9 2.3.3. Le garage dans le Clubhouse . . . . 9 2.3.4. Les voies de latelier . . . . . 9 3. La signalisation . . . . . . 10 3.1. La signalisation mobile . . . . 10 3.2. La signalisation mcanique . . . . 11 3.3. La signalisation lumineuse . . . . 12 3.4. Les panneaux de signalisation . . . 14 4. Lexploitation et les circulations . . 17 5. Tableaux de rfrences . . . . 23 5.1. Les lignes . . . . . . . 23 5.2. Les signaux . . . . . . 26 5.3. Les aiguilles . . . . . . 28 5.4. Les panneaux de signalisation . . . 30

    1re dition - Juin 2008 - 4 -

    1. Dfinitions.

    Pour commencer, il est utile de connatre quelques mots de vocabulaire typi-que du monde ferroviaire. Ci-dessous vous trouverez une liste non exhaustive de ceux utiliss au P.T.V.F. Agent : On dfini comme agent toute personne qui surveille les mouve-ments des trains. En gnral, il sagit du chef ou du sous-chef de gare, du chef de dpt ou de son adjoint, ou encore du signaleur ou de tout autre membre du club habilit lune de ces tches. Cet agent donne les indications ncessaires au(x) machiniste(s) pour effectuer le ou les mouvement(s) en toute scurit. Aiguille ou aiguillage : Appareil de voie permettant la dviation dun train vers deux directions ou itinraires. Laiguille est dite prise en pointe lorsquon aborde celle-ci de la voie principale vers lune des deux directions ; elle est dite prise en talon lorsque le train vient de lune des voies dvies vers la voie principale. Bifurcation (Y) : Lieu de la voie depuis lequel plusieurs itinraires sont possi-bles. Bretelle double : La bretelle double (BD) est un lieu de croisement des voies avec possibilit de dviation. Les courbes de dviation nengagent pas le gabarit du croisement ce qui signifie que lon peut faire circuler deux trains simultan-ment sur la BD1 en position dvie, et de mme sur les BD2 et BD3 en position droite. Au P.T.V.F. les quatre aiguilles de la BD1 basculent en position dvie simultanment. Les BD2 et BD3 sont en projet. Chandelier : Signal mcanique dont le mt porte plusieurs petits mts ou mte-reaux. Chaque mtereau portant les palettes destines autoriser laccs aux itinraires dfinis et ce de gauche droite. Gabarit : Le gabarit est lespace ncessaire au passage dun train tant en lar-geur quen hauteur. Il dfinit la taille, la forme et lemplacement de tout objet ou construction se trouvant aux abords de la voie. Machiniste : Personne qui conduit une locomotive, un train. Manuvre : Mouvement vitesse lente dun train, limit dans une zone rduite (p.ex. retour vers le triage au dpart de la gare).

    1re dition - Juin 2008

  • - 5 -

    Mouvement : Train qui est en dplacement sur la voie. Un train larrt nest pas considr comme un mouvement. Par dfinition, le sens normal de circula-tion du mouvement des trains est la circulation gauche. Palette : pice mobile dun signal mcanique qui peut prendre diffrentes posi-tions. Pied du signal (tre au) : cela signifie que le train est arrt face au signal, la distance la plus petite possible de celui-ci. Au P.T.V.F., cette manire de faire est trs utile. Elle permet aux agents de la cabine de voir sil y a un train sur la/les voie(s) et que le train est arrt devant un signal. Portique : Construction permettant la pose des signaux en hauteur et au-dessus de plusieurs voies. Au P.T.V.F., il y a deux portiques ; le premier en gare et le second en entre de gare. Position : se dit de ce que prsente et reprsente un signal et de la signification quil a pour le machiniste. Signal : Dispositif fixe ou mobile, plac gauche le long de la voie par rapport au sens normal de circulation des trains. Il est dfini comme signal darrt sil peut imposer larrt ou le ralentissement tel que sont les drapeaux, les si-gnaux mcaniques et les signaux lumineux. Il est dfini comme signal din-jonction lorsquil impose une action (p.ex. SF - Siffler / Fluiten) ou enco-re comme signal dinformation pour tous les autres tel que les panneaux indicateurs de vitesse, les balises dapproche ou tout autre panneau dinforma-tion. Train : Ensemble de vhicule(s) sur rail - locomotive, tracteur, wagon(s) - for-mant un convoi. Une locomotive seule, un wagon seul, est un convoi et donc un train. Le mot Convoi (ensemble de vhicules), synonyme de train est parfois utilis dans le mme sens. Traverse jonction (TJ) : Appareil complexe de voie constitu dun croisement et daiguilles imbriques pour la (les) position(s) dvie(s). La (les) courbe(s) est (sont) donc inscrite(s) dans le gabarit du croisement. La traverse jonction peut-tre simple (TJS - deux aiguilles) ou double (TJD - quatre aiguilles). Cette dfini-tion de la TJD est opposer celle de la BD (Bretelle double) car la position dvie de la TJD ne permet pas la circulation simultane de deux trains.

    5me dition - Mars 2010 - 6 -

    2. le rseau.

    Avant toutes choses, il faut savoir de quoi on parle. Chaque partie du rseau est dsigne par un numro de ligne, un numro de voie, un numro de quai.

    Chaque aiguille, chaque signal porte un numro dordre. Chaque bifurcation

    porte un nom bien diffrenci. Les points remarquables du parc portent aussi un nom bien prcis dont lorigine se trouve dans lhistoire du lieu et du club.

    Reportez-vous au schma complet du rseau pour y trouver toutes les indica-

    tions et toutes les rfrences. Le rseau comporte trois parties distinctes : La gare. Les cinq lignes de circulation (L10, L10A, L20, L30 (+ L30A & L30B) et

    L40). Les dpendances techniques que sont :

    Les voies en tiroir formant le triage , La rotonde et sa plaque tournante avec les voies dentretien et les

    fosses de visite. Les voies de garage et de dpt dans le clubhouse et latelier.

    5re dition - Mars 2010

    Fig. 1. Plan de situation des installations du P.T.V.F. dans le parc du Bempt.

    N

  • - 7 -

    2.1. La gare.

    En gare il y a quatre voies quai (VG) numrotes de 1 4 pour le service passager. La voie 4bis contige ne sert, en principe, que pour les convois en attente ou en dtresse, ou encore pour un train de travaux ou un train rserv la circulation des membres.

    Les quais des voies 1 4 sont de couleur rouge et limitent lespace rserv

    aux voyageurs. Deux points dapprovisionnement en eau et air comprim se trouvent sur les quais des voies 2 et 4. Cest en ces points que lon dispose lap-provisionnement du charbon pour les machines vapeur (en sac, en charbon-nire).

    Un portique avec signaux mcaniques se trouve en tte de quai. La gare porte le nom de Forest Saint-Georges , code FSGO .

    2.2. Les lignes.

    Le rseau est form de 5 boucles ou lignes. Il sagit des lignes 20, 10, 30, 40 et 10A et des lignes 30A et 30B en complment. Le nud de ce rseau en est la bretelle double (BD1) se trouvant en sortie de gare.

    5me dition - Mars 2010

    Fig. 2. Plan schmatique des lignes du P.T.V.F.

    La Bretelle double, nud du rseau.

    Ligne 10 Ligne 10A Ligne 20 Ligne 30 +30A +30B Ligne 40 Gare

    - 8 -

    2.3. Les dpendances techniques.

    Trois zones distinctes sont numrer : la ga-re de triage ou Triage, la Rotonde avec la pla-que tournante et les voies avec fosses de tra-vail, les voies du Dpt et de lAtelier.

    2.3.1. La gare de triage.

    Avec quatre voies en tiroir dnommes T1, T2, T3 et T4 (+T4bis), la gare de triage sert la formation des trains et leur garage en attente de service.

    Un pont transbordeur en fin de tiroir permet

    le passage dun petit engin utilis pour la forma-tion des trains ( avec le Speeder p. ex.).

    La ligne 20 est la petite boucle ferme et intrieure du rseau. La ligne 10, fait le tour des installations fixes du P.T.V.F. Au dpart de la BD1,