La sélection du TOP ovule XII ème journées Liégeoise de Gynécologie Obstétrique Nathalie Lédée

  • View
    106

  • Download
    3

Embed Size (px)

Text of La sélection du TOP ovule XII ème journées Liégeoise de Gynécologie Obstétrique Nathalie...

  • Page 1
  • La slection du TOP ovule XII me journes Ligeoise de Gyncologie Obsttrique Nathalie Lde
  • Page 2
  • Connaitre le potentiel dimplantation de(s) embryons que lon va transfrer est crucial Pour augmenter les taux de succs en FIV-ICSI tout en rduisant les risques de grossesse multiple - Pour promouvoir la politique du transfert unique dembryon -Pour diminuer la mortalit et morbidit maternelle et foetale associe au technique dassistance mdicale la procration Lanalyse de la morphologie de lembryon pre-implantatoire est importante, mais en gnral insuffisamment informative (Guerif, et al. 2007). Il nEXISTE PAS actuellement de marqueur morphologique de l qualit ovocytaire individuelle. La fonction ovarienne est explore en terme de reserve ovarienne globale 5% des ovocytes collects aboutiront la naissance dun enfant
  • Page 3
  • De nouvelles perspectives emergeantes tentent de dfinir la qualit ovocytaire et embryonnaire Granulosa cells Embryos conditioned Culture Media Follicular fluids Feuerstein et al, 2007 Assou et al, 2008 Hamel et al, 2008 Katz-Jaffe et al, 2006 Dominguez et al, 2008 Tabiasco et al, 2009 Seli, 2007-2008 Scott, 2008
  • Page 4
  • Cytokines and chemokines dans le liquide folliculaire Randomised population ICSI randomise (n=71) puis (112) Ponction dovocyte: follicule par follicule 530 (puis 953) individual follicular fluids with mature oocytes selection retrospective des liquides folliculaires individuels pour lesquels un embryon avait t obtenu par fecondation in vitro et transfr Echantillons anonymes ont analyss en aveugle Determiner leur concentration de cytokines/ chemokine contents EMBIC plaform (bead-based multiplex sandwich immunoassay - MP piccinni, Florence) Taux dimplantation et de naissanceStaging de lembryon J2
  • Page 5
  • Est-ce que des biomarqueurs immunologiques seraient informatifs de la comptence ovocytaire ? Cytokines /chemokines/ facteurs de croissance IL-1beta, IL-1Ra, IL-2, IL-4, IL-5, IL-6, IL-8, IL-9, IL-10, IL-12, IL-13, IL-15, IL-17, IFN-alpha, TNF-alpha, G-CSF, GM-CSF, VEGF, PDGF, FGF, IP-10, MCP-1, RANTES, eotaxin, MIP-1-alpha, and MIP-1-beta, LIF Methode Luminex (Elisa en multiplex sur microbilles): Universit de Florence par MP Piccini
  • Page 6
  • Un seul facteur folliculaire est apte distinguer les embryons qui aboutiront une naissance de ceux ayant chou : le Granulocyte Colony Stimulating factor (G-CSF ou CSF-3) Les embryons qui ont abouti une naissance avait un taux de G-CSF dans leur liquide folliculaire superieur ceux nayant pas abouti une grossesse dans 84% des cas. Dfinir la sensibilit et specificit optimale du test. AuROC: 0.84 [0.75-0.90] (p=0.0001) L de et al, Human reprod, 2008
  • Page 7
  • Implantation and delivery rates as a function of the follicular fluid G-CSF concentrations in individual FF From the AUC-ROC curve Le seuil Bas La specificit la plus haute prvoir lchec Le seuil haut La sensibilit la plus haute pour prvoir le succs Lde et al, HR, 2008
  • Page 8
  • La variation de concentrations de G-CSF dans une mme cohorte EMBRYO CHOICE
  • Page 9
  • Comparaison de plusieurs mthodes de dosages Luminex R&D, Luminex Biorad, Elisa R&D Biorad Luminex technology AuROC curve: 0.82 [0.73-0.89] (p=0.0001): Excellent discrimination R&D System Luminex at 0.73 [0.65-0.79] and significant (p=0.002): Acceptable discrimination G-CSF ELISA, AuROC=0.60, p=0.19: No discrimination
  • Page 10
  • Comparaison des taux de naissance en fonction du taux de G-CSF folliculaire valu par trois mthodes differentes. Lde et al, submitted, 2009
  • Page 11
  • Impact of hyperstimulation * A oestradiol 3000 pg/ml *
  • Page 12
  • Les cycles de FIV/ICSI en cycle natural modifi comme modle experimental pour explorer lenvironnement de lovocyte Tracabilit du follicule la naissance est parfaite (1 ovocyte- 1 liquide folliculaire- 1 embryon- 1 enfant) Etude rtrospective en aveugle des liquides folliculaires des follicules dominants- Collaboration avec R. Frydman Inclusion: les premires 83 tentatives de FIV/ICSI en cycle naturel modifi Mthode: Multiplex bead-based Assay (Biorad) IL-1beta, IL-1Ra, IL-2, IL-4, IL-5, IL-6, IL-8, IL-9, IL-10, IL-12, IL-13, IL-15, IL-17, IFN-alpha, TNF-alpha, G-CSF, GM-CSF, VEGF, PDGF, FGF, IP-10, MCP-1, RANTES, eotaxin, MIP-1-alpha, and MIP-1-beta, LIF
  • Page 13
  • Protocole: cycle naturel modifi Monitoring des patientes Administration of GnRH antagonist (Cetrotide) 0.5 (0.25x2/day) + Gonadotrophins 150 IU/day quand la taille du follicule >13 mm Administration of hCG 5000 IU pour la maturation finale 13 mm D 1 GonadoT150 IU/d Cetro 0.25/d 16mm HCG 5000IU ORT Echo HD Rongires-Bertrand C., Frydman R. et al, Hum Reprod, 1999 Castelo Branco A., Frydman R. et al, Fertil Steril, 2005 Mendez-Lozano D., Frydman R. et al, RBM Online 2008
  • Page 14
  • Caractristiques des patientes Pregnant group Birth Abortion No pregnancy No oocyte collected No embryo transferred Number of patients 19 6291019 Mean Age (Years) 33 3433.833.734.3 Mean number of previous conventional attempt 2.5 232.42.5 % of TOP transferred 78% 66%58%--
  • Page 15
  • G-CSF AuROC: 0.78 IL-17 AuROC: 0.77 IL-7 AuROC: 0.75 Trois proteines predictive de lissue: Naissance par ponction G-CSF (a), and Interleukin-17 (b) and -7 (c)
  • Page 16
  • G-CSF, IL-7 et -17 et potentialit de naissance Lde et al, submitted
  • Page 17
  • Combinaison du G-CSF et de linterleukine-7 pour predire la naissance
  • Page 18
  • Correlation between G-CSF, interleukin -7 and -17
  • Page 19
  • Cytokines, facteurs de croissance et les chemokines dans le fluide folliculair et la morphologie de lembryon correspondant Aucun des facteurs ntaient apte a discriminer les embryons TOP des non TOP TOP quality embryo, D3 TOP quality embryo, D2 no TOP Embryos, D2
  • Page 20
  • Le mcanisme par lequel le G-CSF agit est inconnu La proteine et le recepteur sont prsent dans l ovaire - granulosa cells (Salmassi, et al. 2004) / secretion en phase folliculaire pr- ovulatoire Aprs la scretion devient active dans lendomtre en phase lutale/placenta avec une augmentation dans le serum si une grossesse survient (Yanagi, 2002- Salmassi et al, 2005) Le G-CSF est connu comme une molecule augmentant la tolrance immunitaire avant greffe (T reg cells and dendritic cells recruitment, IL-10 secretion, regulation of complement, control of Th-1 cytokines) Isi lon considre la grossesse comme une semi-allogreffe, la question dune tolerance maternelle locale et programme devient essentielle G-CSF en injection SC a t montr comme une veritable alternative de traitement dans le cadre des fausses couches rptition dans un essai randomise placebo versus G-CSF en simple aveugle (Scarpellini, 2009)
  • Page 21
  • Pour Conclure Tmoins non invasif de la comptence ovocytaire dans le liquide folliculaire existent Ces rsultats ont besoin dtre confirm par des tudes prospectives, multicentriques, randomises. Si tel est le cas: outil formidable non invasif pour dfinir la comptence ovocytaire, dfinir quel femme requiert une hyperstimulation et appliquer une politique de transfert guide et adapte a chaque patiente
  • Page 22
  • Collaborative Study supported by the European network EMBIC (Embryo Implantation Control) Nathalie Lde Grard Chaouat Sophie Perrier dhauterive Marie Petit Barat Carine munaut Sylvie dubanchet Francis Frankennes Jean Michel Foidart Marie pierre Piccinni Ren Frydman Letizia Lombardelli Agnessia Osipova Joelle Taieb