LES CHAUX NATURELLES SOMMAIRE - Les Ateliers du CHAUX   rels tels le ciment prompt (connus

  • View
    216

  • Download
    0

Embed Size (px)

Text of LES CHAUX NATURELLES SOMMAIRE - Les Ateliers du CHAUX   rels tels le ciment prompt (connus

  • PagePLUS D'INFOS ...

    2 INTRODUCTION(1) - La chaux, hier et aujourd'hui.

    (2) - Les noms de la chaux

    3 LE CYCLE DE LA CHAUX ou la chaux dans tous ses tats.(3) - Le cycle de la chaux

    4 1 - DE LA PIERRE A LA CHAUX.(4) - L'indice d'hydraulicit.

    5 2 - CUIRE DES CAILLOUX

    5 3 - UTILISATIONS DE LA CHAUX VIVE(5) - La stabilisation des terres la chaux vive.

    6 4 - TEINDRE LA CHAUXLa chaux en ptePrparer soi-mme une chaux en pte.Utilisations des chaux en pte.La chaux en poudre.Chaux lgres et chaux grossires.

    (6) - L'extinction des chaux vives.8 5 - LES CHAUX TEINTES pour le btiment.

    Les chaux ariennes.Les chaux hydrauliques.

    9 Ce que dit la norme.(7) - Caractristiques des chaux

    (8) - Les normes : Tableau rcapitulatif .(9) - Chaux ou ciment, quelles diffrences ?

    11 6 - LA CONSERVATION DES CHAUX11 7 - CHOISIR UNE CHAUX

    13 8 - LES PRISES DES CHAUX NATURELLES (de la chaux la pierre)Immdiatement " fresco".Rapidement, la prise hydraulique.Lentement, la prise arienne.Mystrieusement, la prise pouzzolanique et les agrgats ractifs.

    15 9 - EPILOGUELe retour de la chaux, effet de mode ou post-modernisme ?Les fabricants de chaux.

    LES CHAUX NATURELLES

    SOMMAIRE

    1

    Auteur : Luc Nples

    Tlcharg depuis le site : www.ateliers-du-paysage.com

  • INTRODUCTION

    Un feu de camp, des pierres de gypse vite chauffes plus de 150 et la pluie quitombe, il n'en faut pas plus pour fabriquer involontairement du pltre, l'teindreet retrouver le lendemain la place des pierres une masse compacte.

    Pour cuire du calcaire il faut videmment plus de chaleur, mais s'il se prsentesous forme de coquillages ils ne seront pas bien long se transformer en chaux.

    Cette dcouverte accidentelle du pltre puis de la chaux t domestique aucours de millnaires on l'on ne disposait que de bois, de pierres, de terre, de sa-ble, de pltre et de chaux pour construire.

    Aujourd'hui, quelles situations se prtent l'emploi d'une chaux, et quelle chaux ?

    Nous allons aborder ces questions et quelques autres avant de nous demanderpourquoi la chaux soulve encore tant de passions ?

    Une fiche en 2 parties :

    La premire partie de la fiche insiste sur les aspects pratiques.

    Chaque chapitre se conclue par des renvois entre parenthses "(1)" vers des com-plments d'information situs en annexe.

    Pour ne pas alourdir la fiche conseil les annexes regroupent les informations tech-niques ou scientifiques plus dtailles.

    Vous pouvez ainsi parcourir la fiche conseil et vous reporter aux annexes seule-ment pour approfondir les points qui vous intressent plus particulirement.

    Plus d'infos ... la fin de cette fiche conseil :

    (1) - La chaux, hier et aujourd'hui.

    (2) - Les noms de la chaux.

    2

    Auteur : Luc Nples

    Tlcharg depuis le site : www.ateliers-du-paysage.com

  • LE CYCLE DE LA CHAUX

    La chaux dans tous ses tats :

    Pour dcouvrir les chaux naturelles nous allons les suivre dans leur cycle. Nousverrons comment on passe de la pierre la chaux vive puis la chaux teinte quiretournera dans le mortier son tat initial de pierre.

    Vous pouvez cliquer sur les tapes du cycle qui composent les chapitres de cettefiche.

    1 - LA PIERRE, calcaire pur ou argileux, dtermine la prise, arienne ou hydrauli-que, de la chaux.

    2 - LA CUISSON transforme la pierre en chaux vive.

    3 - LA CHAUX VIVE est broye la sortie du four. Elle s'utilise en l'tat pour cer-tains travaux ou sera teinte.

    4 - L'EXTINCTION sansexcs d'eau transforme lachaux en poudre. Mise ensac elle sera vendue sousle nom de chaux arienneou de chaux hydraulique.

    Eteinte par immersion,seule la chaux ariennepeut se conserver en p-te.

    5 - LES CHAUX TEINTESrpondent des NORMESqui permettent de savoirsi la chaux est calcique oumagnsienne, arienneou hydraulique, de rsis-tance faible ou forte, pureou btarde.

    6 - LA CONSERVATION des chaux commercialises dpend de leur tat. Les chauxen poudre se conserve environ 1 an en sac. En pte, la chaux arienne se conservesous l'eau sans limite de temps.

    3

    Auteur : Luc Nples

    Tlcharg depuis le site : www.ateliers-du-paysage.com

  • 1 - DE LA PIERRE A LA CHAUX :

    Le calcaire pur donne une chaux arienne calcique qui fait prise l'air. Egalementariennes, les chaux magnsiennes proviennent d'un calcaire magnsien.

    Le calcaire argileux rend la chaux hydraulique. Elle fera prise l'eau.

    Le calcaire pur : Il donne une chaux arienne qui fera prise par raction avecle gaz carbonique de l'air. Les coquillages, calcaire pur, donnent une trs bonnechaux. Certaines chaux en pte sont produites partir de marbre.

    Le calcaire argileux : Sa cuisson donne une chaux hydraulique qui fait prisepar raction l'eau. La chaux sera plus hydraulique et plus rsistante si le pour-centage d'argile est plus lev.

    Plus d'infos ...

    (4) - L'indice d'hydraulicit ... et la rsistance des chaux hydrauliques.

    LE CYCLE DE LA CHAUX

    Langage commun Langage techniqueFormuleschimiques

    Poidsen g

    ETAT 1 PIERRE CALCAIRE Carbonate de chaux CaCO3 100 g

    + FEU CUISSON - CO2 -44 g

    ETAT 2 = CHAUX VIVE Oxyde de calcium = CaO =56 g

    + EAU EXTINCTION + H2O +18 g

    ETAT 3 = CHAUX TEINTE Hydroxyde de calcium = Ca(OH)2 =74 g+ EAU du mortier

    + AIR (- Eau vapore)PRISE HYDRAULIQUEET PRISE ARIENNE + CO2

    +44 g-18 g

    ETAT 4 = 1 CHAUX CARBONATE Carbonate de chaux = CaCO3 100 g

    Plus d'infos ... (3) - Le cycle de la chaux.

    7 - LES TECHNIQUES A LA CHAUX ET LEUR APPLICATION feront l'objet d'autres fi-ches conseil. Nous donnerons ici seulement quelques conseils pour le choix d'unechaux arienne ou hydraulique.

    8 - LES TROIS PRISES des chaux : Arienne, hydraulique ou pouzzolanique, ellesconduisent le mortier retrouver son tat initial de calcaire. Le cycle de la chauxs'achve.

    Auteur : Luc Nples

    Tlcharg depuis le site : www.ateliers-du-paysage.com

  • 2 - CUIRE DES CAILLOUX :

    La chaux c'est de la pierre cuite 1000. A la sortie du four la pierre a pres-que perdu la moiti de son poids, parti en fume ou plus exactement en gaz car-bonique. On comprend pourquoi la cuisson se nomme aussi dcarbonatation.

    Si on pousse la temprature on fabrique des chaux surcuites ou des ciments natu-rels tels le ciment prompt (connus pour leur emploi en rocaille et en fausse pierreentre la fin du XIXe s et le dbut du XXe s).

    Autrefois, la chaux cotait cher. Cuire de la pierre dans des fours mal matrissconsommait beaucoup de bois. On cuisait de la chaux partout comme en tmoi-gnent encore de nombreux noms de lieux sur les cartes. La cuisson lente (unejourne entre 800 et 1100) amliorait la finesse de la chaux et les cendres debois participaient la qualit de la chaux produite.

    3 - UTILISATIONS DE LA CHAUX VIVE :

    Le feu transforme le calcaire en "chaux vive". C'est un matriau instable, une baseforte avide d'eau, agressive pour la peau et les matires organiques qu'elle brle.Massivement utilise en agriculture et dans la chimie, la chaux vive trouve quel-ques applications dans le btiment.

    La chaux l'touff : Dans le btiment, la chaux vive s'utilisait " l'touff".On mle par couche du sable ou de la terre de la chaux vive qui en absorbe l'hu-midit et se dlite peu peu en poudre. On obtenait ainsi sur chantier de la chauxteinte en poudre et un mortier "prt l'emploi".

    La protection des bois : Les poutres en bois (non peintes) peuvent recevoirun lait de chaux vive. Si on incorpore de l'huile de lin chaude au moment de l'ex-tinction on ralise une "huile chaule", peinture adapte la protection et la dco-ration des bois. Voir fiche conseil 'L'huile chale".

    La dsinfection : Les tables taient rgulirement dsinfectes la chaux vi-ve. Fortement basique elle tue les micro-organismes.

    La stabilisation des terres :

    20 40 Kg de chaux vive mlange une tonne de terre argileuse provoque unaccroissement trs important de la rsistance du sol par floculation des argiles.

    Pour absorber l'humidit :

    Avide d'eau, la chaux vive capte l'humidit de l'air pour se transformer en chauxteinte. 10 Kg de chaux vive exposs l'air capteront 2 litres d'eau.

    EN PRATIQUE : On trouve la chaux vive chez certains marchands de matriaux,en roche en sacs plastiques de 5 ou 25 Kg ou pr-broye en seaux.

    Plus d'infos ... (5) - La stabilisation des terres la chaux vive.

    5

    Auteur : Luc Nples

    Tlcharg depuis le site : www.ateliers-du-paysage.com

  • 4 - TEINDRE LA CHAUX

    La chaux en pte :

    Plonge dans l'eau la chaux vive fuse en dgageant de la chaleur avant de se d-poser au fond du bac. Cette extinction par excs d'eau donne la chaux arienne enpte. C'tait la seule extinction possible autrefois, avec la chaux l'touff. Si lachaux est hydraulique on devra l'utiliser dans les 24h pour profiter de ses propri-ts avant qu'elle ne fasse prise.

    La matrise en usine de l'extinction sans excs d'eau permet aujourd'hui de pro-duire les chaux teintes en poudre, vendue en sacs.

    Prparer soi-mme une chaux en pte :

    On trouve chez certains marchands de matriaux de la chaux vive en blocs ou pr-broye, en poudre. Elle se conserve l'abri de l'air dans un sac ou un seau plasti-que.

    ATTENTION ne pas toucher la chaux vive avec les mains (surtout humides) et se protger les yeux avec des lunettes et les mains avec des gants.

    Pour l'extinction on utilise habituellement des rcipients insensibles la chaleur, enfer ou en bois. Si on dispose seulement de seaux en plastique, on peut en mettreun au "bain marie" dans une grande poubelle d'eau froide.

    On peut teindre 1 Kg de chaux vive dans 4 litres d'eau. On remue avec un btonou une hlice en bout de perceuse en se protgeant les yeux et les mains.