Les ©conomies de l’Afrique de l’Ouest : un portrait ... 1 Les ©conomies de l’Afrique de l’Ouest: un portrait statistique Ce bref portrait statistique

  • View
    214

  • Download
    1

Embed Size (px)

Text of Les ©conomies de l’Afrique de l’Ouest : un portrait ... 1...

  • 1

    Les conomies de lAfrique de lOuest : un portrait statistique

    Ce bref portrait statistique porte sur lAfrique de lOuest, rgion qui regroupe ici les quinze

    pays membres de la CEDEAO (Communaut Economique des Etats de lAfrique de lOuest). Il

    sagit par ordre alphabtique du Bnin, du Burkina Faso, du Cap-Vert, de la Cte dIvoire, de

    la Gambie, du Ghana, de la Guine, de la Guine-Bissau, du Libria, du Mali, du Niger, du

    Nigria, du Sngal, de la Sierra Leone et du Togo. Les principaux thmes traits sont : la

    dmographie, lvolution de la croissance conomique, le problme de la diversification

    conomique, lintgration dans la mondialisation, les cots conomiques qui lui sont

    associs et le dfi environnemental.

    Le dfi dmographique

    LAfrique de lOuest compte un peu plus de 300 millions dhabitants. Ce qui reprsente 35%

    de la population de lAfrique subsaharienne. A titre de comparaison, la population des Etats-

    Unis tait value 310 millions en 2010. Le Cap-Vert est le plus petit pays de la zone avec

    prs de 500 mille habitants. A lautre extrme, on retrouve le Nigria avec prs de 160

    millions dhabitants, pays le plus peupl de tout le continent africain.

    Graphique : Population totale des pays dAfrique de lOuest en 2010 (en millier)*

    Source : Nations-Unies ; *le Nigria a t omis par souci dune meilleure prsentation.

    La population de lAfrique de lOuest est trs jeune. A lexception du Cap-Vert (31,8%) et du

    Ghana (38,6%), la part des moins de 15 ans va dun minimum de 40% au Togo un maximum

    de 49% au Niger. Cest galement une population qui surbanise de plus en plus. LAfrique de

    lOuest compte 134 millions durbains, soit un taux durbanisation de lordre de 45%. Le

    Niger est le pays le moins urbanis de la zone (16,7%). Le pays le plus urbanis est le Liberia

    dont la population compte 61% de citadins.

    0

    5000

    10000

    15000

    20000

    25000

    30000

  • 2

    En 2010, la population active (travailleurs + chmeurs) stablissait en 2010 prs de 107

    millions dont 49 millions de travailleurs ruraux. En raison de la jeunesse de la population,

    lAfrique de lOuest demeure sous-reprsente pour linstant dans la population active

    mondiale (3,3%). Les femmes reprsentent en moyenne 43% de la force de travail. Le Niger

    (31,2%), le Mali (35,4%) et la Cte dIvoire (37,4%) sont les trois pays o les femmes sont

    moins nombreuses dans la population active. Par contre, cest au Togo (50,5%) et en Sierra

    Lone (50,7%) que les femmes sont les plus nombreuses dans la population active. Les

    travailleurs sont majoritairement employs dans lconomie informelle. Do le fait que la

    plupart dentre eux ne bnficie pas de mcanismes de couverture sociale. Do galement

    le nombre important de travailleurs pauvres.

    Graphique : Taux durbanisation

    Source : Banque Mondiale

    Entre 1955 et 2010, la population de lAfrique de lOuest a t multiplie par quatre, passant

    de 70 millions un peu plus de 300 millions, ce qui reprsente 4,4% de la population

    mondiale. Ce boum dmographique a t favoris par les amliorations obtenues dans le

    domaine de la sant et par une fertilit encore importante malgr un dclin tendanciel. Les

    progrs en matire sanitaire peuvent tre constats au niveau de lesprance de la vie la

    naissance. Pour les deux sexes confondus, lesprance de la vie la naissance stablissait

    en moyenne 35 ans en 1955 contre 52 ans de nos jours. Si ces tendances se poursuivent,

    lesprance de vie la naissance devrait stablir aux alentours de 67 ans lhorizon 2050.

    En ce qui concerne le taux de fertilit dans la rgion, il tait en 1955 de 6,3 enfants par

    femme en moyenne. Chiffre qui stablit 5,5 enfants par femme dans la priode actuelle et

    qui devrait chuter jusqu 3,3 enfants par femme lhorizon 2050.

    Cette croissance dmographique soutenue est lun des dfis majeurs de tout le continent

    court terme comme long terme. Selon les projections des Nations-Unies, la population

    actuelle devrait tre multiplie par 2,5 dici 2050. Autrement dit, en lespace dun sicle,

    0

    10

    20

    30

    40

    50

    60

    70

  • 3

    lAfrique de lOuest va voir sa population multiplie par 10. Dans dix ans, compare aux

    Etats-Unis, la population de lAfrique de lOuest comptera 50 millions dhabitants de plus.

    Alors quelle ne constituait que 2,8% de la population mondiale en 1955, lAfrique de lOuest

    reprsentera prs de 8% de la population mondiale lhorizon 2050. Autrement dit, prs

    dun habitant sur 12 vivra dans cette zone dans quarante ans. Do le caractre urgent de

    performances conomiques qui permettront de rpondre cette pression dmographique.

    Graphique : Population totale de lAfrique de lOuest projections 2010-2050 (en millions)

    Source : Nations-Unies

    2. Le dfi dune croissance conomique soutenue :

    Les perspectives conomiques du continent africain ont souvent dpendu de trois

    contraintes majeures : la contrainte politique (les conflits et les guerres civiles), la contrainte

    climatique (la rcurrence de scheresses et des inondations) et la contrainte globale

    (lvolution des termes de lchange, de la finance et de linvestissement au niveau mondial).

    Contrairement une ide rpandue, la croissance conomique en Afrique na jamais t

    faible. Elle a plutt t volatile. Les pays africains sont capables de crer la croissance mais

    jusque dans les annes 2000, ils ont t incapables de crer la croissance conomique de

    manire soutenue du fait justement des trois contraintes susmentionnes. En effet, durant

    ces cinquante dernires annes, la croissance conomique a eu une nature dialectique dans

    la plupart des pays africains : les pisodes de croissance ont souvent altern avec les

    pisodes de contraction. Telle est la diffrence majeure entre les pays africains et les pays de

    lAsie de lest qui ont pu avoir une croissance conomique la fois importante et soutenue

    dans le temps.

    Linstabilit de la croissance conomique en Afrique pousse ainsi rflchir en termes de

    trajectoires de croissance. Les taux de croissance moyen calculs pour lAfrique

    subsaharienne sont souvent trompeurs parce quils agrgent des types de croissance

    70

    301

    388

    548

    737

    0

    100

    200

    300

    400

    500

    600

    700

    800

    1955 2010 2020 2035 2050

  • 4

    conomique qui sinscrivent dans des dynamiques qualitativement distinctes. En vue de ne

    pas tomber dans le ftichisme de la croissance, il peut tre utile de distinguer trois types de

    dynamiques de croissance : la reconstruction, la stabilisation et laccumulation. Lindicateur

    utilis est ici le PIB par habitant mesur en dollars constants avec pour base lanne 2000.

    Les pays qui sont dans une dynamique de reconstruction sont ceux qui en 2009 navaient

    toujours pas encore retrouv le meilleur niveau de PIB par habitant acquis quelques

    dcennies plutt. Par exemple, le Togo a connu une croissance conomique non ngligeable

    de 1960 1980. Il avait alors atteint un niveau de PIB par habitant de 346 dollars (mesur en

    dollars constants). Depuis lors, le Togo peine laborieusement retrouver ce pic historique du

    PIB par habitant. Le Togo est donc un pays qui doit rattraper son niveau conomique pass

    et se reconstruire. En Afrique de lOuest, sept pays sont dans ce cas. Il sagira pour eux dans

    la dcennie venir de retrouver et dessayer de dpasser la meilleure performance

    conomique acquise antrieurement.

    Tableau : Taux de croissance du PIB par habitant (2000-9) et dynamique de croissance

    Pays Taux moyen de croissance du PIB par habitant (2000-9) en %

    Accumulation (1)

    Cap-Vert 4,3

    Stabilisation (7)

    Ghana 3,4

    Bnin 0,8

    Mali 3,1

    Burkina Faso 1,9

    Gambie 1,9

    Guine 0,8

    Reconstruction (7)

    Nigria 3,6

    Cte dIvoire -1,3

    Sngal 1,3

    Sierra Lone 6,5

    Niger 0,8

    Guine-Bissau -1,6

    Togo -0,3

    Libria -3,2 Source : Sylla (2011)

    Les pays qui sont dans une dynamique de stabilisation sont ceux qui avaient atteint en 2009

    le meilleur PIB par habitant de leur histoire mais qui sur le long terme nont pas connu une

    croissance moyenne suprieure celle de lconomie mondiale. Cela concerne sept pays de

    lAfrique de lOuest. Le Ghana par exemple tait plus productif en 2009 quen 1965.

    Toutefois, sur lensemble de cette priode, la croissance conomique moyenne du PIB par

    habitant tait en dessous de celle constate pour lconomie mondiale. Le Ghana avait un

    PIB par habitant de 281 dollars en 1965. Sil avait enregistr depuis lors un taux de

    croissance de 1,5% en moyenne annuelle, il aurait atteint 541 dollars en 2009 et non pas 343

  • 5

    dollars par habitant. Autrement dit, le Ghana a dpass le stade de la reconstruction. Mais, il

    nen est pas encore au stade de laccumulation, phase partir de laquelle on sinscrit

    vritablement dans une logique de rattrapage conomique.

    Les pays qui sont dans une dynamique daccumulation sont ceux qui ont enregistr en 2009

    le meilleur niveau de PIB par habitant de leur histoire et dont la croissance conomique a

    t suprieure lors de la dernire dcennie la moyenne de long terme de lconomie

    mondiale. Le Cap-Vert tait le seul pays de la zone avoir ce type de croissance conomique.

    Prsentement, lAfrique de lOuest reprsente 27% du PIB (mesur en termes coura