Les pathologies de la colonne vert©brale

  • View
    229

  • Download
    8

Embed Size (px)

Text of Les pathologies de la colonne vert©brale

  • 1

    9

    Les pathologies de la colonne vertbrale

    Les pathologies traumatiques

    Les pathologies tumorales

    Les pathologies dgnratives Cyphose, lordose, scoliose Hernie discale Spondylolisthsis

  • 2

    I.

    Directeur de la publication :

    P. Chenaie

    Assistante de la publication :

    Y. Wang

    Responsable Marketing :

    F. Jeanguyot

    Publication :

    Proprit de Bauerfeind

    BP 59258

    95957

    Roissy CDG Cedex

    France

    Sommaire

    I. Les pathologies de la colonne vertbrale ...... 3

    II. Rappels danatomie de la colonne vertbrale ... 4

    III. Les pathologies traumatiques de la colonne

    vertbrale ... 7

    A. Fractures vertbrales . 7

    B. Tassements vertbraux ... 8

    C. Fractures du rachis vertbral ........ 8

    IV. Les pathologies tumorales de la colonne

    vertbrale .... 8

    V. Les pathologies dgnratives de la colonne

    vertbrale .... 9

    A. Troubles de la statique (Cyphose, Lordose, Scoliose) . 9

    B. Hernie discale ... 13

    C. Hernie discale lombaire .... 14

    D. Hernie discale cervicale .... 15

    E. Spondylolisthsis ... 17

    VI. Les rponses Bauerfeind .... 18

  • 3

    Au travers de notre cas pratique en

    orthopdie N3, nous avons dj

    abord trois pathologies de la colonne

    vertbrale :-la-camptocormie,

    lostoporose (la fracture de la colonne

    vertbrale) et la lombalgie. Dans cette

    publication, nous aborderons les

    pathologies de la colonne vertbrale,

    notamment le trouble statique (cyphose

    lordose scoliose), la hernie discale et

    la spondylolise.

    I. Les pathologies

    de la colonne

    vertbrale

    Selon le degr de dficience, les personnes souffrant de problmes de dos peuvent tre reconnues handicapes dans leur intgration professionnelle. Cet handicap pose de nombreuses difficults pour les postes de travail ou mtiers comportant des contraintes physiques. En France, le mal de dos est la premire cause dinvalidit avant 45 ans. La douleur vertbrale est une des causes les plus frquentes de consultation en rhumatologie quelle que soit sa localisation lombaire, dorsale ou cervicale. Leur tiologie et leur prise en charge peuvent varier selon la localisation. Les douleurs peuvent merger diffrents niveaux du dos : Cervicales : irradient souvent dans

    la rgion de lomoplate ;

    Dorsales : irradient vers les ctes et le sternum ;

    Dorsales basses : irradient dans le bassin et le bas du dos ;

    Lombaires : jusquaux muscles fessiers et jambes.

    Ces douleurs peuvent provoquer une limitation partielle des mouvements ou une sensation de blocage.

    Les causes et les facteurs des problmes de dos Certaines causes et facteurs jouent un rle non ngligeable dans lapparition des problmes de dos. Sans tre une cause premire de ces douleurs, ils en favorisent lapparition parce quils renforcent une faiblesse du corps. Ils constituent donc des facteurs de risque parce quils augmentent lapparition des maux de dos. Parmi les plus importants, on trouve :

    - Les traumatismes physiques

    Les mauvais gestes rpts pendant plusieurs annes peuvent provoquer des douleurs dorsales en usant les disques intervertbraux, les ligaments et les muscles. Ils se traduisent par un accident li une mauvaise forme physique, la pratique de sports violents, la suite de faux mouvements, des antcdents de chute ou de traumatisme.

    - Les postures et mouvements

    Une mauvaise posture fait travailler certains muscles plus que dautres et provoquent ainsi des douleurs et torsions articulaires. Les postures : assise, debout, couche, et le manque dexercice favorisent laffaiblissement de la musculature et augmentent les risques. Il est important de connatre les raisons qui amnent la personne effectuer tel ou tel mouvement et prendre des risques pour son dos. La forme et le volume de lobjet

    port sont parfois asymtriques ;

    Porter loin du corps (objet souill, chaud et corrosif ; surface de dpt ou de prise trop loigne) ;

    La flexion du tronc (surface de dpt ou de prise trop basse ; surface de dpt ou de prise trop loigne ; ignorance des principes de manutention ; la cadence leve de travail) ;

    La torsion du tronc ;

    Les torsions ne sont pas toutes dangereuses, cependant il est frquent quelles impliquent des efforts importants ou quelles soient maintenues pendant une longue priode. Leffort en traction ;

    Il est prfrable de pousser une charge plutt que de la tirer. Cependant, des situations ne permettent pas dautres alternatives.

    - Les causes psychologiques

    Le stress, la tension nerveuse, lanxit et les troubles de sant mentale (dpression) augmentent les contractions musculaires du corps. Elles sont principalement localises dans la rgion cervicale et lombaire. Le stress en lui-mme ne provoque pas la douleur vertbrale, mais rvle une condition prexistante. La gestion du stress avec des priodes de relaxations permet de rduire ces problmes de dos.

    - Lhrdit : dviations de la colonne

    Il est possible didentifier la scoliose et la cyphose reprsentant des affections gnralement hrditaires qui causent un dsquilibre de la colonne vertbrale.

  • 4

    - Le mode de vie

    Excs de poids ; la fatigue ; les vibrations.

    - Autres

    La grossesse ou la mnopause ainsi que labsence de matriel ergonomique dans les activits pratiques.

    La prvention des risques - La prvention des blessures

    accidentelles est complique, car il est ncessaire de prvenir et dviter lexceptionnel (faux pas, glissade, accident de voiture). La prvention est alors base sur le registre de la scurit ;

    - La prvention de blessures lies lusure est base sur les gestes et les prcautions avoir pour son corps et la tche effectuer. Il est alors ncessaire de modifier son fonctionnement et de sorienter vers un comportement adapt son travail.

    La colonne vertbrale ou rachis est une structure osto-articulaire qui forme laxe du corps. Elle a pour principale fonction le maintien du tronc et lorientation de la tte et du regard dans lespace quelque soit la position du corps. Elle permet les changements de position, notamment pour les positions assisse et debout. Elle a galement pour rle de protger la moelle pinire qui donne naissance et commande tous les nerfs du corps. On peut regrouper les pathologies de la colonne vertbrale en trois grands groupes : les pathologies traumatiques, les pathologies tumorales et les pathologies dgnratives.

    II. Rappels

    danatomie de la

    colonne

    vertbrale

    La colonne vertbrale ou rachis supporte lensemble du squelette humain. La colonne vertbrale est un axe souple, compos de vertbres tages les unes au-dessus des autres, articules entre elles et permettant des mouvements de grande amplitude. Les mouvements seront toujours pluri segmentaires. Lorganisation de la colonne vertbrale repose sur une double finalit avec la stabilit ncessitant une musculature puissante et la mobilit de grande amplitude avec un jeu articulaire adapt. Elle se compose de 7 vertbres cervicales au niveau du cou, de 12 vertbres dorsales dans la partie suprieure et mdiane du tronc, de 5 vertbres lombaires situes

    dans sa partie infrieure, de 5 vertbres sacres soudes les unes aux autres et relies au bassin (lien entre la colonne vertbrale la ceinture pelvienne et au coccyx), de 3 5 vertbres semi-mobiles du coccyx qui contribuent la protection de la partie infrieure du tube digestif. Compose de vertbres spares, semi-spares ou soudes, la colonne vertbrale comporte de nombreuses articulations permettant le soutien et la mobilit du crne, la flexion du cou et du dos ; elle prsente des points dattache pour les ctes (qui entourent la cavit thoracique) et elle soutient et protge la moelle pinire.

    Fonctions de la colonne vertbrale Laxe vertbral, de par sa position, sa conformation et sa complexit, assure plusieurs rles fondamentaux dans la structuration de la mobilit corporelle :

    Fonction statique en tant que

  • 5

    soutien, pilier central de la posture. Dans ce rle postural, la colonne ne doit pas rester rigide mais doit assurer les adaptations tout changement de position des lments priphriques (importance des micros mouvements et de la disponibilit dans tout laxe) ;

    Fonction damortisseur o la prsence des courbures permet dabsorber les chocs et les pressions (et multiplie par dix la rsistance ces contraintes). Ces amortisseurs que sont aussi les disques intervertbraux assurent leur rle grce leur teneur en eau qui les rend relativement lastiques et compressibles. Dans lactivit quotidienne, leffet de la pression provoque une perte de lhydratation avec un lger aplatissement discal et peut entraner jusqu 2cm de perte de taille globale ;

    Fonction de protection de la moelle pinire et des racines nerveuses ;

    Fonction dynamique et auto-grandissement, dvelopps aux paragraphes mobilits de la colonne et physiologie gnrale . Cette fonction dynamique dauto-grandissement place la colonne au cur de la fonction posturale tudie prcdemment.

    Lattitude de laxe vertbral traduit lquilibre relatif tabli entre les forces de gravit, les processus et stratgies personnels de redressement / droulement. Ces deux forces opposes ntant pas exprimes avec la mme qualit chacun des tages de laxe, il existe une trs grande varit dorganisation des diffrentes courbures et mobilits ;

    Fonction de communication entre bas et haut du corps, avec ncessit dajustements constants entre : les influences montantes des prises dappui au sol et les influences descendantes des mouvements de la tte et du regard.