La rédaction et la négociation des accords de consortiums ?· Les domaines .. servent le plus souvent…

  • Published on
    15-Sep-2018

  • View
    212

  • Download
    0

Embed Size (px)

Transcript

<ul><li><p> &gt; Mardi 20 octobre 2015 &lt; </p><p>Grenoble </p><p>&gt; Vendredi 23 octobre 2015 &lt; </p><p>Lyon </p><p>La rdaction et la ngociation des </p><p>accords de consortiums </p></li><li><p>Formation PI 2015 Session 1 </p><p>2 </p><p>L'accord de Consortium est l'instrument juridique qui prcise les rgles dont </p><p>entend se doter le Consortium </p><p>Un draft d'accord est le plus souvent demand lors de la soumission d'une </p><p>demande de financement </p><p>A minima l'accord doit tre sign avant le versement de la deuxime tranche </p><p>de financement (FUI) </p><p>Certains financeurs souhaitent qu'il soit sign avant l'attribution du </p><p>financement </p><p>Innover ensemble </p><p>Un consortium (du latin signifiant partenariat ou </p><p>association ) est une collaboration temporaire entre plusieurs </p><p>acteurs visant raliser un projet ou atteindre un rsultat </p><p>commun. </p></li><li><p>Formation PI 2015 Session 1 </p><p>3 </p><p>L'accord de Consortium est donc l'instrument utilis par les partenaires du </p><p>Consortium pour tablir les rgles du jeux </p><p>Il est galement de plus de plus un moyen de contrle, d'valuation des </p><p>partenaires par les organismes financeurs, au dmarrage du projet. </p><p>C'est avant tout : </p><p>Innover ensemble </p><p>Un CONTRAT </p></li><li><p>Formation PI 2015 Session 1 </p><p>4 </p><p>D'aprs Le Dictionnaire, il s'agit : </p><p> De laccord de volont entre deux ou plusieurs personnes et faisant natre </p><p>des obligations entre elles </p><p> Dun acte crit constatant le contrat et destin en faire la preuve </p><p>Le contrat </p><p>""Le contrat est une convention par laquelle une ou plusieurs </p><p>personnes s'obligent, envers une ou plusieurs autres, </p><p>donner, faire ou ne pas faire quelque chose." </p><p>Article 1101 du Code civil </p></li><li><p>Formation PI 2015 Session 1 </p><p>5 </p><p>Pour vous : </p><p> Un exercice de formalisation de votre projet, </p><p> Un instrument juridique, </p><p> La principale source dinterprtation en cas de litige </p><p>Le contrat </p><p>""Le contrat est une convention par laquelle une ou plusieurs </p><p>personnes s'obligent, envers une ou plusieurs autres, </p><p>donner, faire ou ne pas faire quelque chose." </p><p>Article 1101 du Code civil </p></li><li><p>Formation PI 2015 Session 1 </p><p>6 </p><p> Toutes les clauses doivent tre univoques. Il faut chasser les </p><p>ambiguts. </p><p> Il faut lire chaque clause "dans les deux sens" </p><p> Les clauses ne doivent pas se contredire ou tre redondantes </p><p> Il ne faut pas crire ce qui nest pas ncessaire (le magistrat sera tent </p><p>de donner un sens au superflus ) </p><p> Attention aux ngociations longues (effet couches ) </p><p> In fine, le contrat doit pouvoir tre compris par des tiers </p><p>La question de linterprtation </p></li><li><p>Quest-ce quun contrat? </p><p>7 </p></li><li><p>Formation PI 2015 Session 1 </p><p>8 </p><p> Une question de terminologie </p><p> La commune intention des parties </p><p> La rencontre des volonts / conditions de validits </p><p> La loi des Parties </p><p>Quest-ce quun contrat </p></li><li><p>Formation PI 2015 Session 1 </p><p>9 </p><p> Une question de terminologie </p><p>Contrat Accord </p><p>Convention </p><p>Pacte </p><p>Consortium Charte </p><p>Contrats innoms </p><p>Bail Compromis </p><p>Mandat </p><p>Contrats nomms </p><p>Lettre dintention </p><p>Quest-ce quun contrat ? </p></li><li><p>Formation PI 2015 Session 1 </p><p>10 </p><p> La commune intention des parties (principe) </p><p> Le contrat rsulte de la commune intention des Parties . </p><p> Il en est lillustration, lexpression </p><p> Il en fixe les rgles et les limites </p><p> Lexistence de cette volont prcde sa formalisation </p><p>"on doit dans les conventions rechercher quelle a t la </p><p>commune intention des parties contractantes, plutt que de </p><p>s'arrter du sens littral des termes" </p><p>Article 1156 du Code civil </p><p>Quest-ce quun contrat ? </p></li><li><p>Formation PI 2015 Session 1 </p><p>11 </p><p> La commune intention des parties (Mthodologie) </p><p> Toujours rflchir lopration envisage avant de discuter sa formalisation </p><p> Importance du prambule </p><p> Importance des dfinitions </p><p> Toujours examiner les ambiguts (regard critique) </p><p> Bannir les contradictions internes (attention aux annexes !) </p><p> Focalisation/dfocalisation : Dtails vs cohsion densemble </p><p>Quest-ce quun contrat ? </p></li><li><p>Formation PI 2015 Session 1 </p><p>12 </p><p> La rencontre des volonts / conditions de validits (principes) </p><p> Les conditions de validit </p><p> Capacit (mineur, majeur en curatelle ..) </p><p> Consentement Erreur (obstacle : nature du contrat, identit de lobjet, existence de la cause ) </p><p> Erreur (substance, personne ) </p><p> Dol (ruse, tromperie ou manuvre employe pour induire en erreur une personne </p><p>afin de la conduire contracter) </p><p> Violence </p><p> Objet (le but du contrat doit exister, tre dtermin ou dterminable) </p><p> Cause (la raison pour laquelle se sont engags les parties doit exister et tre licite) </p><p> Sanction : la nullit </p><p>Quest-ce quun contrat ? </p></li><li><p>Formation PI 2015 Session 1 </p><p>13 </p><p> La rencontre des volonts </p><p>Quest-ce quun contrat ? </p><p> Les futurs co-contractants sinforment mutuellement de leur volont et </p><p>visent, par la ngociation, en faire une synthse. </p><p> Il faut donc : </p><p> Dterminer ses propres objectifs, </p><p> "deviner" les intentions, attentes de linterlocuteur </p><p> Dfinir un crit (le contrat) qui reprsente la ralit de lopration </p><p>envisage. </p><p> Cette ralit est la fois une donne objective : description de </p><p>lopration envisage </p><p> Mais cette ralit est aussi la synthse de lintention des Parties </p><p>(donne subjective) </p></li><li><p>Formation PI 2015 Session 1 </p><p>14 </p><p> La loi des parties (principe) </p><p>" Les conventions lgalement formes tiennent lieu de loi </p><p>ceux qui les ont faites " </p><p>() </p><p>Article 1134 du Code civil </p><p>Des limites </p><p> Lordre public </p><p>Le droit des tiers </p><p>Le droit de la concurrence </p><p>Protection des consommateurs, des auteurs </p><p>Quest-ce quun contrat ? </p></li><li><p>Formation PI 2015 Session 1 </p><p>15 </p><p> La loi des parties (Mthodologie) </p><p> Il faut ngocier, et non pas adhrer </p><p> Ngociation : Tu ne connatras pas la peur </p><p> Protection contre les clauses lonines </p><p> Prendre la mesure de ses engagements </p><p> Connatre et comprendre les clauses de sorties / ruptures </p><p> Loi applicable et juridiction comptente </p><p> Clause darbitrage ? </p><p>Quest-ce quun contrat ? </p></li><li><p>Innover en commun </p><p>16 </p></li><li><p>Formation PI 2015 Session 1 </p><p>17 </p><p>Innover en commun </p><p> Entre des partenaires publics et privs, innover en commun, cest : </p><p> Tenter de mettre en synergie les comptences, </p><p> Travailler / dvelopper ensemble, </p><p> Grer la confidentialit plusieurs (????), </p><p> Partager la proprit / la possession dinnovations, </p><p> Exploiter en commun ces innovations </p><p> La question de la publication </p><p> La question de la production, </p><p> La question de la commercialisation, </p><p> Se partager les bnfices de cette exploitation. </p></li><li><p>Formation PI 2015 Session 1 </p><p>18 </p><p>Innover en commun </p><p> Entre partenaires publics et privs, innover en commun, cela signifie : </p><p> "Collaborer" durant plusieurs annes </p><p> collaboration technologique </p><p> Exploitation (pour les partenaires industriels) </p><p> Avoir une approche tribal du projet </p><p> se doter de rgles du jeu </p><p>Dfinir des accords qui grent ces priodes </p></li><li><p>Formation PI 2015 Session 1 </p><p>19 </p><p>Innover en commun </p><p> Accord de confidentialit </p><p> Notamment dans les phases de dfinition du projet, </p><p> Pour grer les changes dinformations, </p><p> Accord de consortium </p><p> Pendant la priode de recherche et dveloppement </p><p> Pour rgir le fonctionnement de la collaboration, prvoir les </p><p>modalits de protection, dappropriation et dexploitation des </p><p>innovations, </p><p> Des accords industriels </p><p> Pendant la priode dexploitation, </p><p> Fixent les conditions de productions / de commercialisation </p></li><li><p>Quel type de contrat ? </p><p>20 </p></li><li><p>Formation PI 2015 Session 1 </p><p>21 </p><p> Accord de collaboration (recherche / dveloppement technologique) </p><p> Accord de confidentialit / NDA </p><p> Accord dhbergement </p><p> Accord de Consortium </p><p> Contrat dexploitation </p><p> Licence </p><p> Accord de coproprit </p><p> Cession de droits </p><p>Quel type de contrat ? </p></li><li><p>Formation PI 2015 Session 1 </p><p>22 </p><p> Dsignation des parties </p><p> Prambule </p><p> Dfinition </p><p> Objet </p><p> Obligation respectives des Parties </p><p> Confidentialit </p><p> Proprit intellectuelle </p><p> Exploitation </p><p> Garantie </p><p> Rupture / inexcution </p><p> Comptence / loi applicable </p><p> Annexes : </p><p> Programme (activit/recherche/dveloppement ) </p><p> Aspects financiers </p><p> Apports </p><p> Rglement de coproprit </p><p>Structure de l'Accord de Consortium </p></li><li><p>Formation PI 2015 Session 1 </p><p>26 </p><p>Une prsentation schmatique </p><p> Autour de ces schmas, la construction de laccord est une </p><p>accumulation de variables dajustement et de ngociation. </p><p> On peut considrer ces variables comme des curseurs que lon va </p><p>positionner en fonction de ses objectifs et de ses marges de </p><p>ngociation. </p><p> En vue dune bonne ngociation, il convient didentifier ses diffrents </p><p>curseurs et de connaitre leurs diffrentes positions possibles. </p></li><li><p>Formation PI 2015 Session 1 </p><p>Identifier les jeux de dpendance </p><p> Si j'accepte la modification propose, en quoi impacte-t-elle le reste du </p><p>contrat ? </p><p> Si j'accepte la modification propose, que puis-je raisonnablement </p><p>exiger en change ? </p><p> Toujours rechercher un quilibre contractuel (une quit du contrat) ? </p></li><li><p>Formation PI 2015 Session 1 </p><p>Identifier les marges de ngociation </p><p> Il existe le plus souvent la possibilit de formuler des dispositions de </p><p>compromis susceptible de satisfaire lensemble des Parties </p><p> Lobjectif de la ngociation est, justement, de dgager ce compromis </p><p>et de formuler les clauses correspondantes </p><p> Mais parfois il nexiste pas de positions de compromis une des </p><p>Parties doit cder, tout en prservant lquilibre gnral du contrat </p><p>Exemple : La clause de garantie de proprit intellectuelle </p></li><li><p>Les curseurs? </p><p>29 </p></li><li><p>Formation PI 2015 Session 1 </p><p> Les informations confidentielles </p><p> sous rserve que la Partie qui divulgue ait indiqu de manire claire </p><p>et non quivoque leur caractre confidentiel ou dans le cas d'une </p><p>divulgation orale que la Partie qui divulgue ait fait connatre oralement </p><p>leur caractre confidentiel au moment de la divulgation et ait confirm </p><p>par crit ce caractre dans un dlai de trente(30) jours. </p><p>tous le savoir-faire, les secrets commerciaux, linformation technique </p><p>et scientifique, les formules, les protocoles, les donnes, les devis, les </p><p>travaux de conception, les systmes, les plans, les propositions, les </p><p>concepts, les ides que chacune des Parties a dvelopp ou acquis </p><p>antrieurement au contrat. </p><p>[Dure de la confidentialit] </p></li><li><p>Formation PI 2015 Session 1 </p><p> Les domaines </p><p>.. servent le plus souvent dfinir un secteur d'exploitation, </p><p>d'exclusivit, un lead time </p><p>Leur dtermination doit tre faite avec attention. </p><p>Attention en cas de pluralit de domaines : </p><p> Un domaine = un rgime spcifique / le hors domaine est non </p><p>spcifique, </p><p> Plusieurs domaines = chacun un rgime spcifique mais il faut </p><p>prciser le rgime applicable au hors domaines. </p></li><li><p>Formation PI 2015 Session 1 </p><p> Organisation de la collaboration </p><p> Un coordinateur, </p><p> Un comit de pilotage, </p><p> Un (des) comit(s) technique(s), </p><p> Un comit scientifique, </p><p> Des invits extrieurs </p><p> Des experts, </p></li><li><p>Formation PI 2015 Session 1 </p><p> Les votes des comits : Quorum </p><p> Le COMITE DE PILOTAGE est valablement runi si les trois quarts </p><p>(3/4) de ses membres sont prsents ou reprsents. Si lors dune </p><p>runion le quorum nest pas atteint, le COMITE DE PILOTAGE est </p><p>convoqu une seconde fois, dans un dlai qui ne peut excder [3] </p><p>semaines compter de la date de la runion initiale. A la suite de cette </p><p>seconde convocation, le COMITE DE PILOTAGE est valablement </p><p>runi, mme si le quorum nest pas atteint. </p><p>[pas de condition de quorum] </p></li><li><p>Formation PI 2015 Session 1 </p><p> Les votes des comits : Votes </p><p> Toutes les dcisions du COMITE DE PILOTAGE sont prises la </p><p>majorit simple de ses membres, chacune des Parties disposant dune </p><p>seule voix de mme valeur. </p><p> en cas de blocage, le coordinateur voix prpondrante. </p><p> Toutes les dcisions du COMITE DE PILOTAGE sont prises </p><p>l'unanimit des membres prsents ou reprsents. </p></li><li><p>Formation PI 2015 Session 1 </p><p> Comits techniques et workpackages </p><p>- Un seul comit technique charg de grer le projet, le Comit de </p><p>pilotage tant un organe stratgique et de recours entre les Parties. </p><p>- Plusieurs comits techniques : un par WP, les participants sont ceux </p><p>impliqus dans le WP. Le Comit de pilotage assure galement la </p><p>coordination entre les comits techniques. </p></li><li><p>Formation PI 2015 Session 1 </p><p> Connaissances antrieures et garantie </p><p>Chaque Partenaire garantit les autres Partenaires contre toute action </p><p>en contrefaon engage leur encontre du fait des CONNAISSANCES </p><p>ANTERIEURES ou nouvelles dont il est propritaire. </p><p>Chaque Partenaire dclare disposer sur ses CONNAISSANCES </p><p>ANTERIEURES de tous les droits ncessaires pour pouvoir les </p><p>communiquer et les donner en licence aux autres Partenaires. Dans la </p><p>ralisation de ses Contributions, chaque Partenaire sengage </p><p>respecter les droits des tiers, notamment les droits de proprit </p><p>intellectuelle. </p><p>Les Parties reconnaissent que les CONNAISSANCES </p><p>ANTERIEURES, les RESULTATS ou les autres informations </p><p>communiques par une Partie une autre dans le cadre de lexcution </p><p>de lACCORD sont communiques en ltat, sans aucune garantie de </p><p>quelque nature quelle soit. </p></li><li><p>Formation PI 2015 Session 1 </p><p> La question de la proprit intellectuelle </p><p>- Comptence du comit technique au sein duquel le rsultat a t </p><p>gnr, </p><p>- Dtect en comit technique, discut en comit de pilotage, </p><p>- Dtect en comit technique, discut et tranch directement entre les </p><p>Parties concernes. </p></li><li><p>Formation PI 2015 Session 1 </p><p> La question de la coproprit </p><p>Sous rserve d'un accord formel contraire des Parties dcid au cas </p><p>par cas par le COMITE DE PILOTAGE, les RESULTATS COMMUNS </p><p>seront la coproprit des Parties, dans la proportion dfinie dans le </p><p>tableau ci-dessous : </p><p>Sous rserve d'un accord contraire des Parties concernes, les </p><p>RESULTATS COMMUNS seront la proprit commune parts gales </p><p>des Parties qui en seront lorigine, </p><p>Les RESULTATS COMMUNS seront la coproprit des PARTIES les </p><p>ayant obtenus, dans la proportion de leurs contributions intellectuelles, </p><p>financires, humaines et matrielles respectives la ralisation des </p><p>travaux ayant permis lobtention desdits RESULTATS COMMUNS. </p></li><li><p>Formation PI 2015 Session 1 </p><p> La question des amliorations </p><p>Sauf accord contraire des PARTIES, toutes les amliorations, </p><p>perfectionnements, modifications et/ou dveloppements dune </p><p>CONNAISSANCE ANTERIEURE d'une PARTIE, raliss dans le cadre </p><p>du PROJET, sont la proprit de cette PARTIE, et ce quel quen soit </p><p>lauteur et/ou linventeur et seront donc considres comme ses </p><p>RESULTATS PROPRES. Notamment toutes les amliorations ou </p><p>dveloppements nouveaux qui seront sous dpendance d'un brevet </p><p>dtenus par une PARTIE antrieurement la signature de cet </p><p>ACCORD, seront la proprit du titulaire de ce brevet, quelque soit le </p><p>ou les PARTIE(s) l'origine de ces amliorations ou dveloppements </p><p>nouveaux. </p></li><li><p>Formation PI 2015 Session 1 </p><p> La dsignation du mandataire </p><p>Elles dsigneront galement entre elles, au cas par cas, celle des </p><p>Parties qui sera mandate (ci-aprs le Mandataire ) pour effectuer, </p><p>pour le compte de la coproprit et aux noms conjoints des </p><p>Copropritaires, toutes les formalits lies au dpt, la poursuite des </p><p>procdures de dpt et au maintien en vigueur des demandes de </p><p>brevets </p><p>Chaque fois que Partenaire1 sera COPROPRIETAIRE d'un </p><p>RESULTAT COMMUN, il sera dsign comme MANDATAIRE par </p><p>dfaut pour les brevets correspondants, sauf s'il ne souhaite pas </p><p>assumer cette fonction ou si, compte tenu des spcificits tenant au </p><p>RESULTAT COMMUN en cause, une autre PARTIE est manifestement </p><p>plus apte tenir ce rle </p></li><li><p>Formation PI 2015 Session 1 </p><p>Rsultats et connaissances vs livrables </p><p>Les rgles d'exploit...</p></li></ul>