Laura Iliana LAPIOS

  • View
    235

  • Download
    2

Embed Size (px)

DESCRIPTION

 

Text of Laura Iliana LAPIOS

  • LAURA ILIANA LAPIOSCOLE NATIONALE SUPRIEURE D'ARCHITECTURE DE PARIS-MALAQUAIS

    Ne le 11 Aot 1990 +033 (0) 6 78 99 15 08laura.iliana.lapios@gmail.com

  • LAURA ILIANA LAPIOS LAURA ILIANA LAPIOS

  • 1PROCESSUS ANNE MIE DEPUYDT ET CCILE THIEULIN 2011

    Quai Saint-BernardTrottoir Escalier 1

    Parvis 1Parvis 2

    Escalier 2

    Escalier 3Escalier 4Parvis 2

    Port St Bernard

    142,70

    11,6011,60

    2,80

    191,30

    Seine

    1m105

    SITE_QUAI SAINT-BERNARD, PARIS 05

    COUPE [AA]CHELLE : 1/100

    0.00

    -3.00

    +2.15

    +3.60+4.00

    +3.20+3.00

    Plan 1/100me

    niveaux+ombres ds insert

    +0, 00

    Ecole Nationale Suprieure dArchitecture de Paris-Malaquais 2011/P2/ Anne Mie DEPUYDT, & Ccile THIEULIN. Laura Iliana Lapios.

    LE CREUX, UNE DYNAMIQUE DU CORPS ET DE LESPRIT.

    Photomontage ralis sur une photo prise du quai den face sur lle St Louis.

    Photomontage, vu de lintrieur de la maquette au niveau 1.

    Photomontage de lintrieur du projet, avec vue sur les jardins Ouest.

    Panorama sur les jardins conserv dans le pro-jet, ouverture de la vue et de laccs au Nord, lEst et lOuest.

    Systmes de vues, de ressentis, dassises .. Elevation du projet, ralise dos la Seine.

    Dambulation, promenade. Espace de jardins ciel ouvert, re-pos, contemplation.

    Rythmes des diffrents niveaux internes.

    Espace interne de dtente.

    La structure xtrieure permet la protection du vent, de la

    pluie.

    Laprs-midi, le soleil pntre lintrieur de la structure grce ausystme douvertures mais les jardins sont egale-

    ment exposs au soleil.

    Puits de lumire vus de linterieur.

    Plan du projet au 1/100me.

  • PROCESSUS STATION D'ACCUEIL / PORT DE PLAISANCE

    Le projet a pour point de d-part le travail de la matire argileuse autour de la problmatique du creux. La station daccueil du Port Saint Bernard (75005 ) sinscrit alors de manire offrir un lieu de repos et de transit des voyageurs en extrayant les qualits et les atouts travaills avec la pte dargile. Lespace intrieur est creus, vid et la promenade exte-rieure est cre grce au ngatif de la forme cre, comme un jeu de petites montagnes miniatures.

    LE CREUX, UNE DYNAMIQUE DU CORPS ET DE LESPRIT.

    Coupe AA au 1/100me.

    Coupe BB au 1/100me.

    Coupe BB au 1/100me.

    Ecole Nationale Suprieure dArchitecture de Paris-Malaquais 2011/P2/ Anne Mie DEPUYDT, & Ccile THIEULIN. Laura Iliana Lapios.

    2

  • 3 BRUNO JEAN HUBERT 2011

    PAVILLON DE FOUILLES ARCHOLOGIQUES

    Coupe dinsertion urbaine.

  • 4PAVILLON DE FOUILLES ARCHOLOGIQUES ARNES DE LUTCE

    Le pavillon de fouilles doit offrir aux visiteurs linitiation de la pra-tique archologique. Lespcae doit tre lger, facilement dmontable tout en offrant scurit . La rampe cou-vertequi mne de laccueil/exposition au dessus des fouilles permet aux visi-teurs de contempler les laboratoires des chercheurs et les espaces de travail .La structure mtallique simple permet de venir agrapher des panneaux aux transparences diffrentes afin de don-ner chaque espace un caractre pu-blic ou semi-public.

    N

    +0,00+4,40

    +2,20

    +4,20+6,80+6,80

    ,

    ,

    6,0

    8

    2

    6

    00

    N

    Plan de situation. Echelle 1:1000.

    De plus, lespace public est couvert/ouvert tandis que les laboratoires plus privs sont couverts/ferms, tout en laissant la vue traverser les pices.

  • 4PAVILLON DE FOUILLES ARCHOLOGIQUES ARNES DE LUTCE

  • LHABITATION EN PROJET CANAL DE L'OURCQ

    Le projet sinscrit entre les rails de la petite ceinture et un

    passage piton intrieur.Le btiment doit comporter un mini-mum de 6 tages o tous les types

    de logements ( du Studio au duplex ) doivent tre

    distribus.La faade prend la forme du cube

    et la structure quant elle vient offrir des dcrochements et inclinaisons

    qui gnrent des loggias modulables : la faade monte sur tubes dacier peut tre ouverte ou ferme grce

    des panneaux de verres.

    Coupe AA Faade cour intrieure

    SANDRA PLANCHEZ 2012

    L'HABITATION EN PROJET

  • LHABITATION EN PROJET CANAL DE L'OURCQ

    9

  • JP PRANLAS-DESCOURS 2013

    CONGESTION PROGRAMMATIQUE

  • CONGSTION PROGRAMMATIQUE LES GRANDS MOULINS DE PANTIN

    Le programme regroupe plus de 10 000m2 de locaux dactivits, 10 000m2 de logements ainsi quune mdiathque et un gymnase. Un tel programme en priphrie de Paris se doit dense et efficace. Le b-timent reprend la logique de lilt parisien tout en faisant disparaitre cette sensation dhyper densit au sol : par un jeu de facades translucides, de lgres pentes qui viennent ouvrir la parcelle.

    Coupe construct ive longi tudinale

    lvat ion de la faade rue

    19

  • CONGSTION PROGRAMMATIQUE LES GRANDS MOULINS DE PANTIN

    Dtente

    Bureaux / ateliers

    Bureaux / ateliers

    Coursive xtrieure daccs

    Vide sur coursive

    Adultes

    Enfants

    5

    +4,80

    A5

    A5

    Adultes / Adolescents

    Coursive xtrieure daccs

    Vide sur coursive

    Enfants

    Salles des contes

    Vide

    Open Space

    5

    5

    12

    34

    56

    78

    9

    1011

    1213

    1415

    1617

    18

    12

    34

    56

    78

    9

    1011

    1213

    1415

    1617

    18

    A5

    12

    34

    56

    78

    9

    1011

    1213

    1415

    1617

    18

    12

    34

    56

    78

    9

    1011

    1213

    1415

    1617

    18

    HALL Presse / Caf

    Stock

    Librairie

    Accueil / Billeterie

    Commerces

    Terrasse xtrieureCommerces

    Terrasse xtrieure

    Accueil Livraisons

    RUE

    A5

    - 9,60

    - 3,50

    - 3,50

    + 0,00

    + 0,00

    + 0,00

    + 0,00

    Plan RDC Plan R+1 Plan R+2

    AA

    BB

    1

    2

    3

    Coupe perspect ive vers gymnase Coupe perspect ive depuis la rue vers le centre de l i lt

  • CONGSTION PROGRAMMATIQUE LES GRANDS MOULINS DE PANTIN

    Coupe construct ive t ransversale Coupe perspect ive vers logements 21

    V E R S P L A C E S T A L I N G R A D Q U A I D E L A M A R N E P A R C D E L A V I L E T T E V E R S P A N T I N

    V E R S P A R C D E L A V I L E T T E V E R S L E S G R A N D S M O U L I N S Q U A R T I E R D E L G L I S E V E R S H O C H E M A I R I E / C N D

    Sky l i ne , l e s p l e i n s .

    Nga t i f , l e s v i de s .

    Sky l i ne , l e s p l e i n s .

    Nga t i f , l e s v i de s .

    PL AN DE PARCOURS . L E C AN AL , UNE COUPE DU PAY S AGE URBA IN .

    P A N T I N

  • CONGSTION PROGRAMMATIQUE LES GRANDS MOULINS DE PANTIN

    22

    Premier niveau de la mdiathque, c i rculat ions

  • CONGSTION PROGRAMMATIQUE LES GRANDS MOULINS DE PANTIN

    23

    Vue du second niveau en mezzanine surplombant les c i rculat ions

  • CLMENT BLANCHET ET THIERRY MANDOUL 2013

    Indian Core and ShellSSecteur 8,Chandigarh 2035

    Avec Guillemette DUMARS

  • CHANDIGARH 2035 ETAT DU PUNJAB

    27

    CHANDIGARH

    HimalayaChane Shivalik

    Plaine Indo-gangtique

  • CHANDIGARH 2035 LE CORBUSIER VS MAYER : LE SECTEUR 8

    28

    S 8

    Secteur 22

    Shukhna Choe

    Chane Shivalik, contreforts de lHimalaya

    N Choe

    Green belts

    Patiali Rao

    Capitol

    Chandigarh - primtre de la ville

  • CHANDIGARH 2035PHNOMNE DE CONSTRUCTION DCONSTRUCTION

    Un cycle de 20 ans

    29

    Villas under construction

    Old houses - soon in destruction

    patrimonial houses - Jeanneret

    Etat des lieux - Novembre 2013

  • 22

  • CHANDIGARH 2035INTENTIONS DE PROJET

    31

    Shell

  • CHANDIGARH 2035INTENTIONS DE PROJET

    32

    Core

  • CHANDIGARH 2035SHADOWS AND INSULATION

    33

    GENSE D'UNE TRAME POUR UN HAbITAT PASSIF

    Summer faade : brises soleil, jalis

    Winter faade : open spaces, terraces

    VENTILATION INSULATION

  • CHANDIGARH 2035RINTERPRTATION DU KANAL EXISTANT

    34

    GENSE D'UNE TRAME

  • CHANDIGARH 2035RINTERPRTATION DU KANAL EXISTANT

    35

    GENSE D'UNE TRAME

    Le phnomne de construc-tion/dconstruction observ sur place nous a permis dinsrer le projet dans le site sur un process qui stablit sur ce phnomne. Ainsi aprs ltude dune structure passive idale, nous avons labor le Core vritable noyau dune maison, o tous les rseaux vitaux viennent se rencontrer et se connecter pour permettre la viabilit de la struc-ture. Puis cette mme structure est im-plmente de nouvelles normes bases sur le climat, principalement.

    Le point essentiel est que ce Core soit appropriable par le propritaire de nimporte quelle manire que ce soit. Le secteur 8 est un secteur trs riche, aux maisons de grandes dimensions. Shell est donc une quantit de dis-positifs climatiques lchelle de len-veloppe ( faade, ouvertures .. ) qui viennent se greffer sur le Core dfinit pralablement. Ces plugs peuvent tre de tous les styles architecturaux ima-ginables et ainsi, larchitecture clima-tique ne dicte en rien aux propritaires ce qui doit tre beau selon loeil dun architecte. la fin du projet, le sec-teur change peu, mais il laisse place la densification et surtout institue une continuit durable dans le schma dha-bitation des populations aises.

  • CHANDIGARH 2035RINTERPRTATION DU KANAL EXISTANT

    36

    GENSE D'UNE TRAME

  • CHANDIGARH 2035LIBERT D'APPROPRIATION