L’Association des administrateurs municipaux du Nouveau-Brunswick

  • View
    30

  • Download
    0

Embed Size (px)

DESCRIPTION

L’Association des administrateurs municipaux du Nouveau-Brunswick. Philippe Cannon Projet d’Oléoduc É nergie E st le 13 juin 2014. Informations prospectives et mesures non conformes aux PCGR. - PowerPoint PPT Presentation

Text of L’Association des administrateurs municipaux du Nouveau-Brunswick

Prsentation PowerPoint

LAssociation des administrateurs municipaux du Nouveau-BrunswickPhilippe CannonProjet dOloduc nergie Estle 13 juin 2014Oloduc nergie Est1Informations prospectives et mesures non conformes aux PCGRCette prsentation renferme des informations prospectives afin daider les investisseurs actuels et ventuels comprendre lvaluation que fait la direction des plans et perspectives financires pour lavenir ainsi que des perspectives futures en gnral. Les noncs prospectifs se fondent sur certaines hypothses ainsi que sur ce que nous savons et ce quoi nous nous attendons prsentement. Ils comprennent gnralement les verbes prvoir, sattendre, croire, pouvoir, devoir, estimer, projeter,entrevoir et dautres termes du genre. Les noncs prospectifs ne constituent pas une garantie de la performance future. Les rsultats et vnements rels pourraient varier considrablement de ceux prvus du fait des hypothses, risques et incertitudes auxquels la socit est soumise ou des vnements qui se produisent aprs la date de publication de cette prsentation. Les informations prospectives sont fondes sur les hypothses cls qui suivent : les taux dinflation, les prix des produits de base et les prix de la capacit, le moment choisi pour les missions de titres demprunt et les oprations de couverture, les dcisions de rglementation et leur incidence, les taux de change, les taux dintrt, les taux dimposition, les arrts pour entretien prventif et correctif et le taux dutilisation de nos actifs pipeliniers et nergtiques, la fiabilit et lintgrit de nos actifs, laccs aux marchs financiers, les prvisions relatives aux cots de construction, calendriers et dates dachvement, les acquisitions et dsinvestissements.

Les informations prospectives sont soumises, notamment, mais pas exclusivement, aux risques et incertitudes qui suivent : notre capacit de mettre en uvre les initiatives stratgiques et la question de savoir si nos initiatives stratgiques produiront les avantages escompts, le rendement dexploitation de nos actifs pipeliniers et nergtiques, la conjoncture en Amrique du Nord et lchelle mondiale, la disponibilit et le prix des produits nergtiques de base, les dcisions de rglementation et leur incidence, lissue de toute procdure ou poursuite, notamment darbitrage, les changements lis aux circonstances politiques, les changements aux lois et rglements environnementaux et autres, la construction et lachvement des projets dinvestissement, le cot de la main-duvre, de lquipement et des matriaux, laccs aux marchs financiers, les taux dintrt et de change, les conditions mtorologiques, la cyberscurit et les avances technologiques. Pour un complment dinformation sur ces risques et dautres risques, le lecteur est pri de consulter notre rapport trimestriel aux actionnaires le plus rcent et notre rapport annuel 2012 dposs auprs des autorits en valeurs mobilires du Canada et de la Securities and Exchange Commission (SEC) des tats-Unis au www.transcanada.com.

Le lecteur ne devrait pas se fier outre mesure aux prsentes informations prospectives et ne devrait avoir recours aux perspectives financires ou linformation axe sur ce qui est venir que dans lesprit o elles ont t avances. Nous ne mettons pas jour les noncs prospectifs pour tenir compte de nouveaux renseignements ou dvnements futurs, sauf si la loi lexige.

Cette prsentation fait rfrence certaines mesures financires (mesures non conformes aux PCGR) qui nont pas de signification normalise aux termes des principes comptables gnralement reconnus (PCGR) des tats-Unis et, par consquent, elles pourraient ne pas tre comparables des mesures semblables prsentes par dautres entits. Ces mesures non conformes aux PCGR pourraient comprendre le rsultat comparable, le rsultat comparable par action, le bnfice avant les intrts, les impts et l amortissement (le BAIIA), le BAIIA comparable, le bnfice avant les intrts et les impts (le BAII), le BAII comparable, les intrts crditeurs comparables, les intrts crditeurs et autres, les impts sur le bnfice comparables et les fonds provenant de l'exploitation. Les rapprochements aux mesures conformes aux PCGR les plus semblables figurent dans notre rapport trimestriel aux actionnaires le plus rcent dpos auprs des autorits en valeurs mobilires du Canada et de la SEC au www.transcanada.com.2

Un des plus importants rseaux de gazoducs dAmrique du Nord68500 kilomtres de gazoducs14 Gpi3/j ou 20% de la demandeTroisime plus grand fournisseur de services de stockage de gazCapacit de 406 Gpi3Plus importante productrice prive au Canada20 centrales lectriques, 10800MWolien, solaire et hydrolectricit 1167 MWPremier exploitant de rseaux doloducsCapacit maximale dau-del dun million de b/j33% des exportations canadiennesTransCanada : Entreprise nord-amricaine chef de file dans le domaine des infrastructures nergtiques

3Do provient notre ptrole?

Importations doutre-merLEst du CanadaLOuest du CanadaSources:(Consommation par les raffineries en 2012 milliers de barils par jour)Sources: EIA, Statistique Canada, ACPP

AB, CB, SK(589)ON(331)QC(350)Maritimes(458)44Qu'est-ce qu'nergie Est?

5Terminal maritime nergie Est Canaport

Coentreprise entre TransCanada et Irving OilTerminal d'exportation de ptrole brutJete fixe avec capacit de deux postes quaiSurveill et exploit avec les dernires technologies6Image conceptuelle6Engagement en matire de scuritLes oloducs sont le moyen le plus sr de transporter du ptroleLindustrie a un bilan de scurit de 99.9994 pour cent au Canada

nergie Est sera loloduc le plus avanc sur le plan technologique jamais construit :Un systme de surveillance qui fonctionne jour et nuit, un personnel hautement qualifi et une technologie satelliteDes vannes de sectionnement permettent disoler les irrgularits en quelques minutesVannes de scurit supplmentaires dans les zones sensibles, y compris prs des principaux cours d'eauDes mesures de scurit supplmentaires aux endroits o les pipelines traversent des routes et des voies ferres ou proximit de voies navigables et de collectivits

La scurit est une priorit absolue pour TransCanada

7Gestion des urgencesTransCanada laborera un plan d'intervention d'urgence (PIU) conforme aux rglements fdraux (rglement de l'Office national de l'nergie sur les pipelines terrestres)laboration 4 6 mois avant la mise en servicePlan labor en consultation avec les organismes de services d'urgence locaux (c.--d. pompiers, gestionnaires des situations d'urgence, etc.)Du matriel d'intervention contre les dversements d'hydrocarbures sera achet puis plac des endroits stratgiques le long de l'oloducDu personnel d'intervention d'urgence form sera de garde 24 heures par jour et 7 jours par semaine et comprendra du personnel et des entrepreneurs de TransCanadaTransCanada assume l'entire responsabilit des interventions d'urgence et des activits de nettoyage8Engagement en matire denvironnementLobjectif permanent de TransCanada est de perturber le moins possible lenvironnement :Respect des directives les plus strictes en matire d'environnement tout au long du projetAttnuation des rpercussions possibles pendant et aprs la construction grce un plan de protection de lenvironnementPrservation dimportantes particularits naturelles et culturelles chaque tapeCollaboration avec les collectivits locales et les groupes autochtones pour la collecte de donnes environnementales

9Engags envers la consultationTransCanada consultera les collectivits locales pendant toute la dure du projet (avant, pendant et aprs).Runions avec les propritaires fonciers, les lus, les municipalits, les groupes autochtones et d'autres parties intresses.Sances d'information et journes portes ouvertes pour les intervenants et les habitants des rgions concernes.Chez TransCanada, la responsabilit sociale est une valeur fondamentale.

Nouveau-BrunswickPlus de 30 municipalits15 communauts des Premires NationsPlus de 400 propritaires fonciersPlus de 1800 personnes au cours de 11 journes portes ouvertesPlus de 150 parties intresses pendant 9 sances d'informationPlus de 2 000 parties intresses pendant les prsentations Plus de 30 runions (ONG et ONGE)

10valuation conomique de Deloitte11

Impact sur le PIB du Canada35,3 G$11 158 emplois directs

Conception : 2 342Construction : 7 729Exploitation : 1 087

10 G$ en revenus fiscauxImpact sur le PIB du Nouveau-Brunswick 2.8 G$1,548 emplois directs

Conception : 332Construction: 1,095Exploitation : 121$694 million en revenus fiscaux11Partager la richesse3 campements le long du tracBail foncierTravailleurs pour amnager les campsPersonnel pour exploiter les camps

5 postes de pompage le long du tracApprovisionnement en lectricit suffisant assur par nergie NBPaiement dimpt foncier la communaut localeProgramme dexploitation et dentretien courant

12Accs au fonds dinvestissement communautaire de TransCanadaEn 2012, nous avons investi un total de 11016390$ dans prs de 1600organismes sans but lucratif en Amrique du Nord

Possibilit pour les Premires Nations du NouveauBrunswick de participer divers aspects du projetThe project will have an impact across the provinceAs you can see, the project will be present across New Brunswick Construction camps and pumping stations will have to be built across the routeThese camps and pumping stations will require a vast array of services (next slide)TransCanada also invests in the communities in which we operate, we believe in engagement and collaboration

12ServicesTravaux de fabricationStructures TuyauxArpentageAspects environnementaux GotechniqueDbroussaillage/DneigementApprovisionnement des plateformes de bois modulairesLocation du matriel de constructionApprovisionnement en bton et en agrgatsIngnierie (en tant que sous-traitance locale)Travaux mcaniques, lectriques et civils (sous-traitance)Protection du pipeline avec du sableMatriel d'u