Les thermes romains

  • View
    225

  • Download
    4

Embed Size (px)

Text of Les thermes romains

LesThermesRomains

I. Prsentation des thermes romains.

Les thermes sont des monuments caractristiques de lacivilisation romaine, ils sont aussi appels bains (balneum, i, n : bain priv ; balna, ae, f : bain public), sont bien plus quun lieu o dtendre ses muscles aprs lexercice physique et se laver avant denduire son corps dhuile. Les bains romains ontun rle social et un lment essentiel de la civilisation romaine. On trouve de nombreuses traces archologiques dans toutes les cits de lempire romain : en Italie, en Grce, en Asie Mineure, en Afrique du Nord, en Gaule ....Il y a deux sortes dethermes. Les citoyens les plus riches possdent des thermes privs dans leur domus. Les thermes publics (exploits par une entreprise prive ou offerts par un magistrat ou lempereur) sont la disposition des autres habitants, moyennant un faible droit dentre. Certains thermes sont totalement gratuits. A la fin du premier sicle avant J.C., il y avait plus de 170 thermes Rome et par la suite ils devinrent encore plus nombreux.

II. Lorigine des Thermes:Les premiers thermes apparaissenten Italie mridionale et semblent driver du gymnase grec. Ils seront privs, les plus anciens connus sont les thermes de Stabies Pompi (antrieurs l'occupation romaine sous leur premire forme et ont t agrandis et adapts jusqu'aux derniers temps de la cit). Avant l'invention du systme de chauffage par Hypocauste au premier sicle, pour chauffer les salles les romains utilisaient des braseros. Les thermes du forum Pompi ont d'ailleurs conserv dans leur tepidarium, un grand brasero de bronze que leur avait offert un riche ngociant. Les thermes de l'poque rpublicaine souffraient d'une absence d'clairage et restaient ouverts jusqu' la tombe de la nuit. Selon Pline l'ancien, en 33 av JC, Agrippa (Marcus Vipsanius Agrippa), fidle conseilleret ami d'Octave (futur Auguste) offre la gratuit d'accs aux thermes publics aux citoyens romains. Cette mesure donne toute l'importance qu'ont les thermes Rome. En 25 avant JC, Il fait construire les premiers grands bains publics qui sont l'poque les plus grands thermes jamais construits. Ils taient aliments par l'aqua Vigo qui tait alors aussi en construction. Les grands thermes publics se rpandirent ensuite dans tout lempire. Les empereurs ou les praticiens dsireux de russir leur carrire finanaient la construction de ces difices. Les cots de fonctionnement des thermes taient assurs par les finances publiques.On retrouvera des thermes dans toutes les villes de l'empire romain, dans des rgions soumises tant la rigueur du climat germanique qu' la chaleur saharienne et Rome comptait 956 thermes publics dont les onze thermes impriaux sous le rgne de Constantin (306-337) selon la Notitia.https://encrypted-tbn0.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcQDAmr18PPrgqTef227JttTW7dycJAJnowIHTxa2VglJvme4zblLes Thermes de Stabies Pompi.

III. Caractristiques des Thermes.Les thermes peuventcontenir tous les quipements suivants: Apodyterium: (vestiaire) : salle quipe de bancs de pierre et de niches pour dposer les vtements (quand on en a les moyens, on paie un esclave pour quil surveille les vtements et vite les vols) ;Frigidarium: (bain froid) : salle de petite taille, souvent obscure et surmonte dune coupole ouverte en son centre ;Tepidarium(bain tide) : salle munie de bancs sur lesquels on saccoutume la chaleur avant de passer dans la salle chaude ; on peut aussiprendre un bain tide ;Caldarium(bain chaud) : salle trs claire, souvent divise en plusieurs bassins; parfois on y trouve une piscine (natatio). Cette salle est expose ou le soleil se lve.Palestra(La palestre): le lieu o l'on pratiquait la lutte et les autres exercices physiques;Laconinum(le sauna): salle de transpiration ce lieu formait une petite rotonde o se trouvait un fourneau produisant la chaleur ncessaire;Sudatorium: Le sudatorium (du latin sudare, suer ) petite salle ola temprature tait trs leve et o l'on venait pour transpirer, comparable au sauna actuel;Piscina: A l origine, ctait un simple rservoir deau mais qui une fois amnag sert aux plaisirs aquatiques des romains.

Exemple: thermes deCaracalla, construits sur la colline de lAventin, Rome, avec une superficie de 12 hectares en carr de 350 mtres de ct.

http://jfbradu.free.fr/celtes/themes/thermes-diocletien.jpg

Voici en dessous les thermes Romains de Stabies Pompihttp://archartpompei.files.wordpress.com/2011/03/plan_thermes-de-stabies.gif?w=640

IV. Le chauffageLa source de chaleur est situe sous les thermes: ce type de chauffage est appel hypocauste (de hypo : sous et kai : brler = feu en dessous). La chaleur produite par le foyer (praefurnium) circule entre des pilettes de briques qui supportent les pices chaudes ou tides. Ce systme est complt par des tubulures (ou tuyaux en terre cuite) insrs dans le mur et permettant ainsi la chaleur denvelopper les salles chaudes jusquau plafond o elle est vacue. Les salles tides sont plus loignes de la source de chaleur que les pices chaudes.Schmadhypocauste:http://photos.piganl.net/2009/vieux/plan_hypocauste.jpghttp://jfbradu.free.fr/celtes/themes/image005.jpg

V. Larchitecture des thermesPour crer des thermes il faut plusieurs sacs de mortiers. La composition des murs des thermes est en bton.Voici comment le bton est compose: Chaux vive + eau Chau et hydrate (poudre)+ sable + gravier + tuilecrase (tanchit)

Le rsultat final est le bton rose utilis par les romainsLe toit des thermes en voute est en bton.Le sol du caldarium:Dallede terre cuite Couche de bton Dalle de terre cuite

Le mur du caldarium Lgende: Tubuli = Briques creuses pour la circulation de l lair

VI. Quand les Romains vont t-il aux thermes

Les hommes se rendent aux thermes tous les jours avant le dner (cena). Dabordle romain se rend la palestreo il fait du sport pour transpirer car les romains pensent que a vacue la crasse, ce qui ne veulent pas faire de sport allaientdans le sudatioqui tant 60 C les faisaient suer tout autant. Ensuite il se rendaitdansle caldariumo il se dbarrassait de ses sueurs grce un strigile*. Aprs il allaitau frigidariumen passantpar le tepidarium(pour viter une hydrocution), le bain froid lui servait raffermir la peau. Il allait ventuellement nager danslenatatio(piscine). Sil tait riche il pouvait se faire masser avec de lhuile parfume et se faire piler. Dans les grands thermes il y avait des boutiques, des restaurants et des buvettes. Les romains finissaient souvent la buvette prendre un verre de vin ou manger des friandises. Mais il y avait aussi une bibliothque et une salle dexposition. On se faisait des amis et parler politique dans le jardin et traitait des affaires dans des bains privs.

Les femmes, elles, allaient aux thermes, mais pas aux mmes horaires que les hommes. Elles s'y rendaient (avec parfois leurs enfants) en dbut d'aprs-midi. Tout tait mis en uvre pour que les femmes ne rencontrent pas les hommes, dans certains thermes il y avait mme une entre rserve aux femmes.

*Un strigileest un Racloir recourb en forme de faucille, avec lequel les Romains se nettoyaient la peau aprs le bain de vapeur ou les exercices athltiques.https://encrypted-tbn1.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcQHHuTb-tFDxptuD5iSUDw7x2Ie8bGvzWRLQ9zkb2EgLI6s2dEt

VII. Comment les Thermes sont aliments en eau? Les thermes romains sont aliments en eau laidedun aqueduc. C'est un conduit maonn, arien ou souterrain, assurant le transport de l'eau par coulement gravitaire, d'une source un lieu d'habitation pouvant se trouver des kilomtres de distance. Leau provenait des sources de montagnes, celle-citait conduite laide de tuyaux de plombs.Laqueduc le plus connu Rome tait celuidAqua ClaudiaUne petite prsentation: Cet ouvrage public est l'un des plus remarquables de Rome. Termin sous l'empereur Claude, il alimentait les pentes du Palatin (en haut, gauche) et prenait sa source dans des montagnes 68 km de Rome. Au centre, il traverse la colline du Caelius et longe, au milieu, l'immense ensemble architectural que reprsentait lehttp://www.maquettes-historiques.net/R15.jpgtemple de Claude.

L'Empereur Domitienfit prolonger l'aqueduc Claudia jusque sur le Palatin, enhttp://www.maquettes-historiques.net/R15a.jpghaut droite, pour alimenter le palais en eau.

Dtail de l'Aqua Claudia (carte) qui traverse la colline du Caelius.http://www.maquettes-historiques.net/C08.jpgVoici une maquette pour comprendre comment marche unaqueduc:Voici l'exemple de l'aqueduc de Lutce